Les infirmières libérales et les médecines alternatives : un jeu dangereux ?

Les infirmières libérales et les médecines alternatives : un jeu dangereux ?

Et vous les IDELs avez-vous déjà essayé de soulager vos patients par la médecine douce ?

Réflexologie, sophrologie, acuponcture, ostéopathie, naturopathie… De nombreuses médecines alternatives et complémentaires (appelées les MAC) complètent le champ médical traditionnel. Certains organismes proposent des formations aux infirmiers libéraux pour toutes ces techniques « douces », elles font même partie du plan stratégique 2010-2014 de l’AP-HP ! Pour autant elles sont encore loin de faire l’unanimité…

Les médecines alternatives et les soins infirmiers en France

Tout d’abord face à l’évolution rapide de toutes ces techniques rappelons l’essentiel, la loi : « L’infirmier ou l’infirmière ne doit pas proposer au patient ou à son entourage, comme salutaire ou sans danger, un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé. Il ne doit pas diffuser dans les milieux professionnels ou médicaux une technique ou un procédé nouveau de soins infirmiers insuffisamment éprouvés sans accompagner cette diffusion des réserves qui s’imposent », Article R4312-19 Code de la santé publique.

Ainsi, quels que soient les raisons et les bien-fondés des thérapies complémentaires et alternatives, l’infirmier libéral les pratiquant se doit de toujours rappeler qu’elles ne peuvent en aucun cas remplacer des soins médicaux ni faire de miracles. Elles ne sont qu’alternatives !

Toutefois, malgré ce fait, certaines de ces techniques commencent à faire leurs preuves. A tel point que certains de vos collègues infirmiers libéraux ont choisi d’ajouter pour le bien-être de leur patient une médecine douce en complément de leurs soins infirmiers. C’est le choix d’une de vos collègues du Nord De la France qui, au bout de 28 ans d’exercice en tant qu’infirmière libérale, s’est formée à la réflexologie plantaire pour l’ajouter à ses compétences d’infirmières.

« C’est une thérapie naturelle, manuelle, basée sur la médecine chinoise. Une technique que j’estime complémentaire de mon activité première ».

De plus, notons tout de même que les Hôpitaux de Paris, comme nous vous l’avons annoncé, ont fait une place importante à ces médecines douces dites MAC (Médecines Alternatives et Complémentaires) en les faisant apparaitre dans leur Plan stratégique de 2010 comme « thématique innovante » pour la médecine chinoise.

Cependant les effets des MAC sont loin d’être prouvés et de faire l’unanimité dans le monde des professionnels médicaux. Tout simplement parce que les preuves scientifiques manquent et que, trop souvent, elles ne sont pas encadrées par des professionnels permettant de rappeler qu’elles ne peuvent avoir qu’un rôle secondaire…

Dans quels types de pathologies les médecines parallèles peuvent-elles être utiles en complément des soins prodigués par l’infirmier libéral ?

Selon l’OMS il existe plus de 400 spécialités en médecines alternatives. Elles reposent sur des méthodes fondées sur des produits naturels (phytothérapie, aromathérapie…), des techniques axées sur la manipulation (ostéopathie, chiropraxie…), de thérapies du corps et de l’esprit (hypnothérapie, méditation, sophrologie…) ou de systèmes complets reposant sur des théories (acupuncture, homéopathie…). Face à l’engouement des français pour toutes ces médecines complémentaires, contrôler les praticiens amateurs éclairés (ou pas !) des vrais praticiens formés et compétents devient presque un jeu de piste qui peut parfois tourner au drame lorsque le patient ne se soigne plus conventionnellement.

Il serait donc utile pour encourager ces techniques tout en les contrôlant que la France suive l’exemple de certains pays, comme le Royaume-Uni, la Norvège ou les États-Unis. Ces pays ont créé des plateformes où sont recensés les praticiens légaux et les formations professionnelles, un gage de sécurité indéniable.

Ainsi, l’intérêt qu’un infirmier libéral puisse dispenser ce genre de médecine est qu’il reste garant de la bonne démarche thérapeutique de son patient qui, bien évidemment ne pourra voir en la médecine douce que des apports à son traitement médical et à ses soins infirmiers. En particulier dans le cadre des maladies chroniques ou très invalidantes, où la douleur ne peut être soulagée par voie médicamenteuse.

Le rapport du Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective (CGSP) publié en octobre 2012 rapporte par exemple que le taux d’utilisation des médecines alternatives serait de 80 % chez les patients atteints de cancer.

Enfin, citons l’exemple des structures de lutte contre la douleur : les 125 établissements français accueillant des patients en grande souffrance utilisent des méthodes telles que la relaxation, l’hypnose ou l’acuponcture pour tenter de soulager leurs patients en complément des traitements médicaux traditionnels.

«

[Ces techniques] Elles peuvent apporter un bénéfice à ces malades qui présentent souvent des polypathologies très invalidantes en soulageant leur douleur », Nadine Attal, Centre d’évaluation et de traitement de la douleur de l’hôpital Ambroise-Paré.

Et vous, infirmières et infirmiers libéraux, que pensez-vous de l’essor des médecines douces ? Croyez-vous qu’il soit indispensable de créer un contexte légal pour les encadrer ? Avez-vous déjà songé à vous former à une de ses techniques de médecine complémentaire ?

 

By | 2018-04-12T15:31:26+00:00 3 juillet 2015|IDEL au quotidien|196 Comments

196 Commentaires

  1. Estelle Battèle Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Merci beaucoup pour cet article ! c’est un de mes projets (sophro / naturopathie)

    • Sophrologie…inclus dans le nouveau rôle propre ide …décret n°2004-802 du 29 juillet 2004

    • Estelle Battèle Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Merci Pierre-françois Gonot pour cette précision essentielle !! Savez-vous quel est le nombre d’heures de formation prévues ? Y-a-t-il une certification supplémentaire ac la licence ? Je rentre en prépa pour le concours de mars 2016.

