L’infirmière libérale peut-elle créer un site Internet ?

L’infirmière libérale peut-elle créer un site Internet ?

Alors que la communication traditionnelle des infirmières libérales est strictement encadrée, la question d’un site Internet par les professionnels de santé pose encore question. Si il est possible d’en créer un sans contrevenir au code de la santé publique, peut-on s’appuyer sur les outils technologiques pour aider au développement de son activité ?

Les règles limitant la communication des infirmières libérales

Même si l’infirmière libérale est avant tout une indépendante, elle est soumise, comme tous les autres professionnels de santé, à des règles plus strictes que bien d’autres secteurs d’activité. Le code de la santé publique et le code de déontologie fixent ces contraintes spécifiques, parmi lesquelles figure la publicité ou la communication promotionnelle. Ces contraintes pesant sur l’interdiction de publicité faite aux infirmières libérales a déjà fait couler beaucoup d’encre, d’autant plus qu’elle est clairement exprimée par l’article R 4312-76 du code de la santé publique :

« La profession d’infirmier ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Sont interdits tous procédés directs ou indirects de réclame ou de publicité et notamment une signalisation donnant aux locaux une apparence commerciale.»

Les textes mais aussi la Jurisprudence ont, au fil des ans, précisé ces contraintes, en autorisant notamment l’insertion des coordonnées des infirmières et infirmiers libéraux dans divers annuaires, en précisant toutefois que seules les coordonnées et l’identité de l’infirmière pouvaient être publiés. Des règles strictes encadrent même la plaque professionnelle, qui doit se contenter de reprendre les mêmes informations, sans toutefois pouvoir « dépasser 25 cm par 30 cm. » Depuis bien longtemps, certaines infirmières libérales dénoncent cette réglementation d’un autre temps, et leur argumentaire prend d’autant plus de force à une époque où la digitalisation de notre quotidien n’a pas épargné les professionnels de la santé.

Les infirmières et infirmiers libéraux peuvent-ils être présents sur la Toile ?

Aujourd’hui, les annuaires, pour lesquels la déontologie des infirmiers fixe des règles strictes de publication, se consultent en ligne. Des sociétés, de plus en plus nombreuses, proposent de faciliter la prise de rendez-vous auprès d’une sélection d’infirmières libérales. Aussi, chaque IDEL est en droit de s’interroger sur la légalité et sur l’utilité de créer un site web. Informer les patients de sa ville ou de son quartier par la création d’un site Internet constitue-t-il de la publicité ou peut-on le considérer comme une information permise par la loi ?

La création d’un site Internet est autorisée par le code de la Santé Publique à la condition que l’infirmière libérale se limite à y publier les seules informations autorisées, à savoir ses coordonnées, les horaires d’ouverture ainsi que son identité. L’infirmière libérale ne doit pas utiliser de pseudo ni même utiliser de logo, alors que le recours aux formes modernes de promotion (référencement payant notamment) lui est prohibé. Et pourtant, on sait que la population, et donc les patients, utilisent de plus en plus Internet pour trouver une réponse à tous leurs besoins du quotidien.

Les atouts d’une présence en ligne pour une infirmière libérale !

Avec les nouveaux services de géolocalisation, une infirmière pourra se faire connaitre des patientes et patients, à la recherche d’une professionnelle de santé et résidant à proximité de son cabinet. De même, les outils technologiques garantissent aussi à l’infirmière libérale de pouvoir créer en ligne un agenda pour la prise de rendez-vous en quelques clics. Ces procédés sont-ils compatibles avec l’esprit du code de déontologie. Si aucun texte n’interdit ces pratiques, le constat, que certaines entreprises aient déjà utilisé ce procédé pour des IDEL(s) ou d’autres professionnels de santé, semble légitimer le déploiement de tels outils. En revanche, celle-ci reste flou, puisqu’aucun texte ne confirme cette autorisation.

A un moment où les autorités sanitaires affichent leur ambition d’engager de profondes transformations pour accélérer le déploiement de l’e-santé, ces problématiques devraient rapidement être traitées. Une réponse claire et précise devrait donc être apportée aux infirmières libérales comme à tous les autres professionnels de santé. La seule question en suspens consiste à savoir si les autorités publiques profiteront de l’occasion pour revoir en profondeur les règles encadrant la publicité et la communication des infirmières libérales. Nous devrions être rapidement fixés.

