Infirmiers : comment aider vos patients à préparer leurs consultations médicales

Infirmiers : comment aider vos patients à préparer leurs consultations médicales

Infirmiers libéraux, nous le savons bien, la majorité de vos patients est âgée, souvent en grande dépendance et redoute les visites médicales avec leur médecin généraliste ou leur spécialiste. Or, sans la visite du généraliste, point de coordination dans le suivi des soins. Et vous ne pouvez pas être toujours là pour accompagner votre patient. Voyons tout d’abord quelles sont les difficultés éprouvées par les généralistes face aux PAD puis quelques solutions, parmi tant d’autres, afin de renouer le dialogue.

Les difficultés des médecins généralistes face au suivi des personnes âgées dépendantes

En 2012, la nouvelle avait fait grand bruit tant elle avait créé débat : le principal syndicat des médecins généralistes (le CMSF) a réclamé d’augmenter les tarifs de consultations de 10 euros pour toutes les personnes âgées de plus de 80 ans. Au final, dès le 1er juillet 2013, les consultations ont été augmentées de 5 euros pour les plus de 85 ans puis au 1er juillet 2014 de 5 euros pour les plus de 80 ans.

« Il s’agit d’une rémunération liée à l’âge, accordée pour les patients poly pathologiques qui nécessitent parfois beaucoup de temps. Cette rémunération de la consultation ou visite de la personne âgée vient en miroir aux majorations des consultations du nourrisson (MNO) et du jeune enfant (MGE) ».

Malgré l’effet discriminant que l’on pourrait y voir, il est évident que le médecin généraliste passe, normalement, et forcément beaucoup plus de temps en consultation avec une personne âgée en perte d’autonomie que pour un rhume des foins…

Une enquête effectuée par la DREES publiée en février 2014, fait un état des lieux précis de ce besoin. « Les médecins déclarent une durée moyenne de 25 minutes lors des visites à domicile (hors temps de déplacement) et de 23 minutes lors des consultations à leur cabinet ». Là où la moyenne des consultations est de 18 minutes en cabinet.

De plus leur rôle pivot dans la coordination des soins à domicile implique que leur patientèle soit composée de multiples cas de polypathologies : « 95 % des médecins généralistes déclarent en suivre au moins une

[PAD] et près de 40 % au moins vingt. En moyenne, ces praticiens prennent en charge vingt et une PAD vivant à domicile ».

Ainsi il semblait nécessaire de revaloriser ces actes de consultations à un niveau plus élevé.

Bien souvent aussi, c’est à son infirmier libéral que le patient préférera demander conseil avant la visite chez son médecin généraliste. Comment pouvez-vous lui éviter « l’effet blouse blanche » ?

Comment les infirmiers libéraux peuvent-ils améliorer la communication entre patient et médecin ?

L’enquête de la DREES publiée l’année dernière rappelait aussi que « L’échange ne s’effectue pas toujours avec le seul patient : dans près de 15 % des visites à domicile, le dialogue s’est principalement établi avec une personne accompagnant la personne âgée. Cette proportion s’élève à 25 % pour les consultations au cabinet du médecin ». Une proportion logique qui va de pair avec le degré d’autonomie du patient.

Ce qui n’est pas sans nous rappeler que, finalement, les contraintes liées à la communication entre IDEL et personne âgée sont les mêmes pour les médecins généralistes, la crainte en plus.

Il s’agira donc de conseiller à votre patient, ou à son aidant, d’inscrire sur papier toutes les questions qu’il souhaite poser à son médecin généraliste ou à son spécialiste (cardiologue, diabétologue…) pour ne rien oublier pendant la consultation qui semble toujours trop courte du point de vue de la personne âgée. Bien sûr, il s’agira de noter ou de faire noter les réponses au fur et à mesure de la consultation.

De plus, aidez votre patient à transcrire les effets secondaires de son traitement sur sa santé physique mais aussi morale, cela fera gagner un temps précieux à tous.

Enfin, si l’aidant accompagne la personne âgée, qu’il n’hésite pas à dialoguer avec le médecin afin de répondre aux problématiques du patient mais aussi des siennes. Comme nous l’avons rappelé récemment dans un de nos articles, il existe de nombreux groupes de soutien pour les proches aidants du malade.

