Quelles compétences pour quelles infirmières ?

Quelles compétences pour quelles infirmières ?

Quelles compétences pour les infirmières libérales et hospitalières ?

Les infirmières et infirmiers se doivent, qu’ils exercent dans un établissement ou sous forme libérale, de se plier au décret de compétences les concernant. Ce dernier est toutefois abondamment modifié ces derniers temps sans pour autant que cela nécessite un quelconque dialogue avec les infirmières et infirmiers….

Les infirmières libérales, des professionnelles de santé au champ de compétences modulable ?

 

Même si elle peut en choquer certains, la question mérite d’être posée, tant les limites entre les différentes professions paramédicales sont fluctuantes. Pourtant, comme toutes les professions médicales, qu’elles soient libérales ou non, les infirmières se plient avant tout à un décret de compétences, définissant en théorie ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Si les infirmières et infirmiers doivent respecter scrupuleusement ce cadre légal, ils sont en droit d’attendre que les autorités publiques en fassent de même, ce qui n’est pas réellement le cas au vu des propos des uns et des autres.

Ainsi, depuis mai 2015, la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) encadre la réingénierie de la profession d’Aide-Soignante. C’est au cours de ces travaux, qu’il a été proposé de déléguer la glycémie capillaire aux aides-soignantes. Pour rappel, qu’il relève du rôle prescrit (prélèvement veineux capillaire) ou du rôle propre (la glycémie comme recueil de données biologiques), cet acte reste du domaine des infirmières et des infirmiers. Bien que la proposition provienne de la réalité d’un grand nombre d’EPHAD, où les AS pratiquent déjà cet acte (de manière illégale), les organisations d’infirmières et d’infirmiers craignent pour l’ensemble de la profession. Il s’agirait, en effet, du premier acte d’une longue liste, qui, à terme, concernerait également les infirmières et infirmiers libéraux.

Les infirmières et infirmiers ont déjà fait entendre leur opposition à cette « délégation », mais ils devront patienter jusqu’au 06 décembre date à laquelle la question sera tranchée définitivement.

 

Les pharmaciens, des remplaçants pour les infirmières libérales pour la vaccination …

 

La polémique est toute aussi importante en ce qui concerne la vaccination. En effet, l’Assemblée Nationale a adopté le 18 octobre dernier un amendement autorisant les pharmaciens à vacciner contre la grippe. Les députés ont beau souligné qu’il s’agit d’une simple expérimentation, les infirmières et infirmiers ont vu là l’affront de trop fait à leur profession. Une pleine page de l’Ordre National des Infirmiers (ONI) , publiée dans le journal Le Monde, en témoigne. Certes l’amendement vise à lutter contre « l’insuffisance de la couverture vaccinale en France chez les adolescents et les adultes » mais aussi à combattre la défiance de la population envers l’efficacité de ces vaccins, défiance dont l’une des conséquences reste «l’extension des maladies infectieuses« . Dans son édition du 27 octobre, le célèbre journal du soir publie donc cette lettre ouverte à Mme la Ministre de la Santé, Mme Marisol Touraine.

Infirmière, une profession à intégrer dans une organisation à définir

 

Les termes dénotent la colère et l’incompréhension en soulignant :

 

Depuis plusieurs années, régulièrement, l’Ordre écrit à la Ministre, à ses services, à la Caisse nationale d’assurance maladie pour demander qu’on reconnaisse le rôle majeur des infirmiers, qu’on élargisse le champ de la vaccination infirmière, qu’on rémunère correctement nos actes. En vain. Et la seule réponse apportée est que l’on veut permettre aux pharmaciens de vacciner… Nos compétences, notre rôle sont méconnus

 

Ce n’est pas tant l’autorisation donnée aux pharmaciens, qui est condamnée, mais bien le manque de considération envers les infirmières et infirmiers, notamment libéraux. L’ONI s’étonne et pose la question :

Pourquoi se priver du rôle majeur que peut jouer dans l’amélioration de la couverture vaccinale la profession de santé la plus nombreuse (600000 professionnels dont 100 000 infirmiers libéraux se rendant quotidiennement au domicile des patients…) ?

Pourtant, comme le rappelle la lettre ouverte, la « vaccination est un acte infirmier par excellence » et les infirmières et infirmiers libéraux sont au contact direct des patients. N’est-ce pas la meilleure façon de lutter contre cette défiance de la population et redonner un peu de confiance à ces vaccins ? C’est la position de l’ONI, qui n’est donc semble-t-il pas partagé par le Ministère de la Santé ? Une lettre ouverte sera-t-elle suffisante pour faire changer la donne ? Et que sera-t-il décidé le 06 décembre en ce qui concerne les aides-soignantes ? la question des compétences des infirmières semble bien être posée ces dernières semaines, alors à quand une révision de ce décret de compétences, inchangé depuis …2002.

 

Comment jugez-vous ce transfert de compétences des infirmières vers les pharmaciens ou les aides-soignantes ? Pensez-vous qu’il faudrait alors aller plus loin et revoir la relation médecin – infirmière ?

By |2018-04-12T15:20:23+00:001 novembre 2016|IDEL au quotidien|237 Comments

237 Comments

  1. Delphine Cazals Dallan Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Le contrôle de la glycémie pour les AS ou AMP c logique!

    • Thomas Goncalves Le 1 novembre 2016 - Répondre

      ET quand tu les AS auront eu LA glycémie , ensuite d’autres soins suivront
      ET Qd elles auront remplacées les IDE , ON donnera leur taff aux ASH , ET quand les ASH auront pris tout leur taff … ON donnera aux balayeurs du coin …..

    • Delphine Cazals Dallan Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Elles le pratiquent déjà en structure! Et faut se calmer on ne parle pas de remplacer les Ide qui elles peuvent prescrire certains produits et les médecins n en ont pas faits une attaque!

    • Marie-france Mandine Le 1 novembre 2016 - Répondre

      On fait déjà des actes sous délégation et pourquoi on ne laisserais dont pas les soins d’hygiène et de confort et surveillance aux as choses qu’elles vont tout les jours sans ôter les soins techniques aux ide soins auxquels les as ne peuvent pas prétendre. Je trouve cela injuste de réduire les as est de ne pas prendre un peu de hauteur, elles meritent une revalorisation de leurs compétences propres.

    • Thomas Goncalves Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Delphine Cazals Dallan je suis calme
      Quand à nos droits à prescriptions elles sont plus Que limitées …
      Enfin bref …
      Bradons le taff infirmier … bradons la santé des patients … bradons tout !

    • Anne Van Laethem Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Et justement l’autorisation de prescription par les Ide a été très dure à avaler par certains pharmaciens certains refusaient absolument

    • Thomas Goncalves Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Marie-france Mandine JE ne vois pas en Quoi je réduis le travail des AS… les soins techniques tout le monde peut les apprendre .. LA connaissance théorique il faut une formation !
      Dans bien des domaines ON surpasse les médecins au niveau technique , par contre au niveau théorique on ne fait pas le poids !
      Arrêtons de brader notre formation !
      J’ai pas bûché 3 ans 1/2 pour qu’on me dévalorise a ce point !

    • Arnaud Colin Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Ah oui elles mesurent les glycémies des patients puis quand le résultat est inférieur à 0,70 g/dl ou supérieur à 2,50 c’est qui qu’elles viennent chercher ????
      Là on se souvient que c’est l’I.D.E qui est compétent pour gérer le problème !! ?????

