Les infirmières libérales en 2019 entre espoir et colère

Les infirmières libérales en 2019 entre espoir et colère

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes impacte le quotidien des infirmières libérales comme celui de toute la population, la profession se reprend à espérer après la reprise des négociations conventionnelles. Un mois de décembre bien particulier pour les infirmières et infirmiers libéraux.

Les infirmières libérales entre blouses blanches et gilets jaunes

Comme l’ensemble des Françaises et des Français, les infirmières et infirmiers libéraux sont impactés et/ou mobilisés par l’action des gilets jaunes. Certaines infirmières libérales sont engagées dans le mouvement, d’autres le soutiennent alors que certaines se montrent plus dubitatives. Toujours est-il, que les revendications portées par une grande partie de la population française concernent les infirmières libérales, notamment en ce qui concerne le prix des carburants ou encore la dégradation du pouvoir d’achat. Toujours est-il, que ce mouvement social a également des impacts non négligeables sur l’activité de certaines de ses infirmières libérales, qui doivent notamment jongler entre les blocages ou filtrages organisés partout sur le territoire et le respect de leur tournée quotidienne de patientes et de patients.

Mais cette grogne sociale a eu des conséquences moins visibles mais toutes aussi essentielles à la profession. Ne peut-on pas expliquer le manque de visibilité de la contestation nationale de la profession par la médiatisation de ce mouvement des Gilets Jaunes ? La Fédération Nationale des Infirmiers (FNI) a ainsi publié un communiqué : « Tout en condamnant fermement les violences intolérables qui ont émaillé les dernières semaines, provoquant des morts et de nombreux blessés, mais aussi des dégâts matériels très conséquents, la Fédération nationale des infirmiers voudrait interpeller le Gouvernement pour lui dire que les infirmières et infirmiers libéraux sont eux aussi en colère »

Pour autant, ce mois de décembre 2018, décidément à part, marque aussi un moment attendu des infirmières et des infirmiers libéraux. Même si l’évènement a été masqué par l’actualité du moment, ce mardi 4 décembre représente la reprise des négociations conventionnelles entre les autorités publiques d’une part et les syndicats représentatifs des infirmières et infirmiers libéraux.

 

Les négociations conventionnelles des infirmières libérales reprennent …. Enfin !

 

On se souvient comment en 2017, les infirmières libérales avaient été déçues de voir que les principales décisions relatives à leur avenir avaient été repoussés au premier semestre 2018. La colère gagnait les rangs de la profession, lorsqu’en juillet dernier les négociations avaient été rompues de manière définitive, semblait-il à l’époque. C’est donc en pleine période trouble pour l’ordre social, qu’une première réunion a permis de renouer le dialogue, et le président de la FNI, Philippe Tisserand, s’en félicite même s’il sait que le chemin sera long encore avant d’atteindre un éventuel accord : « L’Assurance maladie est prête à aborder une négociation globale sur tous les sujets, y compris le mode de rémunération des AIS »

Bien évidemment, si les infirmières libérales se félicitent de pouvoir à nouveau espérer, elles restent prudentes quant à la suite des négociations, espérant que l’effort de l’Assurance maladie ne soit pas fait pour apaiser une colère qui gronde. Il reste ainsi à s’accorder sur les moyens financiers à engager pour financer les mesures, qui seront prises. Tous les syndicats affichent cette prudence, d’autant plus que le calendrier fixé par l’Assurance Maladie est ambitieux. Une nouvelle réunion devrait être organisée avant les vacances de Noël et on annonce déjà une clôture de ces négociations pour la mi-février 2019. Présidente du syndicat Convergence Infirmière, Ghislaine Sicre résume parfaitement cette approche prudente : « On est vigilants, on va poursuivre les négociations en espérant que certaines lignes vont bouger ». En entre les négociations sur les indemnités kilométriques et celles relatives à la télémédecine, ce sont d’innombrables sujets qui vont devoir être posés sur la table. Selon les syndicats, les infirmières libérales devraient très rapidement connaitre les intentions exactes des autorités, car comme le prédit Monsieur Tisserand, la prochaine réunion sera déjà cruciale puisque « cette fois ci, il faudra que ce soit la bonne, car derrière il n’y aura pas d’autre occasion ».