 

Et vous, disposez-vous d’un site Internet en tant qu’infirmière libérale ? Quels sont les freins qui vous empêchent d’en créer un ?

By |2018-11-18T19:15:12+00:0018 novembre 2018|IDEL au quotidien|76 Comments

76 Comments

  1. Emilie Abescat
    Emilie Abescat Le 18 novembre 2018 - Répondre

    Celine Broché Cuervo

  2. Patricia Patsy
    Patricia Patsy Le 19 novembre 2018 - Répondre

    LES INFIRMIERES SONT INDISPENSABLE ET PROFESSIOMELLES MERCI POUR VOTRE IMPLICATION

  3. Guy Desbrosse
    Guy Desbrosse Le 19 novembre 2018 - Répondre

    Bien sûr Clotilde hugbart elle doit le faire bises

  4. Sydalg BC
    Sydalg BC Le 19 novembre 2018 - Répondre

    Vu toute là pub que les autres font que ce soit kiné médecin osteo etc je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas un site à titre d’information sur nos heures de travail et nos actes et le coût de nos actes voir un carte Google maps et qq photos de notre local. En tt cas je l’ai fait .
    Peu importe ce que les autres disent ou pensent .
    Quand on voit comment les autres se comportent

    • Christine Garcia
      Christine Garcia Le 22 novembre 2018 - Répondre

      D’autant plus que de plus en plus de nos prérogatives sont donnees à d’autres corporations !!! Les pharmacies, la poste, les societes qui interviennent à domicile des personnes etc.

    • Jonathan Xella
      Jonathan Xella Le 22 novembre 2018 - Répondre

      Les ostéopathes ils sont pas conventionnés c’est pour ça qu’ils ont le droit de faire de la pub, par contre j’ai jamais vu de pubs pour les docs perso et les kinés

    • Sydalg BC
      Sydalg BC Le 22 novembre 2018 - Répondre

      Jonathan Xella les vitrines chez certains docs et certains kinés pas réglementaires
      Et bcp d’entre eux ont des sites internet en particulier Chirurigien plasticien et viscérale même les dermatos j’ai remarqués

    • Céline Arsac
      Céline Arsac Le 23 novembre 2018 - Répondre

      Vu pour des dentistes ! Et j’ajouterai qu’en tant que patiente ca me rassure de voir le site d’un praticien où il presente son cursus, sa methode de travail les differentes facons de le joindre et les co duites à tenir en cas d’urgence. Il y avait meme une page de recommandations a suivre au quotidien pour éviter les problèmes dentaires ! Perso j’ai trouvé ça top

    • Sydalg BC
      Sydalg BC Le 23 novembre 2018 - Répondre

      Céline Arsac exact moi j’aime bien aussi j’ai fait pareil sur mon site avec les vaccins et les dernières nouvelles sécu sur la prévention tabac etc

    • Povludo Denis
      Povludo Denis Le 24 novembre 2018 - Répondre

      L’information doit être donnée par notre représentation ordinal… Tout le reste est interdit, le fait que certaines personnes fassent n’importe quoi ne devrait pas pousser les autres à le faire également. Je me rends compte de plus en plus que si nous, infirmiers et infirmières faisons le même travail, nous n’avons pas toujours le même métier.

    • Sydalg BC
      Sydalg BC Le 24 novembre 2018 - Répondre

      Povludo Denis dans le monde actuel je pense qu’avoir un site d’information et une localisation Google devrait être normal pour tous .
      Je me fiche de l’ordre car je n’ai pas l’impression qu’ils font grand chose pour nous .
      Après c’est mon avis perso .
      Je paie la cotisation par obligation.
      Et j’ai crée mon site pour me présenter et mettre mes diplômes, horaires et localisation, tarifs sécu.
      Voilà et je vois que bcp le font aussi .