    • Delphine Cazals Dallan Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Il faut arrêté de se voiler la face, je suis ide et je ne vois pas pourquoi l acte de contrôler la glycémie cappillaire ne pourrait pas être délégué aux AS ! Ce n est pas dévalorisant faut arrêter certains propos sont désobligeants ! J ai toujours travaillé en collaboration et en très bonne entente avec mes collègues As ou Ash et je trouve affligeant de voir à quel point le monde soignant change! C désespérant et c juste ma façon de penser et de voir mon métier!

    • Magali Proudhom Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Arnaud Colin il me semble que vos compétences ont aussi des limites et que vous faites appel aux médecins quand ces limites sont dépassées…. On prend déjà les paramètres vitaux et on a reçu une fomations pour ça et pour la glycémie maintenant il est question de pratiquer une mesure et évidemment de vous en référer puisque nous travaillons Sous votre couvert!
      Je vous trouve tous complètement dédégneux et d’un grand manque de respect total pour votre BINOME!! On travail tous en équipe pour le bien du partient !

    • Arnaud Colin Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Ah que oui mes compétences sont limitées et justement quand j’atteins cette limite je ne me prend pas pour ce que je ne suis pas et je reste à ma place. Je le redis (et d’ailleurs je le dis très souvent à mes patients) réaliser un acte, quel qu’il soit, est à la portée de n’importe qui… il s’agit juste d’apprentissage et de pratique plus ou moins régulière. Ce qui me dérange là dans le contexte, c’est que volontairement de la semaine des gens bien intentionnés, négligent toute la partie connaissances, expertise, maîtrise du risque liée à notre formation pour ne mettre en avant qu’un pseudo éventuel gain financier au détriment des patients: comme toujours.
      Quoique vous puissiez en penser, je ne suis absolument pas dédaigneux et je garde même mes meilleurs souvenirs du vrai travail en binôme IDE/AS de mes années en réa et aux S.A.U, mais cela n’a absolument rien à voir avec le fait de transférer des tâches de Pierre à Jacques, dans le seul but de ne pas avoir à embaucher ni IDE, ni AS !!

    • Michèle Pont Cornic Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Thomas Goncalves bonjours les dégâts

    • Zelie Louis Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Non…

    • Thomas Goncalves Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Michèle Pont Cornic lesquels ?

  2. Blanc Cyrille Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Quand toutes nos compétences auront été transféré aux AS, médecins , pharmaciens voir même aux ASH( et je n ai rien contre elle) il nous restera pôle emploi …ou la roulette russe!!

    • Anne Van Laethem Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Il a déjà des ide à Pole emploi hélas

    • Delphine Cazals Dallan Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Vous les transférez déjà et depuis un bail vos actes et maintenant vous vous plaignez????

    • Blanc Cyrille Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Je te trouve bien agressive Delphine et bien en dehors de la réalité …
      On transfère quoi en libéral ???

    • Silvia Vârânasî Le 2 novembre 2016 - Répondre

      D’autant plus qu’avec la pénurie de médecins je sens bien venir qu’on nous étende nos compétences à la gestion des AVK en fonction des INR, par contre si on se foire on va prendre cher (forcément pardi on a le dos le plus large de toutes les professions paramédicales !!)

    • Jean-raphael Bloch Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Ok vous vous battez pour préserver vos compétences en libérale par contre beaucoup moins en structure ou la déléguer vos soins et compétences vous gêne beaucoup moins .

    • Silvia Vârânasî Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Oui enfin en libéral nos soins c’est quand même un peu ce qui nous permet de bouffer hein.

    • Odile Martinet Le 4 novembre 2016 - Répondre

      Silvia Vârânasî heu pour info les pharmaciens touchent deja une prime pour leurs patients sous avk meme si je n’ai jamais vu un pharmacien connaitre le resultat du dernier inr de son patient ……

    • Silvia Vârânasî Le 4 novembre 2016 - Répondre

      hahaha sérieux ils touchent une prime en quel honneur ?? Parce qu’ils sont supposés adapter la posologie des AVK ?? La bonne blague j’ai pas un patient sous AVK dont le pharmacien s’occupe du ttt ?

    • So Philo Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Silvia Vârânasî oui un médecin me la dit 75€ par mois pr ça alors qu’ils ne prennent aucune connaissances des tp/ inr
      J’ai dû adapter plusieurs fois la dose seule qd c’est la période de vacance. Je ss quasiment sur de moi qd je le fais ms je prends bcp de risque en faisant ça, ms le risque est plus énorme qd l’absence est prolongée et le résultat très mauvais

    • Marie Otho Le 5 novembre 2016 - Répondre

      So Philo les urgentistes par téléphone peuvent nous donner l adaptation des avk si nécessaire….histoire d être couverte…

    • Charlotte Robert Le 6 novembre 2016 - Répondre

      Pardon madame Delphine Cazals Dallan que voulez vous dire??

    • So Philo Le 6 novembre 2016 - Répondre

      Marie Otho merciiii pr l’info?

  3. Thomas Goncalves Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Je vais devenir ash … ça ira peut être mieux !!!
    Où dire stop le 8/11
    Ça suffit maintenant de NOUS dévaloriser !!!!!!!
    C’est vrai qu’une ASH à toutes les compétences requises pour éduquer et suivre un patient diabétique ….
    je n’ai rien contre les ash
    Mais à chacun son taff
    Avt tout je prône la santé du patient !
    Sinon je peux aussi être président de la république !
    Une petite formation de 3 jours ET ….
    JE Ferai sûrement pas pire que ce guignol !

    • Claire Langagne Le 3 novembre 2016 - Répondre

      L’aide soignante
      Peut prévenir si la glycémie est supérieur à selon le protocole établi par le médecin! Les patients un minimum sont bien capable de vous appeler pour dire pas la
      Peine de passer l’aide au repas peux faire pareil…

    • DidietLolo Delahaut Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Sauf que les protocoles médicaux sont fait pour être réalisés dans le cadre du rôle en collaboration propre aux infirmiers. Ce qui me choque le plus finalement, c’est la banalisation de nos actes et en règle générale de notre profession par d’autres professionnels de santé en manque de reconnaissance!

    • Thomas Goncalves Le 8 novembre 2016 - Répondre

      DidietLolo Delahaut
      Je suis de plus en plus écœuré ….
      ON est vraiment pris pour des cons de partout !
      J’hallucine !

      Venez je vous LA laisse ma blouse Ide !
      Prenez la !!!
      J’en veux plus !
      Amusez vous bien !
      Ca a l’air si facile le boulot d’infirmier !

      ET bon vent !

    • Thomas Goncalves Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Claire Langagne
      ET si elle est inférieure … ?
      Si le patient fait un malaise ?
      Si il est toujours trop bas ou trop haut ?
      Tu vas faire quoi avec ton protocole ?
      Tu crois qu’un protocole résous tous les problèmes ?
      Tu vas lui injecter l’insuline ?
      Prévenir les secours ?
      Le resucrer ?
      ET s’il est dans le Coma ?
      Tu sais où piquer ?
      Quelle insuline prendre ET pourquoi ?
      Le glucagon ?
      Son traitement per os pour le diabète et autre tu vas le gérer aussi ???
      Tu vas pouvoir lui donner des conseils ?

      Passe le concours si tu es si forte !

