Les IDEL(s), le choix de l’autonomie ou la recherche de liberté ?

Les IDEL(s), le choix de l’autonomie ou la recherche de liberté ?

Nous n’espérons pas (et du reste, nous ne le pourrons jamais, puisque chaque situation est, par définition unique et personnelle) expliquer les motivations des IDEL(s) par rapport aux IDE(s). L’exercice libéral de la profession d’infirmière ou d’infirmier est-il un choix, motivé par le tempérament de chacun ou une volonté, basée sur la conception même des soins à apporter à la patientèle ?

Infirmières ou infirmiers, une profession mais des réalités bien différentes

Nous connaissons tous des exemples de reconversion dans l’un ou l’autre sens. Des infirmières d’hôpitaux publics, qui décident, après des années de réflexion, de s’installer en tant qu’IDEL. Le changement est radical, mais les retours d’expériences attestent que dans la majorité des cas, le passage est bénéfique et correspond bien aux motivations initiales. Même si les exemples sont moins nombreux, nous pouvons néanmoins citer les cas de ces infirmières et infirmiers libéraux, qui décident, suite à un ras-le-bol ou pour faire face à un changement dans leur vie personnelle, d’exercer leur profession dans un établissement de soins, privé ou public.

Il ne s’agit pas de hiérarchiser chacune de ces situations mais bien de s’interroger sur les missions dévolues à chacune de ces professions, qui, en théorie (et en théorie seulement), devraient être similaires, ou tout du moins tendre vers le même but.

Un exercice en toute autonomie ou la passion du travail d’équipe ?

Ce serait une erreur de considérer, que l’infirmière travaillant dans un établissement de soins se distingue de son homologue libérale par sa seule appartenance à une équipe de soins. Les infirmières et infirmiers libéraux ne travaillent pas seuls. Certes au quotidien, chaque IDEL peut se sentir isolé, tout comme une infirmière évoluant dans un service de soins palliatifs, pourra perdre pied sans pouvoir se confier à quiconque.

Les IDEL(s) s’inscrivent dans un parcours de soins, défini à l’avance pour leur patientèle. Si l’exercice libéral de la profession infirmière représente bel et bien une forme de solitude, les infirmières et infirmiers libéraux apparaissent bien comme des interlocuteurs privilégiés entre les patients et la famille d’une part, et les médecins et les professionnels de santé d’autre part. Avec ou sans l’utilisation d’un logiciel infirmier, les IDEL(s) font incontestablement partie d’une chaine hiérarchisée et organisée de soins. Il n’en est pas autrement pour les infirmières des hôpitaux ou des cliniques, même si cette appartenance peut être plus facilement appréhendée.

La tracasserie administrative, le pendant des travers de l’administration

Il suffit de consulter les articles de presse ou d’écouter les réactions liées à l’actualité pour comprendre à quel point le malaise des infirmières du secteur public notamment se désespèrent d’une situation, qui se dégrade depuis bien des années. La lenteur des décisions, le manque de moyens, la compression du personnel, les décisions prises par des administrateurs bien éloignés de la réalité du terrain….Les griefs contre les autorités de la Santé ne manquent pas, dès lors que l’on interroge ces infirmières, évoluant dans l’un ou l’autre des services.

Pour autant, cette lourdeur de l’hôpital n’est pas à opposer à l’apparente liberté offerte par le statut d’infirmière ou d’infirmier libéral. La tracasserie administrative, la complexité des relations entre les IDEL(s) et les CPAM(s), les nouveaux règlements imposant des obligations parfois incompréhensibles, le manque de considération de la part des pouvoirs publics, ….Les IDEL(s) sont en la matière aussi décontenancés que les infirmières et infirmiers conventionnels. La nature de ce malaise est certes différente en fonction du statut, mais les conséquences restent similaires, dans la plupart du temps.

Les infirmières et les infirmiers, une seule et unique motivation : le bien-être de leurs patients

Bien évidemment, les infirmières des cliniques ou même des hôpitaux n’effectuent pas les mêmes soins que leurs consœurs, ayant choisi l’exercice libéral de leur profession. Certaines infirmières appartiennent à des services spécialisés, alors que bien des IDEL(s) ont dû s’adapter et se former pour faire face à une patientèle bien spécifique. La profession reste pour autant la même dans l’esprit, et la santé et le confort des patients font partie des motivations premières des infirmières et des infirmiers.

Pourquoi alors vouloir à tout prix opposer le personnel soignant des cliniques et hôpitaux aux infirmières et infirmiers libéraux ?

Infirmières et infirmiers libéraux, quelle est selon vous la principale différence entre votre profession et celle des autres IDE(s) ? L’exercice infirmier dans un service hospitalier vous attire-t-il ? Pourquoi ?

