Désobéissance et contestation, la colère gronde chez les infirmières libérales

Désobéissance et contestation, la colère gronde chez les infirmières libérales

Avant même de connaître le détail des réformes qui les concernent et qui seront dévoilées le 18 septembre prochain, les infirmières et infirmiers libéraux se révoltent et exigent que leurs demandes soient entendues.

Les infirmières libérales appelées à … attendre, attendre, attendre !

Les revendications des infirmières et des infirmiers libéraux se multiplient, et les relations se tendent avec le Ministère de la Santé. Pour répondre à ces revendications, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, ne semble avoir qu’un seul mot d’ordre à adresser à tous les professionnels de santé. Le vendredi 14 septembre, elle répondait ainsi à toutes ces revendications : « Nous allons dans quatre jours proposer une réforme du système de santé ». Il faudra donc attendre jusqu’au 18 septembre prochain pour en savoir plus, même si on peut se douter, que toutes les attentes ne seront pas satisfaites, et que la colère risque de s’intensifier.

Il faut dire, qu’en matière de patience, les infirmières et infirmiers libéraux ont fait preuve d’exemplarité. Avant même que cette réforme ne soit dévoilée, la profession est déjà en ordre de marche pour la contestation, puisque les trois syndicats représentatifs des IDEL(s) ( Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), Convergence Infirmière et la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI)) ont d’ores et déjà appelé à la contestation, non pas pour dénoncer la Réforme à venir mais pour contester l’absence d’avancées dans les négociations conventionnelles.

Un appel à la contestation et à la révolte infirmière, une bouteille à la mer ?

Depuis plusieurs semaines, la profession toute entière est dans l’attente d’une sortie de crise, qui ne vient pas, et chacun des syndicats représentatifs a imaginé des formes de contestation diverses. Ces dernières poursuivent cependant un objectif commun : souligner l’importance des infirmières libérales dans le système de santé et insister sur la nécessité de repenser leurs missions. Le Sniil a même décidé d’appeler à la désobéissance en demandant aux infirmières libérales de facturer tous les actes de vaccination contre la grippe. Autant dire, que cette demande implique qu’une menace existera bel et bien pour les infirmières libérales, qui pourront se voir concernées par une procédure en réclamation d’indus. Mais pour le Sniil, cette mesure devrait « « engorger les caisses d’assurance maladie » tout en mettant en lumière le rôle essentiel des IDEL(s) en matière de vaccination. En demandant aussi la suspension de toute prescription de matériel, le Sniil espère que les patients se retourneront alors vers les médecins généralistes pour qu’ils effectuent eux-mêmes ce renouvellement de pansements ou de perfusion. Autant dire, que les tensions sont vives non seulement vis-à-vis de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie mais aussi vis-à-vis des médecins eux-mêmes.

Entre désobéissance et colère, les infirmières libérales sont au bout du bout

Pour Convergence infirmière, ces demandes peuvent se retourner contre les infirmières libérales, et le syndicat a donc imaginé des moyens de contestation censées pénaliser les caisses d’Assurance Maladie sans faire peser de nouvelles menaces sur les IDEL(s). Convergence infirmière appelle donc les infirmières libérales à facturer tous les « actes invisibles » (actes inclus dans d’autres soins, actes non facturables, …). Cette facturation devra être valorisée à 0 € (et donc sans incidences possibles pour les infirmières libérales) et suivre la procédure de la télétransmission, ce qui contraindra les caisses de traiter ce flux anormal. D’autre part, le même syndicat invite chaque infirmière libérale à émettre, tous les jeudis à partir du 20 septembre, une feuille de soins en papier, qui sera envoyée à la Caisse par voie postale, encore une méthode pour « d’emboliser les caisses sans pénaliser les infirmières ».