  4. Steph Himpe Le 1 novembre 2016 - Répondre

    la fin annoncée des infirmiers

  5. Arnaud Colin Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Que ce soit l’injection vaccinale ou la glycémie capillaire, en soit ces actes sont facilement réalisables après formation. Ce qui me dérange dans ces différents glissements de tâches, c’est qu’on fait croire à tout le monde que la compétence infirmière s’arrête à la réalisation d’actes plus ou moins techniques.
    Alors NON, notre métier ce n’est pas seulement piquer, panser, sonder et j’en passe…. sinon on aurait pas besoin de 36 mois pour former un(e) infirmier(e).
    Avoir un résultat de glycémie sans savoir quoi en faire et chercher à le comprendre, à l’interpréter… ça ne sert à rien !! Se poser les bonnes questions et surtout interroger le patient et être sûre qu’on peut lui injecter le vaccin en toute sécurité et de la bonne façon: c’est tout çà l’expertise des infirmiers !!!!

    ALORS ARRETEZ DE BRADER MON METIER !!

    • Vincent Devos Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Alors la, je ne peux dire mieux…
      Bravo MONSIEUR.

    • Sarah Brunet Le 1 novembre 2016 - Répondre

      tout ce dégrade
      La formation des nouveaux Infirmiers ont en parle mm pas
      Moi je m inquiète sur la façon dont nous allons être soigné
      1 tel laxisme chez certains mm ds cette profession

    • Zelie Louis Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Je suis aide soignante et débutante en endoc eh oui MM à 55a…bcp de manipulations et d interrogations …seules les infirmières sont la pour l éducation .heureusement car c’est est pas simple du tout.

    • Lili ArnLabat Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Sarah Brunet j’ai subit la nouvelle formation et j’utilise beaucoup mes connaissances acquises à l' »cole d’AS car là on nous avait formé à l’observation, interrogation etc … la nouvelle formation, c’est théorique mais il maque notre coeur de métier, j’aurais préféré faire 6 mois de plus et accés comme avant notre formation pour être prête sur le terrain.

    • Lili Maxetpoe Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Bravo je n aurai pas dit mieux!!!???

    • Ncy Bee Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Bien dit !

    • Bravo j’aurais pas dit mieux

    • Do Chamallow Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Sarah Brunet je partage à 1000%. La formation depuis la réforme de diplôme c’est n’importe quoi. Moi ça me fait peur quand je les vois travailler ou même quand je les entends parler ouille

    • Michèle Pont Cornic Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Zelie Louis chacun sont métier Bravo madame la ministre bonjour les erreurs pourquoi pas le boucher pour les soins(humour)

    • Xavier Caunes Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Plus rien à dire merci ?

    • Eric Wersinger Le 2 novembre 2016 - Répondre

      J’ai connu des infirmières, plus dispo et plus réactives que certains médecins. Infirmière c’est un métier, pharmacien, un autre. Lydia W.

    • Christophe Cailleau Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Chacun son métier. Le pharmacien à déjà suffisamment à faire dans la surmedication des personnes âgées avec toutes les interactions médicamenteuses à détecter et à gérer…. Et c’est un gros travail pour celui ou celle qui veut le faire correctement….

    • Christophe Cailleau Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Par contre si la ministre veut que je fasse le dépistage du cancer du sein chez les femme par la technique de la palpation mammaire je suis ok….

    • Nathalie Lallemand Le 2 novembre 2016 - Répondre

      C’est ça rien à dire je suis AS et le dextro j’en fait tout les jours je donne le résultat à L’IDE mais après moi je sais pas quoi en faire donc ok avec vous chacun à sa place et mes patients seront bien soigné ?

    • Isabelle Giraud Le 3 novembre 2016 - Répondre

      Lili Maxetpoe le plus de notre profession c est de devoir se former toute sa carrière et c’est nécessaire pour être crédible .. moi je me . forme touts les ans . Éducation thérapeutique, diabétique, plaies cicatrisation, et dernièrement infirmière clinicienne… et C est du bonheur….dommage que ce ne soit pas reconnu…. ce sont ce que nous renvoient nos patients qui font L la différence

    • Isabelle Giraud Le 3 novembre 2016 - Répondre

      Lili ArnLabat votre formation n est pas plus mauvaise, C est juste qu elle vous laissé L autonomie de vous former plus et de réfléchir… nous on a été formée à la soumission au Medecin… ou est notre part d implication et réflexion ???? On voit le résultat… des décennies de Ouî monsieur… non reconnaissance de nos compétences, et dementellement de Notre belle profession

    • Ko Degr Le 3 novembre 2016 - Répondre

      La verité !! Bravo

    • Kler Ooy Le 6 novembre 2016 - Répondre

      J’aurais pas mieux dit ??

    • Véronique Priant Le 6 novembre 2016 - Répondre

      Lili ArnLabat ok vous savez questionner et écouter …. mais en présence d’un résultat de glycémie capillaire mauvais vous faites quoi ?????? En plus ça sert à quoi puisque c’est Qd mm l’IDE qui analyse et qui adapte si besoin l’insuline … ARRÊTEZ de faire croire à des AS qu’elles (oú ils) ont la compétence des IDE

    • Marie-Héléne Rosain Le 7 novembre 2016 - Répondre

      Je suis diplômée de Janvier 1980… et là, je suis tombée sur une période charnière où on supprimait nombre de tâches aux aide-soignantes ; eh, bien, je peux vous dire que ce ne fut pas sans heurts donc attention à ne pas banaliser un soin : faire est une chose, interpréter en est une autre… vaste débat.

    • Alexandra Dupont Le 7 novembre 2016 - Répondre

      Tout à fait d accord!

  6. Arnaud Colin Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Et puis si on veut déléguer, je préfère réellement me faire vacciner par mon vétérinaire………….. Pour celà il est bien plus compétent que mon pharmacien !!

    • Christelle Garrido Le 1 novembre 2016 - Répondre

      Pareil

    • Camille Douanne Le 2 novembre 2016 - Répondre

      J’y avais pas pensé, c’est pas idiot!

    • Michèle Pont Cornic Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Oui tout à fait ils sont compétents

    • Claire Langagne Le 3 novembre 2016 - Répondre

      C
      Nimp ce que tu dis y a rien à savoir pour un vaccin!

    • Made Moiselle Le 3 novembre 2016 - Répondre

      Claire Langagne Ce n’est pas une question de savoir ou de ne rien savoir même si je ne suis pas d’accord avec vous car si un patient est allergique vaut mieux que sa se sache et qu’il y a aussi tout une surveillance après un vaccin bien sur m’enfin, le soucis c’est une question de domaine de compétence je dirais ce sont nos soins on à été formé a le faire, on a suivi une formation pendant 3 ans, pour pouvoir effectuer les surveillance qui s’impose après un vaccin si anodin soit il et pourtant oui un vaccin peut entraîner des troubles et des problèmes et cela est ce que le pharmacien le détectera non je ne crois pas on a pas seulement été former a piquer soigner etc on à été formé à réfléchir sur ce que l’on faisait cela fait toute la différence car on pense nos soins avant de les faire c’est pas du machinal…

    • Céline Thiebaut Le 3 novembre 2016 - Répondre

      mais les vétos étant eux aussi , comme les médecins, de moins en moins, il est d’ores et déjà envisagé de faire appel aux bouchers de France et de Navarre : leur connaissance en anatomie seront bien utiles à tous 🙂

    • Patou Printemps Le 6 novembre 2016 - Répondre

      ma véto est super sympa en plus ce qui n’est pas le cas de mon pharmacien

    • Carole Jannick Gc Le 6 novembre 2016 - Répondre

      Céline Thiebaut j adore , hihi …

    • Cedric Bidon Le 6 novembre 2016 - Répondre

      Les pharmaciens n’ont rien demander pour vacciner pour la grippe chacun son métier maintenant dire que le veto est plus compétant pour vaccinez !!!!! En tout cas concernant le suivi du patient si il y en a qui connaît bien le traitement du patient c’est bien le pharmacien alors arrêtons de dire des conneries… merci

  7. Ma Miche Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Du grand n’importe quoi….. je suis dégoûté…. en colère… mon métier se casse la gueule…. personne ne reagi…. ne nous entend….. vivement la retraite… lol faut encore que je tienne au moins 9 ans….. et bon courage à tous et toutes….je suis hyper « zen »demain je vais recevoir 2 élèves IDE ds mon service…. pour X semaines…. j’ai encore la force de transmettre….mais pour combien de temps….

