Loi de Santé votée le 14 avril 2015 : les grands changements pour tous… sans oublier les IDELs bien sûr !

Loi de Santé votée le 14 avril 2015 : les grands changements pour tous… sans oublier les IDELs bien sûr !

Le 14 avril 2015 les députés ont choisi d’adopter les propositions de la loi de Santé de Marisol Touraine. Cette loi se veut novatrice et dirigée principalement vers la prévention des risques (alcool, tabac, MST), le soin pour tous et la médecine de proximité. Concernant les infirmiers libéraux, la loi de Santé 2015 se révèle finalement relativement clémente, bien qu’elle supprime l’ONI à la surprise de tous !

Marisol Touraine et les lignes conductrices de la nouvelle politique gouvernementale de santé

Marisol Touraine a déclaré après le vote de cette loi : « À travers ce vote massif en faveur du projet de loi, les députés ont adressé un message fort aux Français : réformer notre système de santé est aujourd’hui essentiel, non seulement pour l’adapter aux défis du vieillissement ou à l’émergence de nouvelles maladies, mais surtout pour préserver les idéaux d’égalité et de justice sur lesquels repose notre modèle de protection sociale ».

La loi votée par l’Assemblée nationale s’oriente sur trois grands axes principaux : le développement de la prévention, les droits des patients et la transparence sur les questions de santé et enfin, bien sûr, l‘amélioration des réseaux de médecine de proximité.

Tout d’abord au niveau de la prévention, l’accent est porté sur la lutte contre la tabagisme (les fameux paquets de cigarettes neutres), le combat contre l’obésité mais aussi contre la minceur excessive, une meilleure protection des jeunes contre l’alcoolisation ainsi qu’un effort significatif sur les campagnes de dépistage des MST.

Puis, en ce qui concerne les droits des patients, deux mesures fortes ont été établies : le droit à l’oubli pour les anciens malades afin de leur ouvrir l’accès aux prêts bancaires mais aussi une mesure qui fait beaucoup parler d’elle, le droit donné au patient d’accéder à son dossier médical.

Enfin un amendement qui semblait une évidence tant l’interdiction en était discriminatoire : le droit aux soins post-mortem pour les décès de porteurs du VIH.

Concernant la médecine de proximité, la mesure-phare bien que très controversée, de cette nouvelle loi est l’application du tiers-payant généralisé pour toutes les visites chez les médecins généralistes. De plus, une décision annoncée depuis longtemps et espérée par nombre de professionnels de santé : la relance du dossier médical partagé. Le fameux DMP tant espéré est peut-être pour bientôt ? Les infirmiers libéraux n’en seront que bien plus à l’aise !

 

Loi de Santé 2015 : quels sont les bouleversements dans le travail quotidien de l’infirmier libéral ?

Bien évidemment, en ce qui concerne les infirmiers libéraux, la nouvelle la plus marquante est la possible disparition de l’Ordre Infirmier. L’ONI a souffert de son image véhiculée par le passé de « mauvaise gestion » ou bien encore d’un « manque de représentativité » passé ou actuel.

Pourtant, il serait dommage d’ignorer que cette loi apporte aussi plusieurs bonnes nouvelles pour les IDELs.

Tout d’abord la validation dans l’article 30 de la notion de « pratiques avancées » pour un professionnel paramédical. Ce qui par conséquent valide la formation d’infirmier clinicien. Ainsi, comme l’avait prévu le Plan Cancer III, l’infirmier clinicien sera le pivot de la chimiothérapie à domicile, une avancée pour le patient qui pourra être traité en ambulatoire mais aussi une reconnaissance évidente pour l’IDEL à son chevet.

La valorisation des compétences infirmières semble ainsi de mise et il est certain que beaucoup d’entre vous, verront dans ces nouvelles possibilités de carrières spécialisées de nouvelles opportunités.

Enfin notons le rejet de l’article 30 bis qui souhaitait « permettre à des professionnels salariés non soignants de réaliser des actes tels que l’administration de valium en cas de crise d’épilepsie convulsive chez une personne handicapée ou encore des aspirations trachéales ou des nutritions par gastrotomie et de garantir la réalisation des soins nécessaires à la qualité de vie dans les meilleures conditions possibles »,  selon ses auteurs. Forcément la profession infirmière s’était indignée d’une telle décision qui, pour la FNI par exemple, sonnait « le glas du métier d’infirmière » en ouvrant des spécialisations purement infirmières à des personnels déjà débordés et sans formation. Cette proposition a été supprimée par l’Assemblée nationale « pour des raisons de qualité et de sécurité des soins a-t-on entendu sur les bancs de l’hémicycle » selon le SNIIL.