By |2018-04-12T15:28:38+00:001 novembre 2015|Actualité Albus|186 Comments

186 Comments

  1. Parfois le manque de collègue . La charge de boulot , pèse mais malgré tout le monde libérale est d une richesse et d une indépendance ds là façons de travaillé qui est très appréciable

  2. Dominique Diry Le 1 novembre 2015 - Répondre

    Jamais de la vie , malgré 30 ans de libérale

  3. Gladys CB Le 1 novembre 2015 - Répondre

    Avec toutes les charges et le manque de boulot bientôt on y retournera même contre notre grès a l’avenir

    • Audrey Barrois Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Je te rejoins. Ça fait 10 ans que j exerce le libéral. Il y a 2 ans j ai changé de secteur et donc recréé une patientèle. C’est difficile… Malgré un travail de démarchage les prestataires, médecin et pharmaciens font travailler toujours les mêmes cabinets. Il existe une véritable concurrence déloyale dont personne ne parle…

    • Gladys CB Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Déloyale et en plus avec les had et les réseaux de soins notre chiffre baisse mal grès les efforts et les dsi à domicile . Alors qu’on vienne pas me dire que ça ira mieux au contraire notre profession est de plus en plus en danger et les charges exorbitantes nous achèvent à petit feu

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Perte de 30% du chiffre chez moi
      Pansement a faire soi même
      Hbpm a faire soi même
      Tout ce qui est hors ngap
      Je raccroche la blouse le 31 décembre

    • Gladys CB Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Mdr Aurélie Bailly-Nonat t’es partout lôl

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Yes

    • Nadege Gery Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Le constat que vous faites toutes est juste …
      10 ans de libéral est le constat est catastrophique . Trop de charges et peu de lumière au bout du tunnel , j’ai 54 ans et je cherche une solution car je n’irais pas jusqu’à l’âge de la retraite ça c sur .

    • Gladys CB Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Pas de solutions à l’horizon Bientot faudra faire des fellations aux médecins pour avoir du taf et arrêter de payer ses cotisations aberrantes et manger des pâtes car ça devient angoissant

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Moi je raccroche
      Nouveau boulot en vue
      On verra

    • Audrey Barrois Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Il y a des dessous de table de toute évidence.

    • Pierrette Ferracci Le 2 novembre 2015 - Répondre

      ben moi j’en ai trop de boulot , j’essaie chaque année de baisser mon chiffre mais pas possible et pourtant dans ma commune nous sommes nombreuses 🙂

    • Stéf Cottet Le 3 novembre 2015 - Répondre

      4 ans de libéral et juste 1 année sympa financièrement avec en plus une associée à chier (désolée mais c’était l’enfer de bosser avec elle), je la quitte et redémarre un cabinet avec une amie mais je me donne 2 ans si ça reste aussi difficile (trop de charge trop d idel le tel qui sonne pas la course après des ordos corrects…) je retourne à l hôpital !!! Au moins j aurais des vrais repos et des vraies vacances…

  4. Marianne Valy Le 1 novembre 2015 - Répondre

    Revenue à l’hôpital, je revis!! Il en faut pour tout le monde 🙂

    • Frédérique Roussille Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Je suis retournée en EHPAD, et je revis. Plus de charge de travail quand je rentre à la maison, plus d angoisse du papier qu il manque toujours à la CpAM, plus à faire suivre mon téléphone partout. J ai essaye j aurai tenue 5 ans en libéral mais déjà beaucoup trop pour moi

    • Marianne Valy Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Voilà c’est ca, et plus avoir la compta, les relances pour les mutuelles et les patients pour qq euros, ne plus se faire engueuler pour un léger retard (vous avez fait la grasse mat’?) ne plus être seule, et ne plus avoir peur d’être malade! Pouvoir prendre des vacances a peu près qd tu veux. Prendre le café avec les collègues. 🙂 jai tenu 3 ans, contente de l’avoir fait et contente d’avoir arrêter!!!

    • Frédérique Roussille Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Totalement d accord Marianne valy

    • Exactement mon ressenti mais au bout de 7 mois . Tout est dit

  5. Ma Laga Le 1 novembre 2015 - Répondre

    Jamais

  6. Anne Leithu Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Moi je me vois surtout quitter totalement ce milieu mais faut trouver une reconversion qui permette de vivre et de payer les charges encore quelques temps !!

  7. Aud Rey la Vie Le 2 novembre 2015 - Répondre

    jamais…jamais surtout pour ma vie de famille 🙂

  8. Zoreydesiles Run Le 2 novembre 2015 - Répondre

    non trop de pression à l’hopital. Et j’ai beaucoup de contacts avec d’autres libérales(petites discussions quand on se croise dans les immeubles, formations avec les labos,et autres….), donc je ne ressens pas de solitude

  9. Pas de retour à l’hôpital, les conditions de travail sont de plus en plus catastrophiques, plus le temps de rien, courir courir toujours courir … Je préfère encore courir pour moi et non pour satisfaire la hiérarchie.

  10. Sandrine Fagour Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Jamais!!!!!!

  11. Angelique Berger Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Je ne pense pas … pour rien au monde .. j envisagerai plutôt une reconversion il me semble ..

  12. Frederic Maucherat Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Moi je me vois surtout tout arrêter tellement ce boulot me bouffe la vie !

  13. Virginie Busin Sulli Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Retourner dans le secteur privé est prevue

  14. Laure Pigeon Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Non je pense pas retourner à l’hôpital mais plutôt finir ma reconversion et espérer que ça fonctionne

  15. Sein Serment Solidaire Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Ah non!!! J’ai essayé ! Je n’ai pas pu.

  16. Adeline Barré Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Jamais ! Le libérale c est genial…lol. On est libre et le boulo est bien fait!

  17. Alizé Mora Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Jamais de la vie ! Si c’est pour etre rappelée toutes les 5 minutes sur les jours de repos pour 1700 euros par mois ! Avec des heures supp plafonnées et des médecins qui ne respectent personne ! Je préfère m’arracher et travailler pour moi. Peut importe les charges.

    • Stéphanie Grenier Le 2 novembre 2015 - Répondre

      La bonne alternative : ide dans un ssiad, j’y suis depuis 7 ans et je ne donnerais ma place à personne ! Autonomie, relation privilégiée avec les patients, bon salaire et je ne travail ni les w-e et ni les jours fériés, même si astreinte téléphonique une semaine et un w-e sur 2. Le ssiad est vraiment une super alternative !