    • Maigron Marie-pierre
      Maigron Marie-pierre Le 25 novembre 2018 - Répondre

      les magnétiseurs ont le droit de le faire …. ils sont très diplômés !!!!!!🤯

  5. Mauricette Denève
    Mauricette Denève Le 19 novembre 2018 - Répondre

    Et pourquoi ne le pourrait elles pas

    • Philippe Lefevre
      Philippe Lefevre Le 20 novembre 2018 - Répondre

      Mauricette Denève interdiction de faire de la publicité……
      Un site ,c’est de la publicité
      Sauuf à faire un site qui n’a rien à voir avec la profession

    • William Cultet
      William Cultet Le 22 novembre 2018 - Répondre

      Philippe Lefevre Arès ça peut être moi qui dit cette infirmière est génial et parler d’elle c’est pas de la pub mais du œil 👁 à œil 👁 😂

    • Laurent Saint-Martin
      Laurent Saint-Martin Le 23 novembre 2018 - Répondre

      Parce que ce n’est pas un commerce, voilà pourquoi c est interdit.

  6. Brigitte Theuillon
    Brigitte Theuillon Le 20 novembre 2018 - Répondre

    Moyen de se faire connaître bien sûr 👍

  7. David Moutinard
    David Moutinard Le 20 novembre 2018 - Répondre

    Sauf que normalement c’est interdit que se soit pour les médecins, infirmières etc… Après, avec ce libéralisme ambiant, vous avez bien raison de vous faire de la pub. Si ça n’est pas vouca sera le voisin..😂

  8. Jean-Philippe Suc
    Jean-Philippe Suc Le 21 novembre 2018 - Répondre

    Tout le monde fait n’importe quoi et personne ne dit rien….. 😠😠😠😠

  9. Jonathan Xella
    Jonathan Xella Le 22 novembre 2018 - Répondre

    On peut se référencer sur Google et les pages jaunes ce qui n’est pas de la pub mais de l’information c’est différent

  10. K
    K'ryne Domergue Le 22 novembre 2018 - Répondre

    Il serait indispensable de pouvoir communiquer sur les formations suivies, qu’elles compétences spécifiques l infirmière peut proposer. Mais faudrait il encore que là aussi la législation s actualise à l évolution de la profession

  11. Honorine Stelleman
    Honorine Stelleman Le 22 novembre 2018 - Répondre

    Esther Torka

    • Esther Torka
      Esther Torka Le 22 novembre 2018 - Répondre

      Encore un débat qui se résume vulgairement à de la  » branlette intellectuelle  » . Désolée pour cette expression très grossière mais sincèrement pub ou pas , le patient fera son choix .

      Les pharmacies ont des croix vertes qui bientôt vont servir de phares dans la nuit , certaines cliniques ont des panneaux tellement éclairés et géants , que les réverbères à 1 km à la ronde ne servent plus à rien ( oui bon ok j exagère et je caricature fortement …) et ce n est pas pour autant qu’il y a la queue dehors avec un ticket pour attendre son tour!!! .

      Donc chers confrères et consœurs , arrêtez de vous prendre la tête et de jouer aux gamins de récré en dénonçant la pseudo pub au conseil de l ordre car ça nous classe à un niveau plus que puéril.

      Vous savez ce que vous valez ! Si vos patients vous rappellent c est qu’ils sont satisfaits !
      Et il y a du travail pour tout le monde ! Donc oui les nouveaux ont le droit de se faire connaître pour travailler également !

      Se faire connaître via un site internet , fb ou autre ,pourquoi pas ,mais toujours dans le respect de son voisin et sans dénigrer ses confrères en mettant que nous sommes la « number one » de la piqure par ex …. etc!

      Un peu d intelligence pardi et de savoir être !