Ainsi cette loi de Santé 2015 portée par Marisol Touraine a été vivement critiquée et le sera encore très certainement, car une loi peut difficilement contenter tous ses destinataires. Toutefois, on ne peut lui ôter le mérite de prendre des décisions qui n’avaient été que juste abordées jusqu’à ici. Reste à savoir dans quelles conditions elle pourra être appliquée de façon optimale…

Et vous, infirmières et infirmiers libéraux, êtes-vous-satisfaits de la loi de Santé votée le 14 avril 2015 ? Que pensez-vous des mesures prises d’un point de vue général concernant la prévention, le tiers-payant ou le DMP ? Êtes-vous satisfaits des décisions prises en ce qui concerne votre profession d’infirmier libéral ?

By |2018-04-12T15:33:07+00:0018 avril 2015|IDEL au quotidien|73 Comments

73 Comments

  1. Benjamin Trussart Le 18 avril 2015 - Répondre

    Loi de santé PAS votée 😉

  2. C’est une plaisanterie ? Comment être satisfait par tant d’anneries ! Sans ordre même si il est imparfait c’est une régression. De plus on verra après le passage de ce torchon devant les sénateurs et le conseil constitutionnel . Bcp d’articles vont être retoqués. Et ce n’est absolument par une rumeur!

  3. Gé Ldine Le 18 avril 2015 - Répondre

    Il faudrait être satisfaits ???!!! Je rêve!!!!

  4. Karine Halter Le 18 avril 2015 - Répondre

    Entendu? Vraiment???

  5. Khadija El Masbahi Le 18 avril 2015 - Répondre

    Satisfait de quoi ?? De quoi on a été valorisé ??

  6. Brigitte Lacombe Le 18 avril 2015 - Répondre

    non mais où on va là???!!! n’importe quoi!

  7. Laurent Brisson Le 18 avril 2015 - Répondre

    C est du foutage de gueule :-((( une valorisation de notre job qui cache notre mort prochaine …. Et coincé dans nos jobs nous sommes des moutons ou des chèvres à leurs yeux …..MST a des phases de contagions de plus en plus virulente

  8. Fan Ny Le 18 avril 2015 - Répondre

    Et nos salaires???? tout le monde s’en bas les c…… pffff c’est honteux!!!! ils se foutent vraiment de nous. raz le popotin

  9. Pier Gateskipper Le 18 avril 2015 - Répondre

    y a rien de nouveau là mdr les hydrocarbures et l alimentation polluée qui donnent le cancer , elle est payée par Total et Monsanto Touraine :))) et la surpopulation qui accroit la pollution oublié?? :)))

  10. Mar Jo Le 18 avril 2015 - Répondre

    Ben j suis IDE en ssiad pas idel déjà je retiens que les auxiliaires de vie ne toucheront pas aux gastros et trachéos ça me rassure !!!

    • Nanouchka Flowers Le 18 avril 2015 - Répondre

      Euhhh….pourtant si, je suis aide soignante mais auxiliaire de vie et viens de suivre une formation AET dispensé par la croix rouge…nous sommes donc formées pour certaines…par contre, j’ai rencontré une patiente qui a insisté auprès de beaucoup d’AVS pour qu’elles l’aspire sans les informer des risques encourus pour les deux parties, malheureusement ces AVS ne savent pas dire non de peur que mais leur boss couvre souvent ce genre de pratique….une re évaluation du DEAVS est en cours et cela devient urgent car beaucoup de personnes font n’importe quoi…

    • Mar Jo Le 19 avril 2015 - Répondre

      Je sais bien que y a des trucs qui se font … Mais illégalement auparavant, et moi ce qui m’ inquiétait c’est que cela puisse être validé officiellement ! A ce moment c’est la porte ouverte à tout et je vois pas pourquoi on continuerai à payer des IDE pour faire un boulot que l’on laisse faire à n’importe qui payé moins cher. Et cela dévalorise en plus , pourquoi se faire chier avec 3 ans d’études !!!