    • Linda Najjar Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Bonjour c’est quoi le Ssiad?

    • Anne-claire Lourdaux Le 3 novembre 2015 - Répondre

      1700€ !!
      Tu es nouvelle diplômée ??
      Faut savoir se vendre et négocier..
      Moi 2700€ pour un diplôme de 82..

    • Emilie Goncalves Le 3 novembre 2015 - Répondre

      2700 euros pour une ide avec 33 d ancienneté ??? Jamais vu encore, ou soit tu travailles en DOM TOM soit à l étranger.

    • Sandrine Squilbin Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Qd je suis partie de l’hôpital privé en 2008 ou je faisais ffcadre je touchais 2400 euros avec 10 ans de DE.. et sans bosser le we…. tout dépend des conventions collectives..

    • Alizé Mora Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Dans le public aucunes négociations possible !

    • Emilie Goncalves Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Perso ne pas bosser les week-ends et gagner 2400 euros je n aurais pas quitter mon poste pour faire du libéral !!!!

    • Alizé Mora Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Il n’y a pas que ca qui rentre en compte … Certe on gagne un peu mieux notre vie mais il y a aussi l’autonomie. Pour ma part ca pèse beaucoup dans la balance. La qualité de vie a ce niveau là est vraiment appréciable.
      Après il en faut pour tous les gouts.

  18. Zouzou Isabelle Snd Le 2 novembre 2015 - Répondre

    7 ans de libérale = burn out
    Contente d’avoir arrêté

    • Beljolee Mes Amours Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Idem 7 ans de libéral et la je viens d’arrêter début octobre …

    • Del Ph Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Idem,Trop de stress , trop seule, trop trop trop de trop pour moi aussi , j’ai arrêté vendredi ! Suis soulagée

    • Zouzou Isabelle Snd Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Et je suis contente aussi d’avoir retrouvé un statut de salarié 😉 trop de charges à mon goût

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Je raccroche la blouse le 31 décembre je suis rincee
      Ce taf et les conditions m’ont tués

    • Frédérique Roussille Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Courage Aurélie Bailly-Nonat , 2 mois à tenir, les plus longs… Mais après la vie devient certes financièrement difficile car il y a ce décalage de charges, mais tout le reste est plus facile… Du temps pour soi, sa famille , ses loisirs…

    • Salut à celles qui ont arrêté comment vous avez fait pour les charges moi c’est ce que le freine pas d’avance de trésorerie donc j’ai un peu peur

    • Zouzou Isabelle Snd Le 3 novembre 2015 - Répondre

      55% du chiffre d’affaire est redonné en charge URSSAF carpinko…. etc ….
      Quand t’arrête le libéral tu continue de payer l’année suivante voir celle d’après en fonction des revenus et de la situation familiale de chacun 🙁

    • Anne-claire Lourdaux Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Il suffit d’arrêter progressivement et de trouver un boulot salarié pour compléter..

    • Zouzou Isabelle Snd Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Pas toujours évident surtout quand on vit seule …

  19. Martine Lucidarme Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Les IDEL sont dans la rue
    Le 16 NOVEMBRE à PARIS et en RÉGIONS !!

    https://www.facebook.com/events/895500377208753/?ref=4&feed_story_type=308&action_history=null

  20. Jamais j’adore mon boulot.j’ai 2 associés geniales et des patients super

  21. Barbara Vélon Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Ca va trop mal à l’hôpital

  22. Aurélie Senange Le 2 novembre 2015 - Répondre

    J adore mon métier … avec ses avantages et ses inconvénients mais le libéral c est quand même chaud.. je ne regrettes rien mais si j arretes c est pr partir au soleil et tout planter………

  23. Géraldine Urban Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Retourner dans le secteur public OU PRIVÉ! Vous oubliez que de nombreuses infirmièr(e)s exercent en cliniques ou entreprises.
    Pour répondre à la question : non jamais je ne voudrais redevenir salariée. À moins que MST nous y pousse…dans ce cas je réfléchirai à créer mon emploi d’une autre manière.

  24. Beljolee Mes Amours Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Viens d’arrêter après 7 ans … Pour le moment pas de regret malgré la difficulté à retrouver du boulot en milieu hospitalier !!

  25. Jamais de la vie, il y a une charge de boulot éreintante, mais une ambiance du tonnerre au sein de notre équipe d’IDEL, Le travail en hopital manque de richesses, les infirmières ne sont que des pions qui valsent de service en services et servent de larbins…..

  26. Vincent Michel Le 2 novembre 2015 - Répondre

    J’ai créée mon cabinet seule en 2013. Maintenant je tourne avec une remplaçante sur un petit CA.
    La seule chose qui me manque de l’hôpital c’est les repos plus les 55j de congés (ca,rtt, cf…..) par an. On verra dans 10 ans. J’aurai peut être changé d’avis.

  27. Laurence Zanzi Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Non

  28. Sophie Cautres Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Et bien avec 5000 euros de régularisation (mystérieuses) à régler à la carpimko et le même montant de régularisation aux urssaf même si j’en avais pas envie, j’y réfléchi….mais sûrement pas pour retourner en structure….du mas cramé peut être ou de la poterie …je pense à profiter du système en fait : rsa cmu tout ça et dormir…..