 

Et vous estimez-vous que cette reprise des négociations conventionnelles sera la bonne ? Les intentions des autorités vous semblent-elles sincères ?

 

 

 

By |2018-12-11T00:05:00+00:0011 décembre 2018|IDEL au quotidien|79 Comments

79 Comments

  1. Anne So
    Anne So Le 11 décembre 2018 - Répondre

    🤞

  2. Meriadeg Allegre
    Meriadeg Allegre Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Espoir de quoi ? Ils en ont rien à foutre de nos trognes !

    • Simone Voisenet
      Simone Voisenet Le 18 décembre 2018 - Répondre

      Meriadeg Allegre on aura beau dire et beau faire notre président et son équipe s’en doute. Et comme dit l’expression  » parle à mon Luc ma tête est malade  » Hélas,!

  3. Katia Vincenti
    Katia Vincenti Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Entre DESespoir et colère serait plus juste…😢🤬

  4. Mirouane El Abbassi
    Mirouane El Abbassi Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Moi les charges me bouffent 🤬🤬🤬

  5. Ja Desetats
    Ja Desetats Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Mais rien ne changera !!! des syndicats même pas foutus de faire augmenter les I.D.K , un ordre bon à rien à part déjà réclamer nos 75€ …..je m’arrête en 2019 et c’est tant mieux !!

  6. Sylvie Oussaid
    Sylvie Oussaid Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Espoir de quoi?

  7. Aline Sicard
    Aline Sicard Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Ils tuent les infirmières sans cesse rackettées !

  8. Isabelle Ambrois Bougrat
    Isabelle Ambrois Bougrat Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Suite à la mutation de mon mari, changement de région, pas facile lorsque tu n’es pas d’ici… j’ai repris en remplacement libéral dans un cabinet depuis juillet dernier et j’arrête ce mois ci. Pas assez d’heures, trop de chauvinisme dans cette région, trop de charges, me suis pas tiré 400 euros de net pas mois, sans compter que le crédit de la voiture est en prêt personnel d’avant… C’est pire qu’il y a 6 ans lorsque j’ai commencé en IDEL… J’ai bouffé la grenouille. J’arrête avant d’entamer un autre trimestre, car tout ce qui est entamé est dû !!!! L’urssaf me l’a fait bien à l’envers il y a 4 ans !!! Cessation au 13 juillet, cotisations dûes jusqu’au 31 décembre !!! 😠

  9. Marie Calade
    Marie Calade Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Je ne suis pas infirmière et pourtant votre cause me touche énormément car beaucoup dans ma famille sont des blouses blanches. Je suis en colère de voir combien vous êtes les oubliées d’un système qui ne peut pas se passer de vous. Je suis déçue de voir comment votre profession est malmenée et que vos souffrances ne sont pas entendues.
    Vous avez tout mon soutien.
    Respect à vous mesdames et messieurs. 🙏🙏

    • Caroline Bertein
      Caroline Bertein Le 17 décembre 2018 - Répondre

      Marie Calade merci ! Un jour j’espère que nous serons entendu ! Surtout les générations futures car nous avons une magnifique profession

  10. Fabien Diaz
    Fabien Diaz Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Alexia Diaz

  11. Delphine Aubin Monsire
    Delphine Aubin Monsire Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Les charges épuisent… C’est de pire en pire!!!

  12. Valerie Crespin Dhaine
    Valerie Crespin Dhaine Le 11 décembre 2018 - Répondre

    De tout coeur avec vous et ne rien lâcher face à ce mur !!!