    • Valerie Blandin Le 20 avril 2015 - Répondre

      Waou n importe qui !!et paye moins cher !!! Toi tu valorises se les gens au moins tu doit etre une super ide

    • Mar Jo Le 20 avril 2015 - Répondre

      Pourquoi les auxiliaires de vie sont a aussi bien payées se les IDE ? Première nouvelle ! Et non je ne suis pas une super IDE mais je me suis cassé le cul pendant 3,5 années pour obtenir ce diplôme, alors oui ça me fait chier que l’on délègue tout et n’importe quoi, et dans l’idée c’est que si la loi était passée les AV feraient des soins infirmiers, alors à quoi servent les infirmiers à ce compte là ???
      Et sinon à défaut d’être une super IDE je sais au moins écrire à peu près correctement la langue que je parle, c’est déjà pas si mal

  11. Dominique Ignerski Le 18 avril 2015 - Répondre

    La longue agonie des idel

  12. Frank Vetter Le 19 avril 2015 - Répondre

    Il serait bien d’arrêter de colporter de fausses informations…. La loi se santé n’as pas été votée, elle a été acceptée en 1er lecture! Il reste encore des étapes avant la mise en application!

  13. Marion Charpentier Le 19 avril 2015 - Répondre

    Je ne pense rien de cet article car pour moi il n’y a pas vraiment d’avancé pour notre métier d’infirmier. Quand on voit que des médecins ne savent pas faire de prescription et confonde une gastro-entérite alors que le patient fais un pré dt c’est grave mais s’il se passe quoi que ce soit c’est nous les infirmiers qui sommes incriminé. Quelques fois je me dis que si nous n’étions pas la beaucoup de patient ne serait plus de ce monde… Bref tout ça pour dire que c’est encore un texte qui va apporté peut être à la population mais rien aux milieu infirmier. Enfin pour répondre à ceux qui disent qu’ils sont soulagé de savoir que les aides soignants, et auxiliaire etc ne feront jamais d’aspi heureusement. Je tiens à dire que je travail de nuit je suis seule comme infirmière pour environ 120 patients avec trois aidés soignantes et bien quand je dois gérer une urgence et qu’une aide soignante me dit il se passe quelque chose avec un autre patient et qu’il faut l’aspirer je suis bien contente d’avoir des aides soignantes qui savent le faire. Bien-sûr seulement si je ne peux être disponible. L’avancée ne serait pas de déléguer les soins mais d’apporter plus de pratiques et formations afin de gérer les moments de crises en équipe!

    • Elise Grandidier Le 19 avril 2015 - Répondre

      Je suis d’accord avec le début de ton texte mais quand a former des aides soignantes a certaines pratiques comme l’aspiration ça ne va pas sûrement pas aider à l’embauche d infirmier ( ce qui dans ma région devient difficiles) et surtout c’est ce dont il devrait faire la ou tu bosse et ça ne risque pas non plus d augmenter le salaire d as mais plutôt de leur rajouter du travail supplémentaire

    • Benoufa Karine Le 19 avril 2015 - Répondre

      Ya deja beaucoup d endroit ou les aide soignante sont former a aspirer en rea ou au urg notamment car la base de notre metier c est aider et sauver les gens

    • Elise Grandidier Le 19 avril 2015 - Répondre

      Bien sur la ce sont d services spécifiques! former des as pr les cas d urgence ok et non pr remplacer une ide , surtout former du personnel comme avs etc c’est n’importe quoi ça ne met pas du tout en valeur nos pratiques professionnelles

    • Stéphanie Durand Le 19 avril 2015 - Répondre

      En libéral ça pouvait enlever des patients aux IDEL . Déjà qu avec les SSIAD et les HAD nous avons bcp moins de travail. …

    • Elise Grandidier Le 19 avril 2015 - Répondre

      Et c’est le patient qui risque d empatir

    • Véronique Kuster Le 19 avril 2015 - Répondre

      Euh, si c’est pour faire le métier de l’infirmière , ne vaut il pas mieux se battre pour éviter les sous effectifs et ce genre de situations tendues ? Chacun son job . C’est comme déléguer la vaccination au pharmacien…

    • Yahel Martinez Le 20 avril 2015 - Répondre

      Pour répondre à ton commentaire et étant ancienne aide soignante , je suis d’accord avec toi dans certains services des protocoles sont deja mis en place pour qu en cas d’urgences si l IDE n’est pas dispo l AS peut pratiquer certains actes comme l aspiration ect mais c’est verrouillé par des tas de protocoles et des formations.

    • Delphine Lopez Le 20 avril 2015 - Répondre

      Il faut plus infirmier pas des aides soignants formés sur le tas ! ! !