Évidemment, il s’agit avant tout de rappeler à votre patient que le médecin est là pour l’écouter, qu’il n’a rien à en craindre et que vous êtes toujours son IDEL ange gardien !

Et vous, infirmières et infirmiers libéraux, quels conseils donnez-vous à vos personnes âgées en amont de leur consultation avec leur généraliste ? Assistez-vous aux visites à domicile du médecin généraliste pour certains de vos patients ?

 

By |2018-04-12T15:30:59+00:0027 juillet 2015|IDEL au quotidien|40 Comments

40 Comments

  1. Muriel Gafsou Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Une liste de questions… Une approche différente du rapport médecin patient. Savoir que maintenant le patient participe à son traitement, a le droit de prendre des décisions pour lui-même.

  2. Viveka Max Guevara Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Infirmière depuis 5ans,et très impliquée je pense, quand je vais chez le médecin j’angoisse, j’ai peur, je stress, je tachycarde, j’ai des sueurs et des pellicules et c’est

  3. Viveka Max Guevara Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Infirmière depuis 5 ans, quand je vais chez le médecin , ( donc je suis vraiment mal ou c’est un spécialiste  » de la femme » ) je stresse, j’angoisse, je fais des pellicules , je panique, j’ai envi d’annuler mille fois, parfois même je pleure presque , j’hésite toujours dans la salle d’attente, et ce n’était pas le cas avant!!Et pourtant c’est mon quotidien de rassurer le patient  » conscient  » en réa! Comme quoi le dicton  » c’est les cordonniers les plus mal chaussés  » est bien vrai!

  4. Achwak Emma Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Être à l’écoute et le rassurer avec des gestes sincères le conseiller et lui montrer qu’il n’est pas seul dans cette épreuve

  5. Caro Caroline Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Je leur conseille de noter sur un papier toutes les questions que l’on a abordé ensemble ! On a souvent tendance a oublier tout ce que l’on voulait dire devant le médecin ! Je ferai bien de faire pareil d’ailleurs ?!!!!

  6. Lui expliquer en quoi consiste l’examen et effectivement préparer les questions préparer le dossier avec tout ce qui est administratif et médical (ordo résultats examens)

  7. Murielle Marie Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Leur assistante de vie à domicile est là aussi. La plupart du temps c’est elle qui prends le rendez-vous, les accompagne, les rassure, est présente lors du compte rendu oral médical, et informe le cas échéant la famille…

  8. Magali Robin Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Surtout ne pas changer d’infirmière… La mienne est géniale ?

  9. Sandra Virecoulon Le 28 juillet 2015 - Répondre

    Non mais sans déconner…Nos visites à nous pour les plus de 85 ans sont elles valorisées ? C’est un travail quotidien et les généralistes passent 10 à 15 min chez ces patients…Le temps de prendre la TA renouveler les médocs…bien sûr je generalise…les exceptions confirment la règle !

    • Pierre Fab Le 29 juillet 2015 - Répondre

      Et généralement il faut les recontacter car ils ont oubliés certains renouvellement et donc courir à leur cabinet récupérer l’ordo…

    • Genevieve Balandier Le 29 juillet 2015 - Répondre

      Hum!!!! Les libéraux 6mn pour un nursing payé 30mn est j en passe et des meilleures !!! Certainement pas tous mais assez nombreux actuellement

      • Allaert Le 30 juillet 2015 - Répondre

        Un AIS 3 couvre une période allant de la première minute de soin jusqu’à la trentième incluse.
        Donc, votre commentaire : Hum !!!! Et un nursing de six minutes… Bref.

    • Celine Meligat Le 29 juillet 2015 - Répondre

      heu 6 min? suis naive mais serieux???? ça existe vraiment?????