  13. Nath Rss
    Nath Rss Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Espoir enfin de voir nos actes payés dans leur intégralité et non plus sous la belle formule 100/ 50/0
    Espoir d’avoir des indemnités de déplacements équivalentes aux autres professions libérales( normale
    ment l’essence est la même pour tous )
    Espoir d’avoir un soulagement des charges d’Urssaf et de carpimko
    Espoir de pouvoir bénéficier d’une prévoyance santé à un tarif décent au 1er jour de maladie
    Espoir d’avoir un ordre infirmier digne de ce nom
    Et j’en passe …. la liste serait trop longue .

  14. Elina Elina
    Elina Elina Le 11 décembre 2018 - Répondre

    J attend rien … si ce n’est encore des augmentations de charges …. le gouvernement a besoin d argent …. c esr chez nous qu il viendra le chercher …

  15. Jerome Klein
    Jerome Klein Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Mais que fait l’orde!!!!! Laisse les pharmatiens faire les vaccins anti grippe en plus une prime tout les 10 patients elle est pas belle la vie.. les IK reste misérable, les charges de plus en plus lourde deuxiéme soins a 50% etc….bougez-vous les IDEL

    • Latifa Driou
      Latifa Driou Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Jerome Klein l’ordre ce n’est pas ds ses missions de nous défendre.
      Ce n’est pas comment ordre des médecins ou pharmaciens qui sont au taquet

  16. Unjour Unmatin
    Unjour Unmatin Le 11 décembre 2018 - Répondre

    A quand la création du débranchement des alimentations enterales????!!!!!

  17. Simone Voisenet
    Simone Voisenet Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Je partage l’opinion de Trotte il faut côtoyée les infirmières et infirmiers pour réaliser le travail qu’elle qu’ils font pour un salaire moyens et elles ils sont tellement dévoués que les patients tout âge confondu.ne les respecte pas et prennent leurs dévouements pour des services obligatoire.Les 35 heures sont très loin du travail accomplit.

    • Régine Goyé
      Régine Goyé Le 12 décembre 2018 - Répondre

      Simone Voisenet 35 heures en liberal c’est rarement le cas

    • Hélène Benguigui
      Hélène Benguigui Le 15 décembre 2018 - Répondre

      Régine Goyé si en 2 jours!😂😂

    • Simone Voisenet
      Simone Voisenet Le 18 décembre 2018 - Répondre

      Hélène Benguigui vous avez raison.j’ai en alternance un infirmier et une infirmière deux fois par jour et l’à fatigue sur leur visage me fait peine.DEVOUES Toujours le sourire mal payés et j’en passe …. Erci à toute cette corporation.

  18. Vince Guilbaud
    Vince Guilbaud Le 11 décembre 2018 - Répondre

    Oui déjà qu on est pas aide sur les charges les syndicat… mais en plus on a des logiciel comme my Agathe qui nous font des contrat 5 ans sans possibilité de partir… perso il y a vraiment rien pour nous…. obliger de payé et de payé…. logiciel complémentaire mutuelle prévoyance retraite….. paye paye paye

  19. Sabryna Sava-Lopez
    Sabryna Sava-Lopez Le 12 décembre 2018 - Répondre

    Il n y a pas que les liberaux qui sont entre espoir et colère mais aussi les salariés ! Je suis blouse blanche et gilet jaune

  20. Gaelle Jessigaelle
    Gaelle Jessigaelle Le 12 décembre 2018 - Répondre

    LoL

  21. Gaelle Jessigaelle
    Gaelle Jessigaelle Le 12 décembre 2018 - Répondre

    Petit papa Noël…. 🎅🏼

  22. Aurore Busboc
    Aurore Busboc Le 12 décembre 2018 - Répondre

    Faut boycotter l’ ordre!!!!!

