Entre loi et réalité, l’infirmier libéral et ses difficultés face aux prescriptions médicales

Entre loi et réalité, l’infirmier libéral et ses difficultés face aux prescriptions médicales

La saison estivale approche et certains d’entre vous préparent déjà leurs prochaines vacances. Pour ceux qui ne partiront pas, la température risque de monter dans les prochains mois entre absences des collègues, remplacement des médecins et prescriptions médicales données au compte-goutte et pas toujours dans les règles. Certains évènements dramatiques comme l’histoire de votre consœur de Montauban doivent rappeler les règles que le médecin généraliste ou le médecin de garde sont dans l’obligation de suivre pour vous transmettre leurs ordonnances.

Les ordonnances du médecin : les conditions de transmission légales admises à destination de l’infirmier libéral

Avoir une prescription écrite en bonne et due forme ne peut empêcher toutes les erreurs médicales humaines. Dans le cas de votre collègue IDE de Montauban, il s’agit d’une multitude de dysfonctionnements qui ont créé cette erreur fatale. Un décès dû à une erreur professionnelle de l’infirmière mais aussi à la prescription orale d’un médecin de garde qui aurait dû être sur les lieux d’une part et donner ses instructions par écrit d’autre part. C’est la raison pour laquelle la famille du patient décédé va aussi porter plainte contre l’hôpital de Montauban.

Ces biens tristes évènements nous rappellent que pour améliorer la communication entre médecin et infirmier ainsi que la prise en charge du patient, la bonne transmission de l’ordonnance est essentielle. Elle est de plus, très encadrée légalement bien que ces cadres soient un peu trop souvent oubliés…

« L’infirmier ou l’infirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d’une prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application d’un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin », Article r 4311 7 du Code de la santé publique.

De plus, les moyens technologiques ayant évolués, les mails ont désormais aussi leur valeur juridique :

« Une ordonnance comportant des prescriptions de soins ou de médicaments peut être formulée par courriel dès lors que son auteur peut être dûment identifié, qu’elle a été établie, transmise et conservée dans des conditions propres à garantir son intégrité et sa confidentialité, et à condition qu’un examen clinique du patient ait été réalisé préalablement, sauf à titre exceptionnel en cas d’urgence ».

Toutefois dans le cadre d’une urgence vitale, la loi ne clarifie pas la nécessité de prescription écrite. Une nébuleuse qui pose le problème des responsabilités partagées entre médecin et infirmier libéral ou IDE.

Quand l’urgence d’un geste vital en fait oublier les règles, comment un infirmier peut-il se protéger ?

En raison de plus en plus de cas urgents et d’hôpitaux surchargés, des affaires d’erreurs médicales occupent de plus en plus les tribunaux, malheureusement.

Si l’infirmier a pour obligation de prendre soin du patient en détresse vitale en l’absence du médecin, l’organisation hospitalière doit pouvoir lui fournir l’appui d’un médecin de garde encadrant les soins dispensés. Or, à priori selon vos commentaires sur la question sur notre blog Albus, les médecins se déplacent de moins en moins souvent. L’infirmier hospitalier ou libéral devient donc seul maître à bord des soins qu’ils prodiguent mais la responsabilité du médecin qui a été contacté et qui n’a pas pu (ou voulu…) se déplacer est aussi engagée de même façon.

En septembre dernier, nous vous rappelions par le biais d’un article, le protocole d’urgence à adopter pour l’infirmier libéral.

L’infirmier fait un bilan médical de la situation puis contacte les instances médicales nécessaires qui doivent lui indiquer les démarches à suivre. L’article R.4311-14 du Code de la santé publique est clair : « En l’absence d’un médecin, l’infirmier ou l’infirmière est habilité, après avoir reconnu une situation comme relevant de l’urgence ou de la détresse psychologique, à mettre en œuvre des protocoles de soins d’urgence, préalablement écrits, datés et signés par le médecin responsable ».

