Revalorisation ou baisse de charges pour les infirmières libérales ?

Revalorisation ou baisse de charges pour les infirmières libérales ?

Si les infirmières et infirmiers libéraux savent que des négociations s’ouvriront prochainement avec leur autorité de tutelle, ils demandent, dès à présent, une réduction de charges au Premier Ministre. La multiplication des demandes produira-t-elle les effets escomptés ?

En attendant une revalorisation des soins infirmiers ….

Tous les professionnels de santé, et les infirmières et infirmiers libéraux font partie des prochains sur la liste, sont amenés à négocier avec leur autorité de tutelle afin de redéfinir leur convention. L’ensemble de ces négociations devra être achevé avant la fin de l’année 2017, et on avait déjà souligné la difficulté pour les IDEL(s) de devoir entamer ces discussions en pleine année électorale.

Après les pharmaciens et les médecins, pour lesquels cette discussion s’est achevée sur la revalorisation de leurs honoraires, ce sont les masseurs kinésithérapeutes et les dentistes, qui discutent actuellement de leur nouvelle convention. Ce sera ensuite aux infirmières et infirmiers libéraux d’entrer dans les négociations. La refonte de la nomenclature, la revalorisation de leur rémunération, une solution définitive au délicat problème des IK, … les sujets ne manquent pas pour les infirmières libérales.

En attendant, et parce que les attentes sont fortes et les exigences pressantes, certains IDEL(s) ont considéré qu’ils ne pouvaient plus attendre sous peine de voir la situation se dégrader et devenir ingérable. N’est-ce pas le sens des propos de Pascal Brulé, qui écrivait : Je pense que je serai la dernière génération d’IDEL telle qu’elle est. Quand je vois que certains(es) vont toujours au profit en prenant toujours plus de patients, forcément au détriment des soins je reste….Le corporatiste est parfois une bonne chose . Nous avions la chance de nous réunir autour d’un ordre (public, privé et libéral) mais certains syndicats ou politiques ont tout fait pour le détruire afin de garder leurs prérogatives. Tout le monde peut travailler avec tout le monde, il faut juste dépasser ses ambitions…Impossible aujourd’hui dans ce contexte ! »

… les infirmières et infirmiers libéraux demandent une baisse des charges

C’est pour répondre à ces situations intenables même à court terme, que le syndicat Convergence Infirmière a décidé d’écrire à Manuel Valls, Premier Ministre de la République française. Datée du 25 septembre, la missive réclame une baisse des charges pour les infirmières et infirmiers libéraux, baisse applicable immédiatement. Cette demande de baisse de charges se fait, alors que le gouvernement a déjà annoncé les bénéficiaires de ses dernières mesures fiscales, principalement les entreprises et les retraités. Le Syndicat s’interroge pour comprendre pour quelles raisons les efforts consentis pour les entreprises (le taux d’imposition des sociétés passera de 33.3 % à 28 %) ne pourraient pas être appliqués aux professions libérales, ou au moins aux infirmières et infirmiers libéraux. Pour donner plus de force à ces propos, le Syndicat appelle le Premier Ministre à la raison en écrivant :

Savez-vous, Monsieur le Premier Ministre, que nous travaillons de 50 à 70 heures par semaine ? Les Dimanches, les Jours fériés et même les nuits. Et ce quelles que soient les conditions météorologiques, puisque c’est la qualité des soins à apporter à nos patients qui dictent notre emploi du temps.

La multiplication des revendications sera-t-elle bénéfique aux Infirmières libérales ?

Face à ce portrait de la profession d’infirmière libérale, le Syndicat justifie enfin sa demande en appelant l’attention de Manuel Valls sur la situation dégradée des IDEL(s).

Savez-vous seulement que le nombre d’infirmières en faillite, acculées par les charges, ne cesse d’augmenter ?

