Les infirmières libérales vont se faire connaitre auprès de leur nouvelle Ministre

Les infirmières libérales vont se faire connaitre auprès de leur nouvelle Ministre

Le mercredi 17 mai, le premier gouvernement d’Edouard Philippe a été rendu public. Marisol Touraine est remplacée au Ministère de la Santé par une clinicienne reconnue : Agnès Buzyn. Est-ce un bon signe pour les infirmières libérales ?

Une nouvelle ère pour les infirmières et infirmiers libéraux de France

La nomination du nouveau gouvernement a suscité pas mal de réactions, et de nombreuses surprises sont venus émailler cette annonce. Le remplacement de Marysol Touraine fait partie de ces surprises, puisque c’est Agnès Buzyn, qui a été nommée Ministre de la Santé alors que de nombreux observateurs pensaient voir l’arrivée d’Olivier Véran. Officiellement, le libellé du ministère du premier gouvernement d’Edouard Philippe, le Premier Ministre, a également évolué puisqu’Agnès Buzyn est Ministre des solidarités et de la Santé.

De nombreux chantiers difficiles sont d’ores et déjà sur le bureau de la nouvelle Ministre, qui sera notamment en charge de répondre aux nombreuses demandes des infirmières libérales mais aussi de bien d’autres professionnels de santé. C’est donc une personnalité de la société civile, qui est appelée à prendre les rênes de la Santé en France. A 53 ans, Mme Buzyn dirigeait le Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). C’est ce dernier, qui est chargé d’évaluer les pratiques médicales mais aussi les médicaments en France. Cette ancienne interne des Hôpitaux de Paris a dirigé l’Unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle entre 1992 et 2011 de l’hôpital Necker.

Une professionnelle à la tête du Ministère des Solidarités et de la Santé

Le parcours professionnel de la nouvelle Ministre atteste bien qu’elle connait la réalité de la santé aujourd’hui en France. Dirigeante de l’INCa, Institut National du Cancer, professeur d’Université, Mme Buzyn est avant tout une clinicienne et une chercheuse, connue et reconnue de ses pairs. C’est à ce titre, que ses différentes fonctions au sein des agences de l’Etat, auxquelles elle a participé, ont permis de mettre en avant ses capacités de meneuse.

Depuis qu’elle est à la tête de la HAS, la nouvelle ministre a ouvert les instances sanitaires aux associations de patients, démontrant le goût du dialogue et de la concertation. C’est peut-être dans ces qualités, que les syndicats mais aussi les infirmières et infirmiers libéraux placent une grande partie de leur espoir pour les années à venir. En effet même si l’heure du bilan de l’action menée par Marisol Touraine, de nombreux acteurs de la santé dénoncent déjà le manque de concertation, qui a caractérisé ces 5 dernières années.

Des grands espoirs placés dans ce changement d’équipe

Les relations entre les professionnels de santé et le Ministère s’étaient en effet distendus au cours de ces dernières années, et le syndicat des médecins libéraux a déjà réagi à cette nomination en insistant sur la nécessité d’un « changement de méthode est attendu et nécessaire au rétablissement de relations de confiance ». Outre les nombreux dossiers qui l’attendent, la Ministre sait déjà que son objectif prioritaire sera de renouer la confiance et donc d’engager de nouvelles discussions avec tous les acteurs de la Santé en France, y compris avec les infirmières et infirmiers libéraux. Si certains soulignent déjà quelques questions relatives à d’éventuels conflits d’intérêt, la Ministre des solidarités et de la santé a déjà pu expliquer, dans une interview accordée à La Croix en 2016, sa façon de faire : « À l’INCa, j’ai eu des décisions difficiles à prendre. Et à chaque fois, je me suis dit la même chose : est-ce que cela sera ou non utile aux patients ? Une fois cela en tête, la décision est plus facile. » Cette approche sera-t-elle la même en tant que Ministre de la Santé ? On ne devrait pas tarder à le savoir avec les premières déclarations de la nouvelle Ministre de la Santé.

 

Qu’attendez-vous de cette nomination d’une clinicienne à la tête du Ministère de la Santé ? Espérez-vous un véritable changement dans la négociation et les relations entre infirmières libérales et Ministère ?

 

 

 

 

 

 

By |2018-04-12T15:16:24+00:0018 mai 2017|IDEL au quotidien|118 Comments

118 Comments

  1. Blanc Cyrille Le 18 mai 2017 - Répondre

    Ca peut pas être pire que mst!!!!