Si tel n’est pas le cas et que les secours médicaux tardent à arriver, n’hésitez surtout pas à communiquer ces dysfonctionnements graves aux instances médicales supérieures. En relatant le défaut de prise en charge par écrit grâce par exemple à une fiche d’« événement indésirable ».

Quand bien même si la pression exercée par celui qui est en tort est forte, une infirmière témoigne d’ailleurs sur le blog Albus qu’elle a été convoquée « par le chef de service d’où je travaillais car j’ai refusé d’appliquer une prescription par téléphone, le médecin de garde habitant trop loin pour se déplacer l’écrire! !! Y a vraiment un problème ! !! Et ce sera toujours l’infirmière la responsable pas le médecin intouchable !! ».

Que vous soyez infirmiers libéraux ou infirmiers en hôpitaux, les règles et les responsabilités de chacun sont partagées. Si l’erreur est humaine, pensez à vous protéger des erreurs des autres en relatant les faits qui vous semblent incohérents ou illégaux afin de faire cesser des pratiques qui ne devraient avoir lieu et qui vous empêchent de prodiguer des soins de qualité à vos patients.

Et vous, infirmières et infirmiers libéraux, avez-vous déjà refusé de prendre des prescriptions à l’oral ? Avez-vous déjà eu à gérer seul des cas de détresses vitales de vos patients ? Si oui, avez-vous rapporté ces faits ?

 

By |2018-04-12T15:31:47+00:0024 juin 2015|IDEL au quotidien|54 Comments

54 Comments

  1. David Hartz Le 25 juin 2015 - Répondre

    Mdr … Pas de prescription , pas de traitement et. Pôle emploi …..

    • Séverine Olivia Le 25 juin 2015 - Répondre

      Je ne suis pas d’accord avec toi
      Je n’applique pas les PM par téléphone et je travaille toujours

    • Marie Inès Cplo Le 25 juin 2015 - Répondre

      Vous avez raison Séverine Olivia, pas de PM par tél et fax, le médecin doit voir la patiente, impératif pour certaines pathologies, l’IDE ne connaît pas forcément certaines pathologies cachées telle une hyperkaliémie par ex et les conséquences que cela peut engendrer. A chacun sa place et ses responsabilités.

    • David Hartz Le 25 juin 2015 - Répondre

      Séverine olivia , tu as du courage , je me suis battu contre cela , et pour le moment je suis en stand by , parce que j’avais l’impression de me prendre un mur à chaque fois … Je suis 100% de ton avis il faut refuser les PM téléphonique … il faudrait être solidaire un jour …

    • Marie Inès Cplo Le 25 juin 2015 - Répondre

      Soyez solidaires, vous prenez beaucoup de risques en agissant ainsi pour le bien des malades, les PM téléphoniques devraient être interdites, vous n’êtes pas couvert(e)s en cas d’erreur d’une part, et n’oublions pas l’erreur de diagnostic qui peut s’avérer être mortelle parfois. OAP, HTAP, etc.

    • Séverine Olivia Le 25 juin 2015 - Répondre

      Comme tu dis David Hartz il ne faut pas lâcher prise car plus les infirmier(es) continueront à accepter cela plus les médecins feront du glissement de tâches !
      J’avoue que ça n’est pas facile mais je reste campée sur mes positions à chacun son métier

    • David Hartz Le 25 juin 2015 - Répondre

      A 3000 % d accord

    • Orely Lazar Léon Le 26 juin 2015 - Répondre

      En libéral impossible
      On gère au mieux
      Perso quand je débarque chez un patient pas top à 6h30
      Je préleve un bilan je laisse au labo le médecin appelle ensuite et donne ses directives au labo
      Et passe parfois pas avant 15h chez la patiente
      On s’ adapte

    • Séverine Olivia Le 28 juin 2015 - Répondre

      Orely Lazar Léon je comprends ce que tu veux dire mais tu parles d’un bilan moi je parle de produits médicamenteux
      La responsabilité et les conséquences ne sont pas les mêmes

