Les infirmières libérales et le droit à vaccination antigrippale, une évolution attendue

Les infirmières libérales et le droit à vaccination antigrippale, une évolution attendue

Depuis de nombreuses années, les infirmières et infirmiers libéraux revendiquaient ce droit à participer plus activement à cet aspect de la politique publique de Santé qu’est la vaccination. Les IDEL(s) semblent avoir été entendus, puisque désormais les infirmières libérales peuvent effectuer les primo vaccinations notamment. Une bonne nouvelle pour l’avenir de la profession ou un effet d’annonce ?

La vaccination et la prévention, des objectifs prioritaires en matière de santé publique

Depuis des années, les infirmières et infirmiers libéraux revendiquent un droit élargi à la vaccination anti grippale notamment. Ces revendications ont été à l’origine de vives tensions ces dernières années, et notamment lorsque le Ministère de la Santé accorda ce droit à vaccination aux pharmaciens. Pour mémoire, les infirmiers libéraux sont, depuis 2008, autorisés à vacciner sans prescription médicale les malades chroniques et les personnes âgées. La primovaccination était exclue jusque-là de leurs prérogatives. Mais depuis l’hiver dernier, le gouvernement a eu l’occasion d’affirmer avec force que la Prévention faisait partie des priorités en matière de Santé Publique, et la question de la vaccination était alors remise à l’ordre du jour.

Au milieu de l’été, la Haute Autorité de Santé a publié un rapport « Extension des compétences des professionnels de santé en matière de vaccination -Vaccination contre la grippe saisonnière », qui soulignait la nécessité d’harmoniser les compétences entre les professionnels de santé et d’élargir les « droits  à vaccination » pour ceux-ci. La HAS recommandait ainsi au gouvernement de « De limiter les occasions manquées de vaccination en multipliant les lieux possibles de vaccination (…) ». Le Ministère de la Santé a entendu ces arguments.

Les nouvelles règles de vaccination antigrippale pour les infirmières libérales

Désormais, les infirmières libérales (comme les pharmaciens) peuvent vacciner contre la grippe toutes « les personnes majeures pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée dans le calendrier des vaccinations en vigueur ». L’arrêté et le décret du 25 septembre 2018 encadrent cette extension des droits à vaccination pour les infirmières et infirmiers libéraux. Les personnes, n’ayant jamais été vaccinées, et les femmes enceintes peuvent désormais se faire vacciner par leur infirmière libérale. Seules les personnes, présentant des risques d’allergie sévère, sont exclues du dispositif.

L’Ordre National des Infirmiers (ONI) s’est déjà félicité de cette mesure en publiant un communiqué, rappelant que cette demande est ancienne : « Les infirmiers vont pouvoir désormais jouer pleinement leur rôle de santé publique auprès des patients« . Profitant de cette reconnaissance, le président de l’institution ordinale, M Chamboredon Patrick, va même plus loin en espérant que « l’extension du rôle infirmier soit une réalité aussi pour d’autres vaccinations (…) dans l’intérêt des personnes et de la protection contre les maladies ».

Dans ses recommandations, la HAS appelle aussi à la nécessité de renforcer l’information des patients, en demandant la création d’un carnet de vaccination électronique, qui devrait être intégré au Dossier Médical Partagé. (DMP). En élargissant le droit à vaccination aux professionnels de santé, les autorités souhaitent en effet, que chacun, de l’infirmière libérale aux sages-femmes, puisse compléter ce dernier mais aussi le consulter.

C’est donc une avancée positive, qui ne permet cependant pas aux infirmières et infirmiers libéraux de retrouver le sourire. En effet, cette décision ne fait pas oublier la Réforme du Plan de Santé, duquel les infirmières libérales se sentent exclues ni même la colère suscitée par l’extension de ce droit de vaccination accordé aux pharmaciens. Est-ce le signe d’une normalisation des relations entre infirmières et infirmiers libéraux d’une part et autorité publique d’autre part ? Ce premier pas annonce-t-il un déblocage des autres revendications en cours à commencer par la reprise des négociations conventionnelles de la profession ? Rien n’est moins sûr, et il faudra, dans tous les cas, patienter encore quelques semaines pour le découvrir.