Quelle que soit la solution retenue, chaque infirmière libérale tend à faire savoir que « trop c’est trop », et que les limites de leur patience ont été dépassées. Ces pratiques contestataires seront-elles suffisantes pour obliger l’Assurance Maladie à faire de nouvelles propositions en vue de la reprise des négociations conventionnelles ? Rien n’est moins sût, d’autant plus que les autorités publiques sont déjà concentrées sur la Réforme du Système de Santé, que l’on présente déjà comme ambitieux et innovant.

 

Et vous, allez-vous contester ce silence de l’Assurance Maladie ? Si oui, sous quelle forme ? Estimez-vous que ces mesures soient suffisantes pour sortir de l’impasse de ces négociations conventionnelles ?

 

 

 

 

 

By | 2018-09-16T17:18:17+00:00 16 septembre 2018|IDEL au quotidien|90 Comments

90 Commentaires

  1. Algoritmi Al-Khwarizmi
    Algoritmi Al-Khwarizmi Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Concrètement comment fait on pour facturer par exemple un pansement simple ami2 avec des AIS? Moi si je facture il passera à 6.30€ comment lui donner une valeur de zéro?

  2. Marianne Seguela Peyrat
    Marianne Seguela Peyrat Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Je le fais déjà qd mon logiciel me demande voulez vous le conserver en acte gratuit je mets oui du coup sur la facture y’a 0 euro….😉

  3. Marc Dudkiewicz
    Marc Dudkiewicz Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Moi aussi je le fais déjà depuis un moment. Et même pour les admr et SSIAD.

  4. Nath Dum
    Nath Dum's Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Tu factures les ais, et ton pansement est un acte gratuit.. les logiciel ont un icone acte gratuit..

  5. Eve Henry
    Eve Henry Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Liliane Henry

  6. Arnaud Colin
    Arnaud Colin Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Personnellement ça fait longtemps que je valorise mes actes gratuits en les faisant apparaîtrent sur mes FSE, il m’arrive même régulièrement de télétransmettre des factures à 0€.

  7. Sakina Hassani Soumare
    Sakina Hassani Soumare Le 16 septembre 2018 - Répondre

    moi je facture systématiquement les acte gratuit apres un contrôle tu veux bien leur faire comprendre que tu taf. vraiment

  8. Noémie Leclere
    Noémie Leclere Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Le seul effet que ça aura sera de retarder nos paiements derrière et nous serons à nouveau pénalisées

  9. Valerie Matton
    Valerie Matton Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Franchement un acte a facturé papier le jeudi , vous pensez vraiment que ça va surcharger les caisses … Mdr on a qu’à faire des factures papiers que les patients enverront aux caisses. Nous aurons enfin du soutien des patients qui raleront pour les délais de remboursement .

    • Julines Gnclvs
      Julines Gnclvs Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Oui ça peut surcharger les caisses, si on est passé au tiers payant c’est aussi pour réduire le personnel qui gère ces papiers derrière.

    • Genevieve Roux
      Genevieve Roux Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Si on ne fait rien après faut pas se plaindre
      Et je penses que si toutes on agit ensemble on a vraiment un pouvoir. Facturer une inj
      Ça prend pas bcp de temps et si tout le monde joue le jeu ça peut leur monter qu’on est déterminées

    • Yvonne Hernu
      Yvonne Hernu Le 17 septembre 2018 - Répondre

      N’oubliez pas que si vous faites suer vos patients,ils changeront d’IDE

    • Jean-Pascal Anat
      Jean-Pascal Anat Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Heu… on est près de 90 000 ???
      Ben une ou deux feuilles papier chacun…. oui il y aura une incidence….

    • Valerie Matton
      Valerie Matton Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Jean-Pascal Anat malheureusement ce ne sera pas 100 000 feuilles qui arriveront par jour .Pas que je sois défaitiste mais les 100000 idel que nous sommes ne travaillent pas toutes tous les jeudis du mois et puis dans ces 100000 certaines sont remblacantes ou en collaboration et ne peuvent donc pas envoyer de feuilles!! Puis mathématiquement les 2/3 qui restent vont inonder 156 CPAM soit environ 480 factures papiers chaque jeudi …en espérant que nous serons toutes informées de l’action , là je suis un peu défaitiste ou pas …les 3/4 !!. Bref c vraiment ce que nous voulons les innonder et les faire plier avec 300 factures en plus par semaine😂