  8. Nelly Bracq Le 1 novembre 2016 - Répondre

    À chacun son travail. Les infirmiers et infirmières ont fait des études pour apprendre un métier qui demande une certaine responsabilité. À quoi servent les études si tout le monde peux faire n’importe quoi. Ou va-t-on. Le métier d’infirmier et d’infirmière s’apprend et il faut avoir la tête sur les épaules pour le faire

  9. Aline Sicard Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Chacun a sa place ! Les pharmaciens aux médicaments , les AS auprès des patients et les IDE exécutent les ordonnances prescrites par le médecin .

  10. Skonky Mv Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Pk payer les competences des uns ou des autres puisque vous le ferez sans etre payes plus…..

  11. Bernard LE Gall Le 1 novembre 2016 - Répondre

    C’est du grand n’importe quoi

  12. Pauline Goeminne Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Le contrôle de la glycémie, ce n’est pas juste piquer un doigt et mettre une goutte de sang dans le lecteur… Encore faut-il l’interpréter, et agir en conséquence! Voilà ce pour quoi les infirmières ont été formées!

    • Lili ArnLabat Le 1 novembre 2016 - Répondre

      et savoir interroger pour les insulines .. quel repas, expliquer le régimes diabétique qui n’est pas évident, repérer les erreurs et limiter les risques d’hypo

    • So Philo Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Faire une IM de glucagon en cas d’urgence d’hypoglycémie très sévère avec perte de connaissance en attendant le samu enfin bref c’est devenu un grand n’importe quoi
      On ne pt pas transférer ce genre de soins faut arrêter là les conneries

  13. Minékugabifl Okasan Le 1 novembre 2016 - Répondre

    La plupart des infirmières délègue leurs travail au AS, les docs aux infs et les directeurs s’en foutent du moments que le travail est fait, peu importe comment ! Il y a de l’abus de pouvoir partout, c’est de pire en pire,!!! le personnels n’en peut plus, comment faire du vrai soins quand on se retrouve à deux pour 60 residents ! C’est inhumain pour nous et pour nos malades,et nos residents…. J’ai décidé de quitter ce métier merveilleux avant que ce soit moi qui en meurt.

    • Gwenola Richard Le 4 novembre 2016 - Répondre

      60 , dans 1 ans on passe à 80 résidents et toujours 2 la nuit sans Ide donc nous sommes bien obligé de dépasser non rôle propre .

    • Nadia Maurel Le 8 novembre 2016 - Répondre

      On ne parle jamais des aide soignants pourtant ils ont le beau rôle de tampon et des retraites ou toutes les primes sont supprimées

    • Minékugabifl Okasan Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Oui lamentable !

  14. Céline Mora Faye Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Ma pauvre Marisol reviens sur terre. …heureusement que nous ne sommes pas que des piqueuses…panseuses …sinon 3 mois de formation nous aurait suffit !!!!

  15. Bernard LE Gall Le 1 novembre 2016 - Répondre

    En plus d’être imcopetente marissol Touraine est moche.. Une vraie tête à claques c’est vrai en plus..plus que 7 mois à voir sa tronche de cul

  16. Francis Sztimer Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Et pour les lavements, faudra aller chez Midas ou Norauto?
    Vraiment Marisol, tu me désoles….
    Tout le monde encense notre profession mais ce gouvernement veut notre mort ou quoi?

  17. Francis Sztimer Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Je tiens à préciser que l’ancien gouvernement n’a pas fait grand chose non plus quant à la valorisation des IDEL

    • Bab Ouch Le 4 novembre 2016 - Répondre

      Normal on a toujours des raclures de ministres…bachelot, Touraine pour ne citer que les derniers…

  18. Sylvie Laurent Le 1 novembre 2016 - Répondre

    je suis totalement de votre avis pas de confusion laissons à chacun ses compétences !

  19. Keys Martins Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Les infirmières servent à rien. Sinon y a longtemps que l on serait payé au niveau de notre job

  20. Kat Lau Le 1 novembre 2016 - Répondre

    On nous enlève du travail pour tuer notre profession !

  21. Bao Nguyen Le 1 novembre 2016 - Répondre
  22. Pat Beck Le 1 novembre 2016 - Répondre

    La nomenclature des soins IDE n’est pas à jour, les prescriptions médicales ne sont pas toujours bien rédigées et on continue de transférer des compétences ! Mettons plutôt à jour ce que nous demandons depuis une décennie ! Les ARS devraient un peu plus se bouger sur le sujet …

  23. Moi c’est une AS qui m’a enleve la sonde urinaire et me faisait les injections d’anti coagulant…meme si elle le faisait très bien ..

  24. Sarah Brunet Le 1 novembre 2016 - Répondre

    La nomenclature est à revoir
    C est quoi ce cirque : sur 3 actes fait on en 1 qui est gratuit et 1 compté a 1/2 pfff
    On nous prends pour rien du tout!!

  25. Sarah Brunet Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Le 3 éme trimestre de charges devrait être gratuit alors ??!! Non?

    • Cecile Boutonnet Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Oooh. Ce serait tellement cool. Merci me ursaff et carpimko pour la belle fin d année que vous m avait réservée!

  26. Lilith Angel Le 1 novembre 2016 - Répondre

    On veut nous enterrer c’est tout. On regarde plus le coût que les compétences maintenant. ….

  27. Virginie Sebire Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Chacun son boulot .
    Les infirmières font très bien les vaccins
    Les ASH très bien leur taf
    C pas à ns les phiens de faire les vaccinations
    .on a déjà des missions à gérer comme la tension ,le suivi des TP, les analyses à commenter.. ..et notre boulot délivrer correctement les ordos
    C comme les medoc chez Leclerc!!Même connerie
    Tt part en couille en France

  28. Cecile Martre Le 1 novembre 2016 - Répondre

    A ch a un son metier

  29. Sophie Ravat Le 1 novembre 2016 - Répondre

    je m’en fout maintenant je vais faire des opérations à domicile!!

  30. Genevieve Beauvais Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Tout a fait f accord j ai ete 15ans enseignante en IFSI et ce ne sont pas les actes d un savoir faire mais on implante un Savoir afin que soit reactive un Savoir Etre

  31. Nathalie Rss Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Inadmissible

  32. Julie Martineau Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Chez nous les Idel c est les soldes toute l année . Le 2 eme article 50% et le 3 eme gratuit !
    Quand je dois réaliser une s/c , un pansement et une prise de sang !
    J ai bien envie de dire aux patients d appeler le labo !
    De dire à mes petites grands mères : il faut payer de votre poche la mise en place de bas de contention , et vos gouttes ophtalmiques ne sont pas prises en charge non plus !!
    J oubliais aussi de vous dire que si vous n êtes pas reconnue comme ayant des troubles psy ou un début de démence sénile je ne peux plus vous préparer vos pilulier sans risquer de me faire taper sur les doigts !