  2. On attend de voir …

  3. Manou Ela Le 18 mai 2017 - Répondre

    Suis sûre que ça va avance… de toute façon ça ne peut pas être pire!!!

  4. Christel Cabezon Le 18 mai 2017 - Répondre

    Laissons lui sa chance !

  5. Emilie Roux Le 18 mai 2017 - Répondre

    Oui tout à fait d accord

  6. Lilith Angel Le 18 mai 2017 - Répondre

    Il y a de l’espoir….restons optimistes!

  7. Dominique Gaugin Le 18 mai 2017 - Répondre

    ils ont raison

  8. Nathalie Riviere Le 18 mai 2017 - Répondre

    À suivre

  9. Vero Baudart Le 18 mai 2017 - Répondre

    Est ce que ça peut être pire

  10. Noel Perochon Le 18 mai 2017 - Répondre
  11. A voir, à noter qu’elle bossait aussi avec l inserm, son mari en est le directeur. Perso ça m’embête un peu que l’état finance complètement l inserm, labo pharma, mais que les prix des traitements augmentent pendant que les remboursements et les cotations des professionnelles baissent ou ne sont pas réévaluées à juste titre. C’est déjà en négociant avec l inserm que ça se fait. Donc au ministère :/ on verra

    • Chantal Wiessler Le 18 mai 2017 - Répondre

      Tous fabrique en Pologne , les médicaments!

    • A prix négociables………. Mais on préfère réduire les salaires, les postes et les. Remboursements

    • Du moment qu on finance la recherche via des entreprises, on devrait pas être en difficultés pour récupérer ce dans quoi on a investi….

    • David Bret Le 19 mai 2017 - Répondre

      La majorité des médicaments sortent des laboratoires privés, la recheche fondamentale réalisée par les institutions publiques sont essentielles mais sont trop souvent beaucoup plus théoriques que ce que font les grands laboratoires pharmaceutiques. L’état finance peu les laboratoires pharmaceutiques, les prix des médicaments n’ont rien a voir avec les financements de l’INSERM.

  12. Attendons de voir !!!

  13. Madré Kathy Le 18 mai 2017 - Répondre

    Welcome wait and see

  14. Noel Moulleau Le 18 mai 2017 - Répondre

    Au moins elle sait de quoi elle parle elle est du métier elle a bien due constater les défauts comme ns les voyons ts tous les jours maintenant faut voir si elle va bousculer les vieilles habitudes des quinquennats précédents ou si elle va essayer de faire évoluer positivement ce ministère !

  15. Annie Colmard Le 18 mai 2017 - Répondre

    Tous ceux qui viennent de la société civile sont des professionnels !!

  16. Jacky Marraud Le 18 mai 2017 - Répondre

    Au moins on risque de voir des propositions moins loufoques

  17. Déjà elle sera de quoi elle parle et puis pire que mst j’espère que ça n’existe pas

  18. Fanny Larrieu Le 18 mai 2017 - Répondre

    Enfin quelqu un qui connaît la réalité du travail en espérant qu au niveau infirmier ça suive !

  19. Poudre de perlimpinpin …après le carnage de MST, on essaye de nous endormir en nous mettant une hématologue comme ministre…la santé n est pas le soucis de notre gouvernement! Je ne crois pas au pays des bisounours! Le système santé français prend l eau et le gouvernement n a nullement l intention de le sauver bien au contraire

  20. Stephanie Lefr Le 18 mai 2017 - Répondre

    Ça ne peut pas être pire !

  21. Yéyé Idel Le 18 mai 2017 - Répondre

    Espoir????

  22. David Clerc Le 18 mai 2017 - Répondre

    Elle connait le monde médical.
    Concernant le paramédical, ça reste à voir…

  23. Était à la tête de l’HAS et on nous fait croire qu’elle n’est pas au fait de la politique !!que de la com….j’en ai bien peur…

  24. Marianne Lgoff Le 18 mai 2017 - Répondre

    Mouais , 1 hospitalière. .. pas sûre que ça soit bénéfique pour tous les libéraux (médecins, idel,kiné. ….)

    • Nath Rss Le 18 mai 2017 - Répondre

      Je suis pas convaincue par cette nomination… les libéraux ont effectivement du souci à se faire …..