  12. Charlotte Guerbaux
    Charlotte Guerbaux Le 23 novembre 2018 - Répondre

    Alors pour info et parce que j’ai reçu un petit courrier de l’ordre récemment (en AR Svp !!) , je me suis abonnée au nouveau service des pages jaunes de prises de rdv en ligne, ça, check, l’ordre infirmier accepte. Par contre j’avais le droit d’insérer un logo, ça, pas check du tout !!! Après un rapide appel téléphonique, la petite dame au bout du fil, m’a rappelé que je faisais de la pub car j’avais mis un logo « mais c’est interdit madame ! » m’a t elle dit toute estomaquée car je ne savais pas ça !!
    « Comme il interdit d’insérer un logo sur vos cartes professionnelles madame ! »
    Quand je lui ai dit que la plupart des idel avaient de petits logos sur leurs cartes et que d’autres idel des pages jaunes avaient également inséré des logos, elle m’a répondu de les dénoncer à mon tour et qu’ils enverraient par courrier un recommandé à ces personnes, bin sinon ça va être la jungle qu’elle m’a dit🙄 !!!
    Ils ont vraiment que ça à foutre à l’oni, voilà où passent notre pognon, plutôt que de défendre nos droits, on nous enterre.
    Mais finalement le plus moche dans cette histoire, c’est que c’est un/une autre collègue, qui n’a que ça à foutre, qui m’a dénoncé. Il pense sûrement que je lui fais de l’ombre, alors que je suis installée depuis 1 an et si j’ai 3 patients par mois c’est bien !!!! 😋

  13. Eric Genthon
    Eric Genthon Le 23 novembre 2018 - Répondre

    Vous avez besoin de vous faire de la pub ?
    Vous n’avez pas assez de patients ?
    Venez chez nous ! Lol
    La pub est interdite
    L’information oui
    Ne commencez pas à faire n’importe quoi…
    Respectez vos collègues
    Nous sommes tous unis
    Le meilleur moyen pour avoir des patients c’est une bonne entente avec les médecins, une qualité de travail et surtout le relationnel avec les patients qui nous font eux même de la pub.
    .

    • Luc Amat
      Luc Amat Le 30 novembre 2018 - Répondre

      Les patients connaissent les pages jaunes. Pas besoin de site!

    • Eric Genthon
      Eric Genthon Le 30 novembre 2018 - Répondre

      On est référencé sur les pages jaunes et google
      Il faut juste connaître les techniques pour se retrouver en premier sur les listes….
      Truc de geek…

  14. Mathilde De Las Heras
    Mathilde De Las Heras Le 23 novembre 2018 - Répondre

    Dounia Garcia a reflechir

  15. Karine Acezat
    Karine Acezat Le 24 novembre 2018 - Répondre

    Celine Chazot Elodie Burel Sophie Pugnère

  16. Jean-louis Sollier
    Jean-louis Sollier Le 24 novembre 2018 - Répondre

    Dix fois oui!

  17. Josiane Grand
    Josiane Grand Le 24 novembre 2018 - Répondre

    Ça c est bien

  18. Laurence Delsinne
    Laurence Delsinne Le 24 novembre 2018 - Répondre

    Il y en a qui ont le temps ?

  19. De Albuquerque
    De Albuquerque Le 25 novembre 2018 - Répondre

    En avalisant ces procédés vous créez notre perte par appât du gain! Vous serez mangé tout cru par d une part les had et autres associations avec les reins plus solides qui vont faire un matraquage mais aussi de gros regroupements d Ide qui ne se gêneront pas pour prospecter auprès de vos patients !
    On vous parle d informer sur votre localisation, horaires et déjà certains tentent de se mettre en avant par leurs formations, des photos de leur cabinet ! Non mais sérieusement cela fait-il de vous un bon professionnel ?

    • Yann Le Floch
      Yann Le Floch Le 26 novembre 2018 - Répondre

      De Albuquerque un patient va peut-être préférer passer par un IDEL plutôt qu’un SSIAD / HAD s’il sait qu’il a un diplôme universitaire ou une formation en lien avec son problème : plaie complexe, diabète, soins palliatifs etc. Du coup il y a un intérêt à le faire savoir. Comment faire savoir aux patients que j’ai un D.U., alors qu’on est 120 IDELs dans ma ville ? Seul un site internet me permettrait de faire connaître ma spécialisation…

  20. Jicre Le Glaude
    Jicre Le Glaude Le 25 novembre 2018 - Répondre

    Je crois qu’ils confondent entre faire de la publicité et faire de l’information.
    Il y a une différence entre dire je pratique tel acte, pour tel prix, au bout de dix il y en a une gratuite ou c est les soldes je fais 40% sur tel acte, je fais un soin gratuit en cas de parrainage (jamais vu tout cela).. , et informer les gens qu’un cabinet existe, comment il fonctionne, horaire, spécificités etc, distance des deplacement, etc etc ..
    Un logo, je ne vois pas ce qui derange .