Si on doit être honnête, il existe peu de chance, que la demande trouve une suite favorable de la part du gouvernement. A quelques semaines d’échéances électorales d’importance, le gouvernement sait aussi que la Cour des Comptes l’a déjà mis en garde une première fois. La revalorisation des tarifs des médecins généraliste a ainsi été pointée par les magistrats de la Cour des Comptes, au prétexte que la mesure n’avait pas été financée. Il est peu probable, dans ces conditions, que cette baisse de charges soit envisagée dans les mois à venir.

Mais il n’empêche, qu’en cette période de promesses en tout genre, le syndicat ne fait que profiter d’une situation propice à l’obtention de revendications justifiées, comme le font tant d’autres corporations avec plus ou moins de succès. La principale interrogation réside dans le fait de savoir sous quelle forme il convient d’effectuer ces demandes.

 

Estimez-vous que cette période pré-électorale permettra aux infirmières et infirmiers libéraux d’obtenir gain de cause sur certaines de leurs demandes ? Et si oui, quelles sont, selon vous, les attentes les plus urgentes à solutionner ?

By |2016-10-10T19:07:02+00:0010 octobre 2016|IDEL au quotidien|146 Comments

146 Comments

  1. Benjamin Poignant Le 13 octobre 2016 - Répondre

    En tout cas ça permet de parler…

  2. Helene Guerrier Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Faudrait aussi supprimer la loi qui oblige les IDEL a avoir un cabinet alors qu’on y est jamais. Jadore payer un loyer pour rien

    • Frederique Rigaud Le 13 octobre 2016 - Répondre

      nous avons un petit cabinet qui ne nous coute pas cher dans une maison médicale. Nous avons (difficilement) réussi à faire venir au cabinet 80% des gens qui veulent des prises de sang, de cette façon, nous cavalons moins….. si les gens vont chez le toubib, pourquoi nous déplacerions nous pour les prises de sang?????? Les Francais ont pris de mauvaises habitudes …… nous faisons des permanences le lundi, mercredi et vendredi de 8h à 8h3O sans rendez vous et avant 8h , nous donnons de vrais rendez vous au cabinet pour les gens qui bossent. Je t assure que nous nous y retrouvons…. surtout quand tu fais 25 prises de sang à la queue leu leu……. bon courage. Fred

    • Caroline Touzet Le 13 octobre 2016 - Répondre

      Quand on a une patientelle de 85 ans de moyenne d’âge en secteur rural le cabinet est totalement inutile et Meme une perte de temps et d’argent d’autant que nous faisons en moyenne 150 km / jour donc attendre le patient pendant une demi-heure est totalement ingérable et sinon pour vos 25 prélèvements / jour je suis étonnée qu’il n’y est pas de labo pour le créneau

    • Frederique Rigaud Le 13 octobre 2016 - Répondre

      suis aussi en milieu rural mais le premier cabinet est à 1/2 de route! mes patients sont aussi tres âgés. Nous nous déplacons pour les cancéreux (et encore, s ils vont bien, ils viennent… et ils sont heureux de ne pas être considérés comme des cancéreux! ) . Les actes uniques, ablations de fils…. une SC par mois… viennent. Les personnes invalidées, les handicapés, les mamans avec un nourrissons… nous nous déplaçons évidemment……Carloine, je n ai pas écris 25 prélévements par jour! Nous faisons 3 permanences par semaine, et des fois, il y en à 10 et des fois 25…… moi, ce qu en j en dis est simple, pourquoi nous devrions aller au domicile si le patient va au cabinet voir son médecin!??????????????

    • Sophie Cautres Le 13 octobre 2016 - Répondre

      Depuis plus de 10 ans, nous avons une permanence cabinet le matin de 7h30 à 8h au début, puis jusqu’à 8h30 et 9h à présent…c’était un défi au commencement. Aujourd’hui un grand nombre de personne de la vallée se déplace jusqu’à nous. Notre système est rentré dans les habitudes. Les medecins ont joué le jeu en briffant leur patients si l option bilan à domicile n est pas necessaire. En zone rurale de moyenne montagne le pari n était pas gagné et pourtant c’est devenu un « service » qui à défaut d ‘étre rentable a permis d’élargir notre secteur et notre patientèle.
      De plus, la cpam dont nous dépendons est satisfaite des économies qui en découlent.
      Le cabinet nous permet également de nous retrouver en fin de journée car nous sommes 2 sur 2 tournées. Il est notre réserve, notre lieu de réunion….