  25. Chris AH Le 18 mai 2017 - Répondre

    En même temps , les médecins connaissent ils vraiment LE travail de L infirmier -E ? Surtout médecin hospitalier

  26. Gilles Istres Le 18 mai 2017 - Répondre

    Mediapart laisse entendre qu’elle fait du lobbying pour les laboratoires pharmaceutiques.
    On verra mais elle semble déjà avoir des casseroles.

  27. Anais Wafflard Le 18 mai 2017 - Répondre

    C était pas compliqué de la remplacer.

  28. Pas convaincue

  29. Annou Nanou Le 18 mai 2017 - Répondre

    çà m a l air bien ! elle sait de quoi elle parle elle zu moins !

  30. Doit quand même faire ses preuves et se souvenir à jamais de quelle corporation elle est issu!

  31. Lise Durlot Le 18 mai 2017 - Répondre

    Laissons le temps au temps … et voyons si les intérêts primeront
    Faut toujours laisser une chance aux personnes ça nous donne aussi l espoir. .. et un premice de renouveau lol …

  32. Serge Bonnaillie Le 18 mai 2017 - Répondre

    et les autres, elles font partie du paysage pour se faire avoir????

  33. Comme St Thomas, je crois que ce que je vois ! Lol

  34. Virginie Boisset Le 18 mai 2017 - Répondre

    C un médecin et on sait quelle considération ont le plus souvent (pas tous heureusement) les médecins envers les infirmières… et quelle considération a l hôpital pour le domicile !! Sa préoccupation première ne sera pas les IDEL…
    J’espère qu’elle se souviendra que la consult médicale vient d être augmentée (2€ pr qlq minutes) et que les infirmières continuent à faire des actes gratuits !

    • Mayeu Deuwi-arii Le 19 mai 2017 - Répondre

      C’est exactement la réflexion que je me suis faite. …

    • Arnaud Maurer Le 19 mai 2017 - Répondre

      Sans parler des différences entre les indemnités de déplacement entre autre

    • Stéphanie Andre Le 19 mai 2017 - Répondre

      Pour venir dans ma commune, un médecin traitant du même secteur que notre cabinet prend 54 euros!!!! Pour 10 min vite fait car il n’a pas le temps. .. 54 euros!!! Nous c’est 16,98 pour une psg et id et on y passe plus de temps!!! Aberrant!!!!!!

    • Laurent Locher Le 19 mai 2017 - Répondre

      En plus de 20 ans de libéral je n’ai jamais facturé 12.40 en ik. En montagne je suppose mais comment gères tu le temps que tu dois passer pour faire 30 ou 40 km ? En plus des 10 ou 15 mn minimum pour la psg ? Comment programmer une psg unique par heure. Même pour 16.98 brut c’est du bénévolat.
      Explique nous, merci.

    • Virginie Boisset Le 19 mai 2017 - Répondre

      Oui la différence de déplacement, c une honte

    • Pascale Deleuze Le 19 mai 2017 - Répondre

      On nous alignera jamais aux frais de déplacement des médecins car 1)ils ont fait beaucoup plus d’années d’études que nous????? et 2)pour faire des économies à la cq il faudrait que ça soit eux qui diminuent leur frais de déplacement re ????

    • Sofia Julia Le 19 mai 2017 - Répondre

      On sera toujours mal considéré

    • tu as un doute sur la véracité de ce qu elle dit?
      J ai des collègues qui ont été prié de rembourser 12 000 euros en moyenne d ik car la sécu avait estimé qu elles ne devaient pas les facturer et pourtant mes collègues parcouraient bien 30 à 40 kms aller retour pour aller effectuer un soin….et oui parfois on fait bel et bien du bénévolat et en plus on nous prend pour des cons

    • Giovanni Motto Le 22 mai 2017 - Répondre

      Tant qu on fera des soins gratuits ils continuerons

  35. Alain Anelli Le 18 mai 2017 - Répondre

    J’ai écouté Nicolas Hulot qui n’est plus aussi vindicatif devant la réalité alors que va faire notre ministre devant les siennes??

  36. De toute façon c’est l’Europe qui décide
    Alors le métier d’infirmier va mourir c’est tout et c’est comme ça

  37. Sabine Qdx Le 18 mai 2017 - Répondre

    Au moins, elle saura de quoi elle parle… laissons lui une chance!
    Je veux y croire moi!