    • Caro Tissot-Cotterlaz
      Caro Tissot-Cotterlaz Le 29 novembre 2018 - Répondre

      Jicre Le Glaude en même temps chez les idel c est les soldes toute l année 😂😂!! 1 fait le 2ème à moitié prix et après servez vous : c est gratuit !!

  21. Agnes Houpeaux
    Agnes Houpeaux Le 25 novembre 2018 - Répondre

    Il est où l’ordre infirmier ????

    • Caro Tissot-Cotterlaz
      Caro Tissot-Cotterlaz Le 29 novembre 2018 - Répondre

      Agnes Houpeaux pas là , mais il est où, pas là , mais il est ouuuuuuuuu???? Désolée j étais obligée 😂😉!!

    • Caro Tissot-Cotterlaz
      Caro Tissot-Cotterlaz Le 29 novembre 2018 - Répondre

      Agnes Houpeaux pas là , mais il est où, pas là , mais il est ouuuuuuuuu???? Désolée j étais obligée 😂😉!!

  22. Josiane Grand
    Josiane Grand Le 25 novembre 2018 - Répondre

    Le logo infirmière vous avez le droit,
    C est au greffe du tribunal qu’ il faut demander le texte de loi
    Là tu sauras exactement
    Dans ce monde il a trop de personne qui sont payés pour être des balance

  23. Magali Allegre
    Magali Allegre Le 26 novembre 2018 - Répondre

    La publicité est interdite, tout le monde le sait !

  24. Agnès Wicca
    Agnès Wicca Le 26 novembre 2018 - Répondre

    Faire de la pub non …mais il faut informer les gens quand un cabinet ouvre c’est normal les gens ont de plus en.plus besoin d’infirmiers et en meme temps comment se faite connaitre si on ne fait pas un peu de pub?

  25. Cathy Borderie
    Cathy Borderie Le 27 novembre 2018 - Répondre

    Gigi Hlk

  26. Sylvie Ravenel
    Sylvie Ravenel Le 27 novembre 2018 - Répondre

    Non publicité interdite pour tout le corps médical hormis la plaque à la dimension standard autorisée

  27. Corinne Derey
    Corinne Derey Le 27 novembre 2018 - Répondre

    Lara Benoliel

  28. Noelle Chastro
    Noelle Chastro Le 27 novembre 2018 - Répondre

    Ordre infirmier pourquoi faire seulement élu par 10%des IDE non représentatif de la profession

  29. Paul Escarras
    Paul Escarras Le 28 novembre 2018 - Répondre

    Arrêter de vous disperser regarder autour de vous ce qui se passe pour vous et vos patients et agissez

  30. Faustiine Janquin
    Faustiine Janquin Le 28 novembre 2018 - Répondre

    Audrey Quéniart

  31. Yannick Dit Yang Mouezy
    Yannick Dit Yang Mouezy Le 29 novembre 2018 - Répondre

    Quand j’entends certains commentaires vantant la nécessité de publicités , vous perdez le sens commun et devenez des commerçants de la santé , ensuite ça sera quoi ? Libéralisation des tarifs , promotions , carte de fidélité … certains ne se rendent pas contre que c’est ouvrir la boite de Pandore…. moi et mes associées misons sur un gros relationnel et une qualité de travail pour se faire apprécier comme beaucoup d’entre nous et cela devrait rester notre seule publicité …

    • Pascalita Vaissierès
      Pascalita Vaissierès Le 29 novembre 2018 - Répondre

      Yannick Dit Yang Mouezy personnellement ce qui m’interpelle c’est l’injustice….celle de laisser faire certains et d interdire pour d autres (Et ceci est également valable pour une même corporation….)

    • Yannick Dit Yang Mouezy
      Yannick Dit Yang Mouezy Le 29 novembre 2018 - Répondre

      Pascalita Vaissierès , je peux comprendre ton ressenti , mais si tu bosses correctement , pharmaciens et médecins seront ta meilleure pub … et les autres un jour ils paieront leur malhonnêteté… l’injustice est malheureusement un quotidien ….

