PAERPA : infirmiers mobilisés pour le maintien des personnes âgées à domicile

PAERPA : infirmiers mobilisés pour le maintien des personnes âgées à domicile

Les IDEL(s) mobilisés pour le maintien des personnes âgées à domicile grâce au dispositif PAERPA

 

Maintien des personnes âgées à domicile, hospitalisation à domicile, …. Le système de santé se transforme et les expérimentations en tout genre permettent d’explorer de nouvelles pistes. Testé en région Centre notamment, le projet PAERPA est étendu en 2016 à toutes les régions de France.

 

Prévenir la perte d’autonomie et ne plus subir l’urgence …

Depuis septembre 2013, le projet Personnes Agées en risque de perte d’autonomie (PAERPA) est testé dans la région Centre. Infirmière libérale en Indre et Loire, Gisèle Gravier Bujeau explique que L’idée de départ est de trouver des palliatifs aux ruptures du parcours de soins des aînés . Il s’agit bien de prévenir la perte d’autonomie plutôt que de réagir dans l’urgence. L’IDEL l’explique fort bien : il s’agit d’avoir un coup d’avance, ne serait-ce pour que nous ayons les bons interlocuteurs

C’est à travers une grille définissant les facteurs de risque et les points de surveillance, que l’expérimentation a pu être menée. Les infirmières et les infirmiers libéraux concernés sont alors au cœur du dispositif. Tous les professionnels de santé, intervenant au domicile des personnes âgées participantes au projet, peuvent détecter plus aisément ces critères de fragilité (amaigrissement, période de tristesse, perte d’un parent proche, …) et avertir en temps réel le médecin traitant.  

Les IDEL(s) au centre des CCP, un rôle essentiel et nécessaire 

C’est alors que peut se réunir la Coordination Clinique de Proximité (CCP), une des clés de la réussite de ces PAERPA. Ces CCP se réunissent à chaque fois, qu’un signalement est effectué et regroupe au maximum 3 personnes, ce qui renforce l’efficacité et la rapidité de l’intervention. On retrouve alors le médecin traitant, l’infirmière ou l’infirmier libéral, le masseur-kinésithérapeute, le pharmacien, …, en fonction de l’origine de l’intervention. La CCP se réunit soit au domicile du patient, soit à distance en s’appuyant sur les nouveaux outils de vidéo-conférence notamment. Mme Gisèle Gravier Bujeau se félicite de cette initiative en notant : Il s’agit vraiment d’un travail en équipe pluridisciplinaire innovant. Je suis infirmière depuis 30 ans et me retrouver au domicile du patient pour une approche globale ne m’était jamais arrivé.

La CCP veille à une approche globale de chaque cas, rendant le système plus efficace. L’infirmière libérale précise

Nous discutons du cas de la personne, nous recensons ses problèmes sociaux et médico-sociaux tels que l’organisation des transports, des repas, la coordination, bref tout ce qui peut être problématique en termes d’autonomie

Une approche globale pour une solution plus pertinente au service des patients !

C’est aux termes de cette réunion de la CCP, qu’est défini un Plan Personnalisé de Santé (PPS). Il s’agit alors de définir en détail les buts fixés mais aussi et surtout les intervenants impliqués. Ce PPS, validé par le médecin traitant, doit ensuite être transmis à la Coordination Territoriale d’Appui (CTA), qui va prendre le rôle d’organisateur. Dans certains cas, le CTA ne sera pas l’intervenant, car l’objectif visé reste double :

  • Une approche globale de la situation des patients
  • Une proximité renforcée pour ne pas perdre en efficacité

L’infirmière libérale l’explique fort bien, lorsqu’elle décrit par le menu l’importance de cette relation :

Dans le parcours de santé des aînés, nous constatons régulièrement les actions qui restent à mener mais qui ne relèvent pas de nos missions comme le portage du repas Cela relève désormais de la CTA. L’équipe décide ensuite d’une date afin de réaliser une première évaluation d’atteinte d’objectifs.

Le maintien à domicile pour répondre aux attentes des patients et des familles !

C’est un système « révolutionnaire » à en croire l’infirmière libérale, puisque le maintien à domicile des personnes âgées reste un des objectifs ultimes de ce projet PAERPA. L’impact sur le quotidien des patients mais aussi des familles est indéniable, et l’infirmière libérale retrouve son rôle central dans l’accompagnement de sa patientèle.