  38. J’adore lire ce genre de commentaire naïf ! Parce que vous croyez qu’elle va se soucier de nous ? laissez moi rire…

  39. Liv Ina Le 18 mai 2017 - Répondre

    En étant professeur je pense qu’elle n’est déjà plus dans le bain et la cohue des services, c’est déjà loin tout ça pour elle je pense…espérons qui lui en reste quelques souvenirs

    • Marine Yechou Le 19 mai 2017 - Répondre

      Pas forcément ; professeur ne veut pas simplement dire qu’elle enseigne ; au chu les professeurs font tourner les services

    • Liv Ina Le 19 mai 2017 - Répondre

      Marine Yechou oui je le sais mais ils passent souvent en coup de vent dans les services car ils sont bien pris en consultations recherche…. s’ils se souviennent de leur passage à plein temps dans les services alors on sera bien représentés

    • Lili ArnLabat Le 20 mai 2017 - Répondre

      je suis d’accord avc Liv elle n’est plus vraiment sur le terrain, mais plus dans la recherche …

  40. Magali Pisanias Le 18 mai 2017 - Répondre

    Suis septique. …on verra

  41. Aurelie Lieven Le 19 mai 2017 - Répondre

    Moi, j’ai envie d’y croire 😉 restons optimiste voyons! et si ça ne colle pas avec nos aspirations, ça veut peut-être dire qu’il est temps de faire entendre notre voix de manière plus significative et d’arrêter d’être dans l’attente.Prenons les choses en main: c’est de notre profession dont on parle, à nous de lui donner Vie ; Mais là, le point positif, c’et que cette nouvelle ministre vient du monde de la santé, alors, laissons là nous montrer ce dont elle est capable avant de critiquer et d’être dans le jugement. Le propre de l’infirmière n’étant pas la neutralité d’ailleurs… 😉 on en reparle dans 6 mois 😉

  42. Zoreydesiles Run Le 19 mai 2017 - Répondre

    Aucun regret quant à Touraine !!!! Pour la nouvelle, demandons aux infirmières qui travaillent en onco avec elle; comment elle les considère !!!!

  43. J’espère Sabine qdx croisons les doigts..

  44. Mère Denis Le 19 mai 2017 - Répondre

    En même temps, pas difficile de faire mieux que la MST

  45. Laura Nella Le 19 mai 2017 - Répondre

    On attend !!! On veut des actes nous !!!!!!

  46. Ça ne sera jamais pire

  47. Jo Delaf Le 19 mai 2017 - Répondre

    Espérons qu’elle se souviendra de ses études, de ses débuts et qu’elle ne décevra pas ses collègues et surtout tous ceux qui font une partie de leur boulot : infirmier(e)s, aides-soignants, manipulateurs radio etc… elle est en haut de l’échelle, est-ce qu’elle daignera regarder ce qui se passe en bas ? affaire à suivre….

  48. les IDEl les oublié(e)s les petites mains chaleureuses auprès des personnes âgées seules ou éloignés ..ou autres personnes isolées

  49. Patricia Lelong Le 19 mai 2017 - Répondre

    J’ai envie d’y croire. Laissons lui faire ses preuves…. ou pas. Ne jugeons pas sans savoir, sans voir…

  50. Etienne Deharven Le 19 mai 2017 - Répondre

    Elle devrait avoir le courage de reconnaître l’hérésie du sida, ne pas se laisser dominer par le business de « Big-Pharma » et comprendre que les vaccins sont inutiles et souvent très dangereux !! « Pour en finit avec Pasteur »…..

  51. Super ! Une femme de terrain .

  52. Quel est ton avis Vir Ginie?

  53. Vir Ginie Le 19 mai 2017 - Répondre
  54. Ç est une bonne chose

  55. Méfiance. D’une part ce n’est pas dit qu’elle reste après les législatives. Et d’autre part elle devra se soumettre aux exigences de Bercy en matière de réduction budgétaire.

  56. Naima Assamir Le 19 mai 2017 - Répondre

    Moi j y crous mais expliquons lui nis miseres.le plys important maintenant c est de l informer de nos dufficultes via tout moyen de la toucher

  57. Fabrice Ferment Le 19 mai 2017 - Répondre

    Difficile de faire pire!!on verra bien mais les Bisounours n existent pas!!