    • Samantha Boissady Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Moi aussi avec 7 enfants le rsa me rapportera plus …..plus d impôt de mutuelle de voiture d essence de cantine …….et toute m a vie pour faire ce que je n ài pas le temps de faire voire mes enfants grandir…..

    • Julia Drouette Le 2 novembre 2015 - Répondre

      7 enfants????? Comment fais tu ?

    • Emilie Goncalves Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Ça c un choix de vie SamanthaBoissady, personne ne t y a obligé !

  29. Lila Madaci Le 2 novembre 2015 - Répondre

    J envisage le libéral mais avec tout ce que je lis dans divers médias je commence à douter.

    • Frederique Boucard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Mais non c est dur autant de paperasse qu a l hôpital !!!!mais tu gères ton temps

    • Lila Madaci Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Merci pour l encouragement , il faut que je me fasse ma propre opinion et pas me laisser influencer par tte les choses négatives que je lis.

    • Christelle Viel Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Sauf que racketter par la secu..

    • Zouzou Isabelle Snd Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Gérer son temps ….. je crois pas non . Tu bosses de 7 à 20 h avec la coupure l aprem . Le travail est différent d’un cabinet à l autre . Pour ma part je bossais 6 jours et 15 j de vacances l été ou en plus je remplaçais mes associées quand elles prenaient leur vacances aussi ….. finalement j’ai pris un remplaçant 1 jour par semaine et pour me prendre des congés mais mon chiffre d affaire à beaucoup diminué aussi .
      Et la paperasse je préfère nettement celle que je fais en tant que salarié . Bref ….. bon courage 🙂

  30. Tara Javra Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Honnêtement j y penses souvent vu ce qu on nous met dans le tête aux libéraux …

  31. Del Ph Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Bah moi oui et pas plus tard que ce matin j’ai commencé sur un poste de coordination ,et franchement je me sens bien!…

    • Julia Drouette Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Tu es sur quel genre de poste d ide coordinatrice? J y pense aussi…

    • Del Ph Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Coordinatrice en ssiad

    • Zouzou Isabelle Snd Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Coucou . Ton poste de coordination tu l as eu avec ou sans diplôme de cadre ?
      On ne se connaît pas mais nous avons cedric comme ami commun . J habitait à lille avant 😉

    • Del Ph Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Bonjour,Sans le diplôme. Ah c’est marrant ça 🙂

  32. Santos Da Ros Titi Le 2 novembre 2015 - Répondre

    LiLi Brun 😉

  33. Guillaume Zamzam Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Non sûrement pas

  34. Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Perso rincee
    Épuisée
    Chez moi la.cpam nous tue
    Controles a gogo
    Plus aucun soin de Nuit payés
    Plus de pansement, d’hbpm
    Les médecins prescrivent plus
    Les patients sont invites a faire eux même
    Les bagnoles banalisées devant chez les patients pour te.chronométrer
    Des indus 3 an apres
    Je vais soigner autrement
    En esperant y a arriver
    Mais ce sera sans regret
    Je taf seule
    Bientôt 500j sans repos
    Je suis a bout
    Et je raccroche pour survivre

    • Josseline Zonzon Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Travailler seule , donc ne pas pouvoir laisser cette charge , c’est à coup sur a te dégoûter du boulot !! A deux , meilleur planning . Et possibilité de discuter , de prendre des congés .

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Oui mais il faut trouver la perle
      Entre. Celles qui vont pas chez les patients
      Qui racontent leur vie
      Qui pensent que pognon
      Dur dur
      J’ai du mal a trouver une remplaçante
      La première chose qu’on me demande c’est le CA
      Pas une question sur la tournée ou les soins
      Alors je peux développer mais je veux pas
      Donc là impossible de bosser a deux

    • Nora Assi Ibdri Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Mais dit moi t habite ou? Que je vienne jamais chez toi

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      89

    • Josseline Zonzon Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Mettre de l’eau dans son vin et penser collaboration pas Ramplacement Aurelie Bailly-Nonat

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Bein je cherchais
      Mais avec un petit CA perdonne ne veut
      Preuve je raccroche
      Je donne patientele et cabinet
      Personne
      On devrait etre 80 dans mon coin
      On rst pas 40
      Et tout le monde raccroche
      Chiffre en chute
      Plus de. Soins
      Des services de soins a domicile qui bouffe tout
      On est sous pression cpam
      Tout le monde contrôle
      19 proces depuis janvier
      Kine toubib idel orthophoniste

    • Loic Herard Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Tu bosses dans quel coin

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 3 novembre 2015 - Répondre

      89

    • Mélo Coco Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Voiture banalisé pour contrôler jamais vue ou entendu en tout cas je suis sur le derrière si ils font ca

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Et bien Mélo Coco
      Tu peux t asseoir par terre
      Ca. Se fait très souvent
      Et ca devient un sport national
      Avec gros recrutement d’agent de contrôles cpam

    • Cacatata Cacarilibu Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Si voiture banalisée comment pouvez vous être sûre que ce soit la Cpam ???