    • Frederique Rigaud Le 13 octobre 2016 - Répondre

      j ai oublié de préciser un truc important. Nous sommes 3? Ces jours de permanences, il y en a une qui fait la grande tournée habituelle et la 2eme qui s occupe de la permanence et des pansements (styles ulceres , SC 1 fois par semaine, piluliers….. on ne bosse que le matin ….)

    • Helene Guerrier Le 14 octobre 2016 - Répondre

      Ca devrait être un choix d’avoir un cabinet, pas quelque chose d’imposé. Je sais que dans certains endroits, notamment en campagne, les permanences fonctionnent bien. Mais dans les cabinets en centre ville, nous n’en avons pas toujours l’utilité.

    • Elodie Rolquin Le 15 octobre 2016 - Répondre

      et qui freine l installation de certains qui veulent aller en campagne aussi

    • Marie Marabou T Le 15 octobre 2016 - Répondre

      Personnellement mon loyer est tres cher et les gens ne viennent quasiment pas. Je pense que cela depend de l endroit ou se trouve le cabinet. Que ce soit bien pour certains tant mieux mais cela ne devrait pas etre obligatoire.

    • Sophie La Mouche Le 16 octobre 2016 - Répondre

      Il faut garder les cabinets. Avec nos plaques.

    • Astrid Poupette Le 17 octobre 2016 - Répondre

      C’est pour tout le monde pareil ou pas…. Sinon y en a qui paieront une CFE et pas d’autres…. Bonjour le beau bordel….
      Moi je suis navrée mais beaucoup de soins ne sont pas justifiés à domicile …. Les médecins ont pour l’habitude de prescrire à domicile car les patients le demandaient….
      Et effectivement s’ils sont capables d’aller chez le médecin…. Le coiffeur….. Faire les courses…. Partir en we…. Ils peuvent aller jusque chez l’ide

    • Nathalie Russo Le 18 octobre 2016 - Répondre

      Voila 10 ans que je suis installée en libéral ….je ne suis allée à mon cabinet pour des soins qu’une seule fois …! Le cabinet ne sert à rien en centre ville … nous n’avons que des soins à domicile car bcp de personnes âgées qui ne se déplacent plus ..

    • Isabelle Giraud Le 18 octobre 2016 - Répondre

      Sophie Cautres nous idem milieu rural permanence de soin très fréquentée . Un cabinet me semble nécessaire rien que pour les stockages de matériel, de dossiers , bref C est la modernité. Je ne me vois faire cela chez moi

  3. Les 2 …. ce ne serait pas superflu !

  4. Alice Pastore Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Augmentation de l’AMI

  5. Brongniart Stf Le 13 octobre 2016 - Répondre

    J’espère !!!

  6. Dominique Diry Le 13 octobre 2016 - Répondre

    les deux

  7. Ariel Clochette Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Revoir également la nomenclature….

  8. Fredd Pery Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Avec Juppé : non il en a rien à foutre..

  9. Annabelle Vernejoux Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Baisse des charges, amélioration de notre couverture sociale…

  10. Catherine Thomas Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Les charges !!!!!

  11. Frederique Boucard Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Ç est le bon moment pour faire bouger les choses faudrait juste qu on soit pour une fois une famille et aller dans le même sens

