Les Infirmières libérales, déjà championnes avant même le 15 juillet

Les Infirmières libérales, déjà championnes avant même le 15 juillet

 

Les Infirmières libérales, déjà championnes avant même le 15 juillet !

 

C’est le 15 juillet 2018, que se jouera la finale de la coupe du monde de football en Russie. En attendant, les infirmières et infirmiers libéraux devront composer avec cette période si particulière, durant laquelle l’engouement des patients et des patientes peut avoir des conséquences sur leur quotidien. D’autres études d’opinion donnent aussi à ces infirmières libérales d’autres sujets de discussion…

Les infirmières libérales pendant la coupe du monde, une adaptation nécessaire

Même si les femmes en général, et parmi elles les infirmières libérales en représentent une partie, se sont mises depuis plusieurs années à supporter les équipes de football, la coupe du monde en Russie semble moins les perturber que leurs homologues masculins. Avec des emplois du temps déjà surchargés, l’idée de devoir réorganiser leur plan de travail quotidien est une idée, que très peu d’infirmières et d’infirmiers libéraux. Entre les soins à prodiguer et un match de foot, même si il concerne l’équipe de France, les infirmières libérales ne se posent pas la question. Cela ne les empêche pas cependant de rester à l’affût, ne serait-ce que pour pouvoir échanger avec leur patientèle sur le sujet qui monopolise toutes les discussions depuis le 14 juin.

La coupe du monde de football ne serait donc pas une source d’insatisfaction pour les infirmières et infirmiers libéraux, même si ces professionnels de santé peuvent néanmoins souffrir d’effets indirects de cet évènement sportif. Combien de rendez-vous annulés au dernier moment et encore plus lorsque les Bleus doivent fouler les pelouses russes ? Combien de portes closes devant l’infirmière libérale, déjà irritée de devoir se contenter d’écouter les résultats sportifs à la radio dans sa voiture entre deux rendez-vous ? …

Il n’existe pas, et c’est aussi bien ainsi, de statistiques sur ce sujet particulier. Pourtant, il est incontestable, que ce phénomène est bien réel. Un évènement sportif de cette ampleur (avec les Jeux olympiques, la coupe du monde de foot reste la manifestation sportive attisant le plus l’engouement des Français et des Françaises) a des répercussions sur tous les secteurs de notre économie. Le domaine de la santé en général, et les infirmières et infirmiers libéraux, n’échappent pas à la règle, même si il demeure impossible, à l’état actuel, de mesurer précisément cet impact et les conséquences, qu’une telle manifestation engendre.

 

Des statistiques pour souligner la première place des infirmières libérales !

 

Pourtant, à notre époque, des sondages et des études statistiques sont réalisés sur tous les sujets, certains des plus sérieux et d’autres plus légers voire même ironiques. Un de ces sondages place l’infirmière libérale sur la première marche du podium, même s’il n’est pas sûr que cela soit valorisant pour la profession. En effet, le site de rencontres Ashley Madison a réalisé une enquête en France, en interrogeant 1.000 personnes. Il s’agissait de connaître les professions, regroupant le plus de personnes infidèles dans leur couple.

En ce qui concerne les hommes, le titre de profession la plus infidèle de France revient aux métiers de la vente, suivis de près par les métiers de l’informatique. En revanche, lorsque les personnes interrogées doivent se prononcer pour les femmes, la première profession adultérine consacre les métiers de la santé, parmi lesquelles infirmières libérales et hospitalières. Il ne s’agit pas du fantasme de l’infirmière mais bien de la perception qu’ont les sondés de chacune des professions citées. Rien donc de très valorisant dans ce sondage, qui, faut-il le préciser, n’a pas été réalisé dans les règles de l’art (les personnes sondées n’ont pas été échantillonnées comme cela se produit lorsque les opérations sont réalisées avec rigueur et professionnalisme). Dans tous les cas, voilà un autre sujet de discussion pour changer des incontournables résumés de matchs, auxquels les infirmières libérales ont droit lors de la visite de leur patientèle.

Et vous, la coupe du monde, vous la suivez de manière assidue ou plutôt au travers des yeux de vos patients ? Et ce sondage sur les professions les plus infidèles, cela vous irrite ou vous faut sourire ?

By | 2018-06-29T14:44:06+00:00 29 juin 2018|IDEL au quotidien|0 Commentaire

Laisser un commentaire