Formés au PPS, les professionnels de santé concernés bénéficient enfin d’une rémunération, puisque la nomenclature s’est vue, pour la région Centre uniquement et pour la durée de l’expérimentation, dotée d’une « PPS » de 100 euros avec un coefficient de 0.6 pour le médecin et de 0.4 pour l’IDEL. Lorsque la CCP est composée de trois personnes, la répartition s’établira comme suit : 40 % pour le médecin et 30 % pour chacun des deux autres intervenants.

Cette expérimentation visant le maintien des personnes âgées à domicile est étendue petit à petit à toutes les régions de France, qui disposent toutes en 2016 d’un territoire PAERPA.

Etes-vous concernés directement par ces territoires PAERPA ? Estimez-vous, au gré du dispositif, que l’approche globale du patient sera réellement bénéfique pour les patients d’une part et pour les IDEL(s) d’autre part ?

 

 

 

By | 2018-04-12T15:22:37+00:00 2 juillet 2016|IDEL au quotidien|58 Comments

58 Commentaires

  1. Nelly le Moine Le 2 juillet 2016 - Répondre

    quand je lis comment ça va être rémunérer….ça me révolte…on passe le même temps tous ensemble au domicile du patient…si on est deux le médecin 60% de 100€ et l’ide 40%…. si on est trois le médecin 40 et les deux autres se séparent les soixante pour cent restants….pfffffffffffffffffffff

  2. Christelle le Cam Le 2 juillet 2016 - Répondre

    Ça me fait rire jaune !!! Maintenir les personnes âgées à domicile, bien sûr, mais il faudrait revoir notre nomenclature pour les actes non reconnus et pourtant indispensables !!!!!

    • Didier Traclet Le 8 juillet 2016 - Répondre

      bien d’accord avec vous l’état met toujours la charrue avant les bœufs!!!!!

  3. Frederique Rigaud Le 2 juillet 2016 - Répondre

    c est bien compliqué….. dans notre cabinet nous réglons cela en un tour de mains…. c est un village de 5000 personnes, en 2 mouvements, le pharmacien , le kiné, l assistante social, la mairie, le toubib… tout le monde est prévenu et ça roule…. maintenant j ai d autres collegues , un peu plus loin pour qui c est vraiment difficile à organiser….

  4. Cecile André Le 2 juillet 2016 - Répondre

    Parce qu’on le faisait pas jusque là???

  5. Koko Lala Le 2 juillet 2016 - Répondre

    c’est du grand n’importe quoi … je n’y crois pas à la volonté du maintien des personnes agées chez elle et pour cause ! La cpam de mon département me réclame un indu sur des AIS 3 concernant la prise en charge d’un couple chez eux …. ils n’en ont rien à faire que c’est difficile, que l’infirmière y passe du temps et beaucoup de temps, appelle le médecin, va récupérer à la pharmacie les médoc, car personne pour le faire … et les couches et les produits d’hygiène quand il n’y en a plus … etc … Attend les pompiers car monsieur a chuté, fait la demande de téléalarme, appelle le coiffeur à domicile … etc … Sans bien sur parler des prises de sang, prises de tension, toilette complète, compte-rendus envoyés au médecin de famille, à l’hopital, et puis aussi l’aide dans les déplacements à l’intérieur de la maison pour se rendre à la salle d’eau ou le soir pour coucher la dame dans son lit … La réponse de la cpam, ils n’ont qu’à aller en maison de retraite !!! GRRRR

    • Brigitte Gellert Le 4 juillet 2016 - Répondre

      Je suis aidant familial pour ma mère je m’occupe de tout ; repas , lessive , ménage , administratif , médicaments etc etc je suis renumere 490 euros par moi .Lidel vient pour la toilette et trois fois par jour pour les médicaments 1600 euros je reçois le détail de la caisse …Et oui …

    • Boubol San Le 4 juillet 2016 - Répondre

      J’aimerai bien connaître sa cotation car nous sommes loin de percevoir ça pour les mêmes soins…

    • Aurel Orel Le 4 juillet 2016 - Répondre

      Et puis divisez par deux les 1600 aussi … Ce qu elle est payée réellement

    • Christelle Le Calvez Le 4 juillet 2016 - Répondre

      Ou il manque des informations car ce type de prise en charge n’atteint pas 1600 euros qui se divise par 2. Le reste pour l’état.