    • La formation doit être certifiée ou pour le moins conforme au cahier des charges de la formation professionnelle . Pour une formation dédiée aux professions médicales et paramédicales ( diplôme niveau 1 ou 2 ) un minimum De 200 h pour avoir une formation diplomante avec un contrôle des connaissances pour valider la chose. Un tutorat externe sera nécessaire si la formation se veux qualifiante ‘

    • Céline Grabherr Le 5 juillet 2015 - Répondre

      Hello pierre ! Merci pour ces précisions ! A bientôt

  2. On attend 50 ans et c’est la sécu qui nous demandera de se tourner vers la médecine douce…

  3. Julie Charlier Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Un de mes projets aussi …

  4. Fanny Authier Le 3 juillet 2015 - Répondre

    il faudrait qu’ils arrêtent avec la médecine douce on quoi c’est une arnaque quand on sait qu’il peut y avoir de vrais bénéfices après quoi?? ils les brûlent pour sorcellerie? c juste que cela fait moins de sous pour les lobbystes pharmaceutiques qui font pression sur le gouvernement

  5. Valérie Foulquier Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je n’attends pas d’avoir une quelconque autorisation des « bons penseurs » pour faire appel à des méthodes qui marchent… encore une fois, c’est une question de bon sens.

  6. piola Le 3 juillet 2015 - Répondre

    que faut il penser?
    personne ne s’offusque de la surmédicalisation qui envoie moult patient aux urgences et ad patres …
    par contre des soins de confort par des massages des huiles essentielles de l’écoute …. attention danger

    quand à la remarque  » qu’elles ne peuvent en aucun cas remplacer des soins médicaux ni faire de miracles » ; se substituer aux médecins je rappelle qu’on est responsable si on applique une prescription inappropriée …
    et pour les miracles, jusqu’à preuve du contraire même un médecin n’a jamais sauver qui que ce soit de la mort. ça se saurait les cimetières sont remplis de morts sauvés par la médecine !!!

  7. Imane Ko Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Ludovic Volnay regarde ça..

    • Ludovic Volnay Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Tant que c’est qu’en complément, c’est bon. On ne leur demande pas d’arrêter les l’allopathie.

  8. Marie Hivert Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je suis ide et reflexologue

    • Normalement pas 2 numéro de sirène individuels. Mais ton activité doit pouvoir s’inscrire dans le cadre D’exercice artistique donc totalement libre

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Moi j’ai 2 numéros
      Car justement 2 activités
      Et l’ordre m’a bien gonfle avec ça
      mais moi je raccroche la blouse
      Trop de contraintes
      Trop peu de reconnaissance
      Je choisis

      • Pierre-François Gonot Le 2 août 2015 - Répondre

        J’ai aussi deux sirene à mon nom mais un entant que profession liberale (reglementée) imposée au BNC et l’autre en tant que Bailleur non professionnel, imposé au BIC, mes revenus fonciers sont inferieurs à mon BNC evidemment je dois aussi faire attention à ce que mes parts de SCI ne prennent pas trop de valeurs pour engendrer un BIC trop important… simple et compliqué à la fois … Mais je ne vois pas ce que l’ordre a à voir la dedans . l’ordre n’intervient que sur la plainte d’un tiers alors pour quel motif ?

    • Marie Hivert Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Ben à la ursaff ils M ont dit que je ai pas le droit de avoir plusieurs statuts fiscaux donc comme je suis déclarée libérale ils m’ont dit de continuer comme ça. Comment avez vous fait vous pour vous inscrire dans le cadre de exercice artistique ?

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Et bien j’ai monté une sasu
      Et je suis tatoueuse sur ce statut

    • Marie Hivert Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Je ne connais pas une sasu. Quels èn sont les charges ?

    • Karen Di-Giorgio Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Interdit de faire de la reflexo ou autre dans le même cabinet en revanche, on a le droit de se servir de ces méthode comme outil de travail. Je fais des soins infirmiers de santé publique ou de psychiatrie (surpoids, douleur, pb psychologique…) en utilisant l’hypnose comme outil. Comme je l’utilise au bloc opératoire pour la douleur ou le stress. La l’ordre ne dit rien car on ne le facture pas…. Le problème ce n’est pas la méthode c’est le fait qu’on gagne notre vie… Ils auraient du laisser les religieuses comme infirmières!

    • Je finis ma formation de réflexo à la fin du mois de juillet . Je trouve génial de combiner les 2 par ce savoir . Ça m à bcp apporte pour accompagner certains patients .par contre je me suis pas encore planche sur l’installation car je souhaitais rester dans mon cabinet avec mes collègues . Pourquoi ne pas pouvoir combiner les 2 dans un même cabinet !
      Moi je suis à temps partiel ide pour pouvoir pratiquer la réflexo à côté .
      Est ce vraiment général ce pb de pratiquer les 2????

    • Marie Hivert Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Oui l ordre ide nous interdits de pratiquer les 2 dans le cabinet ide même si les collègues sont d accord.

      • karim M Le 1 août 2015 - Répondre

        Bonjour,
        « L’ordre » ne fait que faire respecter le code de la santé publique…

        L’infirmier ou l’infirmière n’accomplit que les actes professionnels qui relèvent de sa compétence en vertu des dispositions de la section I du chapitre Ier du présent titre, prises en application des articles L. 4161-1, L. 4311-1 et L. 6211-8.

    • Aude Decaudain Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Mais l’ordre IDE viens d’être dissolu … Alors peut-être que maintenant ça va faciliter les choses …

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      J’ai reçu un courrier bien sale la semaine dernière donc l’ordre meurt Mais parle encore

    • Marie Hivert Le 3 juillet 2015 - Répondre

      l’ordre n est pas encore dissolue attention !!! car ce n’est plus pas passer au ministère. La marisol touraine fait de la résistance et n est pas d’accord pour la dissolution

    • Laetitia Durand Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Ça a l’air super vos formations sur la reflexogie et la nathuropathie.cb de temps cela a t’il duré? Et où l’avez vs réalisez? Merci bcp.