  23. Narjes Hassine
    Narjes Hassine Le 12 décembre 2018 - Répondre

    Lynda Methlouthi

  24. Marie Collot Pauwels
    Marie Collot Pauwels Le 13 décembre 2018 - Répondre

    Ne peut on pas tous consigner chez un huissier notre cotisation à l ordre infirmier ????

  25. Elisa Beth
    Elisa Beth Le 13 décembre 2018 - Répondre

    il va falloir tout casser pour cette entendues ????
    notre faiblesse,hormis le peu de syndiqués….d’être des femmes en majorité, penser d’abord aux autres notamment les patients, travailler jusqu’au bout de nos forces ( nos prévoyances nous y obligent ),
    être trop professionnelles, payer toujours plus sans rechigner,
    râler derrière les claviers,etc….
    si on veut se faire entendre,va falloir être plus inventives….

    • Olivier Antoine
      Olivier Antoine Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Exactement enfin une analyse sensée!!!!
      Le problème c’est qu’on ne vous voit pas on vous entend pas , même quand vous manifestez, alors révoltez vous

  26. Mireille Ruel
    Mireille Ruel Le 13 décembre 2018 - Répondre

    ESPOIR d’avoir ne serait-ce qu’une augmentation de l’AMI qui est à 3E15 depuis 10 ans…….

  27. Patricia Pia
    Patricia Pia Le 13 décembre 2018 - Répondre

    Marie les employeurs et nous avec bien sûr sont maintenant obligés de déclarer à l’ordre chaque fin de mois toutes les infirmières qui ont travaillé …. de la délation 😠

    • Marie Collot Pauwels
      Marie Collot Pauwels Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Patricia Pia ils ne servent a rien …..juste on paye la cotisation et on reçoit notre caduce pour la voiture….75 euros l autocollant…ca fait cher …mdr

    • Patricia Pia
      Patricia Pia Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Je sais c’est bien pour ça que j’ai été scandalisée quand j’ai reçu le mail en plus on doit leur rendre des comptes ainsi ils pourront rappeler les Ide à l’ordre « c’est le cas de le dire pour leur piquer du fric 😡

    • Marie Collot Pauwels
      Marie Collot Pauwels Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Patricia Pia ça en plus de tout le reste ça devient difficile ….a flux tendu en permanence ….

    • Marie Collot Pauwels
      Marie Collot Pauwels Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Patricia Pia tu sais j ai 60 ans l année prochaine …je n attends qu une seule chose…arrêter de bosser…c est triste …j aimais tellement ça…je plains les jeunes qui se lancent dans le métier d infirmier ……quel dommage……

    • Patricia Pia
      Patricia Pia Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Je sais Marie je suis dans le même bateau et j’attends la fin avec impatience et j’aime aussi mon boulot encore 3 ans à tenir si je peux😥

    • Marie Collot Pauwels
      Marie Collot Pauwels Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Patricia Pia hâte de te revoir ….je n ai jamais oublié la confiance que vous avez mis en moi …grâce à toi je suis toujours là…je n oublirais jamais …..tu connais mon parcours …..😘😘😘😘😘

    • Patricia Pia
      Patricia Pia Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Avec plaisir Marie on trinquera en 2019 gros bisous et courage ✊

    • Marie Collot Pauwels
      Marie Collot Pauwels Le 13 décembre 2018 - Répondre

      Patricia Pia gros bisous à toi a tres bientôt

  28. Caroline Bertein
    Caroline Bertein Le 13 décembre 2018 - Répondre

    Je ne sais pas si j’ai loupé quelque chose mais j’ai passé 50 ans et ma santé me fait défaut !! J’ai été hospitalisé, problème assez grave, mais au bout de 4 semaines j ai repris car on cotise mais pas d indemnités journalières avant 90 jours d arrêt !! En fait, on bosse, on paye et on ne touche rien ?? Mais je me serre la ceinture pour payer mes charges !!

  29. Evelyne Portes
    Evelyne Portes Le 14 décembre 2018 - Répondre

    En Espagne les infirmières sont payées 4600 et des broutilles.