    • Orely Lazar Léon Le 30 juin 2015 - Répondre

      On fait pareil avec des médocs
      Quand j’ai un inr à 9 un samedi midi je fais quoi je me demerde
      Des que j’ai un patient sous avk j’exige une pm de vitamine k
      Et je donne sans avis
      Car cher docteur est pas la le samedi et ne revient que lundi à 9h
      Et évidemment hors de question de faire un voyage aux urgences en ambulance pour ça
      Pas le choix
      Pareil pour plein de médocs
      On gère les prises
      Les prescriptions
      Les sur ou sous dosages
      Les conneries des auxiliaires de vie qui confondent 1/2 et 1 et 1/2
      Enfin pour moi tout ça me conforte dans mon projet de cesser ce job de merde
      A domicile pas le choix

  2. David Hartz Le 25 juin 2015 - Répondre

    Oui le previscan pour les libéraux et tout le reste …. On nous prend pour des idiots ?

    • Marie Inès Cplo Le 25 juin 2015 - Répondre

      Parlons-en du Préviscan et ses conséquences à long terme, à savoir que sur un an les AVK font l’effet contraire, donc dosage à surveiller, certains médecins n’ont pas été fichus de faire la différence entre 2,9 < 3,9 et 9, 1 !!!!!!!

    • Marie Anne Le 26 juin 2015 - Répondre

      Certains n arrivent médias à adapter doses
      On a un doc qui veut un tp tous les deux jours !!

    • Chouquette Duf Le 26 juin 2015 - Répondre

      Tout a fais certains savent même pas

    • Chouquette Duf Le 26 juin 2015 - Répondre

      Et nous biensur c gratos et si on effectue pas le changement on se retrouve en tôle car c qui kon montre du doigt a chaque fois les infirmières Pffff

  3. Pour ma part lemedecin tt qui oubli de renouveller le traitement anti parkinsonien d une patiente …je fais quoi avec son pilulier !!!! Cest ca la vraie vie !!

  4. Sophie Gignac Le 25 juin 2015 - Répondre

    Prescription téléphonique. ..

  5. Marjorie Coirault Le 25 juin 2015 - Répondre

    Y a pas que pour les libéraux….

  6. Chouquette Duf Le 25 juin 2015 - Répondre

    Je préfère même pas répondre suivez nous sur nos tournées et on n en reparle mais kan notre profession va se bouger non de dieu

    • Marie Inès Cplo Le 25 juin 2015 - Répondre

      Votre profession ne bougera pas, certaines IDE se contentent d’avoir leur diplôme à l’IFSI, 3 ans en milieu médical afin d’ouvrir leurs cabinets mais attention : ASH et non sce infirmier !!! Vous allez vous faire manger par les nouvelles IDE à domicile.

    • Chouquette Duf Le 25 juin 2015 - Répondre

      Eh bien on verra

    • Chouquette Duf Le 25 juin 2015 - Répondre

      Je reste persuadée qu’il faut un certains professionnalisme pour être en libéral et voyant comment c barre je plains les malades et nos enfants de l avenir de notre santé ce sont les patients qui bougeront

    • Chouquette Duf Le 26 juin 2015 - Répondre

      C bien lamentable tout Ca en tout cas

    • Ce sont les patients qui choisissent leur idel Marie Ines Cplo.
      Et quand les nouvelles libérales verront la charges de travail qu on a qd on est libéral elles vont vite déchanter!! On ne fait pas des postes de 7h36 et ensuite à nous la belle vie!!!
      On ne s improvise pas libéral!!

    • Chouquette Duf Le 27 juin 2015 - Répondre

      Hihihihi tout à fait Fabienne Marianne Meersseman Nee Wagner les patients resterons près de celle qui les soignent depuis des années c une évidence.

    • Et qui sont humaines pas vrai Chouquette Duf?