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Parce que j’ai ete convoqué au tribunal
      Et que c’est ce qui m’a ete avancé
      Que pendant mon contrôle
      Un véhicule banalisé avait suivi ma tournée 4j
      Une collègue du département aussi
      Et plusieurs temoignages sur infinidel de collegues de toute la france poursuivies par la cpam pour le temps des. Ais 3

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Enfin mince
      Désolée
      Si tout va bien dans vos régions
      Chez nous
      Les caisses sont de vraies tueuses
      Je suis passee au tas
      Tribunal des affaires de sécurité sociale
      Pour un indu
      Une FRAUDE
      Je faisais chaque jour un ais3
      Dame Alzheimer
      Tension
      Levee
      Douche
      Habillage
      Contention
      Collyres
      Médicament
      Mais comme elle allait aussi en hdj chaque jour a 11h
      J’ai ete en garde a vue
      Menottée devant les enfants
      Traitee comme une criminelle
      Pour soins fictifs
      Pour eux mon soin était inutile
      Et devait être fait en hdj
      Controle en bagnole banalisee
      Audition de. Tous mes patients
      Des. Voisins
      J’ai bataille
      Amené des attestations
      Des médecins traitant et hdj
      Des ide hdj
      Du taxi
      De la famille
      Disant que je venais
      Que mon soin etait justifié
      La cpam ne sachant evaluer un préjudice
      On te demande la totalite de ton snir sur 2 ans
      Alors merci de pas denigrer les collegues qui racontent leur deboire
      Alors oui j’ai gagné
      Mais à quel prix
      Passer pour une voleuse
      Suspicion des médecins
      Des patients
      Payer un avocat
      Je raccroche la blouse le 31 décembre
      Avec joie
      Mais allez sur infinidels
      Collectif idel
      Vous verrez les témoignages
      En 2014 1950 proces d idel en France

    • Magali Durieu Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Je comprend pas pq il te chronometre??? Que tu mette 1/4h ou 1h pr un soin ca change koi pr eux!!! Tant que tu tarrifie la meme chose?

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 3 novembre 2015 - Répondre

      1 ais 3 = 30 min résolues
      Si tu restes 20 min
      C’est de la fraude

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Si les idel.bataillent contre cette notion de temps y a une raison
      Car grâce a ca
      Non seulement la secu PEUT LIMITER NOTRE TEMPS DE TRAVAIL
      Mais aussi nous asservir un peu plus

    • Sonia Codron Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Pouah je suis stupéfaite de ton histoire Aurelie!! Tu t’es battue, félicitations
      Et tu as trouvé quoi pour la suite? Tu retournes en hospitalier? Où tu changes de métier?

    • Stéphanie Andre Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Rho la la ma pauvre c’est l’horreur, j’espère que l’avenir sera bien meilleur pour toi, moi aussi je bosse dans le 89, tu es de quel coin?

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Je vais faire du soin autrement
      Je me lance dans le tatouage médical
      On verra

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Stéphanie Andre je t’ai envoyé un mp

    • Zouzou Isabelle Snd Le 4 novembre 2015 - Répondre

      J’étais un peu dans la même situation avec mon cabinet . Je vous comprends . Et bonne chance pour votre reconversion .

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Merci Zouzou Isabelle Snd
      J’espère réussir
      Au moins je n’aurai pas le regret de pas avoir essayé

    • Zouzou Isabelle Snd Le 4 novembre 2015 - Répondre

      J’en suis certaine 😉 vous allez réussir .

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Que vous soyez entendu…
      Enfin le metier d infirmière a eu raison de ma santé
      Donc je prefere fuir avant de sombrer

  35. Nini Des Îles Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Moi je revis depuis mon retour a l hosto

  36. S il n y avait pas les charges j aurais déjà arrêté

  37. Valérie Jusseaume Le 2 novembre 2015 - Répondre

    elle est où la liberté du libéral à présent? je me sens surveillée, la cible à abattre, pas respectée par les instances et parfois par les patients ou les familles, prise pour un larbin, renvoyée, chassée d’un revers de la main par la patiente qui n’accepte pas que j’arrive à 21h10 au lieu de 20h30 pour l’aider à se mettre au lit alors que je cours comme une malade depuis 17h pour arriver au mieux chez tout le monde, que je suis exténuée et que sa fille l’a faite souper. Pas d’urgence donc et moi, reçue, comme une merde. Congédiée comme une domestique, pas mon mot à dire, On va où là? et s’entendre dire par les enfants d’un autre patient: vous devez monter même si vous ne faites rien (4 étages sans ascenseur 3X/j pour insuline si besoin après que le Mr ait fait son dextro lui même) c’est votre boulot, vous êtes payée pour ça, rien à foutre que vous montiez pour rien et que vous êtes débordée, il ne répondra plus au téléphone pour vous donner son résultat de glycémie! Vous montez c’est tout! (ouf, à présent, il se gère seul, bien obligé après 3 mois passé au bled, il a bien fallu qu’il apprenne à se piquer!) Je disais donc, elle est où la liberté du libéral? je me sens pareil que dans les services, à courir, c’est jamais assez bien assez tôt ou assez tard, il faut en faire de plus en plus et rarement de merci! Au moins en salariat, il y a les RTT, les 5 semaines de congés et les arrêts maladies. Bosser avec 39.5 et la grippe, un masque sur le visage, ou avec la gastro,. je ne sais pas si c’est très enviable… je pense sérieusement à arrêter moi.

  38. Pierrette Ferracci Le 2 novembre 2015 - Répondre

    risque pas que je retourne à l’hopital quand je vois les conditions dans lesquelles elles travaillent ! 24 ans de libéral c’est pas facile mais je kiffe le relationnel qui s’instaure c’est une vraie richesse !