    • Brigitte Gellert Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Divisé par deux cela fait 800 euros sachant quelle en a pour une heure par jour fois 30 heures par mois , moi je pense que cest bien renumere cela ne fait même pas une semaine de travail ..Mais vous avez un métier difficile et je vous souhaite beaucoup de courage.

    • Koko Lala Le 5 juillet 2016 - Répondre

      bonjour Brigitte Gellert, une aide à la toilette se cote 7,95 euros plus 2,5 euros de frais de déplacement, soit 10,45 euros à chaque passage. Pour une journée de travail, l’infirmière cote 10,45 X 3 = 31,35 euros. Dans ce tarif là est pris en compte tout ce que fait l’infirmière : la toilette, la distribution des médicaments, les prises de sang et ECBU (avec trajet au labo), les préventions d’escarres, surveillance de la tension artérielle, lien avec le médecin traitant …. etc Il faut savoir que nos charges diverses (assurance voiture, assurance du cabinet, cotisations retraite, urssaf etc …) équivallent à près de 50 % de ce que la sécu nous donne. (31,35 X 30 jours) + majoration de 8 euros à chaque passage des dimanches 42 euros = je ne trouve que 988,50 euros, soit 494 euros pour l’infirmière en net !!! Voilà ce que serait une cotation « normale » ….

    • Koko Lala Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Je voulais vous souhaiter beaucoup de courage, Brigitte Gellert, pour votre implication auprès de votre mère.

    • Astrid Poupette Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Brigitte Gellert et donc?

    • Astrid Poupette Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Allez moi je vais faire la mechante IDEL….. Je me suis occupee de ma mère aussi …. Lessive repas administratif etc etc et pour 0€…. C’etait ma mère quoi… Normal que je m’occupe d’elle comme elle s’est occupee de moi enfant…. Le travail de toilette auprès de votre mère a l’air si simple et vous avez l’air si frustrée pourquoi ne pas la faire?
      Pour les toilettes on est au dessous du smic horaire….. Et on en passe du temps en administratifs plus le temps passé auprès des aidants…. Non reconnu non rénuméré…..

    • Valérie Binson Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Brigitte Gellert , la toilette est cotee 2 AIS 3, soit 18,4€
      Si l’infirmiere de votre mere vient tous les jours pendant un mois, soit 30 jours elle sera remuneree 554€, dont elle reversera 50% en charges
      Elle sera donc remuneree 276 €, soit deux fois moins que vous….
      Et oui….

    • Sylvie Gaucher Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Ça m a toujours fait rire de voir les aidant familiaux et les avs trouvant qu on gagne très bien notre vie mais de la à changer des couches remplies de selles , laver les gens alité. …on ne trouve plus personne. ….

    • Brigitte Gellert Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Sylvie Gaucher vous pensez que je ne l’ai jamais retrouvé dans la merde ? Si et par terre et personne pour m’aider à la soulever et quand j’ai appelé l’infirmier , il était 17 heures le portable était sur messagerie .Je lui ai dit il m’a répondu je finis la journée à 17 heures mais on commence à 6 heures du matin …Alors maintenant quand ca arrive je me débrouille seule …

    • Anais Walle Le 6 juillet 2016 - Répondre

      C’est un peu normal Mme, on a une vie aussi, bcp de gens l’oublie, ms notre vie personnelle en prend un coup..on ne peut pas tjs être la..

    • Fanny 'rvana Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Et non pour bcp nous devons être dispo 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pas de repos pour les braves. Je travaille de 6h à 12h30 et de 14h30 à 19h30 dans nos meilleurs jours. Entre l ursaf et la carpimko et le reste de nos charges la moitié de revenus passent. Nous avons aussi la paperasse les trajets entre la pharmacie et le domicile des patients parce que les enfants sont trop occupés pour y aller… et ça on se le fait pas payer. Nous avons une vie nous aussi en dehors du travail… y en a même qui ont des znfants et oui…

    • Koko Lala Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Brigitte Gellert , un infirmier n’est pas un pompier … s’il y a une urgence, il faut faire le 112 …

    • Bernard LE Gall Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Brigitte Gellert dit n’importe quoi. Tu connais rien du tout. Suffit. Imforme toi avt d’écrire. Je suis infirmier libéral depuis 25 ans