  33. Christelle Garrido Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Non non non

  34. Jean Michel Livolsi Le 1 novembre 2016 - Répondre

    On marche sur la tete !!! Je suis medecin et ne pige rien a tout ce chamboulement , mais je crois que le bon sens l emportera et les patients feront toujours confiance a leurs soignants : infirmieres et medecins et non pas a l assurance maladie ,qui de tiers payant veux devenir tiers soignants , avec les cotisations ursaff qu elle nous arrache avec aucune humanite, trop c est trop

    • Michèle Pont Cornic Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Pour sûr à 100/100

    • Cecile Boutonnet Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Ah si seulement les médecins pouvaient également se mobiliser pour notre profession. Votre profession a su peser dans la balance avec un ordre et des syndicats puissants. Nous aussi nous avons un ordre! Mais ce qui aurait pu être bénéfique est devenu notre talon d Achille. On se traîne cet ordre comme un boulet .

  35. Jean Michel Livolsi Le 1 novembre 2016 - Répondre

    La vaccination a toujours ete un acte medical , expliquer le pourquoi et le comment , preparer pour les rappels etc …
    C est pour la vaccination anti grippe que les pharmaciens seront sollicites .
    Au debut l assurance maladie envoye une belle lettre avec la place pour le medecin qui choississait le vaccin anti grippe , en profitait pour voir ou en etit les autres vaccins et bien sur s occuper du renouvellement du traitement , plus des derniers examens demandes et de l etat grippal qui debute : tout cela pour le cout unique d une consultation, le patient allait ches le pharmacien et tres souvent revenait voir le jour meme le medecin qui le vaccinait ( si pas etat grippal) et en faisant attention si le patient etait sous avk = cout de la vaccination par le medecin 0€,
    La secu croit que le medecin compte une consultation pour signer le papier et une nouvelle pour faire le vaccin : donc 50.60€ pour une vaccination ( en guadeloupe)
    On pouvait deleguer aux idel pour gagner du temps ,
    Cout total: medecin 25,30 € + idel 4,5€ environ = moinw de trente €
    _ actuellement les patients peuvent revevoir une invitation sans passer par le medecin : donc pharmaciens + idel ,= 4.5€
    _ bientot que le pharmacien = 10€

    Donc le pharmacien touche pour le vaccin et 10€ pour le faire, et je suis certain qu il va déléguer..a qui

    Pour memoire si je precris un vaccin anti grippe il n est pas rembourse par l AS
    Franchement il t a des coup de pieds au cul qui se perdent

    • Cecile Boutonnet Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Pour la vaccination les seuls que nous sommes habilités à réaliser sont vag et tétanos. Pour les rappels et autres c est toujours vers le médecin que je renvoie les patients. Peu le savent.

  36. Jean Michel Livolsi Le 1 novembre 2016 - Répondre

    Et le plus fort deja vecu plusieurs fois : les patients viennent avec leur vaccin donner par le pharmacien pour que je les vaccines ….et des pharmaciens refusent de donner le vaccin en avance s il manque le tampon du medecin et meme si le patient va voir son medecin dans la foulee…

    Bon courage a tous

  37. Qu ils fassent ce qu ils veulent sans réfléchir, comme d’habitude !!!
    Il n n’y aura plus personne qui se déplacera au domicile des patients pour 3 sous !!
    ET s occuper des petits soucis des patients … partis les gros problèmes !!!! Plus de dépistage !! Plus de conseil …. plus de psycho
    ET surtout !!! ADIEU PLaque D ´ORIENTATION
    Des patients en souffrance et seuls chez eux !!!
    NOUS … NOUS savons NOUS soigner !!! Pas grave
    Pour les AUTRES !!

  38. Françoise Mercier Le 2 novembre 2016 - Répondre

    N ‘ y a t ‘ il pas conflit d ‘ intérêt pour le pharmacien ? Il incite à vendre le vaccin et il l ‘ injecte ? Un juriste peut il répondre

  39. Aude Pascale Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Pour moi c’est tout simplement honteux !!!!!! 100% ok avec Arnaud collin !!!!!

  40. Aude Pascale Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Infirmière libérale depuis 2 ans, j’exerce en en Corse et dans notre metier nous apportons bien plus que du médical !!!!! Croyez moi !!!!!!

  41. Isabelle Giraud Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Bravo bravo…

  42. Laurent Locher Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Attention cette page n’est pas un syndicat. Ils ne pourront rien faire pour défendre nos intérêts. Ils évoquent des problèmes et ça s’arrête là. Pensez à vous regrouper vers nos syndicats qui agissent. Ça fait 25 ans que j’adhère à la FNI. Et sans m’engager davantage je leur fait confiance. Seul on est rien on râle dans la voiture et voilà.

  43. Albert Poisquet Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Que l’on commence par viré Touraine elle a entamé l’euthanasie de infirmières depuis 2 ans je l’avais déjà signalé sur FACEBOOK et aux différents syndicalistes de tous bords confondus…qui comme toujours ne font RIEN ! Comme l’ONI à part nous demander des cotisations bien sûr!

  44. Christophe Salvignol Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Et le transfert de tâches au patient lui même on en parle….

    • Claire Perréal Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Énorme ! ?

    • Sa'Mya Kaabeche Le 2 novembre 2016 - Répondre

      ? je suis choquée je n’avais pas encore des pm comme Ca !!

    • Sophie Varlet Thevenet Le 2 novembre 2016 - Répondre

      et en cas de perte de connaissance, votre voisin le plus proche doit faire le 15

    • Michèle Pont Cornic Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Qui a pondu cela!!!

    • Michèle Pont Cornic Le 2 novembre 2016 - Répondre

      Sophie Varlet Thevenet il faut demander au voisin comment on fait quand vous êtes sans connaissance vous êtes très fort ah oui par telephatie ?

    • Christophe Salvignol Le 3 novembre 2016 - Répondre

      Service des urgences

    • Hortense Lorsery Le 3 novembre 2016 - Répondre

      !!! Soins à faire faire par le patient lui même et ablation des fils par le médecin !
      L’IDE peut ranger sa malette ?

    • Fanny Sambinello Le 4 novembre 2016 - Répondre

      ?????

    • Fanny Sambinello Le 4 novembre 2016 - Répondre

      Amelie Jesus Ydnas Sambi incroyable de lire ça !

    • Amelie Jesus Le 4 novembre 2016 - Répondre

      Fanny Sambinello tu m’étonnes !!!

    • Zou R-one Le 5 novembre 2016 - Répondre

      honteux mais pas étonnant.
      Moi j ai une patiente à qui on a dit faite vos pansements et appeler l infirmière dans 15 jours pour les agrafes ou si la plaie s infecte. ….

    • Jolly Roger Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Oui idem pour les sc hbpm et après exigeantes sur les horaires et dates lors des contrôles plaquettes … Sommes des bouches trous .. Idem avec les ssiad ou had , nous on ne bosse plus avec …

    • Arnaud Colin Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Perso quand le patient fait ses s/c d’hbpm seul et qu’on me demande de faire le contrôle des plaquettes… je considère cette acte comme une simple prise de sang ponctuelle à domicile : donc c’est à l’horaire qui m’arrange et je ne fais qu’executer, pour le résultat merci de voir avec votre médecin traitant. Idem pour les retraits de fils et/ou agrafes sans pansement… c’est quand je peux et comme je veux ! Je n’assure pas le service après vente donc si problème de suintement, d’inflammation, de berges espacées…. et bien retournez voir le chirurgien qui vous a opéré et qui vous a dit de faire les pansements vous même.