    • Caroline Touzet Le 13 octobre 2016 - Répondre

      Je suis d’accord avec vous malheureusement nous ne faisons pas tous les Meme choses dans les Meme conditions je suis en secteur rural donc bcp de maintien à domicile peu de soins techniques alors que j’ai des amis en ville (Marseille) qui ne font que du soins techniques voir hyperspecialises( chimiothérapie palliatifs ect…) après en ce qui concerne l’histoire de famille bein je crois que c’est pas gagné ! J’ai fait mon premier salon infirmier en 1993 et la j’ai compris que notre profession était dans la merde parce qu’en effet chaque  » syndicats ou spécialités  » prêche pour sa paroisse en dénigrant les idées des autres mais je crois qu’il faut surtout nous considérer comme une profession et non comme une famille peut être que comme ça on ne nous prendras plus pour les gentilles petites connes sui quoi qu’il arrive va sauver son prochain tel un st bernard avec son baril

    • Frederique Boucard Le 13 octobre 2016 - Répondre

      Caroline Touzet je suis d’accord soins techniques ou nursing ….ou est le problème on a toute le même diplôme !!!!!soyons unis et je suis en secteur rural aussi

    • Manif le 8/11/2016

    • Frederique Boucard Le 13 octobre 2016 - Répondre

      Marion Crégut Guricolas ?

  12. Christelle le Cam Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Nomenclature, revalorisation des actes et des id , baisse des charges, meilleure couverture sociale, reconnaissance de la penibilite de notre travail et donc retraite plus tôt

  13. Bao Nguyen Le 13 octobre 2016 - Répondre
  14. Kim Soon Ae Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Baisse des charges, car quand le 4ème trimestre tombe juste avant Noël, ça fait mal…

  15. Clémence Clém Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Bien d’accord pour une baisse des charges et une revalorisation des actes

  16. Sophie Anquez Le 13 octobre 2016 - Répondre

    J en rêve

  17. Lucile Puntos Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Revalorisation des actes

  18. Isabelle Reymond Fabre Le 13 octobre 2016 - Répondre

    L’espoir fait vivre

  19. Revalorisation des actes , revoir la nomenclature , baisse des charges ce serait déjà pas mal

  20. Florence Dubois Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Revalorisation des actes et de notre métier en générales ça ne serais pas un luxe

  21. Fernande Marley Le 13 octobre 2016 - Répondre

    SUPPRIMER la notion de temps pour les AIS !!!!!

    • Ca C est prévu pour 2018 avec le BSI (nouveau dsi) ?

    • Corinne Wenga Le 16 octobre 2016 - Répondre

      Le BSI c est l arlesienne.
      J ai encore vu mon conseiller CPAM vendredi qui m a confirmé que rien n est écrit et que toutes les formations qu on nous vend à ce propos c est du pipeau ?

  22. Frederique Rigaud Le 13 octobre 2016 - Répondre

    moi, j aimerais comme vous l allégement des charges et une future retraite un peu plus élevée …avec ce qu on cotise………. mais j aimerais surtout que l on donne des vrais chiffres à notre activité en parallèle avec L hospitalisation/ l HAD/ le suivis des hospi de jour/ notre investissement en fin de vie (pas de nomenclature à ce sujet (temps personnel) / la difficulté sur des alzeimer, handicapés, / leur investissements financiers concernant toutes leurs conneries comme « le nouveau carnet de santé, le PAERPA, le DMP, le côté idéal de l HAD, ……………………j en passe et des meilleurs!

  23. Stéphanie Cédric Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Les charges !! La couverture sociale!

  24. Joelle Morin Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Moi je demande juste qu’on me laisse travailler ET qu’on ne me demande pas de régler des problèmes qui ne sont pas les miens…

  25. Joelle Morin Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Revoir la nomenclature et l’adapter aux soins de ville…

  26. Virginie Loppin Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Y aura rien comme d habitude. ..

  27. Isa Dessi Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Les deux bien sûr

  28. Rosette Trois-valets Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Je espère car depuis le temps ce est les seules que les hommes politiques ne écoutent pas.je dirais presque que c est normal.vu que leurs métiers chez elle c est avec amour qu elle le font .et moi en tant que patientes je suis de tout coeur avec vous.je vous dit merci de être là pour nous

  29. Gaël Godart Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Les retraites !!! Il faut les revalorisées car la carpimko coûte bien chère pour ne pas avoir grand chose !!