    • Chris Tophe Le 29 juillet 2015 - Répondre

      bla bla bla ça me fait rire les ide sacerdoce!!!!! un ais 3 reste un ais 3 qu’on y passe 6-15 ou 30 min.faudrait peut etre des ais 1.5 de 15 min histoire d’être plus raccord par rapport au temps!!!!! et pourquoi pas gratuit aussi!!!????? non mais faut arreter de se foutre de la gueule du monde on fait dejà assez de gratos. ça me fait penser à une de mes collègue qui voudrait pratiquement qu’on fasse le petit dej…. et pourquoi pas le ménage les courses et la vaisselles. les gens choisissent de rester chez eux et c’est tant mieux mais dans ce cas là un peu d’autonomie!! il ne faut pas confondre domicile et structure il est impossible au idel de faire ce que d’autres font en structure…..à bon entendeur Genevieve Balandier!

      • Allaert Le 30 juillet 2015 - Répondre

        Exactement, d’ailleurs qui serai d’accord pour que :
        le premier tiers de sa journée soit payée en plein tarif,
        le deuxième tiers 50% de ce même tarif et,
        la dernière partie de sa journée, RIEN…

        Et ceci s’il n’y a que trois actes à effectuer.

    • Bab Ouch Le 29 juillet 2015 - Répondre

      6 minutes pour un nursing?! A la lingette alors, et encore…

    • Delphine Cazals Dallan Le 29 juillet 2015 - Répondre

      et tu l’habille pas en plus lol

    • Bab Ouch Le 29 juillet 2015 - Répondre

      Ah oui! T’arrives, la personne est a poil, tu l’essuie pas tu l’habille pas!
      6 minutes mais bien sur..

    • Marie Deleu-Depaepe Le 29 juillet 2015 - Répondre

      6 minutes ???!!! C’est très précis ! Mais ça sort d’où ? ? Juste le temps de descendre de voiture, dire bonjour ( enfin si l’idel est polie ce qui est peu probable en plus ! ) et de tourner les talons. ..
      Aux jaloux (ses) qui fantasment : tentez l’aventure avant de dire n’importe quoi ! !! Qu’est-ce que ça me gonfle qu’on puisse écrire des aberrations sans connaître la réalité quotidienne !

    • Marie Marabou T Le 30 juillet 2015 - Répondre

      Je suis bien d’accord avec Chris Tophe. Meme si biensur je ne cautionne pas la toilette a l’arrache. Il ne faut pas oublier que le deuxième acte est payé a la moitié et le troisième gratuit… c sur que le mecano ou le plombier si ils font ca ils mettent la clefs sous la porte. Et bien ca c’est notre quotidien. Sans compter qu’on a aucune valorisation si c’est un enfant donc le temps passé ne compte pas. Alors faut pas abuser on est pas sur valoriser. On fait un travail collosal. Et les charges sont de plus en plus lourdes. Marre des gens qui critiquent sans savoir. Marre de certains anciens potes quand je me suis installé : ah tu vas etre blindé en bossant 15 jours dans le mois! Une honte!
      Et ben…. alors on passe son chemin et on avance avec ses patients. Parceque eux sont la et on besoin de nous.

    • Genevieve Balandier Le 30 juillet 2015 - Répondre

      Et voilà il suffisait de les piquer un peu pour que l on découvre les vrais infirmiers libéraux!!! Ravie de votre réaction!

  10. Coucou Ide Le 29 juillet 2015 - Répondre

    C est ce que l on fait tous les jours
    Reconfirmer les Rdv car souvent annuler ou repoussé
    Appeler lez Vsl
    A être IDEL on ajoute la casquette de secretaire.

  11. Pedenon Frédérique Le 29 juillet 2015 - Répondre

    Idem tout noter pour ne rien oublier je jour du rv.

  12. Coucou Ide Le 29 juillet 2015 - Répondre

    Si le nursing est fait en si peu de temps grrrr la oersonne n a pas de conscience professionnelle et je vous rassure ce nest pas le cas de tout le monde loin de la comme a l hôpital ul y en a qui bosse a moitié mais bon dommage pour notre profession
    Et comme ke fait si bien remarquer Chris Chris Tophe on bosse suffissament gratuitement. …….

  13. Christelle Kol Le 30 juillet 2015 - Répondre

    Oh c est pas une découverte on fait tout!!! Infirmière assistante sociale secrétaire aide ménagère ça m arrive même de changer des ampoules de vehiculer des patients chez le coiffeur ou à la pharma ma collègue fait même stériliser les chats sauvages qui rôdent et copulent dans leur jardin alors la vous n inventez rien et même on fait 10fois plus ça nous arrive même de devoir endosser le rôle du dr quand l u. D eux ma répondu en parlant d une patiente « qu elle se demerde je ne suis pas le connard de service ! » bref !!!