  45. Carole Tessukoue Le 2 novembre 2016 - Répondre

    J’espère que bientôt ils vont nous laisser ausculter et faire des diagnostique..a cette allure les infirmiers n’auront plus de competences propre à eux

  46. Chats Vabienmerci Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Ils veulent supprimer les Ide en leur enlevant les actes techniques. Ça coûte trop cher une ide ils embaucher ont des as ou inventèront un métier intermédiaire pour payer moins cher voilà c est simple . Les Ide se laissent trop faire, trop soumises, et leurs compétences commencent à être distribuer à droite et à gauche !

  47. Cecile Boutonnet Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Allez c est la fête! Que fait l as en cas d hypoglycémie sévère? Que fait l as en cas de plaie fibrineuse ? Ras le bol de ce tatonnement concernant nos compétences. il faudrait se poser les bonnes questions. Lorsque l inr d un patient n est pas bon et que le médecin absent qui fait quoi? Heureusement que l idel est là capable de réagir et d adapter la dose bien que ce ne doit pas dans notre nomenclature. Il y a du boulot pour la refonte de tout cela. Il faut se fédérer pour ne pas se laisser enfumer

  48. Le transfert de compétences: on peut se demander si on nous considère comme compétentes? Une formation de 3 ans, ou plus pour certaines d’entre nous, semble complètement dévalorisée!!!!

  49. Karine Serafin-bleuze Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Et oui nous sommes encore les dindes après les soins D hygiène aux auxiliaire de vie maintenant les vaccins aux pharmaciens les glycémies aux as il faut dire que nous nous laissons faire la cornette on la porte pour toujours…le week end les jours fériés toujours là on ne dit rien au nom des patients ?ou parce que nous sommes naïves

  50. Franck Abeijon Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Peut être que si les IDEL arrêtaient de refuser de faire les vaccins à domicile et bien on ne demanderait pas aux pharmaciens de le faire…j’dis ça

  51. Bastien Braccini Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Souvent on est meilleurs que certains médecins de ville mais ils préfèrent aller chercher en Roumanie des médecins pour nos compagnes plutôt que de proposer des formations aux idel pour être généraliste !!

  52. Ian Solofo Le 2 novembre 2016 - Répondre

    « bientôt, on pourra prescrire certains médicaments. « 

  53. Béatrice Chabanne Le 2 novembre 2016 - Répondre

    On va te faire la peau MST

  54. Do Chamallow Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Glycémie capillaire faite par les aide soignants… Ça existe déjà en « off » depuis des années dans plein de services ! Tout comme d’autres gestes infirmiers du rôle propre ou sur prescription… Ablation de sondes vésicales, de cathéters veineux périphériques etc et souvent avec un apprentissage « sur le tas ». Alors il serait préférable de légaliser tout ça avec une formation adéquate en amont bien sûr

  55. Manu Toucour Le 2 novembre 2016 - Répondre

    si déjà ils restaient dans leurs compétences en préparant tous ces semainiers!!!!!

  56. Yvette Marical Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Moi je sais que je ne me ferais pas vacciner par un pharmacien j’ai un infirmier qui vient tout les deux jours et j’ai confiance en lui

  57. Veronique Duval Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Moi je veux être président

  58. Mat Hilde Le 2 novembre 2016 - Répondre

    On va toutes mouriiiirrr !!!
    C est que le gouvernement recherche ….

  59. Marie Picard Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Par expérience jamais jamais je ne me laisserai vacciner par un pharmacien qui sont uniquement des pompes à fric et qui vont reléguer aux élèves non formés … sauf si il multiplie le prix par 10 de la vaccination , j’ai connu les prix des préparations multiplié par 20 … aucune confiance

  60. Philippe Butin Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Et les syndicats ils sont où???

  61. Zelie Louis Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Je suis aide soignante depuis 37a …on nous délégué les glycémies les lavements …Les poches stomies ..tout part en couille s pfff si j avais su je serai reste ash

    • Cecile Boutonnet Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Il y a plusieurs années j ai fait de l intérim en clinique et quelle n a pas été ma surprise lorsque l as s est mise à me faire les relais de perfs! ben c était normal pour elle et ses collègues! On lui avait dit qu’ elle pouvait!!

    • Zelie Louis Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Il y a 35a oui c était normal pour nous … Les cliniques ont ft des économies sur notre dos

  62. Yann Paulin Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Quelle est notre « VÉRITABLE COMPÉTENCE INFIRMIÈRE »? Nos ACTES ? Nos PRATIQUES? etc…… Que du flan !!!!! Effectivement facilement réalisables après formation (même courte). Nous sommes noyés dans la Soumission et la médiocrité, refusant les responsabilités en se déchargeant sur d’autres et surtout en Culpabilisant nos pairs (public, privé, libéral et entreprise,…). Même la force de notre nombre ne changera pas notre vision de nos congés et RTT qui prime sur l’intérêt de notre profession.

  63. Mariana Turcotte Le 2 novembre 2016 - Répondre

    Ça fait plusieurs années que c’est déjà fait au Canada ….

  64. Nadege Hercend Haas Le 2 novembre 2016 - Répondre

    je préfert avoir les infermières qui sont à notre écoute la pharmacie c pour les médocs et c tout

  65. Alex Fiore Le 2 novembre 2016 - Répondre

    ce que j’aimerai qu’un jour ses pseudos bien pensants (ministres, députés, sénateurs et autres viennent taffer une journée à notre place. Monsieur Colin encore faudrait-il que les hôpitaux aient les moyens de payer nos formations (je parle pour les aide-soignants hein) on est formé sur le tas alors parler de formations… Il faudrait surtout arrêter leurs conneries de vouloir supprimer 22000 postes

  66. Eric Kaczala Le 3 novembre 2016 - Répondre

    Bientôt ce sera les facteurs qui feront des prises de sang avec une formation bien sûr ! !@@

  67. Valérie Gin Le 3 novembre 2016 - Répondre

    C’est du grand n’importe quoi !!!
    On déboulonne tout vers le bas,
    on dénigre des métiers :leurs compétences !!!

    Tout ça pour plomber les revenus, il ne faut pas se leurrer ; on ne cherche pas le bien-être du patient (ni de personne d’ailleurs !)

    On puise dans toutes les caisses possibles et pendant ce temps…. de l’autre côté de la barrière les « gouvernants » vivent comme des nababs et s’octroient de plus en plus de privilèges « interdits !!!!!!

  68. n importe quoi c’est de pire en pire

  69. Christelle Lola Renard Le 3 novembre 2016 - Répondre

    30€ offert sur votre 1er Facture de Direct Énergie Avec le Code parrainage 102675561 lors de la souscription

  70. Nath Sokolowski Le 3 novembre 2016 - Répondre

    Quelle conne cette ministre!!
    Sauvez nous

  71. Pourquoi déjà préciser quelles infirmières ? Nous sommes tous diplômés. pourquoi nous cliver ? Nous avons un champs de compétence précis acceptons le, refusons le glissement de tâche et l assimilation à d autres professions. Constituons nous une identité prof que nous devons nous déjà admettre et respecter.