  30. refondement de la nomenclature et revalorisation de la retraite!

  31. ViTrix Weymar Le 13 octobre 2016 - Répondre

    C’est effectivement vraiment le moment d’aller les embêter sans relâche, les mettre à bout, les user pour que ces grands manitous bien fumeux nous offrent plus de clémence !! Qu’ils nous épargnent nos sous !! On va y laisser nos forces sinon !! Suis prête à aller camper chez eux !!! J’ai la rage de ces charges impensables par mois !!

  32. Nadine Allari Le 13 octobre 2016 - Répondre

    Sen foute tous

  33. Nadine Cosse Le 14 octobre 2016 - Répondre

    En cas de longue maladie tu repars à zéro c est dure après 15 ans de libéral. Boycotte de la Carpimko une honte nos cotisations et la retraite octroyée. Ou sont les syndicats on entend qu on est en grève au mois de novembre aucune organisation. …..

  34. Celine Duf Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Moi je rêve plus

  35. Celine Duf Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Ah si j aimerai etre comme les plombiers et les serruriers Mdrrr des déplacements au domicile à 75 euros

  36. Cri Cri Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Comme à chaque fois les périodes électorales sont les périodes où les politiques disent ce que les électeurs veulent entendre : des belles promesses non tenues( quelque soit le parti !!).
    Ce ne sont tous que des trous du cul qui sont dans un autre monde que le notre! On est revenu au temps des rois et des paysans !!!!

  37. Nadine Cosse Le 14 octobre 2016 - Répondre

    On râle mais on n arrive pas à s unir pour bouger c est dingue .les avocats font grève ils ont gain de cause , les routiers et nous ….

  38. Gérard Dessimoulie Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Tout ce qui est estampillé libéral à ses chances… j’en dirait pas autant pour les autres, vous savez, celles des urgences, des cliniques, des maisons de retraite… bref, celles qui font le boulot de médecin au tarif 1 smic et demi.

    • Cathy Mini Le 14 octobre 2016 - Répondre

      C’est une vision un peu idéalisée du libéral….
      Ce temps là a ete remplacé par obligations, contraintes, contrôles, poursuites au tribunal, charges abusibves et protection sociale inexistante!

    • Gérard Dessimoulie Le 14 octobre 2016 - Répondre

      Les temps sont durs pour tout le monde, mais tout dépend d’où on se place… Les libérales travaillent beaucoup, et prennent des risques, c’est un fait, mais c’est un choix, échangeraient elles leurs fins de mois avec les autres ? La vision simpliste, c’est s’arrêter à son propre cas.

    • Elodie Moreau Le 14 octobre 2016 - Répondre

      Pour avoir fait 4 ans et demi de réanimation et 2 ans et demi de liberal, je pense à retourner à l’hôpital. Se sont deux boulot très différents, qui ne se comparent pas.

    • Elodie à tout dit. Nos deux secteurs je sont absolument pas comparables

    • Catherine Beaumont Le 15 octobre 2016 - Répondre

      Ma Fin de mois n est pas gaie..faut arreter de penser que les idels roulent sur l.or..Suis chez huissier pour urssaf,pas de vacances depuis 13 ans,parce que je ne peux pas me le permettre.. etc etc et nous aussi faisons souvent le boulot des medecins..

    • Astrid Poupette Le 17 octobre 2016 - Répondre

      Idem je n’ai jamais été aussi souvent interdit bancaire ou les huissiers de l’URSSAF au derrière …..
      Pas de vacances… Aller au boulot malade comme un chien…. Faire le deuil de la maternité….. Je ne retournerai pas à l’hosto pour autant mais faut arrêter de croire/dire que le lib c’est Paname pour toutes les idels

  39. Laure Pigeon Le 14 octobre 2016 - Répondre

    On aura des promesses mais rien ne suivra

  40. Angelique Vollereau Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Baisse des charges! Revalorisation des nomenclatures!!