    • Gilles Fabre Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Pour ma part, j’ai été aidant familial durant trois ans. L’aidant de ma maman. Les infirmières IDEL passaient deux fois par jour. Il m’est souvent arrivé de changer les couches de ma maman notamment la nuit, de lui prendre la tension car les Idel ne le faisait pas. Je lui faisais prendre les médicaments et c’est moi qui écrasais les cachets au pilon. La première équipe a un moment été plus que défaillante. C’était même moi qui préparait le pilulier à leur place. J’aidais les Idel pour la toilette, la mise au fauteuil ou au lit. Je manoeuvrais le soulève malade. je contactais le médecin. Heureusement que la deuxième équipe (infirmier et infirmière) qui ont pris la place de la précédente faisait mieux les choses et respecter les prescriptions du médecin. Je n’étais point rémunéré.

    • Sylvie Gaucher Le 9 juillet 2016 - Répondre

      C est comme dans tous les boulots…..il y en a qui sont compétents et d autres non….de la à faire une généralité faut pas exagérer. …

  6. Astrid Poupette Le 2 juillet 2016 - Répondre

    Les idels ne sont et ne seront certainement pas au premier plan…. Ce « travail d’assistante sociale » on le fait deja et plutot bien et au moins on sait ou en sont les dossiers…..
    Et lorsque l’ARS aura bien installé les SCAPAD ( projet pilote également) on perdra tout ….Les SCAPAD ce sont des SSIAD généralisés… Toutes les associations d’aide à domicile seront pourvus d’equipes de soins pour bosser en binome AV/AS supervisé par des IDE coordinateurs…
    Donc quand PAERPA arrivera chez une PA pour faire une demande d’APA…. Ils placeront leur SCAPAD et Tchao les idels

  7. Stéphane Stein Le 2 juillet 2016 - Répondre

    Pour ceux qui ne connaissent pas le paerpa regardez ce qui a été expérimenté à Nancy, c’est une infirmière coordinatrice qui décide des idels qui interviendront chez les patients qui soit sortent d’hospitalisation, soit on été reconnus à risque après le passage du facteur qui effectue des enquêtes sanitaire/social. Et des piluliers électroniques. Le maintien à domicile sans les idels voilà ce que sera le paerpa

  8. David Balesse Le 3 juillet 2016 - Répondre

    Paerpa ou l’art d’enfoncer les portes ouvertes….cela fait 17 ans que je le fais sans pour autant être reconnu pour. Côté rémunération, j’hésite entre rire jaune ou être vert de rage…. Qui prévient le toubib quand la personne pose problème ? Qui le rappelle quand il a « oublié » de passer bref qui coordonne ???? Celui qui récupère les miettes… Certains diront que c’est mieux que de ne rien avoir…..

  9. Nathalie Lapoujade Le 3 juillet 2016 - Répondre

    Le partage de la rémunération me fait bondir car qui est au centre de cette organisation : c est l idel et comme d hab c est le médecin qui palpe le plus !

    • Veronique Nowak Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Oui et juste une signature et tampon et hop 60e…et encore devoir poireauter en salle d at pour cette p……de signature

  10. Reid Newman Le 4 juillet 2016 - Répondre

    Le maintien à domicile est toujours mieux que ces EHPAD usines

  11. Tony Druard Le 5 juillet 2016 - Répondre

    Impossible de voir le lien…

  12. Skonky Mv Le 5 juillet 2016 - Répondre

    Au lieu de vous plaindre agissez!!!! Pendant une semaine pas de soins à domicile!!!!! Vous verrez qu ils reverront leur copies….mais comme ils savent que même en vous plaignant le travail sera fait ils ne feront rien et vous serez toujours paye comme de la merde…… alors que votre travail est plus que respectable….. alors faites vous respecter……

    • Astrid Poupette Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Et l’obligation de soins? Aux oubliettes?

    • Skonky Mv Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Mettez vous en même temps en arrêt maladie…… si tout le monde se met en arrêt maladie il n y a pas d obligation de soin…. du moins les employeurs et le ministère de la santé devront au pied levé trouver des milliers d ide……

    • Valérie Binson Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Skonky Mv , deja, il est strictement interdit de se faire mettre en arret maladie sans raison medicale….
      De plus, nous sommes indemnises par la secu au bout de 3 mois…

    • Skonky Mv Le 5 juillet 2016 - Répondre

      Bah ne faites rien ou allez travailler plus pour moins cher que ça ne l est déjà et quand vous serez au bout du rouleau vous irez avec des pancartes et des sifflets faire une manif qui ne servira à rien……

    • Fanny 'rvana Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Heu en étant à mon compte impossible de me mettre à l arret et nous avons une obligation de soin minimum … on ne peut pas laisser nos patients sans soins. .. ce ne sont pas eux les responsables. ..