    • Marie Hivert Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Je l ai faite par une formation de professionnel de santé : santé form. c est costaud car on survolé nos connaissances en révision de la anatomie . la physiologie ben faut savoir qu il faut savoir sur le bout des doigts toute la physiologie

    • Pour pratique dans votre cabinet la solution c’est que vos collègues vous sous loue appartement le local pour votre 2eme activite et la plus de problème

    • Marie Hivert Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Ça mes collègues sont d accord mais c est l ordre qui M en empêche

    • L’ ordre n’interdit rien il prévient juste que pour les impôts vous ne pouvez avoir qu’ un seul siret libéral en nom personnel. Les autres activités doivent être accessoires ( CA inférieur au libéral ), si elle relèvent du BIC le portage salarial est obligatoire, si c’est une autre activité BNC un des siret doit être exercé en exercice societal Scp , SEL, beaucoup de centre des impôts s’en moquent, mais la règle doit être dite, c’est juste CA le rôle de l’Ordre.

    • Orely Lazar Léon Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Moi perso j’ai monté une sasu
      Et j’ai 2 cabinets distincts

    • Karen Di-Giorgio Le 4 juillet 2015 - Répondre

      J’ai un seul siret mais en l’occurrence c’est l’ordre qui m’a dit que je devais avoir deux adresses distinct. Ils considèrent que c’est une activité commerciale Parcequ’on fait payer les séances….heu…. Oui, c’est mon gagne pain, et les prises de sang aussi je les fait payer… Fallait le dire si on devait encore être des religieuses pour être Infirmiere…
      En gros tout ce qui peux faire avancer la profession, nos salaires de misère ou nos conditions de travail, l’ordre est contre!
      Mais comme je vous dit, la solution est de considérer ca comme un de nos outils de travail et de facturer en soins non conventionné en tant qu’infirmière et la pas de problème.

      • Pierre-François Gonot Le 2 août 2015 - Répondre

        l’Hypnose est est acte à visée psycho-thérapeutique …inclus dans le nouveau rôle propre ide …décret n°2004-802 du 29 juillet 2004, Certains conseiller ordinaux n’y connaissent pas grand chose. demande à l’avocat de protection juridique.

    • Orely Lazar Léon Le 5 juillet 2015 - Répondre

      Oui Karen Di-Giorgio moi aussi
      2 locaux distincts
      2 loyers
      2 impôts
      2 assurances
      Avec comme argument vous faites payer
      Euh oui enfin je fais aussi payer mes soins ide
      Donc je me suis demandée si je devais pas avoir un 3 ème local
      Bein oui quand je fais des soins infirmers à des étrangers en vacances je n’applique pas la ngap car leur base de remboursement est autre
      Je facture ce que je pense que ça coûte et que j’investis en matériel donc quand je fais un gros pansement et que je facture 30€
      Déjà les américains se demandent si je me trompe pas
      Ils pensent que ça un pourboire
      Avec une consult généraliste à 100 dollars on passe pour des esclaves
      Donc que faire
      Je sais pas
      En tout cas moi je sature de ce système hypocrite où on nous impose tout mille devoirs et zéro droit

    • Cécilia Bnr Le 6 juillet 2015 - Répondre

      C est pas l ordre qui interdit c est notre statut d ide, nous sommes une profession réglementée et ne pouvant exercer d autres activités dans nos cabinets, qui en tant qu ide sont considérées comme des activités commerciales, ou qui sont réservées aux médecins, comme l aromatherapie, l’hypnose….. On peut les exercer mais pas accolées à notre fonction d ide…

  9. Keys Martins Le 3 juillet 2015 - Répondre

    De l escroquerie, et surtout de la mise en danger d autrui.

    • Jeanne Duval Le 3 juillet 2015 - Répondre

      C’est bien dommage que vous pensiez cela et quelle étroitesse d’esprit… Il est temps que les mentalités évoluent !! Les médecines naturelles sont complémentaires de la médecine allopathique ! Beaucoup de médicaments allopathiques sont des dérivés direct de plantes et ils sont utilisés au quotidien par des milliers de malades, c’est donc que ça fonctionne ; )

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Oui dommage de penser ça
      Vous pensez donc cela de l’ostéo de la sophro de l’haptonomie
      En fait de tous les soins non remboursés

    • Keys Martins Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Non pas tous,mais de la naturopathie complètement. Des fous dangereux qui vont jusqu’à a remettre en cause les vaccinations et certaines chimiothérapie.comme pour ce genre de médecin,une interdiction formelle d exercer devrait être alors prononcé a l encontre de ces personnes.j ai vu tellement de gens non soigné par de soit disant naturopathe qui allaient les sauver sans l aide de médicaments… Charlatanisme et dangerosité sont surtout le maitre mots de ces gens qui par contre n oublient jamais de prodiguer leurs conseils contre monnaie trébuchante.

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Bein il y a énormément de gens bien en naturo y compris des médecins qui ne font rien payer de plus
      Je pense que comme dans tout il y a des gens nuls et même diplômés justement je pense que le fait d’être idel peut éviter ce genre de problèmes car il y a des connaissances derrière

    • Frederic Maucherat Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Que de belles convictions bien pensantes !!! Et si vous remettiez un peu vous convictions en cause ? Et si c’était eux qui avaient raison ?

    • Keys Martins Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Et si en fait Elvis n etait pas mort et qu en fait on n était jamais allé sur la lune ? Et si les voyants voyaient réellement l avenir et que le FN était réellement un partis honorable sans racisme ni xénophobie.

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Et si les médocs sauvaient tous les patients combien de chimio pour nada de traitement long douloureux mais valide par chère sécu
      Âpres tout le médiator et l’isoméride étaient de très bons médocs

    • Stéph Briset Le 4 juillet 2015 - Répondre

      La chimio a faillit tuer mon fils de 4 ans,la thérapie naturelle associé à de la chimio adapté et plus douce l’a relevé et la mener en rémission.Alors merci le Dr Delépine qui soignait avec bon sens mais qu’on a mis dehors car elle dérangeait.