  39. Christelle Farand Le 2 novembre 2015 - Répondre

    non

  40. Marie Femmeenblanc Le 2 novembre 2015 - Répondre

    J’y ai souvent pense….en fait régulièrement j’ai envie de tout envoyer bouler. …mais revenir en service avec 1 cadre sur le dos à vous hurler des ordres NON MERCI…je supporterais plus. …alors se reconvertir peut être ? Oui mais ds quoi ? Bientôt 40 ans qu’est ce que je pourrais faire…j’ai pas les moyens de me payer 1 qqonque formation. Si un truc qui me botter ais bien tiens : être chômeur professionnel et profitez du système. Ça c cool…rester sur son canapé tout en étant payer….parce que j’en ai marre de trimer pour q1 partie des compatriotes reste à glander tte la journée quand je vous ce que je donne comme charge ça me flingue sérieusement

  41. Odile Boedec Le 2 novembre 2015 - Répondre

    21 zn hopital et 10 liberal oui je regrette l hosto

  42. Claudine Vidmar Le 2 novembre 2015 - Répondre

    j’ai pris une dispo de l’hôpital début décembre, car les conditions y deviennent invivables, il faut faire toujours mieux avec toujours moins de moyens, le patient n’est plus du tout au centre du soin…ras le bol, hâte de me lancer dans le libéral !

  43. Sylvain Gambier Le 2 novembre 2015 - Répondre

    il n’y a pas de solitude en exercice libéral, moi je me marre tous les jours avec mes patients alors arrêté de bombarder de conneries ces réseaux qui font beaucaups de mal tout les jours !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Sylvain Gambier Le 2 novembre 2015 - Répondre

      moi je demande ouvertement qu’un cadre de la cpam ou un ministre de venir faire la tournée avec moi dès 5h45 du matin biensûr !!!!!!!!! pour avoir une vrai idée de notre travail

    • Ma Idel Le 2 novembre 2015 - Répondre

      Sylvain Gambier et il n’y a pas que la tournée, il y a l’administratif en amont et en aval aussi…

    • Sylvain Gambier Le 3 novembre 2015 - Répondre

      oui je suis d’accord mais on est un peu chef d’entreprise donc ça demande un peu d’organisation. moi qui est bossé à l’hopital j’arrive à avoir plus de « contact » avec mes patients en lib car c’est pas la course sauf pour ceux qui ont « 30 » patients à gérer !!!!!

    • Sylvain Gambier Le 3 novembre 2015 - Répondre

      oui je suis d’accord mais on est un peu chef d’entreprise donc ça demande un peu d’organisation. moi qui est bossé à l’hopital j’arrive à avoir plus de « contact » avec mes patients en lib car c’est pas la course sauf pour ceux qui ont « 30 » patients à gérer !!!!!

  44. Moi suis passée dans le scolaire

  45. Valérie Cousin Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Non merci… J’ai donné 20ans au secteur public! Même si ce n’est pas rose tout les jours je ne regrette rien bien au contraire…

  46. Kryss Lu Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Jamais de la vie…

  47. Loic Herard Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Vous êtes tous déprimé . Ça donne pas envie de lire vos commentaires

    • Sandrine Squilbin Le 4 novembre 2015 - Répondre

      C’est pas une question de déprime uniquement… on a tous des parcours différents… moi jusqu’à il y a qq mois.. je disais jamais retourner en salariat…. aujourd’hui je n’aspire qu’à ça car maladie invalidante trop lourde et précarité vite arrivée qd tu ne peux plus bosser.. même avc une prévoyance correcte…

    • Loic Herard Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Oui je comprends . Et avec des prévoyance à clause multiples qui font la différence entre invalidité sécu et invalidité en rapport avec la profession. Toujours pour donner moins et cotiser toujours plus

  48. Loic Herard Le 2 novembre 2015 - Répondre

    Le libéral est un vrai travail à part. Il faut des infirmièrs hospitalier. Il faut réfléchir et essayer avant de partir ên libéral. Car le retour hospitalier est cho … moi quand j étais surveillant je mettais les candidatures des libéraux à la poubelle

    • Catherine Beaumont Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Pourtant,moi qui ai fait de l hospitalier,j en suis partie ecoeuree par le manque d implication,d humanité de certains..la surcharge de travail,ex:seule de nuit pour 370 lits sans interne ni médecin..l libéral c est dur,énormément de travail..mais il faut être doublement motivée,et pas faignante,parce qu on en descend du boulot..soins,administratif etc..et d envoyer a la poubelle le CV de ces infirmières,je trouve ça minable..

    • Frederique Boucard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      C est pas beau Loic je comprend mieux pourquoi on arrive pas à se faire entendre qd je lis des choses pareil ….pourtant nous avons tous le même diplôme on devrait être solidaire !!!!!!

    • Justine Dulou Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Contente d être en libéral pour ne plus avoir des cadres comme toi !!!

    • Sophie Cautres Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Pourquoi loic? Ça m’intéresse vraiment de savoir….avant de faire du libéral nous étions hospitalières , et avant tout infirmières.

    • Catherine Beaumont Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Justine…après avoir poste mon com,me suis dit la même chose..c est aussi ça qui m a pousse a partir..parce que les cadres que j avais étaient plus intéressés par les frottes manches que par le personnel motivé..c etait pas promotion canape,mais promotion faux cul…

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Pour infô et pour réponse à Justine . Je suis en libéral depuis 7 ans. Et assez satisfait. Mais si j avais eu une re numération plus intéressant et attractives comme les dépassements des honoraires de nos toubib je serais jamais parti en libéral. Au moins en libéral on choisi son activité et son salaire . On fidélité. Le aussi notre clientèle .

    • Cacatata Cacarilibu Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Comment peux t on descendre les idéls , Loïc, et devenir idéls ?

      Infos ou intox ….

