Les infirmières libérales vont (enfin) se faire entendre !

Les infirmières libérales vont (enfin) se faire entendre !

Albus vous propose, dès le mois prochain, une nouvelle rubrique sur son blog. Une rubrique faite pour et par des infirmières et des infirmiers libéraux. Alors découvrez-la vite et participez à l’aventure !

Les infirmières libérales pour faire comprendre et connaître leur quotidien

Il suffit de consulter un journal de la presse régionale ou de surfer sur Internet pour comprendre que la profession d’infirmière n’est pas un métier comme les autres. Aux compétences techniques et à la formation initiale s’ajoute des relations humaines fortes. Quel que soit son mode d’exercice (infirmière libérale ou infirmier hospitalier), sa spécialisation, son implantation géographique, l’infirmière et l’infirmier restent des professionnels dévoués à la santé des autres, ce qui en fait une profession à part. Méconnu dans sa pratique par les patients et les patientes et présentant autant de spécificités qu’il existe de professionnels, l’exercice libérale de la profession infirmière concentre toute la richesse de cette vocation mais aussi toutes ses difficultés.

Il est extrêmement difficile, voire impossible, de faire comprendre le quotidien d’une infirmière libérale, à moins qu’une IDEL ne parle de son vécu. C’est un des objectifs, que le blog d’Albus, le logiciel infirmier, va tenter d’atteindre en vous proposant une nouvelle rubrique, consacrée à ces témoignages du quotidien. Mais il ne s’agira pas seulement de vous livrer le ressenti ou l’expérience d’une infirmière ou d’un infirmier libéral, mais bien de pénétrer le quotidien de ces professionnels afin d’en comprendre les enjeux, les atouts et les problématiques.

Pour appréhender toutes les problématiques des IDEL(s) aujourd’hui et demain !

Au-delà du vécu de chacun, nous nous attacherons aussi à recueillir l’avis et/ou l’analyse de ces professionnels infirmiers sur les questions, qui font débat. L’ambulatoire et sa généralisation, la question de la nomenclature jugée archaïque par beaucoup, les contraintes fiscales, réglementaires ou sociales faites aux infirmières et infirmiers libéraux, les relations avec les patients et leur famille mais aussi avec les collègues et les autres professionnels de santé, …

Bien évidemment, chaque infirmière libérale dispose de son propre avis sur chacune de ces questions et il ne s’agit pas d’ambitionner de convaincre qui que ce soit, mais bien de partager ces approches différentes.

Les sujets évoqués par les unes ne seront pas les mêmes que ceux, qui tiennent à cœur à d’autres et c’est cette diversité qui participera à l’enrichissement de chacun et de chacune. C’est à cette aventure que nous vous invitons à partir du mois d’Avril 2017. Une fois par mois, nous ouvrirons nos colonnes à une ou un infirmier libéral, qui pourra nous parler de ses craintes et/ou de ses joies, de ses projets ou de ses difficultés du quotidien…. Une interview, réalisée en face à face ou par audio/visio-conférence, qui sera menée par un spécialiste de l’écriture sous toutes ses formes. N’hésitez pas à le contacter pour lui soumettre quelques questions, pour lesquelles vous souhaiteriez connaître les positions et les avis de vos collègues, ou pour lui adresser votre candidature.

A vous maintenant de faire entendre votre voix d’une manière ou d’une autre !

 

Vous l’avez bien compris, cette nouvelle rubrique est la vôtre puisque ce sont vos expériences du quotidien, votre analyse de la situation des IDEL(s) aujourd’hui, ou encore vos craintes sur l’avenir de votre profession qui seront mises en avant.

Que vous ayez déjà ou non un message à faire passer ou un sujet à mettre en avant, participez à l’aventure. Vous êtes infirmière ou infirmier libéral alors vous pouvez faire entendre votre voix et vous exprimer. Pour cela, il vous suffit d’envoyer votre demande au journaliste web, qui sera en charge de l’interview et de sa retranscription.

Si vous ne souhaitez pas participer aussi activement, mais que vous désirez poser une question à vos collègues ou leur soumettre une problématique, un petit message sera le plus souvent suffisant, alors à vos claviers.