    • Orely Lazar Léon Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Des que le fric des labos est touché
      Au secours
      Il faut faire taire les méchants
      Je rappelle que c’est pas si vieux le temps où on disait qu’avant 2 ans un bébé avait pas mal
      Les opérations sans anesthésie se faisaient alors que l’hypnose soit reconnue que pour les médecins est un progrès mais pas pour les ide bein on on est trop bêtes sans doute

  10. Chantal Fiechter Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je termine ma formation de Naturopathie et suis IDE liberale et je compte m’installer d’ici fin d’année . C’est génial de pouvoir adjoindre ses modestes savoirs de infirmiere et ceux de naturo les patients apprécient et bien sur en s’assurant que la formation soit faite par de vrais pro
    Merci pour cet article … On es d’accord que ces formations devraient être encadrees correctement pour diffuser des conseils justes et judicieux

    • Nathalie Prouvost Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Auriez vous des infos sur votre formation svp car je souhaite en faire une mais je n’ai pas encore débuté mes recherches d’avance merci

    • Bravo chantal…et bonne continuation ??

    • Chantal Fiechter Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Pour Nathalie jai fait la formation a école Plantasante de rosheim en alsace faite par des pro pharmaciens mais il y en a plein autres voir sur site naturo sinon écrivez moi en MP

    • Chantal Fiechter Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Merci Marie Dominique tu va bien ??? On se voit a île maurice ???

    • Frederic Maucherat Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Bravo

    • Julie Verger Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Bonsoir la formation a ete prise en charge par un organisme? Vous allez faire une activité mixte entre idel et naturopathe? Merci

    • Et pour la facturation, vous comptez faire comment ? Et pour vous faire connaître ? Vous allez faire de la pub ?

    • Chantal Fiechter Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Non pas de PEC a ma charge l’école et oui activité mixte peu de liberale et le reste naturo
      Oui ai droit faire pub et compable compétent qui s’occupe du développement finances et compta

    • Je fais une formation Reflexologie plantaire et naturopathie et je concilie les deux ! Pourquoi être punie pour ça ? C’est plutôt à nos chers ministres de la santé qui ne viennent jamais sur le terrain et qui nous pondent des lois absurdes qu’on devrait nous infirmiers se retourner !!!

    • Laila Newton Le 5 juillet 2015 - Répondre

      idem géniale Chantal

  11. Marie Véro Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Et nos patients radiotherapés et brulés qui vont voir des coupeurs de feu et qui en sont ravis, et les zonas qui sont pansés….. On les voit nos patients qui en sont trés contents!!!!

    • Fifi Brin D'acier Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Attention avec les mange feux pendant la radiothérapie. ….le but est de brûler et si le feu est enlevé elle est moins intense…. 😉

  12. Ho Oponopono Le 3 juillet 2015 - Répondre

    A quand une vision globale dans ce système de santé ? Une qui irait plus loin que la medecine pharmaceutique qui crée parfois autant de problème qu’elle n’en resout… Des charlatans et des malveillants, il y en a partout, y compris chez les ide et les medecins diplomés en bonne et due forme par l’état francais… Heureusement que l’humanité n’a pas attendu la seule medecine allopathique pour se soigner… Cette derniere est un outil parmi d’autres, et penser le contraire est juste une vue de l’esprit contractée 😉

  13. Jeanne Duval Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je suis IDE et dès que je pourrais je me formerais à l’herboristerie et à l’aromathérapie.

  14. Céline Richer Le 3 juillet 2015 - Répondre

    il n’y a qu’une medecine qui prend en compte la personne dans sa globilite , (corps, esprit, histoire) qui est efficace , et malheureusement nous n’avons pas cette medecine !! C’est sur qu’on est eficace pour des urgences ou reparer des os casses, mais pour tout le reste, qu’est ce qu’on est mauvais !!! Traite le symptome sans rechercher la cause, toujours plus de medicaments pour chaque symptome. on crois marcher sur la tete, pourtant oui oui, c’est bien pour cette medecine que l’on bosse. beurk

  15. Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Moi je suis idel
    Et je raccroche la blouse
    Pour faire du parrallele aussi
    Après tout on a droit à rien
    Les ostéo peuvent faire de la pub
    Ne sont pas remboursés
    Et personne ne les considère comme des dangereux dingues
    Mais voilà un beau courrier de mon ordre exigeant que je ne fasse jamais mention de mon DE
    Et bien merde
    Si ça rassure les patients
    Si ça me crédibilise

  16. Delphyne DG Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je pense que la médecine douce et complémentaires. Y en a marre de tout nous interdit ou et la liberté de vivre bien et mieux! !!????

  17. Sylvain Wlodarczyk Le 3 juillet 2015 - Répondre

    L institut européen de formation en santé propose une formation sur les thérapies Complémentaires pour les professionnels de santé. L approche y est interrogative et critique en reconnaissant l effet des thérapies complémentaires sur le bien être du patient.
    Plus d infos sur le site
    http://www.iefsante.com

    • Vous proposez des formations Hypnoanalgesie en 3j avec la bénédiction de l’ogcdpc!!!!!!! Vous pensez vraiment qu’on puisse vous croire sérieux et vous contribuez à nous faire passer pour des blaireaux.

  18. Géraldine Urban Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je compte très vite me former à l’utilisation des huiles essentielles. Je n’ai nullement besoin qu’on me donne le feu vert de qui que ce soit!

  19. Lélene A'd Le 3 juillet 2015 - Répondre

    bah oui hein, les pauvres labo et autres lobbies de l’industrie pharmaceutique en pâtiraient …

  20. Une médecine douce devient fréquentable dès lors qu’un DU lui est consacré. Ou qu’une inscription au RNCQP

    • Le DU n’est pas un diplôme national et de plus ce n’est pas lui qui rends l’individu fréquentable !

    • Luxo thérapie ???? Ptdr

    • Que des fournisseurs planqués a l étranger, étrange non de devoir échapper aux contrôles français ?

    • La luxo thérapie est bien française. ..