      Mettre des Cv à la poubelle Car viennent de libérales c est avoir une mauvaise image et estime des ces ides avant tout . Et donc de vous maintenant par logique …. Je plains vos patients
      Une ide est une ide …

    • Marie Femmeenblanc Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Un cadre….qui est maintenant comme par magie libéral. …soit tu es un mytho soit 1 vrai con…Remarque ça peut aller ensemble en réfléchissant bien vu comment tu évite de répondre aux questions qu’on t’a posé

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Lol vous êtes toutes en forme

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Et vulgaire

    • Chris Mazzoleni Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Pas vulgaire ..cash…c est sur ça change des faux culs qui font des ronds de jambes a ses superieurs

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Je bossai en privé rien à voir…

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Puis je vous remercie de vos commentaire. Merci à toutes

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Je vous embrasse

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      MarieFemme en blanc j attend de parler en privé

    • Stéphanie Andre Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Moi je suis en libéral mais je continue de faire quelques remplacements, quand j’ai le temps!!!!, en clinique, pour les soins, la remise à jour de pratiques ou traitements.. La cadre me connait depuis un moment et me réclame régulièrement!!!!!..

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Oui moi aussi je l ai fait pendant deux ans

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Mais je comprends pas les réactions violentes de ses personnes

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Bien sure que l hospitalier ou la clinique apporte bcp. Mais le libéral apporte quelques chose ên plus si ôn prend le temps

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Maintenant je vais répondre au gens qui M ont agresser sans savoir. Je voulais pas en parler. Je travail à 2 avec mon associée et une remplaçante disponible ponctuellement qui boss sur 2 cabinet. Mon associée à perdu son père et moi le mien le lendemain nous avons assurer la permanence et la continuité des soins durant nos deuils respectif . La remplaçante à assurer seulement le jour des obsèques. Puis la vie continue. Donc bien sure qu on sent la profession libérale à ses avantages et contraintes mais c est les économies sur la santé qui nous inquiétes. Et les infirmières hospitalières qui puissent travailler dans des bonnes conditions et prendre des repos librement quand elles le souhaitent. Et que les économies doivent pas être faites sur notre dos qui est déjà bien large ….. J accepté les messages positif merci

    • Catherine Beaumont Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Vulgaire? Si je dis que t es un con oui c est vulgaire..mais il.me semble que toutes nous t ayons traité avec respect..nous avons juste donne notre ressenti face a un cadre qui jette a la poubelle les espoir d une IDE parce qu elle a eu expérience libérale..cela fait donc de nous des sous infirmières? Pernicieuses? Veinales? Intéressées que par le fric? . Je signale juste au passage a mister cadre privé que nous sommes tenus de faire minimum 2 formations par an..ce qui revient a mon actif a 28 formations..ceci dit..pour organiser les plannings de notre cabinet ou nous sommes 8 divisées en 2 équipes pour 4 tournées,gerer les DSI et ententes préalables,la compta,de chacune et du cabinet,tout ça sans secrétaire,nous n avons pas eu besoin ni d école des cadres ni de promotion frotte manche..on S’ASSUME.. nous les IDELS!! chacune a notre niveau..nous faisons des heures sans compter comme nous ne comptons pas nos congés..inexistants du reste pour la plupart d entre nous..idem conges mater..parce que oui..on fait des bébés!! Et perso comme beaucoup c est tout juste si j ai pas accouche chez un patient pour ma dernière..parce que congé mater= PB assuré financier..alors nous les IDEL(E) il nous faut assurer encore plus!!alors dire qu on est vulgaire et en forme..sérieux..j aime pas ton impertinence..je prends mon boulot au sérieux..le libéral c est pas les vacances..c est un métier ou il faut être encore plus pro qu en hospit pour mon expérience et tes com’s me consolent ce soir d avoir fait le choix qui est le mien..trop de con au jugement et professionnalisme douteux dans les hôpitaux..et même si.les cadres ont des pressions dues a la hiérarchie, si il etaient un peu plus a l écoute de leur service,autant des patients que du personnel,plus  » cadrant » ,ça fonctionnerait sûrement mieux partout..ce n est pas un prestige dont il faut se glorifier,mais un statut dont il faut profiter pour motiver ses troupes..a bon entendeur..en tout cas,perso si je tombe malade,je ne veux pas d un idel comme toi..j aurais besoin de plus d humanité !!!

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Connasse ça te va

    • Loic Herard Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Je perds patience avec des gens qui comprenne rien

    • Catherine Beaumont Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Qui d entre Nous n a pas perdu quelques un? J ai perdu mon neveu tombé d une fenêtre,j ai pris deux jours..2400klm allé retour et re boulot,j ai perdu le meilleur ami de mon fils 17 ans accident moto 2 jours après..j ai cache ma voiture a un angle pour voir passer les deux corbillards remplis de fleurs,en larme,desesperee par tant de drame en si peu,15 jours après le fils d un ami 22ans se tu en voitute,un mois après ma fille en coma et fracture du foie après pneu éclaté ,6 mois après maladie de hochking ma fille de 16 ans,2mois après sa meilleure amie meurt d une méningite..porter tout ca,continuer a bosser sans conges,sans repos,j ai pas envie,désolée,de m apitoyer sur ton cas..je relate ma vie privée juste pour dire que nous avons tous nos difficultés ,cela ne doit pas faire de nous des juges et virer les espoirs de celles a qui le libéral n a pas plu..