  41. Cathy Mini Le 14 octobre 2016 - Répondre

    C’est le moment d’exposer nos revendications
    Sans doute en vain une fois de plus…..

  42. Helene Guerrier Le 14 octobre 2016 - Répondre

    revalorisation des frais de déplacements, à savoir 10€ pour le médecin, 5€ pour le kiné et … 2,5€ pour l’IDE. Ou est la logiq

  43. Raygal Fortuné Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Supprimer la carpimko baisser l’urssaf,revaloriser nos AMI, 4,50 une injection même mes patients des fois ont pitié de nous! regler le problème des Ik avec une bonne revalorisation, mettre à jour notre NGAP, bon ya de quoi faire là. La prise en charge en cas d accident du travail et la grossesse. C est pas normal qu on soit limite obligé de planifier la venue de son bébé!!!

    • NON baisser la CARPIMKO et SUPPRIMER l URSSAF parce qu AU jour d aujourd’hui l URSSAF je n ai toujours pas compris à quoi elle sert à part juste nous voler purement et simplement

  44. Amandine Bender Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Baisser l’Urssaf et la carpimko!!!!

  45. Pascaline Portier Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Nathalie Grenouillet Peltier

  46. Véronique Rnd Le 14 octobre 2016 - Répondre

    ….Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’Alu!

  47. Dim Flash Le 14 octobre 2016 - Répondre

    faut arrêter de rêver au mieux ils vont promettre des choses et jamais le faire et au pire ils s’en foutent et écouteront pas

  48. Yann Laverdure Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Selon notre chère (cher) karpimko, j’aurais droit à ma retraite à taux plein vers 70 ans….
    Très drôle

  49. Christelle Lola Renard Le 14 octobre 2016 - Répondre

    il faudrait baisser le salaire des infirmières et augmenter le salaire des médecins et des aides soignantes ils sont plus humais qu’eux

  50. Sonia Ghilas Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Supprimer le nombre maximum AIS …

  51. Lora Akhribi Le 14 octobre 2016 - Répondre

    Pareil urssaf et carpimko!

  52. Fanny Lafarge Le 15 octobre 2016 - Répondre

    Arrêtons de se victimiser sans cesse avec des « ils s’en fichent » « rien de changera » « toujours des promesses » etc.
    On est hyper nombreuses(x) et indispensables pour notre société.
    C’est à nous qu’appartient le pouvoir de faire changer les choses. Il faut s’unir.
    Avoir des discours défaitistes n’aident pas notre profession.
    Trouvons plutôt des solutions et battons nous pour les obtenir.
    Les politiques ne font rien car nous ralons mais n’agissons pas. Ils nous trouvent gentils et ne nous craignent pas.
    Le pouvoir c’est nous, tous ensemble.
    Utilisons le.

    • Sylvie Marescaux Haeck Le 15 octobre 2016 - Répondre

      C vrai que nous sommes TRÈS nombreux (ses) et indispensable. Nous pourrions vraiment faire pression. Mais comment? ?

    • Chantal Lbe Le 16 octobre 2016 - Répondre

      Oui , comment ?

    • Natacha Cha Le 16 octobre 2016 - Répondre

      C’est Ca arrêtons de râler et action!!!

    • Simplement
      Aucun soins ne seront faits sur 1 matinée par l ensemble des ide ..
      Je pense qu un afflux en masse de patients à l hôpital devrait leur faire peur ..
      Après malheureusement nos petites manifestations ne changent rien
      Si nous voulons du changement il faut avoir des actions qui se remarquent
      Mais tout cela ça se discute, ça se jauge
      Nous n arrivons pas à nous unir et ça ILS le savent bien

    • Il est plus que le moment !!
      Avec ces élections qui approchent
      Y en a bien un pour qui nous serons le cheval de bataille …..

    • Sophia Mondelice Le 19 octobre 2016 - Répondre

      Tu as raison ! Mais trop peu sont aussi déterminé que toi !!!

