Pourquoi devient-on infirmière libérale ? Les IDEL(s) répondent - Albus, l'appli des infirmiers

Pourquoi devient-on infirmière libérale ? Les IDEL(s) répondent

Pourquoi devient-on infirmière libérale ? Les IDEL(s) répondent

 

On évoque souvent la question de la vocation lorsque l’on parle de la profession infirmière. Aujourd’hui, interrogeons-nous plus spécifiquement sur les infirmières et infirmiers libéraux. Pourquoi devient-on IDEL en 2021 ? Un choix volontaire ? Un concours de circonstances ? …

 

 

Profession infirmière, une vocation qui attire de plus en plus !

 

Inutile de revenir sur l’attractivité de la profession infirmière auprès des plus jeunes. Avec la crise sanitaire, de plus en plus de jeunes souhaitent concrétiser leur vocation, et on peut rappeler, à ce sujet, que le diplôme d’Etat infirmier est, depuis plusieurs années, en tête des formations souhaitées sur Parcoursup. La crise sanitaire du coronavirus a renforcé cette attractivité faisant des infirmières libérales ou hospitalières des « héroïnes de notre quotidien ». En revanche, pourquoi la part des infirmières libérales au sein de la profession croit régulièrement et en continu depuis plusieurs années ? Les IDEL(s) représentent aujourd’hui plus de 18 % de la profession quand ils peinaient à atteindre 16 % des effectifs en 2012. Pour le savoir, la plateforme Medelse a interrogé des infirmières et infirmiers libéraux entre février et juin 2021. Et les réponses des IDEL(s) permettent de dresser un état des lieux de la profession en 2021. Alors pourquoi choisit-on le statut d’infirmière libérale en 2021 ?

L’infirmière libérale, concilier vocation et liberté, mythe ou réalité ?

 

Toutes les professions libérales de santé, et plus généralement toutes les professions indépendantes, soulignent le plus souvent que ce choix de statut offre une grande liberté notamment en ce qui concerne l’organisation de son temps de travail. Il ne s’agit aucunement de dire, que l’infirmière libérale travaille quand elle veut, mais seulement de souligner que son organisation dépend d’elle avant tout. C’est une des raisons, qui amènent les professionnelles à franchir le pas en devenant infirmières libérales. Pour plus de 9 IDEL(s) sur 10 ( 94%), cette capacité de gérer soi-même son travail et l’indépendance font partie de la prise de décision. Et pourtant, ce n’est pas la seule raison ni même la principale. En effet, 98 % des infirmières et infirmiers libéraux interrogés avancent avant tout la relation avec les patients. C’est bien le socle même de la vocation, et puisque par définition, l’infirmière libérale a connu le travail en milieu hospitalier, elle peut mieux juger de la qualité et de l’intensité de cette relation avec les patients.

Pour certaines infirmières libérales, ce sont mêmes ces conditions de travail à l’hôpital, qui les ont poussées à choisir le statut libéral. Ainsi, 37 % des Infirmières libérales consultées expliquent avoir pris la décision en raison des lourdeurs administratives et des conditions de travail à l’hôpital. Devenir infirmière libérale n’est pas un choix par dépit, mais il permet de redonner du sens à celles et ceux, qui en ressentent le besoin. Cela ne signifie aucunement, que les 40 % d’infirmières hospitalières envisageant de changer de métier (Juin 2021. Ipsos) deviendront toutes infirmières libérales.

 

Infirmière ou infirmier libéral, une profession idéale ou idéalisée ?

 

Le quotidien d’une infirmière libérale en 2021 est bien différent de celui connu il y a une dizaine d’années. Exercer en libéral n’implique plus de travailler en solitaire, bien au contraire puisque l’exercice coordonné est devenu la règle. Et pour 89 % des infirmières et infirmiers libéraux interrogés, les relations avec les patients et les autres professionnels de santé sont satisfaisantes. Il existe cependant un aspect moins séduisant chez les IDEL(s). La quasi-totalité des professionnelles concernées se plaignent en effet de la charge administrative (facturation, télétransmission, relances, …) et du manque de reconnaissance.

Toujours est-il que les infirmières et infirmiers libéraux sont heureux du choix qu’ils ont fait. 86 % des IDEL(s) referaient ainsi ce choix si l’occasion se présentait. Comme quoi le statut d’infirmière libérale est devenu lui aussi, en quelques années, plus attractif.

 

Et vous, referiez-vous ce choix ? Quels sont selon vous les principaux avantages à devenir infirmière ou infirmier libéral ? Et au niveau des contraintes ou inconvénients, quels sont ceux qui vous viennent immédiatement en tête ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun commentaire.
autres actualités