    • Genevieve Roux
      Genevieve Roux Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Valerie Matton c’est pas une raison pour baisser les bras subir et ne rien faire

    • Valerie Matton
      Valerie Matton Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Genevieve effectivement ne boissons pas les bras , relevons nous tous et toutes .il faut agir plus fort encore et ne pas se limiter à une feuille un soin mais une série pour laquelle le patient aura régler. Il enverra lui même sa feuille et vérifiera son remboursement.la sécu sera bien obliger de les remboursé dans des temps correct car pour nous ils s’en tâcherons,C sûr

  10. Sophie Hll
    Sophie Hll Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Violette on commence ?

    • Violette Giulia
      Violette Giulia Le 16 septembre 2018 - Répondre

      Oh bordel t’imagines le boulot et le risque d’erreur si ça se facture qd mm 😰

    • Peter Chus
      Peter Chus Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Violette Giulia Il faut le faire Violette ! vous devez vous mobiliser, c’est maintenant où jamais ! …demain ils vont mettre en, place le métier d’assistant médical pour les généralistes !!!!

  11. David Charmillon
    David Charmillon Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Ne pas confondre acte gratuit et acte non payant ….

    • Christine Issartial
      Christine Issartial Le 17 septembre 2018 - Répondre

      C’est quoi la différence ?🤨

    • David Charmillon
      David Charmillon Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Christine Issartial le non payant est inclus dans une séance facturable.

      L’acte gratuit est un acte non inscrit à la ngap et non facturé par l’idel mais réalisé

  12. Valerie Brasse
    Valerie Brasse Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Oui et en ce qui concerne toutes les ordonnances que l’on fait pour des pansements ça fait longtemps moi que je note à en bas de l’ordonnance acte gratuit !

  13. Orel Rcl
    Orel Rcl Le 16 septembre 2018 - Répondre

    C est pour quand l insurrection ??

  14. Malika Menaa
    Malika Menaa Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Magali Sallé. Laetitia Marceau

  15. Malika Menaa
    Malika Menaa Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Laetitia Marseau

  16. Cécilia Bnr
    Cécilia Bnr Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Il faudrait surtout que nous faisions des feuilles de soins pour tous les patients qui ne sont pas en ald ou autres régimes pour lequel nous sommes venus de faire le 1/3 payant et on pousse même à faire une feuillepar jour que le patient envoie à la CPAM….la ça va les symboliser et les faire chier

  17. Déborah Roujolle-Laplanche

    Je le fais déjà !

  18. Cricris Sokokou
    Cricris Sokokou Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Flore Vacances Lillou ML

  19. Claire Moniez Barth
    Claire Moniez Barth Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Magali Ziser

  20. Ava Nessa
    Ava Nessa Le 16 septembre 2018 - Répondre

    Le plus triste c’est que patient et soignant sont dans le même bateau…

  21. Cecile Eugone
    Cecile Eugone Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Sophie Amiel

  22. Paquita Paquito
    Paquita Paquito Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Pour ma part facturer l’acte à 0€ je l’ai toujours fait ! Et est ce que dans cette réforme nous allons parler du congé maternité des libérales aussi?

    • Laurie Espardelier
      Laurie Espardelier Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Ah oui j’aimerai beaucoup!!! Parce que mon congé maternité m’a mis dans une galère monstre!!!!! Merci a l’ursaff qui taxe dessus sous prétexte que les revenus accordé par la sécu sont en fait un revenu de remplacement a inclure dans ton c. a!!!