 

Et vous, que pensez-vous de cette extension des droits à vacciner contre la grippe accordée aux infirmières et aux infirmiers libéraux ? Et pour les pharmaciens ? Pensez-vous que les relations entre IDEL(s) et autorité publique vont s’apaiser dans les semaines à venir ?

 

By |2018-10-01T18:59:08+00:001 octobre 2018|IDEL au quotidien|82 Comments

82 Comments

  1. Coralie Bathiard
    Coralie Bathiard Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Nadine Rivalan Bey

  2. Elodie Pierron
    Elodie Pierron Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Des cacahouètes par rapports aux actes gratuits que l’ont offre toute l’année.

  3. Marie Agnes Arlanda Chastrusse

    Des miettes !!

  4. Valerie Faure
    Valerie Faure Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Pff

  5. Sebastien Chalessin
    Sebastien Chalessin Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Tjs une évolution par défaut. Il fallait le faire pour les pharmaciens donc obligé d’accéder à la demande des infirmières depuis des années. Ils se moquent littéralement de nous.
    Tant qu’il n’y aura pas d’infirmière ou infirmier comme député ou sénateur , nous ne seront pas entendus. Les autres oui: pharmaciens, médecins, avocats ….

  6. Katouch Ka
    Katouch Ka Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Mais qu ils les fassent! Moi perso pleins de rejets l’année derniere

  7. Odile Albiser
    Odile Albiser Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Totalement contre ces saloperies qui ne sont la que pour enrichir les labos

  8. Odile Albiser
    Odile Albiser Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Totalement contre ces saloperies qui ne sont la que pour enrichir les labos

  9. Jean Michel Gentric
    Jean Michel Gentric Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Refus complet… ce n est nullement un progres pour les IDE mais sutout des economies pour la SS

  10. Jean Michel Gentric
    Jean Michel Gentric Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Refus complet… ce n est nullement un progres pour les IDE mais sutout des economies pour la SS

  11. Marielle Desire
    Marielle Desire Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Compte tenu du fait que pour avoir un vaccin ,il faut passer par la pharmacie, on ne va etre trop sollicité , à mon avis.

  12. Marielle Desire
    Marielle Desire Le 3 octobre 2018 - Répondre

    Compte tenu du fait que pour avoir un vaccin ,il faut passer par la pharmacie, on ne va etre trop sollicité , à mon avis.

    • Philippe Poncharreau
      Philippe Poncharreau Le 7 octobre 2018 - Répondre

      chez moi les pharmaciens ne dont pas tres chauds pour faire cette injection….

    • Marielle Desire
      Marielle Desire Le 7 octobre 2018 - Répondre

      Et bien ,vous avez de la chance. Chez moi, trois pharmacies, toutes dans les starting block.
      Ajoutez à cela une » pub d ‘enfer » depuis 2 jours sur les radios et à la télé.
      On verra en décembre où nous en sommes.

  13. Zoreydesiles Run
    Zoreydesiles Run Le 4 octobre 2018 - Répondre

    On a bac+3 pour faire une sous cut ?

  14. Valérie Bretin
    Valérie Bretin Le 4 octobre 2018 - Répondre

    Pour les infirmières je trouve ça bien je ne comprend même pas quelles aient pas e droit de faire tout les vaccin!

  15. Genevieve Aguerre
    Genevieve Aguerre Le 4 octobre 2018 - Répondre

    Je pensais que cela se faisait déjà

  16. Elise Chamerlat
    Elise Chamerlat Le 5 octobre 2018 - Répondre

    Comment dire, pour un vaccin une IDE va toucher si elle vient chez le patient 8, 80 E , si elle le pique à son cabinet 6,30 E ( et encore ça c’est si elle ne fait pas déjà des soins comme des AIS à ce patient car dans ce cas c’est gratuit !!!) alors que le pharmacien qui vaccinera dans son officine touchera 100E tous les 5 vaccins?!!! Chercher l’erreur !!!! Après c’est sûr la sécu peut faire des économies !!! 😢 De plus en plus écœurée de ce métier et de la façon dont on nous traite….🤮

    • Marianne Seguela Peyrat

      Êtes vous sûre de ce que vous dites ????..