  58. Sofia Julia Le 19 mai 2017 - Répondre

    On sera toujours mal traité

  59. Gaelle Gautier Le 19 mai 2017 - Répondre

    Ça peut pas être pire…
    Mais quelle considération aura un medecin pour les para médicaux ???
    Généralement les médecins sont loin des réalités de terrain, du moment que le boulot est fait, on ne cherche pas a savoir comment, en institution ou en libéral…
    Attendons de voir…

  60. Sophie Casanova Le 19 mai 2017 - Répondre

    Et que les pharamaciens piquent les vaccins (grippe) !!!

  61. Benedicte Barbez Le 19 mai 2017 - Répondre

    Très heureuse et admirative de son parcours, une femme de terrain qui saura nous comprendre !

  62. Virginie Di Dio Le 19 mai 2017 - Répondre

    Ça avancera le jour où nos syndicats et notre ordre monterons au creneau pour defendre notre profession . En attendant on bosse , on deperit …

  63. Julie Martineau Le 20 mai 2017 - Répondre

    Ca ne peut pas être pire que MST

  64. Lili ArnLabat Le 20 mai 2017 - Répondre

    je pense qu’elle est loin de nos problèmes, elle va nous coller des vaccins obligatoires et pour le reste … à voir, mais elle est plus dans la recherche que sur le terrain depuis longtemps .. quoi qu’il en soit, elle ne fera jamais pire que MST !

  65. Laissons la arriver….

  66. Gladys BC Le 21 mai 2017 - Répondre

    Comme Si un medecin chercheur clinicienne pouvait être qq de proche de la réalité pour les infirmières ….. je doute qu’elle soit plus proche Que La MST ……

  67. Ghislaine Cuello Le 21 mai 2017 - Répondre

    Les réalités du terrain ?!

  68. On essaie !? ?pas le choix …alors soyons positifs

  69. On y croit !

  70. Sabine Hervault Le 22 mai 2017 - Répondre

    On connait surtout surtout son aversion pour les libéraux… à bon entendeur…

  71. Chou Shana Le 22 mai 2017 - Répondre

    Ama Ia

  72. J’ai envie d’y croire
    De toute façon ca peu pas être pire !!!
    Enfin je l’espère

  73. Nelly Gourmelon Le 22 mai 2017 - Répondre

    Peu importe la politique, il est toujours plus intelligent et légitime d’avoir de la compétence à un poste, mais ça, ce n’est pas toujours compatible avec les copinage de gouvernement, c’est pour ça qu’on en est toujours arrivés aux mêmes résultats, mettons des financiers, aux finances, dés économistes à l’économie, etc, après on pourra envisager des choses en connaissance de cause! mais non, si peu! alors allons-y continuons à nous leurrer!

  74. C est une personne qui est pour le développement des maisons de santé afin de faciliter les soins de premier recours

  75. Elle peut pas être pire que la frustrée de MST

  76. Laurent Brisson Le 22 mai 2017 - Répondre

    Aucun jugement pour le moment ….je ne la connais point
    Just wait and see ….

  77. J’espère qu’elle fera mieux beaucoup mieux que Touraine qui a saccagé notre profession et les droits des patients en supprimant des lits à tout bout de champs….Améliorera t’elle les conditions HAD IDE où la nomenclature vient d’être revue à la baisse pour la prise en charge des HAD. En ce qui me concerne je REFUSE de signer cette nouvelle convention et j’ai pris la décision de REFUSER toute nouvelle prise en charge HAD. Parce que c’est de l’exploitation pure et simple.

  78. Audrey Beaumelle Le 24 mai 2017 - Répondre

    A voir…..

  79. Nathalie Lorson Le 24 mai 2017 - Répondre

    On va y croire !!

  80. On verra !!! Stop les fantasmes et les projections totalement gratuites … Laissez là faire des propositions bon sang !

  81. Melyss Medd Le 24 mai 2017 - Répondre

    Cy Be

  82. Tara Javra Le 25 mai 2017 - Répondre

    Si on est aussi nombreuses a se faire connaitre que lors des mannifs ….elle peut etre rassure ..

  83. J’attends de la voir à l’œuvre ainsi que son équipe.

  84. […] de la Santé ont été plutôt bien accueillis par les différentes professions concernées, et notamment par les infirmières et infirmiers libéraux. Les IDEL(s) attendent cependant des actes et les prochains mois permettront de confirmer ou […]

Laisser un commentaire