    • Paquita Paquito
      Paquita Paquito Le 17 septembre 2018 - Répondre

      moi ça m’a mis dans la mer de aussi!!! Comment ça tu as payer des taxes sur tes indemnités ?? C’est reversé sur ton compte perso pas pro donc tu le déclares aux impôts mais pas à l’Urssaf

  23. Bast Dudzik
    Bast Dudzik Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Personnellement j ai eu un bug de télétransmission en mars et j ai du tout envoyer en papier et nous sommes en septembre et toujours pas payé (en relançant en papier chaque mois)

  24. Laurène Boisselet
    Laurène Boisselet Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Hélène Brigand

  25. David GD
    David GD Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Vous avez plein de temps à perdre cher collègues… Ce ne sont pas les caisses qui gèrent les revalorisations me semble t il. Quelle pauvreté intellectuelle de la part de nos syndicats soit dis en représentatifs qui au lieu de nous faire faire des âneries feraient mieux de faire le nécessaire pour se faire recevoir par les hautes instances.

    • Arnaud Colin
      Arnaud Colin Le 17 septembre 2018 - Répondre

      David GD Très bien… et que proposes tu concrètement ??

    • David GD
      David GD Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Une action plus visible par notre cher ministre…. la lettre parue au journal du dimanche est un bon début… une vraie médiatisation serait pas mal aussi il n y a qu à voir les revalorisations pour les médecins cela passe au 20h… nous sommes loin de ce niveau de médiatisation….

    • Jean-Pascal Anat
      Jean-Pascal Anat Le 17 septembre 2018 - Répondre

      David GD il suffirait peut être que le nombre d’adhérents aux syndicats soit plus élevé, on a plus d’écoute à ce moment là
      Même les aides soignantes sont plus syndiquées que nous…!!!

    • David GD
      David GD Le 18 septembre 2018 - Répondre

      Depuis des années on entend le discours du nombre… je pense qu il faudrait proposer des choses. Cela induirait ensuite des inscriptions en cascade…

  26. Floriane Sallé
    Floriane Sallé Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Moi je facture tout donc beaucoup passe en gratuit (pds, sc , vaccin grippe avec ais 3..)

  27. Carole Mothes
    Carole Mothes Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Caroline Martineau

  28. Loulou ZY
    Loulou ZY Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Fofie La Girafe

    • Fofie La Girafe
      Fofie La Girafe Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Loulou ZY ouais ben je passe déjà du tps à factu et il faudrait que je facture en plus des actes qui me rapportent quedal pour chier les caisses ?!

    • Fofie La Girafe
      Fofie La Girafe Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Fofie La Girafe faire chier*

    • Loulou ZY
      Loulou ZY Le 17 septembre 2018 - Répondre

      😂😂 comme ouvrir le store ….. vider les pistolets .. ramasser le journal

    • Fofie La Girafe
      Fofie La Girafe Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Loulou ZY mais ça c est dans la nomenclature 😜

  29. Julie Faure
    Julie Faure Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Une facturation en feuille de soins de la journée complète une fois pas semaine pour toutes les infirmières infirmiers libéraux de France ça devrait bien les faire c**** mais pas juste un soin par semaine.
    Pour le reste je facture systématiquement mes actes gratuits

  30. Sophie Lime
    Sophie Lime Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Bruno Guiot viens on se lâche !!!

  31. Ol Vier
    Ol Vier Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Et si on basculait nos téléphones de cabinet à la sécu ou au siège de nos députés…..

    • Tony Druard
      Tony Druard Le 17 septembre 2018 - Répondre

      Ol Vier alors ça !!! J y avais jamais pensé !!! Toute les idels de france qui transfèrent une matinée de chaque semaine à tour de role: elysee ministere de la santé cnam… alors ça ! C est pas con du tout !!!!

  32. Corinne Cerutti
    Corinne Cerutti Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Et la retraite a 67ans on en parle 🤔🤔🤔

  33. Gilles Bouillot
    Gilles Bouillot Le 17 septembre 2018 - Répondre

    Et pénaliser les patients par les délais de remboursement

  34. Philippe Henry
    Philippe Henry Le 18 septembre 2018 - Répondre

    Il serait certainement plus judicieux d arrêter de payer les personnels infirmiers au Smic

  35. Chichi Daure
    Chichi Daure Le 18 septembre 2018 - Répondre

    Cé Nine

Laisser un commentaire