    • Art. 19. – L’infirmier ou l’infirmière ne doit pas proposer au patient ou à son entourage, comme salutaire ou sans danger, un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé.
      Il ne doit pas diffuser dans les milieux professionnels ou médicaux une technique ou un procédé nouveau de soins infirmiers insuffisamment éprouvés sans accompagner cette diffusion des réserves qui s’imposent.
      Art. 20. – L’infirmier ou l’infirmière ne peut exercer en dehors d’activités de soins, de prévention, d’éducation de la santé, de formation ou de recherche, une autre activité lui permettant de tirer profit des compétences qui lui sont reconnues par la réglementation.
      Il ne peut exercer une autre activité professionnelle que si un tel cumul est compatible avec la dignité et la qualité qu’exige son exercice professionnel et n’est pas exclu par la réglementation en vigueur.

    • Cette méthode est complémentaire à la médecine conventionnelle, tout comme d’autres méthodes alternatives .

    • La loi « HPST » du 21 juillet 200952(*) a donc créé les articles L. 1151-2 et L. 1151-3 du code de la santé publique, qui prévoient deux modalités d’encadrement : une première, sur la formation et la qualification des médecins réalisant des actes à visée esthétique, et une seconde sur l’interdiction de certains actes esthétiques jugés dangereux.
      Les actes non médicaux non invasifs à visée esthétique sur peau saine, n’impliquant pas de modification importante de celle-ci et non susceptibles d’induire des complications requérant des compétences médicales (épilation à la pince ou à la cire, maquillage, modelage, manucure, bronzage UV, conseil et vente de produits cosmétiques…) entrent dans le champ de compétence des esthéticiennes, dont la formation est encadrée par des diplômes nationaux de différents niveaux. A partir du moment où il y a injection, application de produits actifs sur la peau ou utilisation de dispositifs médicaux, c’est au médecin d’agir.

    • Des brûlures ont été constatées sur des appareils marqués CE mais non autorisés comme dispositif médical. L’HAS a tranché, ne pas nuire d’abord et n’a autorisé la technique que dans le cadre d’un exercice médical.Saisi en référé, le Conseil d’Etat s’est prononcé le 17 juin 2011 sur le recours pour excès de pouvoir déposé par plusieurs associations de professionnels et d’industriels du secteur de l’esthétique. Il a annulé l’article 2 de ce texte, lequel visait les techniques non invasives. Il a considéré que les méthodes invasives présentaient non un danger grave mais une suspicion de danger grave pour la santé humaine et pouvaient, à ce seul titre, être interdites, et a estimé qu’il ne ressortait pas de l’avis de la HAS qu’une telle suspicion existât pour celles des techniques utilisant des agents physiques externes, sans effraction cutanée. Je note que la justice française comme dans l’affaire des prothèses PIP, est plu sensibles aux sirènes commerciales qu’aux impératifs de santé.

    • En plus je crois que les esthéticiennes qui elles ont un cap obligatoire pour exercer, voient d’un mauvais œil les IDE leurs prendre ce marché que le Sénat n’hésite pas à qualifier d’escroquerie.

    • Kath Pat Le 5 juillet 2015 - Répondre

      C est le Sénat l État les labo Pharma etc…. Qui sont des escroqueries….. Arrêtez de nous prendre pour des moutons qu on mène à la baguette et de nous ranger dans,des tiroirs et des catégories…. Le Monde change les gens ne sont plus dupes des hautes sphères manipulatrices.

    • Ces même hautes sphères qui vous ont donné un DE quasi gratis au passage sont sensées récolter les fonds qui alimentent les caisses qui vous payent alors jouer les altermondialistes sans le sous au frais du contribuable. Bien sur les bobos… Ce n’est pas les allocataires de Rsa qui bénéficient de vos lumières. Vos places deviennent chères gare aux radiations

  21. C est plus que légitime…
    Ils sont en première ligne face à leurs patients…. ??

  22. Je crois qu’il ne faut pas confondre médecines alternatives et médecines douces. Utiliser de la phytothérapie, de l’aromathérapie par exemple ne rendre pas dans les médecines douces, alors que la sophro, la reflex, l’accu, la nature ( et encore pas toute) rentrent dans les médecines douces. Mais ce n’est que mon avis.

  23. Dictature quand tu nous tiens !

  24. Fabrice Fracalossi Le 3 juillet 2015 - Répondre

    On en a tellement marre d’être prit pour des citrons ou des poires que je comprends ceux qui se tournent vers une médecine par les plantes

  25. Fabrice Fracalossi Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Au fait à quoi à le droit un idel à part fermer sa g…?

  26. Christophe Marquet Le 3 juillet 2015 - Répondre

    parlez pas de médecine douce avant que la sécu soit au clair avec la nomenclature … ils sont encore au temps du minitel …

  27. Zoreydesiles Run Le 3 juillet 2015 - Répondre

    pourquoi les médecins ont le droit eux ? et pas nous ?

  28. Julie Haustine Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Il faudrait regarder chez nos voisins européens qui remboursent ses soins. …

  29. Agnes Marcellin Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Que ne ferez t on pas pour que l industrie pharmaceutique gagne un peu plus de fric ???? Personnellement je prône pour les médecines parallèles tous les jours !!!! Elles viennent souvent en complément d une thérapie et aide dans la plupart des cas le patient à passer un cap difficile !!! N oublions pas que la plupart des principes actifs de nos médicaments actuels sont extraits de ce que nous offre la nature !!!! ????

  30. Sylvain Wlodarczyk Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Si je peux me permettre, il faudrait redéfinir les termes. Je pense que thérapies complémentaires est le meilleur mot. Et je crois vraiment à la place et de le médecine conventionnelle et des thérapies complémentaires, seules ou associées en fonction des patients et de ses pathologies ou symptômes. Et même si la prise en charge de l arrêt cardiaque démarré par un massage (cardiaque), je pense que l utilité du défibrillateur et de l adrénaline n est pas contestable. Par contre, si le nez coule, je pense que les thérapies complémentaires en première intention sont un meilleur choix que les vasoconstricteurs ! Votre avis ?