    • Laurent Carpentier Le 20 avril 2015 - Répondre

      D’accord avec la majorité de vos commentaires mais laissés pourrir la situation puisque personne ne va nous défendre ! Plus d’ordre, pas de syndicats ! Vous pensez vraiment que c’est la crise qui est responsable.? Non pas du tout ! Nos politiques s’en mettes plein les poches et nous….. On paye !

  14. Pauline Lebrun Le 19 avril 2015 - Répondre

    Alice Fievet Constance Blanckaert Louise Bricout Marie Engrand

  15. Jerome Laporte Le 19 avril 2015 - Répondre

    Juando Mireille

  16. Quelle triste nouvelle

  17. Caroline Gazeau Le 19 avril 2015 - Répondre

    Cet article me fait bien marrer, quand on entend qu’ils doivent revaloriser notre job mais que à côté ils vont supprimer encore 500 postes…. Mais où va t-on ?

  18. Elodie Lisetto Le 19 avril 2015 - Répondre

    Moi je dis il y en a marre d’être pris pour des moutons et couillons dociles, marre qu’il y ait sans arrêt mise en danger de notre diplôme. On nous en demande toujours plus pour un salaire de merde et des conditions de merde quand est ce que les soignants vont descendre dans la rue pour arrêter de se laisser écraser. !!!!!!! Je suis ide depuis 10 ans et refuse de continuer à travailler ainsi! !!!!

    • Sarah Bahi Le 19 avril 2015 - Répondre

      On descend quand? Je suis prête moi mais les syndicats sont où? Et l’ordre IDE il est où lui aussi? En libéral c’est l’horreur

    • Christelle Balasse Le 20 avril 2015 - Répondre

      C’est vrai, je suis d’accord avec vous, qu’attendons nous pour crier notre mécontentement? Nous ne sommes jamais dans la rue nous les soignants, alors l’Etat peut appliquer les lois qu’ils veulent! Les syndicats ne nous proposent rien, aucun mouvement. L’Education Nationale, par exemple, n’est jamais réformée et vous savez bien pourquoi, n’est-ce-pas…..

    • Elodie Lisetto Le 20 avril 2015 - Répondre

      Il faudrait que nous soyions syndiqués et il y a peu de gens de notre génération qui le sont car beaucoup ont peur c’est dommage car nos parents eux se battaient il faudrait que notre génération se serre un peu plus les coudes

  19. Vincent Bonnet Le 19 avril 2015 - Répondre

    Julien Sophie

  20. Chantal Desjardins Le 19 avril 2015 - Répondre

    Céline Lallement

  21. Caroline Nicolas Le 19 avril 2015 - Répondre

    Tu parles d une satisfaction pour ce metier qui reste difficile

  22. Olivier Texier Le 19 avril 2015 - Répondre

    Pour nous ça change pas gd chose les toubibs me font marrer avec le tiers payant faut tout leur donner mais aucune contrepartie nous on a fait le deuil de notre liberté d installation pourquoi pas eux les déserts médicaux ça c un gros problème et la loi santé n’y change rien

  23. Catherine Girardin Le 19 avril 2015 - Répondre

    Quand on pense qu’un texte peut être voté par 30 élus présents ce jour là, la vraie question est qui bosse vraiment en France?
    Les soignants sont au chevet des malades nuit et jour du 1er Janvier au 31 Décembre eux…

  24. Majida Djelloul Le 19 avril 2015 - Répondre

    Si pouvai dégager le conseil de l’ordre il y aurai moins de guerre, il sert a rien sauf espionner de balancer des contrôles contre les confrère installer… C des pourris en tout cas chez moi c abus de pouvoir and Co

    • Majida Djelloul Le 19 avril 2015 - Répondre

      En plus c payant

    • C est fini l ordre infirmier.

    • Majida Djelloul Le 19 avril 2015 - Répondre

      Pas encore vous savez chez nous y a tjrs

    • Laetitia Taillade Le 19 avril 2015 - Répondre

      Pour moi j’ai fait mon inscription: pas de réponse, ma cotisation n’a jamais été encaissée et je n’arrive jamais à les avoir au téléphone……… Pas très crédible

    • Majida Djelloul Le 20 avril 2015 - Répondre

      Ça a toujours été comme ça Laetitia Taillade on est guidé par des rageux et non par des professionnels franchement si la loi est passé c’est la meilleure chose que la ministre de la santé ai faite…
      Le COI ne sert qu’à te faire des problèmes et vu comment on bosse déjà y a pas besoin… Bon vent

  25. Lea Simon Le 19 avril 2015 - Répondre

    Pas d’évolution avec cette loi ! Rien de nouveau et surtout pas d’augmentations salariales :/ une grosse déception !