  30. Fred Viel
    Fred Viel Le 15 décembre 2018 - Répondre

    Grrrrrrrr

  31. Angelique Chevalier
    Angelique Chevalier Le 15 décembre 2018 - Répondre

    un espoir d’avoir un ordre infirmier qui n’est pas une grosse merde qui ne sert à rien!! Avoir une convention et ne pas la respecter laisser un cabinet s’installer dans mon immeuble juste au dessus de ma tête!! Et me dire qu’il n’y a aucune concurrence et aucune confusion possible alors que j’ai régulièrement des patients qui me disent c’est bon j’ai eu votre collègue au téléphone le rdv est fixer sauf que c’est l’autre cabinet mais non d’après le conseil de l’ordre il n’y a pas de problème!!! Pitoyable

  32. Bohémienne Esperenza
    Bohémienne Esperenza Le 15 décembre 2018 - Répondre

    Allons dans la rue, les gilets jaunes ça nous touche parce que ça touche nos patients, nos familles, mais nous aussi. Organisons une manifestation avec l’ensemble de ne revendications écrites

  33. Sa Liha
    Sa Liha Le 16 décembre 2018 - Répondre

    Bcp de blabla mais pas d action…

  34. Rayanne Marques
    Rayanne Marques Le 16 décembre 2018 - Répondre

    Infirmières / infirmiers s’il vous plaît venez en message privé et force à vous ne lâchez rien ❤️❤️

  35. Laetitia Fihri Fassi
    Laetitia Fihri Fassi Le 17 décembre 2018 - Répondre

    Espoir d’avoir une vraie protection sociale! 8800e pr 90 jours de carence et une indemnité journalière d’environ 46e qui couvre à peine l’urssaf au passage! et une retraite de 1500e. … une aberration une belle arnaque sans compter la prévoyance privée qui coûte minimum 200e par mois Et 15jours de carence tout en sachant que tt dépend du motif de l arrêt car ça ne couvre pas tout… bref tais toi et payes 😤

  36. Chrystèle Podevin
    Chrystèle Podevin Le 17 décembre 2018 - Répondre

    touts ces métiers doivent être mieux reconnus

  37. Julien Giggs
    Julien Giggs Le 17 décembre 2018 - Répondre

    Ca sert à rien de râler sur les réseaux sociaux. Il faut descendre dans la rue. J’y étais à la dernière manif et il y avait q’une poignée d’ide.
    Alors Arrêtez de vous plaindre.

  38. Jeanrobert Top
    Jeanrobert Top Le 17 décembre 2018 - Répondre

    courage batée vous

  39. Simone Voisenet
    Simone Voisenet Le 18 décembre 2018 - Répondre

    Malgré les désirs de chacun il n’est probablement facile pour diverses raisons de manifester.alors laissez la liberté à chacun dans critiquer.les gens qui ne manifestent pas sont peut être les premiers à ne pas pouvoir se déranger.

  40. […] Et pourtant, alors que l’année 2018 se termine, il aura fallu attendre ce dernier mois de l’année pour que ces négociations conventionnelles reprennent. Et même si les autorités publiques affichent un optimisme ambitieux, les infirmières et infirmiers libéraux ne s’enthousiasment plus. Chaque fin d’année est une source d’espoir, qui est par trop souvent bafouée. Ces professionnels de santé attendent donc les premières semaines de 2019 pour voir si cette année, les promesses seront suivies d’avancées significatives. Ils n’auront pas à attendre longtemps, puisque les autorités publiques ont déjà fait savoir que ces négociations devraient être terminées d’ici la mi-février. […]

  41. Noura Thsaine
    Noura Thsaine Le 30 décembre 2018 - Répondre

    Bonjour,
    Je souhaite échanger avec des infirmières libérales ayant cessé volontairement leur activité et ayant repris un statut salarial.
    Merci

Laisser un commentaire