    • Rudy Robin Le 20 octobre 2016 - Répondre

      C’est une très bonne remarque et volonté de se manifester, mais vous savez toutes et tous que si nous faisons un acte de pression alors que nous sommes censé travailler , il y a toujours les manges merde qui vont en profiter pour détourné vos patients.

  53. Muriel Parra Le 15 octobre 2016 - Répondre

    Arrêt des actes gratuit et à demi

  54. Sonia Pradel Le 15 octobre 2016 - Répondre

    Revoir la nomenclature pour ne plus avoir une notion de temps pour les AIS et ne plus être en solde toute l’année pour pouvoir être payé sur TOUS nos actes réalisés…

  55. Supprimer l’obligation de cabinet et payer TOUS les actes en entier! Marre d être en mode braderie tous les jours et surtout nous prendre 50% DE notre CA C est vraiment du vol!

  56. Melanie Bzh Le 15 octobre 2016 - Répondre

    Ce qui est urgent c est d arreter les soins gratuits et les 1/2 !!

  57. Nanie Lina Le 15 octobre 2016 - Répondre

    J aimerais abolition de cette loi sante . L animation de toute ces idioties de soins retires aux idels . J aimerais que ces histoires de maison de santé Concorde avec la réalité du terrain !

  58. Tel Kol Le 15 octobre 2016 - Répondre

    Pourquoi « ou » je dirais plutôt « et « 

  59. Odile Lafarge Le 15 octobre 2016 - Répondre

    Battez vous !!!!

  60. Sylvie Oussaid Le 15 octobre 2016 - Répondre

    NON….arretez de croire les politiciens !!!se sont des bonimenteurs…

  61. loll

  62. Tony Martin Le 16 octobre 2016 - Répondre

    Il faudrait surtout à la base que tous les infirmier autres que libéral paient la cotisation annuelle à l ordre des Ide , on aurait enfin un vrai poids !

  63. Btissam Allouch-chtibi Le 16 octobre 2016 - Répondre

    Ayons les c****** de faire une vraie grève ! Une permanence pour un cabinet infirmier . Les patients se débrouillent une journee er se présente chez leur dr ou aux urgences pour leur insuline ! Avec ambulance , taxi …. La peut être Qu on se fera entendre …. Prêts à abandonner un chiffre d affaires une journee ? Suis pas sure … En attendant il n y a zet négociations ni de syndicats ni de L ordre !

  64. Jean-marc Thevenon Le 16 octobre 2016 - Répondre

    Arrêter de vous lamenté, il y a des plus pauvres que vous pensez y 🙂

  65. Christine Manca Le 16 octobre 2016 - Répondre

    Bref tout est à revoir …. Nous sommes des Esclaves

  66. Corinne de Leest Le 16 octobre 2016 - Répondre

    et nous , les aides a domicile , est ce qu’on pourrait avoir nos frais de déplacement payés ainsi que notre temps de route . Ménages , toilettes , manipulation des personnes , travail 6/7 jours maintenant et 13 jours d’affilé auparavent.

  67. Danielle Idel Le 16 octobre 2016 - Répondre

    Le paiement de tous nos actes
    La juste prise en charge de nos frais km
    Que les SSIAD et les HAD disparaissent, car ils travaillent pour l’hôpital leur coût est énorme proportionnellement AU NOTRE ils Renflouent les caisses de l’hôpital qui lui est déjà rémunéré pour la fermeture des lits (. Cela s’appelle la MAFIA ) par contre ils nous détruisent

  68. ben les 2 ! pourquoi encore devoir choisir !!

  69. Sophie La Mouche Le 16 octobre 2016 - Répondre

    Actualiser notre convention. Faire une Nomenclature complète et plus claire.

  70. Noel Moulleau Le 17 octobre 2016 - Répondre

    Revalorisation des actes et du déplacement ainsi qu une baisse des charges .

  71. Frederic Level Le 17 octobre 2016 - Répondre

    Les 2 mon général !