  26. C est grave on va droit dans le mur

  27. Cathy Mornet Le 19 avril 2015 - Répondre

    Pas encore votée et risque de passer devant le sénat ! Attention restons à l’écoute de nos syndicats !!

  28. Carole Paul Le 19 avril 2015 - Répondre

    Quel grosse merde

  29. Rien pour les infirmiers ?

  30. La réforme est une simple continuité de notre régime actuel pas de grand changement

  31. Kevin Bricout Le 19 avril 2015 - Répondre

    Moi je pense plus rien avec toutes c conneries de plus en plus notre métier est dévalorisé en plus avec leur nouvelles formations d ide y a plus de personne qui sorte des ecole diplôme alors qu a l époque on commencer a 150 et finissais a peine à 40 au DE bo jour la galère pour trouver du taf maintenant c de plus en plus compliquer et en tant que cadre infirmier com moi c pire et ça n ira pas en s améliorant vu les prochain licenciement prévu sur montpellier d environ 2000 pers soignante pour la fin d année

  32. Nell Nell Le 19 avril 2015 - Répondre

    Ça craind

  33. Carole Remy Zephir Le 19 avril 2015 - Répondre

    Je ne sais déjà pas pourquoi on accepte un forfait kilométrique à 2,50€ . Les idel devraient être dans la rue pour faire entendre leur mécontentement.

  34. Anne-Sophie Winter Le 19 avril 2015 - Répondre

    Elodie Toublanc

  35. Mariie Bon Le 19 avril 2015 - Répondre

    Moi ce que je vois , c’est de plus en plus de collègue IDE qui en ont raté le bol de risquer leur diplômes a cause le l’incompétence de certains médecins et qui laissent un métier qu’elles adorent

  36. Flora Toribio Le 19 avril 2015 - Répondre

    NiNi Lara

  37. Aurélie Bernuchon Le 19 avril 2015 - Répondre

    Pour Celine Céline Aimé…ca me rappele notre discussion de ce matin…sur la fin de l article…si tu veu on va boirre un cefe avec hollande…

  38. Nany Cal Le 19 avril 2015 - Répondre

    Commencer par nous donner les moyens humains de faire correctement notre boulot devrait être une priorité ! …qd ils auront compris ça plutôt q de supprimer encore du personnel ..!!! C cool les patients auront accès à leur dossier médical …ça lui fera une belle jambe s il ne peut être soigné correctement parce qu on est tjs débordé !

  39. joel Le 20 avril 2015 - Répondre

    On abat l’ONI pour mieux abattre les infirmiers. Qu’ ils soient en service ou en libéral.

  40. Marie Joelle Maurin Le 20 avril 2015 - Répondre

    Je suis certaine que vous êtes une excellente infirmière! Il faudrait prendre quelques cours d orthographe ; je veux bien vous les donner.

  41. No comment

  42. Carmen Thiam Le 20 avril 2015 - Répondre

    AUCUNES LOI N’A ÉTÉ VOTÉE POUR L’INSTANT RENSEIGNEZ VOUS AVANT DE PUBLIER !

  43. Florine Huys Le 20 avril 2015 - Répondre

    Kévin

  44. pascal Le 20 avril 2015 - Répondre

    Je vous vois tous protester et je suis d’accord avec la plupart d’entre vous.
    Mais combien d’entre vous s’engagent à côté des syndicats, combien d’entre vous soutienne le conseil de l’ordre ? Loin d’être parfait il a le mérite de voir autour d’une table les différentes composantes de notre métier.
    combien d’entre vous on été voté pour les différentes elections nationales ou ordinales ?
    Combien d’entre vous s’engagent au quoditien pour défendre notre profession ?
    Je vois encore sur le terrain des collègues qui ne partagent rien, même pas un sourir. Qui préfèrent appeler le ssiad ou autres organismes que d’appeler les cabinets du coin. Qui s’offusque comme vous mais qui ne bougent pas et continue comme avant.
    Les Idel vont mourrir de rester seules comme les généralistes qui disparaîtrons de n’être plus remplacés ! La force c’est l’union

  45. Chât Seven Days Le 20 avril 2015 - Répondre

    C’est bien mais… Et si on embauchait des infirmièrs déjà ?!

  46. Mary Potter Le 20 avril 2015 - Répondre

    Les medecins vont refuser de mettre en pratique le tiers payant.uflm

  47. K-ro Inès Le 20 avril 2015 - Répondre

    Elodie Htzl

Laisser un commentaire