    • Chouquette Duf Le 29 juin 2015 - Répondre

      Re Hihihi

    • Chouquette Duf Le 29 juin 2015 - Répondre

      Fabienne Marianne Meersseman Nee Wagner

    • Katlin Ryg Le 30 juin 2015 - Répondre

      Le libéral c’est aussi un choix. J’ai juste fait mes 3 ans pour pouvoir m’installer et mes patients sont bien content de mon professionnalisme malgré ma jeunesse…ne généralisons pas svp ?

    • Chouquette Duf Le 30 juin 2015 - Répondre

      Ah bah on généralise pas mais qu on se crache pas dessus entre collegue j ai horreur de ça

  7. Gwladys Lanceleur Le 26 juin 2015 - Répondre

    Ouais dans nos rêves!

  8. Martine Mathieu Le 26 juin 2015 - Répondre

    Nous avons eu un cas sur la tournee la semaine derniere prescription telephonique

  9. Caro Coutant Le 26 juin 2015 - Répondre

    Ou les prescriptions mal faites! Encore le cas ce matin, 1 ordo pour la pharmacie avec 4 flacons d’atb et une ordo pour nous avec 3 injections à faire….. Je me suis pris la tête avec la patiente en lui expliquant que c’était de ma responsabilité et de mon diplôme qu’il s’agissait si je lui faisais sa 4ème aujourd’hui!

  10. Aurélie Lptr Le 26 juin 2015 - Répondre

    Et en clinique on en parle des médecins qui ne font pas les pm???? Et qui nous engueule qd on a pas poser le médicament ou pas donner!!! J’ai le cas tous les jours !

    • David Savary Le 26 juin 2015 - Répondre

      Mon memoire de fin d’étude portait sur les pm non conforme alors ça me parle bien. Dedans je mettais « prescription orale prescription fatale ». Et se faire engueuler pour une prescription inexistante c le comble. Il faut lui rappeler que pas de prescription pas d’action et que nous aussi agissons dans l’intérêt du patient et qu’il passe aussi par une prescription écrite.

    • Aurélie Lptr Le 26 juin 2015 - Répondre

      Ah mais je me bats justement a la clinique avec les anesthésistes pour qu ils prescrivent!!! Je passe pour une c…. C’est un comble oui!!! Moi si je donne quelque chose et que ce n’est pas prescrit même si le patient a l habitude ça me retombe dessus et mon DE est en jeu!!!

    • David Savary Le 26 juin 2015 - Répondre

      Moi aussi je passais pour un gros c.. .mais je leur faisais la blague de dire vous pourriez vérifier la pm je ne suis pas sur d’avoir tout compris. Et sur ce une fois vérifié je leur disais que j’aime bien qd les choses sont carrées. Pas la peine de passer pour un débile non plus. Le problème a été réglé avec le dossier informatique car pas de pm pas de validation donc pas de manquement ds mes soins.

    • Aurélie Lptr Le 26 juin 2015 - Répondre

      Nous aussi on est passe a l’ordi.. Et moi les anesthésistes ils râlent sans cesse et je ne sais plus quoi faire! Comme ils font ce qu’ils veulent dans la clinique bien j’ai peur qu’il me mettent dehors … Car avant avec les anciennes ide elles faisaient en systématique et c’était leur habitude même si pas prescrit et la avec moi ça change!

    • Et quand en plus on bosse de nuit c encore plud la.miserr

  11. Moi je bosse aussi en clinique ou c les . anesthésistes qui gèrent les PM
    C vrai que souvent elles.sont faites par téléphone mais je ne les appliques qu’une fois qu’elle sont écrite sur le . logiciel
    Parfois faut rapele plusieurs fois
    Mais tant pis je lâche rien!!
    Trop facile après c toi qui en prend pleins la g….
    Eux ont des super assurances et avocats
    Moi non lol
    Alirs je joue la prudence
    Et surtout je m’impose c par écrit !!!
    Trop facile sinon