  72. Les charges revoir la nomenclature aussi bien les cotations que les déplacements et l augmentation de salaire lors d un arrêt maternité

  73. Pascal Commencas Le 17 octobre 2016 - Répondre

    Virer mst

  74. Bapt Man Le 17 octobre 2016 - Répondre

    Je voudrais juste que le gouvernement arrête d’insulter notre métier. Pas que le mien d’ailleurs tout ceux de la santé / de l’éducation / de La Défense / de l’usine … en fait j’aimerais que nos élites bien pensantes arrête de se foutre de notre gueule ouvertement (ils prennent même plus la peine de se cacher ).
    Quand tu regardes qui sont les candidats… tu te demandes si c’est pas une blague… tu attends avec désespoir le mec qui te dira :  » allez non je déconne !!!  » .

    Moi ce que j’attends du prochain gouvernement ? Pas grand choses juste qu’il respecte son pays et l’ensemble de ses habitants. Et de manière générale qu’il fasse son travail et qu’il respecte l’être humain .

    Ok …….,,,,c’est pas pour 2017

  75. Veronique Nowak Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Et le mdc qui f

  76. Veronique Nowak Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Et le mdc qui fait ses visites le samedi am…et hop 60e ds la poche
    Et pour nous nos samedis sont payes au rabais…
    Et ne parlons pas de nos dimanche …8e d indemnites de dim…une misere…

  77. Idel Chris Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Lol pas une fois ils ont mentionné le mot paramédical ou medical ou santé….. ca laisse bien présager de ce qu’il va se passer ou continuer…

  78. Oo Drey Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Revoir les nomenclatures. Que nos soins soient tous règles à 100% et non à moitié prix puis gratuit.et revoir les retraites….

  79. Stephanie Paoli Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Baisse des charges

  80. Audrey Barraud Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Juste avoir le même salaire privee/ public même diplôme même travail même patients même salaire.Juste ça …..

  81. Bernard Salcioli Le 18 octobre 2016 - Répondre

    Carpimko ou va réellement l’argent ?
    Carence 90 jours pour des indemnités pratiquement nulles…..
    Ursaff hors de prix même pas droit à une couverture en cas d’accident de travail. ….
    On paye très cher sans aucun retour

  82. Amandine Dardenne Le 19 octobre 2016 - Répondre

    Il y a une MANIFESTATION IDE/IDEL le 8 novembre à Paris!!!!!

  83. Bernard LE Gall Le 19 octobre 2016 - Répondre

    Les 2

  84. Yvonne Darvey Le 19 octobre 2016 - Répondre

    Les 2 !!…

  85. Cathy Negron Mora Le 19 octobre 2016 - Répondre

    On dirait toi sur la photo bisous

  86. Anne Sophie Louche Le 19 octobre 2016 - Répondre

    On a qu à tous se mettre en grève et puis voilà .
    Agir tous ensemble .

    Carpimko urssaf et j en passe ras le bol

  87. Eric Blay Le 19 octobre 2016 - Répondre

    Les 2 mon capitaines et qu’on arrete de nous prendre pour des mercenaires

  88. Sophia Mondelice Le 19 octobre 2016 - Répondre

    Oh oui !!!
    Y en a marre de payer !!!!
    nous payons de notre sante de notre temps et de notre argent

    pourquoi?

    -Pas de retraite correct
    -Pas de prise en charge en cas
    d accident de travail
    -45 jours de carences en cas
    d arrêt
    -les reines de la cours des comptes !!!
    – contraventions à profusions
    Résultat des courses
    Épuisement total dans tout les sens du terme

    Alors souhaitons nous toujours faire le sacrifice de nos vie

  89. Franck Giorgini Le 19 octobre 2016 - Répondre

    complexe histoire !!

  90. Mireille Salvini Le 20 octobre 2016 - Répondre

    Supprimer la carpimko. Trop élevé pour nous

  91. Yannie Ophe Ym Le 21 octobre 2016 - Répondre

    Baisse des charges mais vous rêvez. ….on est bonnes qu’à payer. Nous tout est déclaré

Laisser un commentaire