    • Skonky Mv Le 6 juillet 2016 - Répondre

      C est sur qu ils n y sont pour rien mais ni eux ni leur familles nous soutiennent lors d événement pourtant ils sont bien content de nous trouver….

    • Veronique Nowak Le 6 juillet 2016 - Répondre

      Et oui ns sommes les seuls a l oblig de soins…
      Tiens ce matin un patient me dit…comment vs faites pour les vacances
      Ben avec mes collegues on se remplacent
      Le mr ah ben c est bien car le kine et le mdc parti en vacances reviennent le 1er aout …sans templacant EVIDEMMENT…no comment !!

    • Émilie Arnou Le 7 juillet 2016 - Répondre

      Bien d’accord avec Skonky 😉

    • Skonky Mv Le 7 juillet 2016 - Répondre

      Et oui Veronique Nowak !!!!de la chair à patient ! !!! Et le patient s en fiche de tes vacances à toi et celles de ta collègue…. la seule chose qui veut c est ses soins…. toi ou quelqu un d autre il s en fout…….

  13. Belinda Plichon Le 5 juillet 2016 - Répondre

    Déjà l’infirmier ne sait que torcher un cul pas besoin de faire des études pour ca. Bah prenez mon gant de toilette et faites le!!! Ms quand je suis entrain de réanimer papy je suis une reine!!!

  14. Kevin Blaye Le 7 juillet 2016 - Répondre

    Bonjour mon album mille et mille lumières est dispo sur iTunes et Amazon et vous pouvez retrouver mon clip mille et mille lumières sur YouTube n’hésitez pas à donnez votre avis

    Hello my album thousand and a thousand lights is available on iTunes and Amazon and you can find my thousand and a thousand lights clip on YouTube do not hesitate to give your opinion itunes Google play fnac music deezer spotify mercip

  15. Ca RoHel Le 7 juillet 2016 - Répondre

    Sandrine Cillier

  16. Fabienne Ricca Le 7 juillet 2016 - Répondre

    À expérimenter. Pourquoi pas!!

  17. Geraldine Fernandes Le 7 juillet 2016 - Répondre

    J’en aurai pas autant Ras le bol, je rirais à me rouler par terre… d’un côté on veut limiter les ais, et d’un autre on veut maintenir les pa à domicile… qui les laves ??? Ah oui les aides soignantes et aux de vie… payées par les pa qui souvent ont une retraite misérable et dont l’apa est englouti par les courses le ménage etc… mais où vit candy et les bisounours ???!!! Au ministère de la santé, ça c’est sûre !!!

  18. Françoise Bédoc Le 7 juillet 2016 - Répondre

    C’est pas d’actualité!! Ils se moquent de nous!

  19. Les infirmières battaient vous vous ne pouvez pas tout faire et le salaire va t il suivre

  20. Ninie Dulieu Le 8 juillet 2016 - Répondre

    Je suis de tt coeur avec vous. J’ai 4 super infirmieres qui passe à la maison souvent pour intra musculaire ou post op comme en ce moment ce qui est souvent elles font un super boulot… J’ai tj eu un profond respect pour l’équipe médicale mais la sécu abuse bp
    Soyez forte!!

  21. Brigitte Caillol Le 8 juillet 2016 - Répondre

    Avec la loi HPST, les personnes âgées vont être gérer par la mairie, la sécurité sociale est trop en déficit.

  22. Caty Martin Le 8 juillet 2016 - Répondre

    ahhhhh ben ENFIN!!!! mais QUAND?????????? VITE?ILS SE MEURENT DE DEVOIR QUITTER LEUR MAISON?LEUR VIE? TOUT SIMPLEMENT!!!!!!!!!!

  23. Nadine Lavergne Le 9 juillet 2016 - Répondre

    Et nous, familles d accueil, on récupère les personnes âgées en fauteuil !!!

  24. Françoise Dussarrat Le 9 juillet 2016 - Répondre

    Merci à tous ceux qui oeuvrent pour que les aînés restent au domicile.

Laisser un commentaire