 

By |2018-04-12T15:18:18+00:0028 mars 2017|IDEL au quotidien|21 Comments

21 Comments

  1. Faites gaffe aux journaleux ……

    • Chacun fait ce qui lui plait. Nous sommes éditeurs de logiciels. Ni agence média, ni journal d’information politique. Il n’en demeure pas moins que cette défiance généralisée à l’encontre des journalistes peut quand même faire un peu de peine, quand on pense à tous les pays dans le monde qui n’ont pas la chance de profiter d’un système démocratique et d’une presse libre.

    • Infirmières Libérales Une presse libre ??,.. Ou ça ?..

    • Nathalie Negro Le 4 avril 2017 - Répondre

      une démocratie ??

    • Ou ça ??,..

  2. Laurent Locher Le 1 avril 2017 - Répondre

    Nos syndicats sont là pour ça . Pas les journalistes. Ça sent le populisme cette annonce.

    • Chacun fait ce qui lui plait. Nous sommes éditeurs de logiciels. Ni agence média, ni journal d’information politique. Il n’en demeure pas moins que cette défiance généralisée à l’encontre des journalistes peut quand même faire un peu de peine, quand on pense à tous les pays dans le monde qui n’ont pas la chance de profiter d’un système démocratique et d’une presse libre.

    • Valériane Pascal Le 5 avril 2017 - Répondre

      Vous avez prévu votre reconversion ?

    • Marie-claude Jany Le 12 avril 2017 - Répondre

      Quel syndicat? A part demander la cotisation!

  3. Marcia Morel Le 1 avril 2017 - Répondre

    Bonjour,
    Certain(es) d’entre vous fonctionnent ils avec Agathe emotion? Les remplaçantes doivent payer leur abonnement/accés logiciel 50 euros/mois , et peut importe le nombre de jour travaillés. C’est hallucinant je trouve. C’est nous qui allons evidemment payer en plus de notre propre abonnement. Je ne vais pas demander à ma rempla de payer 50 euros de logiciel pour 2 jours travaillés, ni de se former au logiciel sachant que les rempla vont et viennent.. Quelle arnaque!

    • Tania Lavergne Le 4 avril 2017 - Répondre

      C’est Agathe émotion qui te fais payer 50€? Je dois changer de logiciel et j’hésite entre Agathe e Motion et l’abus air.

    • Tania Lavergne c’est Albus et pas Abus, si je puis me permettre 🙂

    • Tania Lavergne Le 4 avril 2017 - Répondre

      Oups désolé, qq fois je maudis ses claviers automatique. ??

    • Dans mon cabinet nous avions Agathe depuis toujours,
      Nous avons eu la bo ne idée de changer pour soins 2000, beaucoup moins cher, beaucoup plus simple….
      Tu peux leur demander un devis et une présentation gratuite .
      Le seul bémols c bémol c est le prévisions de Agathe,.
      Nous sommes 5 pour les contract les plus anciens cela a été simple, mais le contrat le plus récent il a fallu le garder en plus pendant 3 ans.
      Soins 2000 c est vraiment le top abonnement vraiment peu cher, l assistance vraiment disponible de suite.
      Je n ai pas actions chez eux

    • Marcia Morel Le 6 avril 2017 - Répondre

      J’ai contacté soins 2000 qui mettront en place la même chose qu’Agathe très prochainement concernant remplaçantes.

    • Marcia Morel Le 6 avril 2017 - Répondre

      J’ai contacté soins 2000 qui mettront en place la même chose qu’Agathe très prochainement concernant remplaçantes.l

  4. Boureau Anita Le 1 avril 2017 - Répondre

    Oui c’est pas trop juste

  5. Dag Nowak Le 4 avril 2017 - Répondre

    Ttoippp!!!!!

  6. Rebecca Amsellem Le 7 avril 2017 - Répondre

    Christelle Delarue

  7. Barry Mariama Le 9 avril 2017 - Répondre
  8. Juste dans vos réseaux ? Ce n’est pas par là qu’il faut espérer se faire entendre mais bien plus haut…. et puis que les journalistes nous aident à nous défendre c’est nouveau ça. Quand on connait les campagnes de dénigrement permanentes de notre profession. …

Laisser un commentaire