    • Elise Chamerlat
      Elise Chamerlat Le 5 octobre 2018 - Répondre

      Marianne Seguela Peyrat Pour ce qui est de la rémunération infirmière absolument pour ce qui est de la « prime » versée aux pharmaciens tous les 5 vaccins dixit la CPAM du Gard. Et saviez vous que l’IFD ( indemnité de frais de déplacement) d’une IDE est de 2,50 E, celle d’un Kinésithérapeute de 5 E et celle d’un médecin à 10E? Que nous soyons rémunérés différemment en fonction de nos compétences, responsabilités, années d’études… je l’entends parfaitement mais ma voiture et tous les frais s’y rattachant me coûtent -ils 2 fois mois cher qu’à un kine ou 4 fois moins cher qu’un médecin ? Il me semble qu’à la pompe je paye le même prix!!! Quand j’achète ma voiture, l’assurance, les révisions, les pneus… je paye pareil!!!! Et soit dis en passant les kine non pas des études plus longues que les IDE. Bref j’ai la fâcheuse impression d’être toujours le dindon de la farce et de faire partie d’une profession sacrifiée et pas du tout reconnu….😡

    • Delphine Dochter Palleau

      Après le 5eme vaccin, 1x. Pas tous les 5 vaccins.
      Mais je suis d’accord, c pas normal.

    • Valérie Lefrere
      Valérie Lefrere Le 7 octobre 2018 - Répondre

      Oui c est 100€ une seule fois!verifiez avant de publier

    • Sabine Carouge Romont

      Non c est complètement faux …..Et puis on oblige les pharmaciens mais en revanche aucun client n as d obligation c est un choix en plus pour une autre clientèle .

    • Alex Gaybab
      Alex Gaybab Le 7 octobre 2018 - Répondre

      Valérie Lefrere peu importe! Avant qu’une IDEL dont c’est le métier , encaisse 100 balles de VAG, de l’eau aura coulé sous les ponts

  17. Nathalie Sauvan Angot

    Non mais mdr il faudrait qu’on les remercie en plus…moi je vaccine mes patients tous les hivers…et je ne touche rien car ils sont déjà côtés en AIS…

    • Dam Dam
      Dam Dam Le 5 octobre 2018 - Répondre

      Nathalie Sauvan Angot je crois que certains IDEL préfèrent les AIM…

    • Benaim Chloé
      Benaim Chloé Le 6 octobre 2018 - Répondre

      Pfuuu les patients sont des vrais clients et des cobayes c’est honteux qu’il y ait autant de brassage d’argent dans le milieu de la santé en attendant la santé des gens se dégrade et surtout celle des enfants les vaccins sert à enrichir les laboratoires pharmaceutiques les gens qui ont vaccin contre la grippe sont encore plus malade et attrape la grippe pourquoi ne pas faire des campagnes pour la vitamine D ou l huile de foie de morue
      le système de santé est vraiment ecoeurant c’est que des conflits d’intérêts c’est ignoble

  18. Valérie Donikian
    Valérie Donikian Le 5 octobre 2018 - Répondre

    Chacun sont taff 😤

  19. Benaim Chloé
    Benaim Chloé Le 5 octobre 2018 - Répondre

    Conflit d Intérêt !!! Une infirmière près de chez moi m’a dit que la plupart patients qui ont leur vaccin ont attrapé la grippe quand même il était encore plus malade

  20. Benaim Chloé
    Benaim Chloé Le 5 octobre 2018 - Répondre

    L’importance c’est une bonne alimentation un bouton de vitamine D il est inutile d’affaiblir encore plus les malades avec les vaccins chargé de métaux lourds et autres

  21. Virginie Theret
    Virginie Theret Le 6 octobre 2018 - Répondre

    Ben ils peuvent aussi faire des permanentes et vendre des pommes !!! Ils n en n ont jamais assez !!! 😡

  22. Mi Kaël
    Mi Kaël Le 6 octobre 2018 - Répondre

    M’en tape mais alors d’une force !