  72. Laura Giner Le 3 novembre 2016 - Répondre

    Je pense qu’il ne faut pas mélanger tous les métiers ….. à chaque métier ses compétences, ses missions, son rôle ….

  73. Marie Françoise Golay Le 3 novembre 2016 - Répondre

    les infirmières ne vont bientôt plus servir à rien. …….

  74. Anthony Waouu Le 3 novembre 2016 - Répondre

    BRAVO

  75. Gwenola Richard Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Il est temps de réécrire les rôles de chacun et que les Ide arrêtent de déléguer Steph Lm .

  76. Tel Kol Le 4 novembre 2016 - Répondre

    C est déjà en pratique depuis des lustres et avant c etait illégal donc ca ne changera pas grand chose dans le sens où celà se fait depuis Que j’ai fait mon école d’inf on déléguait illégalement les dextros aux AS… qui de toutes façons ne peuvent pas faire d’insuline

  77. Fabrice Fracalossi Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Tant que personne ne défendra réellement cette profession vous en mangerez et ce n’est pas fini… battez vous, rassemblez vous

  78. Isabelle Godart Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Si cs continue les infirmières seront juste bonnes à faire le ménage !!! Mais on auras toujours a faire 4 ans d’études lol !!! Je me sens dévalorisée dans mon travail et oubliée des services de santé apres les HAD qui nous piquent nos patients maintenant les pharmaciens !!! Peut être que les pharmaciens seraient heureux que l’on prenne leur place pour délivrer les traitements de nos patients Ca leur ferait moins de travail !!!!!!!!!

    • Marie Otho Le 5 novembre 2016 - Répondre

      Oui ils sont contents par contre lorsque l ide vient récupérer les médicaments pour ses patients car le pharmacien ne veut pas livrer!…

  79. Ray Samphor Le 4 novembre 2016 - Répondre

    esperant que l infirmier (e) aura les consulte du toubibe 🙂

  80. Véronique Leduey Le 4 novembre 2016 - Répondre

    à l’hôpital, les AS n’ont pas le droit de faire les HGT

  81. Bruno Autin Le 4 novembre 2016 - Répondre

    C’est un mépris total de nos compétences !

  82. Stephanie Carla Gernez Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Mais on se demande vraiment pourquoi on s’emmerde à faire 3 ans d’études pour exercer un métier qui demande bien plus de qualités que le simple fait de réaliser des soins techniques sans les interpréter et les ajuster quand on voit comment on est considérés par le gouvernement!!! Et je ne parle pas de la disponibilité dont on doit faire preuve et des conditions de travail parfois au détriment de nos vies privées! Bref! Écœurée!

  83. Lemettre Valerie Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Comme d’habitude enFrance ça se tire dans les pattes entre corps de métiers
    Au détriment de la Sécurité Sociale et des patients qui ont le DROIT DE CHOISIR
    Pour en finir avec le corporatisme et les monopoles

  84. Tu as toute la raison Lemettre Valerie

  85. Jacques Samoun Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Ca commence par les vaccins fait par les pharmaciens et ca se termine par des aide soignants nous remplaçant ds ts les soins on est trop chers pour la Secu on fait des envieux car on travaille bcp car vu là rémunérations des injection et autres pour s en sortir on doit abattre le boulot et faire bcp de patients minimum 30 à 40 patients par jours .3,5 l’injection 2.5 le déplacement 13 euros le gros pansement 13 euros matin et 7 le soir pour un nursing incluant prise de médicaments lever et coucher du patient quel artisan travaillerais pour des somme si faible ni plombier ni électricien ni peintre ni macon

  86. Jacques Samoun Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Marissol nous fait passer pour des voleurs de grand chemin pour quelque brebis galeuse et depuis 2012 aucune augmentation alors qu on a augmenté les médecins de plusieurs euro et des consultations élevées pour des patients cancéreux ou alzeimer ou d autres grosse pathologie coût 1 milliard d euros en plus pour l assurance maladie la Secu devrai calculer les économies que la société économise en hospitalisant un patient à Dom avec un infirmier Liberal coût très inférieur à la prise en charge par l had

  87. Julien Durrieu Le 4 novembre 2016 - Répondre

    Camille Durrieu Mali Fretisse

  88. Elena Mc Adam Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Bientôt le boulanger va nous peser et le facteur va nous mesurer la tension, tant qu’à faire

  89. Lefebvre Franck Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Tous vas mâle. La santé aussi.

  90. Valériane Pascal Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Un véritable pillage de nos actes et de nos compétences organisé pour éradiquer notre profession et notre exercice libéral.

  91. Elisabeth Giannone Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Oui à ce moment-là je me permets de bien vouloir « prétendre  » la reconnaissance en plein de mes master s et dégréés même si décrochés dans des Universités en dehors de la France (Belgique et Italie) en les appliquant à la pratique quotidienne des soins et pas seulement à la « Theorie »!!!Enfin du savoi faire savoir être dans l’approche thérapeutique holistique!!

  92. Amine Belhadi Le 5 novembre 2016 - Répondre

    On appelle cela dépeçage d’une profession .

  93. Vivement qu’elle dégage

  94. Les as vont s’installer et c’est notre mort en rural

  95. Joelle Annouiller Le 5 novembre 2016 - Répondre

    ma foi si faire des économies c est remplacer une infirmière libérale par 3 employées salariées plus 1 a l’ordi au bureau meme pas la le week end….je vais reprendre des cours de maths!! car d a’après mes calculs non seulement ils sont perdants et en + y a du boulot pas trop bien suivi bref… l éternel problème du c était mieux avant! car une bonne infirmière est avant tout une bonne aide soignante et a domicile on s occupe de tout pour le patient pour le meme tarif que 3 personnes….mais bon ca doit etre ça le progrès…

  96. Béatrice Morice Le 5 novembre 2016 - Répondre

    les glycémies pour les A-S sont pourtant nécessaire à savoir, car quand on se retrouve devant une personne faisant un malaise, c’est un geste qui devrait être appris dans les écoles et non interdit, car nous pourrions sauver aussi des vies. Sans pour cela vous prendre votre travail je le conçois. Chacun ses taches et c’est très bien comme ça, mais les IDE, ne sont pas toujours avec nous.

  97. Corinne Lag Le 5 novembre 2016 - Répondre

    les vaccins aux médecins et peut etre aux pharmaciens … les glycémies aux AS, les HAD qui prennent tous les actes sur prescription médicale et qui sont à peu près bien rémunérés … il va rester quoi aux IDE libérales : les aides à la toilette payées 3 francs 6 sous, les petits pansements … ???

    • Charlotte Robert Le 6 novembre 2016 - Répondre

      Récupérer les boulettes des HAD

    • Corinne Lag Le 6 novembre 2016 - Répondre

      L had m a contacté pour aller chez une patiente tous les matins pour pose de bas de contention. … oui… et je cote l acte combien car pas reconnu par la nomenclature ? Ben non merci

  98. Marc Bedat Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Mes vaccins je les fait faire par mon médecin traitant et sa ne changera pas

  99. Gwen Charrier Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Personnellement, ça m’est arrivée de faire des glycémies mais juste pour aider notre infirmière. Et les bandes de contention c’est ide et pourtant on les met nous AS

  100. Zelie Louis Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Y a bvp de délégation aux as qui ne sont pas dans le droit à ce moment là bybye les informieres

  101. Kamel Benabid Le 5 novembre 2016 - Répondre

    Vivement qu’elle dégage cette conne. Plus que quelques mois…
    En espérant que ça change quelque chose

  102. Défendons notre profession le 8 . Des rassemblements sont prévus dans toute la France

  103. Marjorie Memoli Le 6 novembre 2016 - Répondre

    Effectivement les gestes techniques que nous pratiquons dans notre métier sont faisables par n’importe qui à condition de l’expliquer. Les toxicomanes font leurs intraveineuses, un enfant de 6ans peut monter une perfusion attention tout de même pour les calculs de doses il faut être au collège, une personne âgée peut faire les soins de nursing à son conjoint, on peut se faire soit même ses sous cutanée , on peut déléguer les pansements aux aides ménagères, pas besoin d’IADE pour passer 4 compresses au chirurgiens . Non mais c’est vrai quoi on fait que des choses faciles dans notre boulot. Pourquoi former et payer des infirmiers alors que tous le monde peut faire leurs boulot. Quelle arnaque ces infirmières! En tout cas je vous souhaites bon courage pour quand vous serez soigné par n’importe qui n’importe comment .