  31. Dominique Pace Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Médecines alternatives pour être excat!

  32. Vanille Mazuel Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je suis IDE et naturopathe, mes patients sont ravis de mes conseil… Par contre, il est évident que je fais perdre unpeu d’argent aux labos, c’est surtout ça leur gros souci. Mon DE me donne le droit d’organiser mes soins en mon âme et conscience, ma conscience c’est que toutes ces drogues rendent mes patients encore plus malades… Maintenant, je ne suis pas débile non plus, je ne leur dis pas d’arrêter leur traitement allopathique pour les pathologies sérieuses, mais franchement, pour les petites bobologies, la naturo soigne parfaitement et sans effets secondaires

    • Le diplôme de naturopathe ne figurant au RNQP il n’est pas permis d’en faire état sur une plaque professionnelle, pour le reste, s’en tenir au décret de compétence qu’il est assez large pour englober pas mal de soins de Naturopathie. Après pour basculer dans la pratique globale de la Naturopathie, il faut penser à séparer les 2 activités. La création d.une SARL qui fera du portage salarial envers le praticien semble être la meilleure approche .

    • Vanille Mazuel Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Je ne veux pas m’enquiquiner avec tout ça, je n’ai pas de plaque de naturopathe et distribue mes conseils dans le cadre de mon activité d’IDEL

  33. Dacia Dragos Le 3 juillet 2015 - Répondre

    La plupart des médecines douces sont complémentaires à la médecine allopathique et non nocives (… C’est parce qu’elles sont douces!!)…

    • Kath Pat Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Exactement le jour où ils auront compris cela les patients seront les plus heureux ….

  34. Martine Oltra Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Médecine indienne ayurvédique qui prend en compte la globalité de l’être humain mais on en est loin en France !!!

  35. Frederic Maucherat Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Comment osez vous poser cette question idiote ?

  36. El Od Ie Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Je ne sav ais pas que l ordre infirmier interdisait cela…je viens de valider mon diplôme infirmier avec thème de mémoire sur l enrichissement des compétences infirmières par le toucher-massage, la sophrologie et l hypnose…( validé) Car je compte me former à des soins alternatifs, de base…

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Tu peux
      Mais tu dois pas le mentionner
      Une bêtise absolue

    • El Od Ie Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Lol:-D ouioui tkt ça je sais que c’est méthodes st pas bie

    • El Od Ie Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Pas tjs bien perçues…

    • El Od Ie Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Mais l ordre infirmier ne vient pas d être dissout?? J avais lu un article…

    • Orely Lazar Léon Le 3 juillet 2015 - Répondre

      Si mais il écrit encore lol

    • Non l’ordre n’est pas supprimé car les amendements du texte de loi ne sont pas encore passés au Sénat ! Donc légalement il existe encore.
      La vraie question est : comment facturer un acte infirmier dans lequel tu inclus un acte de médecine parallèle ? Ce n’est pas cotable en ASI ni en HN puisque pas reconnu par la sécu ! Donc soit tu fais ton geste med parallèle gratos, soit… ? Pareil pour le pb de pub : pour Sophro ou hypnose par ex, tu as le droit de te faire de la pub, mais tu ne peux pas mentionner sur ta plaque d’IDEL que tu fais ce genre d’activité complémentaire… Tu ne peux pas distribuer de flyers ou l’afficher sur ton cabinet, Alors tu fais pas de pub ?
      Souvent c’est déjà sur ces 2 points que ça dérape (et ce n’est pas l’ordre qui va fouiner pour te trouver, ce sont des IDEL du même quartier /périmètre que toi qui vont se plaindre à l’ordre, souvent pour concurrence déloyale, publicité illicite, facturations frauduleuses à la sécu…et l’ordre est bien obligé de faire respecter les textes quand une infraction est commise … Si les textes changent (code de la sécu, code la sante publique, code du travail, décret de compétence IDE) alors l’ordre suivra ! Ne vous trompez pas entre les causes et les conséquences !

      • Pierre-François Gonot Le 2 août 2015 - Répondre

        C’est bien sur cotable en HN mais pas remboursé donc refus de PEC secu et retour facture à la mutuelle qui prend en charge. Perso mes actes HN sont non teletransmises donc facturee à part sans Feuilles de soins

    • Orely Lazar Léon Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Alors je suis évidemment consciente que la facturation est IMPOSSIBLE
      Mais comme pour une idel qui vend des confitures
      Elle les fais pas payer à la sécu
      Moi non plus
      Les patients me payent
      J’ai du créer une sasu
      Avec toutes les obligations et démarches obligatoires
      J’ai même du faire une formation hygiène de 3j pour apprendre à me laver les mains lol
      Ce sont des actes INDEPENDANTS
      Je suis infirmière
      ET ARTISTE TATOUEUSE
      et effectivement ce sont des collègues qui se sont plaints de mon activité apparemment
      Pourtant je ne mentionne pas mon statut libéral sur les pubs et je ne les distribue pas
      Je n’ai d’ailleurs adresser que par voie postale à chaque pro de santé Y compris les idel afin de leur faire connaître mon métier et surtout l’alternative possible pour leur patient
      Et la caution de bosser avec une collègue
      Et pas une personne sans compétence sur la patho
      Avec énormément de retours positifs donc en gros une idel
      Mais même une ide
      Car sur mon flyer est juste mentionné que je suis ide
      Et de toute façon je cesse le libéral avec joie le 31 décembre
      Et je vois pas en quoi faire du tatouage va m’amener de la patientele SECU
      Mes soins sont non remboursés et non remboursables c’est du confort et du luxe pour les caisses
      Donc en gros une infirmière n’a aucun droit de rien dans ce pays
      Car si tu es infirmere en gros tu peux faire autre chose mais sans parler de ton de
      Et bien moi je dis merde
      Je suis infirmière spécialisée en dermographie réparatrice
      Et les infirmieres qui font assistante maternelle le mentionne sans soucis

    • La pub est interdite par le code de la sécu, ce sont les syndicats et le ministère qui négocient les textes, l’ordre n’est charger que de veiller à leur application. Si tu as eu une remarque de l’ordre , c’est qu’une consœur s’en est plaint. Il n’y a pas d’auto saisine de la part de l’ordre.