  12. Nadia Dady Le 26 juin 2015 - Répondre

    Moi aussi J au eu le cas pour une patiente sur ma tournée qui présentait des rectorragies depuis 4 jours! Je préviens le doc … je pique une nfs de contrôle ! Le comble il ne vient pas la voir me dit par tel daflon 6 par jour arrêt kardegic et tardiferon! Quand j ai exigé une pm écrite il m’a limite traité d incapable! !!! Rebelotte la semaine d après il me redit par tel de re introduire le kardegic 1 jour sur deux !! Je re demande une prescription écrite! ! Et la :: badaboum je suis une incapable! Une c…. et J en passe!! Et je lui ai répondu : Non monsieur je suis une idel qui ne donne rien sans pm écrite !!!

  13. ….c’est pas pour mettre la pression…… mias bon faisons en sorte de bien faire notre travail travail…. sans parasites………….. courage à celles qui sont devant les tribunaux!

  14. Sylvie Huet Le 28 juin 2015 - Répondre

    Idem pour les aides soignantes

  15. Mary O'fret Le 28 juin 2015 - Répondre

    Tous les jours nous avons des pm par sms ou orales, on note dans le dossier de soin pm orale et on archive les sms…très compliqué a domicile d’avoir une pm pour un changement de dose d’avk ou autre, tous les jours on ajuste certains ttt c’est ca la realité du terrain…

  16. Marine Faustine Le 30 juin 2015 - Répondre

    Un patient qui sort d’hospitalisation pour un pontage sans atc prescrit ça c’est quoi ????

  17. Moi je bosse en maison de retraite et on a du mal avec les ordos pr le previscan qd on les appelles pr les tp/inr ils changent le dosage par telephone et ne nous envoient pas les ordos c la galere

  18. Amandine Guyon Le 30 juin 2015 - Répondre

    Même bataille en service..
    Antibios non prescrits, laxatifs à tout va..!
    Puis en cas de pépin ça sera toujours la faute de l’infirmière c’est bien connu..

  19. Sandrine Hz Le 30 juin 2015 - Répondre

    Entre la loi et la réalité…… Y a notre cerveau !!!! Avec les années j ai appris à jouer avec les PM ou les « non PM »… Quand ça met pas en danger la vie du patient ( ce qui est le cas dans la majorité des cas ) et bien je m en tiens à la loi ! Ex : un renouvellement de traitement avec quelques manquants, et bien traitement arrêté et ça fait des bonbons en moins dans le pilulier ! Sachant les quantités de cachets que nos patients peuvent bouffer merde ! Et mes patients sont toujours vivants !

  20. Marie Licata Le 30 juin 2015 - Répondre

    Cindy Stagnitto !

    • Cindy Stagnitto Le 30 juin 2015 - Répondre

      Mdr en vrai les gens ils comprennent pas si tu fais pas ils finissent par prescrire… Si on était tous pareil il prescrirait et c’est tout.

  21. Coucou Ide Le 30 juin 2015 - Répondre

    Qui me donne le nom du medecin qui se deplace au domicile pour changer la prescription medicale des AVK quand l INR est pas bon
    AUCUN MEDECIN SE DEPLACE POUR CELA? ON L APPEL OU IL NOUS APPEL ET ON MODIFIE LE SOIR CHEZ LA PATIENTE

  22. Coucou Ide Le 30 juin 2015 - Répondre

    Et oui on est au premier rang! !!!
    Et Severine Séverine Olivia au moins pour les Avk tu modifie en fontion dune PM telephonique car aucun medecin se deplace
    Si c est le cas et bien tu as bien de la chance tu es tombee sur un médecin exceptionnel ??????
    Si nom dit MOI tu fait quoi? Quand le medecin est pas joignable et que ta patiente a un INR>A 5?????

  23. Carole Flamion Le 2 juillet 2015 - Répondre

    et qd un patient revient de consult et qu’il te dit..le chir a dit d’arreter les sc….sans trace ecrite….tu fais confiance au patient????

Laisser un commentaire