Hausse de la CSG : conséquences pour les infirmiers libéraux

Hausse de la CSG : conséquences pour les infirmiers libéraux

La hausse de la CSG sera-t-elle sans effet pour les infirmières libérales ?

Comme tous les indépendants et commerçants, les infirmières libérales sont dans l’attente des textes définitifs, visant à encadrer et à compenser la hausse de la CSG, qui sera applicable au 1er janvier 2018.

La hausse de la CSG, un engagement du Président de la République

La hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) faisait partie des engagements de campagne du président actuel, M Emmanuel Macron. C’est donc sans surprise, qu’Edouard Philippe a annoncé dans les premières semaines de son mandat de Premier Ministre, a confirmé que cette hausse serait applicable pour tous à compter du 1er janvier 2018. Cependant, cette hausse devait, aux yeux du candidat Macron, s’accompagner de mesures de compensation, afin qu’aucun travailler, salarié ou indépendant, ne perde en pouvoir d’achat suite à cette hausse.

Ces compensations ont été précisées pour chaque catégorie de travailleurs. Ainsi les professions libérales et les indépendants ont dû attendre le 5 septembre dernier pour connaître en détails ces différentes mesures d’ajustement. Ces annonces, faites par Edouard Philippe, ont suscité de vives réactions de la part des syndicats représentant les infirmières et infirmiers libéraux. En effet, la hausse de la CSG pour les salariés devait être annulée, dans ses effets, par la suppression des cotisations Maladie et Chômage, prélevés sur les salaires. Mais comment faire pour les indépendants et notamment les infirmières libérales, qui ne sont pas soumis aux prélèvements chômage ?

Les infirmières libérales, des indépendants non impactés par la hausse de la CSG

C’est donc un véritable tour de passe-passe, auquel s’est livré le gouvernement, qui, il faut le préciser, entend bien réformer le régime Chômage des indépendants. La hausse de la CSG de 1.7 point applicable à partir du 01er janvier 2018 sera donc compensée en deux temps pour les indépendants :

  • Le taux de cotisations d’allocations familiales sera réduit de 2.15 points (ce taux varie actuellement entre 2.15 % pour les revenus inférieurs à 43.151 euros et 5.25 % pour les plus hauts revenus).
  • Une diminution des cotisations d’assurance maladie de 1.5 point représentera le deuxième temps de cette compensation.

Pour aider les indépendants et donc les infirmières libérales, le gouvernement a chiffré les conséquences de ces mesures. Pour un travailleur indépendant, dont la rémunération serait égale au SMIC, ces mesures entraineraient un gain de 270 euros par an, alors que ce dernier est estimé à 550 € pour un indépendant, percevant environ 2.400 euros par mois.

C’est donc bien une opération (presque) blanche, qui a été dévoilée par le Premier Ministre, et les infirmières libérales auraient pu croire qu’elles allaient bénéficier de cette mesure de manière inconditionnelle.

Les infirmières libérales, des indépendantes pas comme les autres ?

En effet, le Premier Ministre précisa, au cours de cette présentation, que ces mesures ne seraient applicables qu’aux infirmières libérales installées dans des zones sous dotées. Cette précision a fait réagir vivement les infirmières et infirmiers libéraux mais aussi les syndicats. Tous se sont insurgés contre cette mesure, jugée discriminante et le gouvernement a très rapidement réagi en supprimant cette condition d’application. Le 6 septembre, c’est Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, qui a confirmé ce revirement et ainsi rassuré toutes les infirmières libérales :

« Conformément aux engagements présidentiels, la mesure de suppression des cotisations salariales et d’augmentation de la CSG visant à améliorer le pouvoir d’achat des actifs entrera en vigueur au 1er janvier 2018. Le dispositif mis en place pour les travailleurs indépendants s’applique bien à tous les professionnels libéraux, a fortiori à l’ensemble des professionnels de santé libéraux »

Mais cette prise en compte de la contestation des Infirmières libérales n’a pas calmé l’ardeur des IDEL(s). Ainsi, la Fédération National des Infirmiers (FNI) a déjà fait connaître une nouvelle revendication en soulignant que Le seul engagement ferme de la ministre porte sur le taux des cotisations familiales des professionnels des santé libéraux qui sera réduit de 2,15 points afin de neutraliser, pour tous, les niveaux de revenus, les effets de la hausse de 1,7 point de CSG. Il s’agit donc bien de rappeler, que les infirmières libérales resteront vigilantes afin que la promesse du candidat Macron soit tenue par le président, à savoir une compensation totale et sans conditions de cette hausse de la CSG.

Et vous, pensez-vous que cette hausse de la CSG sera sans effets sur les revenus des infirmières libérales ?