    • Orely Lazar Léon Le 4 juillet 2015 - Répondre

      Mais je n’ai pas fait de pub
      J’ai averti par courrier mes consoeurs
      De ma nouvelle activité
      Donc pour moi ce n’est pas de la pub
      Je ne pose pas de flyers partout
      Je donne aux pros de santé
      Qui peuvent découvrir ce soin
      Et la sécu je veux bien
      Mais vu que ça ne rentre pas dans son champ d’application
      C’est quand même un peu fort
      La sécu n’interdit pas aux ide vendant des confitures de faire de la pub
      Et j’ai le cas dans mon coin

  37. Frederic Maucherat Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Si je peux quitter les soins allopathiques je vais pas me gêner ! J’ai déjà commencé en pratiquant l’hydrotomie percutanée.

    • Jonet Anne-Laure Le 4 juillet 2015 - Répondre

      C’est tellement dur pour nous!! Une femme de patient me demande à voix basse des conseils naturels puis se tait car le medecin arrive et enfin en tête à tête me demande un medecin « bio ». Chutttt secret d’Etat!!!

    • Catherine Arnal Le 5 juillet 2015 - Répondre

      C’est ça qui est dommage! On ne devrait pas avoir à se taire ou à se cacher de ses choix de soins.

  38. David Tirveillot Le 3 juillet 2015 - Répondre

    Complètement complémentaire, la medecine occidentale ne detient pas seule la vérité, malgré ses prouesses. En particulier sur la douleur, neuropathique ou psychosomatique. Il faut juste que tout ça soit bien encadré , justement pour ne pas laisser de place aux charlatans et autres sectes.

  39. Complémentaire !

  40. C’est super, j’approuve a 200℅ . Stop avec tous ces traitement qui soit dis en fond su bien mais font du mal ailleurs….

  41. Anne Dbk Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Agathe Becca Coline Lucile Audrey

  42. Idel Chris Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Je suis IDEL, et en tant que patiente ne me soigne quasiment qu’avec des médecines dites parallèles. Et très très très envie prochainement, de faire une formation dans cette voie, pour apporter un confort et un bien être supplémentaire à mes patients. Je suis désolée pour moi les actions de bienveillances d’amélioration, de confort font parties du rôle propre!!! Et si j’ai envie d’en faire une activité complémentaire, qu’ils aillent se faire une patrouille l’ordre infirmier!

  43. Fabie Borde Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Je suis pour que les infirmières et infirmiers puisse pratiquer de la médecine douce !!!!

  44. L un ne va pas sans l autre !!!! Quoique l on puisse en penser .mes patients sont heureux de pouvoir profiter de ces méthodes

  45. Ti Coeur de Lu Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Bonjour voici un exemple de badge personnalisé que je réalise sur commande si ça vous intéresse merci de me contacter en mp sur ma page : Dessine moi un Kangouroo

  46. Plume Fabuleuse Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Il serait grand temps que elles se completent il y a tellement de bonne chose dans le naturel

  47. IDE, je travaille en psy avec un médecin psychiatre acupuncteur et homéopathe. On a de bons résultats, moins d’angoisse… Il faudrait se réveiller les gars, les médecines alternatives sont efficaces !

    • Catherine Arnal Le 5 juillet 2015 - Répondre

      Oui et beaucoup de médecins sont ouverts à ces alternatives. Ça vient ça vient!?.

  48. Pascale Rhouy Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Complémentaires bien sûr !

  49. Eric Fuentes Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Le monde médical n explique pas tout ! Comment ne pas voir certains résultats concrets même si nous ne pouvons pas encore expliqué les choses !
    Ces deux chemin nnnne sont ils pas complèmentaire ? Pour moi la reponse est claire depuis très longtemps

  50. Thom Qn Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Parfois en disant à quelqu’un d’aller voir un médecin plus qu’un autre, c’est pour lui sauver la vie…

  51. Carole Rotru Le 4 juillet 2015 - Répondre

    nous sommes avant tout des intervenants olistiques, donc tout peut être envisagable sous certaines conditions et informations

  52. Mai Be Le 4 juillet 2015 - Répondre

    je ne vois pas où est le probleme je suis sophrologue diplomee en plus d’etre infirmiere ( mais je bosse dans l’ education nationale et eux ont tout compris quant à l’ interet de la sophro !) …Et la sophrologie caycédienne aide tres bien à soulager certains maux bien sur j’ explique toujours que c’est complementaire à la medecine traditionnelle…mais l’ une ne devrait pas faire sans l’ autre…………ah oui c’est vrai les labos ont peur d’en prendre un coup !!…

  53. Isabelle Perez Le 4 juillet 2015 - Répondre

    En France un cabinet médical rempli de patients signifie que le médecin est bon Lol en Asie c’est l’inverse ça prouve qu’il est mauvais ! Chez eux on pratique toutes les médecines préventives depuis des siècles En Occident on nous bourre de médocs une fois malade alors que des économies seraient faites en adoptant : vaut mieux prévenir que guérir 🙂 ! C’est juste pour engraisser les laboratoires et leurs politiques ?

  54. Sylvain Wlodarczyk Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Tout à fait d accord. Je pense qu il faut bien définir les termes. À ce jour, et pour la majorité des patients malades, la médecine conventionnelle a une efficacité que l on ne peut nier. Les thérapies complémentaires sont un excellent complément (comme le mot l indique). Le terme alternatif est plus contestable. Et pour mes proches, j associerai toujours les deux pour les soigner. Un plus dans les médecines traditionnelles pour l hygiène de vie et la prévention qui sont un peu mis de côté par la médecine conventionnelle.

  55. Kath Pat Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Je reçois qq patients qui viennent après chimio en relaxation REIKI….mes résultats sont positifs…. Je suis passée moi même par deux cancers je sais donc de quoi je parle pour avoir été des deux côtés de la barrière. Je travaille uniquement sur le squelette énergétique et les résultats sont surprenants sur différentes pathologies…. C est un pur bonheur…. Merci..

  56. Catherine Ccb Le 4 juillet 2015 - Répondre

    Jonet Anne-Laure

  57. Kath Pat Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Il avait tout compris depuis bien longtemps

  58. Mi Mie Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Pour ceux et celles qui sont déjà formés aux médecines douces, savez vous s il est possible de se faire financer une formation?