  23. Sylvie Desreumaux
    Sylvie Desreumaux Le 6 octobre 2018 - Répondre

    L’expérience de l’infirmière n’est plus à prouver…

  24. Benaim Chloé
    Benaim Chloé Le 6 octobre 2018 - Répondre

    Buzyn la ministre de la maladie

  25. Christelle Fagué
    Christelle Fagué Le 6 octobre 2018 - Répondre

    Ça fait plusieurs années qu’on a le droit (13 ans de libéral. Et mon ancienne CPAM du Cher venait même nous voir tous les ans pour la facturation des VAG) et pour ma part jamais de refus sauf si mauvaise cotation en direct sur le tla. Il faut codifier ami 1+1 sur le logiciel ou 2 ami1 sur tla. Et pas ami 2

  26. Sophie Bréant
    Sophie Bréant Le 6 octobre 2018 - Répondre

    C’est à partir de quand que l’on passe derrière le comptoir des pharmaciens pour vendre des médicaments ??? Je sais pas moi… mais je dirais aussi chacun son travail !!!

  27. InfRosalie Grn
    InfRosalie Grn Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Ce qui ne passe pas c’est 2AMI1/2… sont nazes à la sécu

  28. Chrystele Jc
    Chrystele Jc Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Moins de medecins prescripteurs moins de boulot et les pharmaciens qui sont surement en manque d argent bref tout est fait pour nous oublier…..c est la mort de notre profession

  29. Nath Rss
    Nath Rss Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Comment voulez vous être reconnu(e)s pour nos compétences alors que pas plus tard qu’hier soir un superbe reportage a été fait aux 20h de France 2 pour encourager les patients à aller se faire vacciner chez leur pharmacien … !!!! On croit rêver ! Pas un seul mot pour dire que c’est le rôle des infirmièr(e)s
    On est foutu(e)s !
    Que font nos syndicats ?

    • Magali Grémont
      Magali Grémont Le 7 octobre 2018 - Répondre

      Nath Rss entièrement d accord j ai eu la même réaction! !! C est incroyable on existe pas…pffff….c est lamentable. ..

    • Nath Rss
      Nath Rss Le 8 octobre 2018 - Répondre

      Magali Grémont non on n’existe pas !!
      À quand une campagne pour dire de se faire vacciner par les infirmières ??
      Dans le grand plan de santé du gouvernement nous sommes encore et toujours les grand(e) oublié(e)s !
      Je pense que je vais aller vendre le surplus des médicaments de mes patients ….

    • Magali Grémont
      Magali Grémont Le 8 octobre 2018 - Répondre

      Nath Rss 😂😂 pourquoi pas vendre les médicaments en faisant un vide- pharmacie sur le devant de notre porte le dimanche matin….Quand tu ne bosses pas bien évidemment ! !!😂😂

    • Nath Rss
      Nath Rss Le 8 octobre 2018 - Répondre

      Magali Grémont oui c’est ce que je disais …. 😂

  30. Patricia Camps
    Patricia Camps Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Le gouvernement permet aux pharmacien d exercer notre métier et nos syndicats n ont rien fait pour que cela soit interdit,la vie est belle!!et par contre il autorise les IDE a faire les larbins des médecins…et le pire c’est qu’ il y a en qui vont se précipiter 😜😠

    • Nico Letta
      Nico Letta Le 9 octobre 2018 - Répondre

      Patricia Camps es tu syndiquée ? Je le demande car ai eu une discussion avec une représentante syndicale. Il faut savoir qu’à peine 10% de notre profession est syndiquée. Quel poids avoir avec une si faible représentation quand on sait que 90 à 95% des médecins sont syndiqués ?