By |2018-04-12T15:14:36+00:0025 septembre 2017|IDEL au quotidien|60 Comments

60 Comments

  1. Severine Plazen Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Sabine Amr

  2. Virginie Counil Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Je sens qu on va se faire encore avoir! Je sais pas…. je dis ca enfin je dis rien!

  3. Francoise Blondel Le 25 septembre 2017 - Répondre
  4. Olivier Rigucci Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Il est vrai que les infirmiers
    Ne donnent pas assez il faut quand même rappeler que
    C’est la seule profession ou
    On fait des promos
    1er soins plein tarif
    2ème à moitié prix
    3ème offert
    Sans compter les passages
    Non facturés pour relever
    un client qui est tombé ou a
    Un problème, les passage à la pharmacie etc. …
    Mme la ministre n’a qu’a donner l’exemple. …..
    Si les gens ne réagissent
    Le santé va vraiment en
    Souffrir.

    • Michael Langlois Le 25 septembre 2017 - Répondre

      quand aux 2 euro 50 de déplacement …je met au défi quiconque de me citer un corps de métier qui se déplace pour moins..?

    • Marie Paule Aoun Duflot Le 25 septembre 2017 - Répondre

      Exactement ça ?

    • Yannis Lemarchal Le 26 septembre 2017 - Répondre

      On est des sous mèrdes pour des personnes

    • Stéphanie Grangemar Le 26 septembre 2017 - Répondre

      C’est pas la seule profession qui brade ses soins, les sages femmes libérales aussi sont à 1er soin taux à 100% et 2ème soin, à 50% !!

    • Marina Chevalier Le 26 septembre 2017 - Répondre

      On fait nos soins avec coeur mais faut pas abuser!!!.on devrait être payé pour chaque acte qu on fait! D autant que si on fait une prise de sang..en 2 eme soin… On est payé 1/2 prix!.. Mais on L achemine.. Au labo! Et pas à vélo!.. Le 3 eme acte .. Gratuit…! Pour si peu que C est une IM, on fournit L aiguille et la seringue!!
      Nos syndicats devraient essayer de rétablir tout ça!!!
      On a des ordos juste pour ôter des fils aussi… Car on coûte trop cher à la Secu!!!… C est bien gentil .. Mais, qui fait les soins locaux… Si infection.. Si problème… C est L IDE qu on va  » charger »!!!.. Qui est juste venue une fois pour enlever les fils..
      La Sante des français est en péril!! Et notre profession?…??

    • Bapt Man Le 27 septembre 2017 - Répondre

      Le non cumul à taux plein des actes concerne toutes les professions de santé

    • Yann Laverdure Le 27 septembre 2017 - Répondre

      Et on fournit le materiel

    • Deborah Deutsch Le 28 septembre 2017 - Répondre

      Et l’augmentation du diesel on en parle ? Je suis dégoûtée..

    • Claudie Stolies Le 28 septembre 2017 - Répondre

      nous les auxiliaires de vie ..qui intervenons après vous ou avant vous les infirmières libérales..nous sommes dans l ombre ..

  5. Elisabeth Humeau Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Macron n’est pas mon président! J’ai voté Mélenchon…gouvernement libéral en marche pour le pire….

    • Pas le mien non plus ?

    • Isabelle le Touzic Le 25 septembre 2017 - Répondre

      Idem

    • Edouard Gioanetti Le 26 septembre 2017 - Répondre

      Lol cz serait pire avec lui…

    • Bastino Lamour Le 27 septembre 2017 - Répondre

      Ouais enfin melenchon n’aime pas le libéral

    • Edouard Gioanetti Le 27 septembre 2017 - Répondre

      Oui il aime pas les gens independants; ceux qui sont a leur compte…..font rentrer dans un moule avec lui, dire amen a tout ce quil dit….un despot hypocrite

    • Lili ArnLabat Le 30 septembre 2017 - Répondre

      Mélenchon c’est la gauche radicale alors attention, les patrons, les libéraux etc .. on serait encore plus mal lotis et puis c’est pas parce que Macron n’est pas ton président qu’il ne va pas t’imposer ses règles pendants 5 ans ! c’est idiot de défendre une idée comme ça ! … je déteste aussi Macron mais là n’est pas la question !

    • Benoit Noel Le 1 octobre 2017 - Répondre

      Edouard Gioanetti n’importe quoi
      Il replace justement l’humain au centre de son projet…

  6. Khalee BlackDiamond Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Néférouré Djahlau

  7. Dominique Diry Le 25 septembre 2017 - Répondre

    DNC et je reste polie ….

  8. Isa Agnola-Gilbert Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Mélenchon mdrrrr

  9. Corinne Kowaski Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Entre ça Et la hausse du gasoil vous allez déguster!! Qui a voté pour ce bouffon?