  59. Laetitia Rousseau Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Moi je dis OUIIII! ….je suis A.S et formé à des soins zen type massages et reflexo, je vais devoir être patiente avant de pouvoir partager tout ça. …?

  60. Myriam Raoult Le 5 juillet 2015 - Répondre

    contente que ce sujet soit abordée,je pense faire dans l’avenir une formation en reiki et je pensai être une extra terrestre mais je vois que vous êtes nombreux et nombreuse a cumuler les 2 activités.le moment venu je n’hésiterai à revenir vers vous pour des conseils.

  61. Alexandra Morand Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Donner son avis, c’est le meilleur moyen d’avoir des problèmes, ou pas. . .

  62. Hélène Marti Le 5 juillet 2015 - Répondre

    C est super de pouvoir accompagner les patients de cette manière car je trouve que ça complète bien le travail de l’infirmier principalement sur son rôle propre. Tout le mondes à a y gagner. Bien entendu il faut rester prudent comme pour tout et ne pas oublier les limites. Mais sur l hygiène de vie le Naturopathe est plus pertinent que l IDE

  63. Malika Rabi Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Julie Cornu regarde ça !!

  64. Jacques Agop Durak Le 5 juillet 2015 - Répondre

    escroqueries? c’ est du n’ importe quoi….!

  65. C’est un complément. Les médecines sont complémentaires, l’allopathie est efficace mais très limitée dans la prise en charge de tous les paramètres qui font une personne. L’association des différentes formes de soins au sens large sera l’avenir de notre bien-être.

  66. Si c’est bien encadré c’est génial, je suis pour à 200%

  67. Si c’est bien encadré c’est génial, je suis pour à 200%

  68. On pratique bien des soins dit méthode douce pour les soins palliatifs …ou la méthode snoezelen……n’importe quoi…..qu est ce qu’on peut trouver pour emm…Le monde. ..

  69. Christelle Weh Le 5 juillet 2015 - Répondre

    A metz services grand brulé ou a lyon on appelle les barreurs de feu discretement et officieusement a marseille en service oncologie des soins reiki sont proposés aux patients donc certes certains médecine parallèles restent encore tabous mais l essentiel c est d aller mieux et de se faite suivre par un medecin conventionnel

  70. Marie Odile Mellier Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Suis Infirmière libérale et réflexologue .J’ai le DROIT de penser que mes 2 formations sont complémentaires . Ce qui doit un peu gêner, c’est que l’on travaille sans l’intervention de médecin ni de pharmacien.

  71. Lili Stracciatella Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Je suis IDEL depuis 5 ans et pratique la reflexologie plantaire depuis 1 an…g pu constater de reels resultats notamment sur les douleurs chroniques par le biais de la detente ke peuvent procurer les seances et une diminution nette des OMI dc 100% pour les MAC biensur ds la limite du raisonnable! il es tro souvent oublié laspect psychologique et emotionnel ds la medecine occidentale…les MAC permettent une PEC globale de la personne et non pas que du symptôme quils peuvent presenter.

  72. Laila Newton Le 5 juillet 2015 - Répondre

    10000% d’accord

  73. Laila Newton Le 5 juillet 2015 - Répondre

    je m’en sers pour mon papa alzheimer et sa fonctionne super bien mieux que tous les médicaments qui servent surtout à enrichir les laboratoires

  74. Coralie Langlais Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Julie Coquelicot

  75. David Ringenbach Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Escroquerie total et je suis ide

  76. la jalousie et partout

  77. Suchi Sraalmaobest Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Complémentaire

  78. Marie Ghesquiere Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Il faut rester ouvert à d autres méthodes de soins

  79. Luis Felipe Ramirez Le 5 juillet 2015 - Répondre

    Pour les médecines douces à 100%

  80. Estelle Martial Le 6 juillet 2015 - Répondre

    Estelle Martial

  81. Lucie Bozon Le 6 juillet 2015 - Répondre

    Juliette Ptps

  82. Carole Dupesty Le 6 juillet 2015 - Répondre

    Moi,je dirais complémentaires avec une bonne formation en amont pour soulager des maux que les médicaments ne peut soigner!

  83. Sophie Motte Berny Le 6 juillet 2015 - Répondre

    Ma grand mère a mangé toute sa vie des produits de la ferme et des légumes de jardins…elle n a jamais été malade et ne portait pas de lunette…elle a vécue jusque 94 ans..Le problème doit venir d ailleurs lol

  84. Didier Fruchart Le 6 juillet 2015 - Répondre

    Pas facile de se faire une idée, mais des conseils sur une médecine douce en complément de la médecine traditionnelle ne peut qu’être bénéfique. La France premier consommateur de médicaments n’est pas pour autant en meilleure santé que nos voisins, mais c’est vrai que nous avons une industrie pharmaceutique !!!

  85. Damien Le 29 juillet 2015 - Répondre

    Bonjour.
    Je suis idel depuis 8 ans et depuis quelques temps j’ai découvert cette discipline que je trouve vraiment très enrichissante qu’est la naturopathie.
    Je voudrais savoir si il existe une possibilité de financement de part nos cotisations ?

    Merci d’avance.

    • Pierre-François Gonot Le 2 août 2015 - Répondre

      le code du travail definit la formation professionnelle en liberal comme etant toute formation destinée à accroitre le CA ou diminuer les charges… ca ouvre un large champs en cas de doute demande à ton expert comptable.

  86. bouchra Le 6 octobre 2015 - Répondre

    bonsoir, je suis infirmière depuis 7 ans et malheureusement déja blasé par les hopitaux ! je suis salarié mais je souhaite tout plaquer pour la medecine douce, je souhaite me former en phytotherapie et aromatherapie ai je le droit d’ouvrir un cabinet et de m’y installer apres ma demission?? quel statut prendre? je vous rappel que je suis ide salariée pas ide liberale.
    je ne jure que par les medecines alternatives et je trouve cela dommage qu’en france ceci n’est pas reconnu! merci pour vos reponses

Laisser un commentaire