    • Luc Amat
      Luc Amat Le 30 novembre 2018 - Répondre

      La c’est à la SECU de mettre le ola car c’est elle qui paye donc de mettre le même cadre pour tout le monde et ça marche aussi pour les actes le médecin sera-t-il payé 6.30e pour un vaccin?

    • Muriel Malecot
      Muriel Malecot Le 30 novembre 2018 - Répondre

      Yannick Dit Yang Mouezy sachant que nous sommes rémunérés par la CPAM je ne vois pas comment l’on pourrait pratiquer des tarifs préférentiels !!!! Comme tu le dis notre meilleur publicité c’est la qualité des soins le relationnel le respect du patient et le reste suit …

    • Yannick Dit Yang Mouezy
      Yannick Dit Yang Mouezy Le 1 décembre 2018 - Répondre

      Muriel Malecot , je suis en Dordogne , une clientèle étrangère souvent anglaise avec un autre système de remboursement permet de faire sa propre tarification car ce sont des mutuelles privées avec une part que le patient sort de sa poche et donc tu peux faire de la tarification commerciale …

  32. Pascalita Vaissierès
    Pascalita Vaissierès Le 29 novembre 2018 - Répondre

    Chacun fait sa sauce….interdit mais fait quand même….certains placardent des logos en pleine vitrine, D autres ont des pages Facebook, d autres encore ont leurs propres cartes sur des comptoirs chez les médecins….certains s’installent à plusieurs idel juste en face d un cabinet idel (Ah ben oui c’est autorisé !)….un problème d éthique, peut être !?! Interdiction de pub pour les idels mais accord pour certains structures travaillant avec….
    Réactualiser les droits et devoirs de chacun semblerait pertinent, non !?!

  33. Emilie Soria
    Emilie Soria Le 29 novembre 2018 - Répondre

    Nous en sommes encore au temps du sacerdoce. ….pourquoi pas se faire connaître d autant que c est souvent l intérêt du malade de savoir quels professionnels de santé sont à sa disposition. Personnellement en 42 ans d exercice ma meilleure publicité c était mon travail cependant ce qui est admis pour les uns doit l être pour les autres. Les sociétés de soins à domicile ont leur logo sur leur voiture et depuis longtemps.

  34. Elo Elo
    Elo Elo Le 29 novembre 2018 - Répondre

    Ludivine Ränikivi

  35. Sophie Lenseele
    Sophie Lenseele Le 30 novembre 2018 - Répondre

    Oui la pub est interdite moi j avais un caducée sur ma plaque et j ai reçu un recommandé de l oni me disant que je faisait de la pub et qu une plainte est arrivé la bas alors moi je ne comprends pas il y a bcp de cartes avec des caducées qui traînent dans les labos et ils ne reçoivent pas de recommandé je crois que je derange

  36. Yannick TY
    Yannick TY Le 30 novembre 2018 - Répondre

    Audrey Guérin

  37. Dorothée Lagaf
    Dorothée Lagaf Le 30 novembre 2018 - Répondre

    Caroline Hay

  38. Audrey NonoVava Vsr Bruno

    Jean-Charles Bruno

  39. Anne-Marie Poggi
    Anne-Marie Poggi Le 1 décembre 2018 - Répondre

    On est derrières vous, on vous aime nos infirmières!!!!

  40. Nadege Levis
    Nadege Levis Le 1 décembre 2018 - Répondre

    Aifcp Prepa

  41. Christine Eric Toutain
    Christine Eric Toutain Le 1 décembre 2018 - Répondre

    Mais oui!!!!!L pas de panique😊😊

  42. Florence Bleriot
    Florence Bleriot Le 2 décembre 2018 - Répondre

    Les IDEL n’ont le droit de rien, aucune publicité …les dindons de la farce…par contre HAD et SSIAD oui …Pff….les IDEL ont juste le droit de dire Amen quand ces structures leur prennent leur travail et prennent le monopole des soins .Suis une IDEL en fin de parcours mais les jeunes , bougez pour défendre vos intérêts.

  43. Corinne Schmitt
    Corinne Schmitt Le 2 décembre 2018 - Répondre

    Je trouve que c’est une bonne idée

Laisser un commentaire