    • Christelle Kol Le 30 juillet 2015 - Répondre

      Et tout ça pour un ais 6 qui est payé avec l essence 18euros sachant que on en reverse 60%a l état et donc pour même pas 9euros!!!même une femme de ménage gagné mieux!!!

    • Sébastien Maréchal Le 30 juillet 2015 - Répondre

      Un ais 6 …… si tu y passes plus de 30 mn ….
      Sinon, tu peux diviser par deux tes calculs 🙁

    • Tel Kol Le 30 juillet 2015 - Répondre

      Sauf que maintenant avec la dsi c et censé fonctionner à la charge de travail et à l état du patient le système est obsolète et complètement à revoir quand on voit que certains dr ne prennent même pas 10min juste le temps de prnedre une TA alors que nous la prenons tous les jours aux patients ça craint ! Nous sommes des pigeons!

  14. Coraliie Deffein Le 30 juillet 2015 - Répondre

    oui cette une bonne choses mais faudrait encore y avoir le temps.

  15. Frederic Bellier Le 30 juillet 2015 - Répondre

    Écouter et rassurer 🙂

  16. Maga Mariame Sow Le 30 juillet 2015 - Répondre

    Encore faut il que la personne ai une infirmière! Si auxiliaire de vie bien informer celle ci afin qu’elle pose les bonnes questions au praticien

  17. Christelle Dalenc Le 30 juillet 2015 - Répondre

    Les infirmières libérales ont une patience énorme . J’ai des IDE libérales qui viennent au quotidien pour une personne très proches de mon entourage et je leur doit une fière chandelle . Sans elles je ne sais pas comment je ferais .

  18. Marie-Paule Le 1 août 2015 - Répondre

    dans notre cabinet nous venons de faire un courrier aux médecins généralistes pour leur signifier qu’ils seront désormais responsables de leurs prescriptions date et contenu et que nous arreterons les soins dès que l’ordo sera terminée, s’ils oublient de les renouveller . Nous passons notre temps à faire des mots et fiche de traitement que le medecin a juste à recopier (quand il y arrive sans se tromper) !!! très souvent il faut 15j à 1 mois pour récupérer une ordo si on ne l’a pas demandée, c’est quand même au médecin de savoir si il a une ordo à faire,ce qu’il doit prescrire et jusque quand.
    Si en plus il faut assister à la consultation ,pour rassurer le patient et déboutonner le corsage pour que le médecin pose son stéto plus facilement , alors je change de métier !!! et pourtant 30 ans d’exercice je suis très motivée , et je suis très proche des patients, mais il faut poser des limites pour ne pas laisser aller la profession à la dérive

  19. Chouquette Duf Le 25 août 2015 - Répondre

    Eh oui on fais ca aussi et gratis comme le reste

  20. Silviana Tereva Le 8 novembre 2015 - Répondre

    .

    BNP PARIBAS désormais avec un taux d’intérêt de 2 %

    La banque BNP PARIBAS vient d’ouvrir ses portes pour les offres de prêt particuliers et ceci en toute sécurité puis-qu’étant moi même à la recherche de prêt , un ami m’a recommandé l’organisation CRÉDIT BNP entre particulier très honnête sur internet , une organisation de la banque BNP-PariBas . Et je viens d’obtenir mon prêt de 15.000€ au près cette organisation comme ça j’ai peu réalisé mes rêves . Vous qui êtes à la recherche de prêt d’argent entre particulier , je ne sais comment vous faire part de ma joie car c’est cette opportunité qui me permet de faire ce témoignage de CRÉDIT BNP-PARIBAS qui est prête à satisfaire tous ses clients dans les 72 heures suivant la réception de leur demande formulée . Je vous recommande alors d’adressez vos demandes à l’adresse E-mail : financerapide72h@gmail.com et celle ci en toute sécurité afin d’arrêter de vous faire escroquer par des hommes malintentionnés sur internet .

    Email : financerapide72h@gmail.com
    Tel : (0033) 0980301051

Laisser un commentaire