    • Catherine Beaumont Le 3 novembre 2015 - Répondre

      Oui ça me va..je m en fou venu de toi

    • Sylvie Lemaire Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Ce n’est pas en ton honneur Loic tout cela .

  49. Marie Collot Pauwels Le 2 novembre 2015 - Répondre

    jamais de la vie ……….l hopital………….j aime trop aller au domicile de mes patients, chaleur humaine relationel……….tout est là pour mon bonheur

  50. Moi je dis vive les IDEL , et gardez bien vos places, rien de comparable question relationnel, entre hôpital et libéral.

  51. Sonia Liautard Tensa Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Pour ma part j’ai trouvé un compromis : double activité … qqs jours en clinique au bloc opératoire et qqs jours en liberal ! Et je ne changerai pr rien au monde

  52. Sandrine Raimbaut Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Ma collègue partant en retraite dans moins de 3ans, je pense sérieusement réintégrer l’hôpital ou une clinique. Les charges devenant de plus en plus élevées, les impayés de plus en plus fréquents… Et que dire des kms absorbés toute l’année, de l’absence de « vraies » vacances

  53. Frederique Boucard Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Non

  54. Christelle Viel Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Pr renoncer tt court oui !

  55. Moi je raccroche au bout de 6 mois de libéral pour retourner vers la sécurité de l hôpital

  56. Sylvie Marescaux Haeck Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Il y a des avantages et des inconvénients. Le travail hospitalier et mon équipe me manque même si je travaille avec une super collaboratrice mais en alternance donc on se voit peu. J quitté l’hôpital à cause de la charge de travail qui ne me permettait pas de travailler selon mes valeurs et surtout était trop à risque de faire une erreur…

  57. Anne-claire Lourdaux Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Trouver un bon poste et c’est gagné..

  58. Audrey Vinckel Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Même si le « côté technique  » manque parfois j’aime ma vie d’inf libérale
    On a une relation privilégiée avec nos patients et la liberté d’organiser son travail en fonction de notre vie .. ( nous sommes 4 ) bref je ne pense pas un jour rempiler à l’hôpital ..

  59. Oh non!!!

  60. Fatou Mata Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Je me régale en libéral la relation avec mes patients m apporte beaucoup bien plus qu à l hôpital mais l équipe de travail mon ancienne équipe me manque parfois je parle seule lol

  61. Jean Sebastien Willem Le 3 novembre 2015 - Répondre

    Bonjour

    Impossible de créer un post alors je tente ici 🙁

    Quelqu’un peut me dire ce que signifie le code rejet 0251 ?

    De plus quand vous dois traiter ponctuellement comment calculez vous le paiement : km ? Chiffre d’affaire moins les charges ?

    Cdlt

  62. Audrey Ok Le 3 novembre 2015 - Répondre

    On va y retourner à l’hôpital si ça continue comme c’est parti…
    Et ça sera bon pour personne..
    Deja que beaucoup d’étudiants ne trouvent plus de CDI facilement, ils y aura trop IDE sur le marché de l’emploi, les salaires seront tirés vers le bas…
    Des services sont en train de fermer…
    Il y a deja des IDE qui bossent en tant qu’as pour avoir de quoi vivre, alors le futur des ides, il sera tout sauf rose si ça continue et que nous les laissons faire…

  63. Méla Cox Combi Le 4 novembre 2015 - Répondre

    @ Marie @ Sandrine

  64. Patricia Goudal Le 4 novembre 2015 - Répondre

    Non je vais surtout carement changer de métier

  65. Carole Magnier Le 4 novembre 2015 - Répondre

    J’adore le libéral pour le contact avec nos patients qui est différent que le contact à l’hôpital! ! Mais si seulement on était pas autant assommé avec les charges! ! Le libéral d’avant n’est plus celui d’aujourd’hui! !

  66. Raphaelle Huck Le 4 novembre 2015 - Répondre

    Jamais!

  67. Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

    Comme Frederic Maucherat
    Patricia Goudal
    Anne Leithu
    Je raccroche le 31 décembre
    Je change de vie
    J’aime le metier d’infirmière viscéralement
    Mais les conditions m’ont tué
    Plus de 500j sans repposr
    Je taf seule
    Les.caisses nous assassinent
    On a de libérales que le nom
    On est libre de payer et de.fermer nos gueules
    On n’a aucun droit
    Que des devoirs
    Pas de liberte d’installation
    Pas de liberte de tarification
    Pas de role propre
    Une ngap assassine
    Des indus
    Des impayés
    Vivement la fin
    Je compte les jours

    • Anne Leithu Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Malheureusement moi je raccroche pas…pour le moment..c’est juste une envie, un rêve mais je vis seule, j’ai une maison à payer, des charges qui me suivent je reste réaliste et continue malgré tout….

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Je ne peux plus
      Mon corps me lâche
      Alors même si je sais que ce sera difficile
      Je préfère fuir avant de sombrer
      Et j’ai choisi une autre voie
      Le soin autrement

    • Anne Leithu Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Bonne continuation pour cette nouvelle vie..

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Merci
      Courage a toi
      Essaie de te ménager

    • Anne Leithu Le 4 novembre 2015 - Répondre

      Oh moi je ne choisis plus vraiment je ne fais plus que des remplacements et en ce moment je ne suis pas overbookée du tout..

  68. Sophie Hoareau Le 6 novembre 2015 - Répondre

    Il y a le secteur privé être salariée c’est pas juste le système infantilisant du public mais rien ne vaut la liberté même cher payée et plutôt changer totalement de job je préfère partir en Corse élever des cochons

Laisser un commentaire