  31. Nico Letta
    Nico Letta Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Si ça ne dérange pas les pharmaciens de prendre le boulot des infirmiers en accomplissant un acte pour lequel ils ne sont pas formés, ça ne me dérange pas que les hypermarchés délivrent des médicaments, un acte pour lequel ils ne sont pas formés… logique, non?

  32. Véro Alla
    Véro Alla Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Quand tu entends ces médias manipulés faire de telles annonces:
    La population va ENFIN se faire vacciner contre la grippe car ENFIN ils n’auront pas à attendre chez le médecin
    qu’ ils ont ENFIN une solution :
    les pharmaciens
    PHARMACIENS qui entre nous, apprennent à faire une injection en un après-midi ,avec une prime à la clé de la Sécu dès qu’ils font 5 vaccins …🤑🤑🤑🤑🤑
    Cela ennuierait-il quelqu’un de nous citer LES INFIRMIERES LIBERALES ? Dont 60% de nos vaccins sont faits gratuitement car nous faisons déjà un autre soin chez vous ou chez vos parents
    Vraiment tu te demandes à quoi tu sers ?

  33. Marie-Christine Avignon

    Virginie Naoum

  34. Joelle Arcidiacono
    Joelle Arcidiacono Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Punaise mais qu’est ce que je m’en tape des vaccins. Tout ça pour etre remboursé 3francs six sous. Le gouvernement essaie de noyer le poisson pour pouvoir nous filer encore plus d’actes au rabais.

  35. Ine Mart
    Ine Mart Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Je ne me ferais pas vacciner dans une pharmacie par du personnel qui n est pas formé pour ça

  36. Claire Tailly
    Claire Tailly Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Ouais ! De tte façon la plupart du temps on ne peut pas compter l acte ( bien oui gratuit ou en 1/2)et en plus on élargis nos responsabilités mais pas la cotation qui va avec ! 🤔 est- on vraiment gagnant ?!

  37. Geraldine Fablet Fage

    J’ai halluciné hier soir quand dans le journal de M6 ils ont présenté au programme l’ouverture de la vaccination et que celle allait pouvoir être faite par les pharmaciens…ils ont je pense oublié de préciser que d’autres professionnels pouvait le faire !!! Joli coup de pub pour les pharmaciens !!! Je viens de lire que les sages femmes allaient aussi pouvoir vacciner…. à quoi servons Nous ?!!!

  38. Didier Le Febvre
    Didier Le Febvre Le 7 octobre 2018 - Répondre

    Très surprenant toutes ces réactions et ces bêtises à propos des pharmaciens
    Les 100 euros ne sont pas tous les 5 vaccins mais de 5 a l infini , première rectification et seconde , vous ne parlez pas des piluliers que vous facturez à la semaine et que nous faisons gratuitement dans nos officines …..

  39. Philippe Poncharreau
    Philippe Poncharreau Le 7 octobre 2018 - Répondre

    et bien ne jouons pas le jeu redirigeons le patent vers les medecins… nous ne sommes pas prescripteurs….ou alors que l’on nous paie pour cela a la juste valeur!

  40. Patricia Freyder
    Patricia Freyder Le 8 octobre 2018 - Répondre

    Eh oui ça fait des années que les informations vaccine contre la grippe

  41. Michelle Ochi
    Michelle Ochi Le 8 octobre 2018 - Répondre

    où sont les syndicats? le fameux conseil de l’ordre?

  42. Veronique Clouet
    Veronique Clouet Le 8 octobre 2018 - Répondre

    Droit de prescription, de renouvellement, déserts médicaux bientôt des idels feront le suivi des diabétiques ect. Pda faites par les infirmièrs aussi. La couverture vaccinale en dessous de 47 pour cent. Tout dépend du point de vue ou on se place

  43. Carole Gachet
    Carole Gachet Le 21 octobre 2018 - Répondre

    Voilà la une de notre journal ce matin !! Deux pages à l’intérieur ! Et pas un mot sur les infirmières qui vaccinent !! 😡

  44. Carole Gachet
    Carole Gachet Le 21 octobre 2018 - Répondre

    Voilà ma modification !

Laisser un commentaire