  104. Kler Ooy Le 6 novembre 2016 - Répondre

    Fait arrêter de nous prendre pour des con on nous laisse les miches a frotter et les soins infirmier sont transmis aux Had aux siadd et maintenant aux aides soignante !
    Ho il faudrait surtout revoir la place et le rôle de l’infirmier et surtout se dire qu’une infirmière ce n’est pas qu’exécuter un soins et aussi et avant tout faire DES LIENS en faites des diagnostics infirmier pour faire un dextro ON apprend ce qu’est le diabète ses complications et tous ce qui en découle et les conduite à tenir bref dégoûter dégoûter dégoûter de ce que d bureaucrate se permette de faire de notre profession sans aucune connaissance du sujet !

    • Cecile Boutonnet Le 8 novembre 2016 - Répondre

      Ah faire des liens! Ces bonnes démarches de soins que nous nous tapions en ifsi ou mi fallait utiliser le bon diagnostic ide. « Altération de…..en lien avec….! »Qu’ est ce qu’ on a pu dr faire c….. avec ça! Mais le but d était bien de comprendre ce pourquoi nous sommes formés.

  105. Patou Printemps Le 6 novembre 2016 - Répondre

    j’ai eu droit en tant qu’auxiliaire de vie à l’hôpital gériatrique usld à des infirmières qui VOULAIENT déléguer, soins d’escarres , glycémie , dépiquage des perfs etc

  106. Cynthia Collin Le 6 novembre 2016 - Répondre

    On peut aussi recopier les ordos des médecins puisqu’il,s’agit dans la majorité des cas d’un copier coller , j’ai juste besoin d’un bon stylo et la sécu économisera une visite……

  107. Charlotte Robert Le 6 novembre 2016 - Répondre

    Faudrait déjà que marisol sache exactement ce qu’on fait dans notre décret et comment fonctionnent les idel, les iades , pupu, ibodes…etc
    car le soucis il est là elle parle chiffres pour faire revenir à l’ équilibre la secu mais le reste je suis pas sûre

  108. Alex Lef Le 6 novembre 2016 - Répondre

    Marre de bosser en faisant des soldes
    L ouvrier qui vient bosser ne fera aucun boulot à 50% et même gratuit
    Marre d etre étouffé de charges et d impots….
    A quand le changement ?

  109. Marie-luce Villemin Le 6 novembre 2016 - Répondre

    Chacun son travail, il ne faut pas tt melanger

  110. Jean-philippe Vella Le 6 novembre 2016 - Répondre

    Des aides soignantes libérales, en binômes avec des infirmières libérales, duo gagnant.

  111. Nadia Kaci Le 7 novembre 2016 - Répondre

    Préparation des piluliers par les pharmaciens, bilan sanguins par les labos….et l IDEL?

  112. Vivi Krikri Le 7 novembre 2016 - Répondre

    La fin du statut d infirmières , battez- vous encore et encore !

  113. Nathalie Dufresnois Le 7 novembre 2016 - Répondre

    Vaccin par une infirmière 6,30 €
    Par un pharmacien 10€
    Par un médecin 22€
    Cherchez l’erreur !!!

  114. C est comme ci un boucher pour faire un frottis vaginale a ses clientes

  115. Luis Felipe Ramirez Le 7 novembre 2016 - Répondre

    Le pays de la delegztion de tâches grrrrr

  116. Mike Rod Le 7 novembre 2016 - Répondre

    moi je pense que je vais soit essayer de monter un siad ….soit je vais me casser au canada une fois la patientele revendue

  117. Mike Rod Le 7 novembre 2016 - Répondre

    notre metier na.plus davenir en france

  118. Mike Rod Le 7 novembre 2016 - Répondre

    la france na pas davenir de tte facon

  119. Eloo Diie Le 7 novembre 2016 - Répondre

    Je trouve que ce n’est pas adapté que les pharmaciens fassent des vaccins … beaucoup de contraintes, il faut une surveillance et un endroit où le patient puisse s’allonger et une formation supplémentaire ??? Alors que nous infirmières sommes habilitées à piquer, on fait des intramusculaires alors pourquoi pas des vaccins !???

  120. Philippe Robert Le 8 novembre 2016 - Répondre

    En soutien aux infirmières et infirmiers

  121. Henry Minery Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Touraine elle est nulle ! !

  122. Sandrine Chaudet Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Pourquoi ne parler que des idel ça concerne tout les ide … Non !!! Et il est plus que temps que de se serrer les coudes !!!

  123. Martine Khaoui Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Dehors pauvre fille

  124. Carole Dumont Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Et la réalisation de l’acte technique sans en connaître l’objectif, l’attitude à avoir selon la surveillance, et les pathologies associées…. Grave, vraiment grave…. Et nosua vons une formation uniiversitaire, on ????

  125. Danièle Minguet Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Il est grand temps de faire quelque chose pour les conditions de travail et de salaire des infirmières !

  126. Maryline Charpentier Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Avec tout ce qu on exige de nous pendant nos etudes si c ça on se demande à quoi ça sert ? Faut arreter un peu ! La pharmaco , les ex de labo, les conduite a tenir en cas de etc stop

  127. Mu Rielle Le 8 novembre 2016 - Répondre

    Chacun à sa place ! !!! Depuis qd un pharmacien sait il piquer. ….et qu’est ce qu’il fait ce brave pharmacien dvt un problème suite à son injection ? ?? Qu’on nous donne aussi la prescription médicamenteuse alors j vois pas de différence

  128. Michele Daumont Le 20 novembre 2016 - Répondre

    Je ne vois pas l’intérêt de donner les glycémies au aides soignantes car de toute façon l’ide devra intervenir pour l’insuline c
    Ca fait 2 pro pour un patient
    Quand aux vaccins on va obliger les pharmaciens à avoir une salle d’attente un point d’eau comme on nous fait le coup pour nos cabinets ?

    • Michele Daumont Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Il ne faut pas déléguer même si on est déborder
      Il ne fallait pas commencer à le faire il y a déjà longtemps
      Je peux comprendre que ça intéresse les AS alors chacun a son poste
      Il y a plusieurs etudes qui ont été réalisé très sérieuses qui démontrent que certains actes réalisés par des AS au lieu de l’ide ont porté préjudice aux patients….

  129. Michele Daumont Le 20 novembre 2016 - Répondre

    J’ai fait 3 ans d’étude je me forme encore chaque année je suis pas docteur mais je ne veux pas que l’on me prenne mon job car j’ai des compétentes prof

Laisser un commentaire