    • Irene Utzeri Le 26 septembre 2017 - Répondre

      Pas moi

    • Lili ArnLabat Le 30 septembre 2017 - Répondre

      on s’en fou, il est là de toutes façons … toutes les professions qui utilisent les déplacements vont être en galère .. au lieu de faire baisser l’essence pour inciter à acheter des véhicule essence (qui consomment plus que le gasoil) non, augmentation du gasoil ! ben faut que le pauvre petit français crache encore

  10. Isabelle Giraud Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Mélenchon ??
    Pour nous foutre de nouveau en fonction bien étatisée ???? Libéral ça veut bien dire ce que ça veut dire!

  11. Carole Dhaussy Le 25 septembre 2017 - Répondre

    Heureusement qu il existe des syndicats pour défendre nos droits …

  12. Céline Gaspardo Le 26 septembre 2017 - Répondre

    Tout est bon pour nous taxer un peu plus

  13. Jacky Goslan Le 26 septembre 2017 - Répondre

    Arrêter de critiquer mr Macron
    La gauche a merde
    La droite a coulé avec son pretendant qui a spolié le contribuable
    Pour finir Mélanchon
    Qui a eu plusieurs héritages. Ne sait plus quoi de son argent et veut defendre les pauvres
    Et le pen avec des emplois fictifs à Bruxelles
    On a pas eu le choix

    La France est un grand pays qui nourrit l étranger avant le Francais
    On ne peut plus refaire le monde

  14. Coco Calo Le 26 septembre 2017 - Répondre

    Vaste fumisterie…ils ne cèdent jamais si vite…que vont ils nous pondre après ça ?

  15. Myriam Bonnet Le 27 septembre 2017 - Répondre

    Le libéral est un miroir aux allouettes. J’ai compris au bout de 8 ans et suis retournée dans la structure d’où je n’aurais jamais du partir. Moins payée mais au final gagnante sur tous les plans. Courage a celles et ceux qui continuent…

    • Silvia Nayana Le 27 septembre 2017 - Répondre

      C’est surtout que pour arrêter faut avoir la trésorerie qui permettra de payer les charges rétroactives (sinon y’a longtemps que je me serais barrée aussi ?)

    • Keishi Fenua Le 28 septembre 2017 - Répondre

      J’ai fait comme toi Myriam et je ne regrette rien!

    • Myriam Bonnet Le 28 septembre 2017 - Répondre

      Pour la trésorerie ça été dur. Je me suis sérré la ceinture pendant plus d’un an car évidemment pas d’étalement des charges dues

    • Edouard Gioanetti Le 28 septembre 2017 - Répondre

      Pareil pour moi…j’ai arrêté au bout de 6 ans…libéré , libéré….

  16. Gwendalina Carmela Le 27 septembre 2017 - Répondre

    Laura Fischer

  17. Claire Rimour-Lavaure Le 27 septembre 2017 - Répondre

    J’ai fait la formation nomenclature récemment et apparemment c’est valable pour toutes les professions médicales et paramédicales. Les kinés, les dentistes, tous a la même enseigne sauf que c’est notre profession où c’est le plus visible…

  18. Aurélie Frery Coudret Le 27 septembre 2017 - Répondre

    Mickaël Frery

  19. Xavier Leprince Le 27 septembre 2017 - Répondre

    Kévin Pignéde mieux en mieux!!!

  20. Mamé Nana Le 27 septembre 2017 - Répondre

    Peu importe le gouvernement droite gauche extrémiste vert bleu rouge jaune noir sud nord est ouest : ON SE FERA TOUJOURS ENFLÉ

  21. Camille Gangloff Le 27 septembre 2017 - Répondre

    Audrey Lescasse

  22. Sanon Ismaile Dossama Le 27 septembre 2017 - Répondre

    que dieu nous aide

  23. Vince Guilbaud Le 28 septembre 2017 - Répondre

    Même les médecins on leur évolution… début novembre pour maladie lourde la consulte passe a 70 euros…..

  24. Charlène Rollet Le 28 septembre 2017 - Répondre

    Elise Leduc Gaël Amandine Bergara

  25. Charlène Rollet Le 28 septembre 2017 - Répondre

    Toony Toon’s

  26. Chantal Bessac

  27. Garga Mel Le 30 septembre 2017 - Répondre

    Un peu de vaseline merci!

  28. Lili ArnLabat Le 30 septembre 2017 - Répondre

    question : CSG déductible ou non déductible ??? vol qualifié ou arnaque de l’état ??

  29. Myriam Kerioui Ferrandis Le 30 septembre 2017 - Répondre

    À peine installée, déjà mécontente…. Bienvenue dans le club des Nanas (ou pas) même pas blondes , qui se promènent toute la journée dans leur 4/4 !!!!

  30. Et, Que fait l’ordre infirmier ?……….. Rien…..

Laisser un commentaire