Les infirmières libérales, agacées du traitement réservé aux pharmaciens - Albus, l'appli des infirmiers

Les infirmières libérales, agacées du traitement réservé aux pharmaciens

Il peut apparaitre difficile pour les infirmières libérales de faire entendre leurs revendications sans se montrer corporatistes. Pourtant, en matière de prescription notamment, les infirmières libérales ont beaucoup de mal à accepter l’élargissement de ce droit pour les pharmaciens, alors que leurs propres demandes sont rejetées depuis de nombreuses années.  

Quand les pharmaciens empiètent sur les compétences des infirmières libérales

Le conflit opposant pharmaciens et infirmières libérales n’est pas récente, même s’il connait, depuis plusieurs semaines, une nouvelle poussée. Il aura fallu, lors de l’examen de la loi de Santé, d’un simple amendement pour mettre à nouveau le feu aux poudres. En effet, une idée (ancienne) a été adoptée en mars dernier. Elle autorise le pharmacien à délivrer des médicaments sous prescription médicale pour des pathologies bégnines sans prescription. En d’autres termes, les patients pourront désormais se procurer un tel médicament sans forcément passer par la consultation d’un médecin généraliste. Immédiatement, les pharmaciens et les autorités publiques se sont empressés d’expliquer la démarche, afin de ne pas s’opposer au corps médical. Thomas Mesnier, député et rapporteur de la Loi de Santé, avait ainsi déclaré fermement : «  «Il n’est pas question ici de donner un droit de prescription aux pharmaciens » Cette possibilité de « prescrire » pour les pharmaciens sera accessible après formation de ces derniers et toujours en lien étroit avec le corps médical.

Cet élargissement du droit de prescription avait déjà été demandé par les pharmaciens mais aussi par les infirmières libérales au cours des années précédentes. On peut donc comprendre, que ce qui a été accordé aux pharmaciens n’apaisent pas la colère des infirmières et infirmiers libéraux, qui ne peuvent aussi que constater l’élargissement du droit de prescription à vaccination accordé aux pharmaciens, par cette même loi de santé.

La prescription pour les infirmières libérales, une demande récurrente et pourtant

De nombreuses infirmières libérales soulignent que leur propre demande d’élargissement de prescription a été rejetée, ne comprenant pas comme le pharmacien dans son officine pourra satisfaire aux attentes et aux besoins d’un patient alité à son domicile. L’hostilité contre cette mesure en faveur des pharmaciens se ressent aussi du côté des médecins mais pour d’autres raisons. Le président de la Fédération des médecins de France (FMF), Mr Jean-Paul Hamon l’explique en termes clairs : «Les pharmaciens ne sont pas habilités à prescrire des soins mais à conseiller. Ils ont une fonction très importante, mais je ne tiens pas à ce qu’ils changent de métier.»

Dans tous les cas, ces hostilités et ces conflits marquent une évidence, qui est, elle-aussi, au cœur de la réforme du système de santé en France : repenser le rôle et la coordination entre tous les professionnels de santé, tant à l’hôpital que pour les soins de ville. Et en la matière, les infirmières et infirmiers libéraux et hospitaliers ont leur mot à dire, sans que les autres professions médicales et paramédicales y voient une atteinte à leurs propres compétences.

Renforcer la place et le rôle de l’infirmière libérale, une ambition louable mais à quelles conditions ?

Bien que les compétences de l’infirmière libérale soient appelées à évoluer pour répondre aux nouvelles exigences d’une population vieillissante mais aussi à la transformation du système de santé (Plus d’hospitalisation à domicile, plus d’ambulatoire et donc une pression plus forte sur les demandes en soins dits de ville), le défi majeur réside bien dans la place qui est réservée à l’IDEL dans la santé publique de demain. L’infirmière ou l’infirmier libéral doit s’imposer en tant que le coordinateur (reconnu) des acteurs du domicile. L’élargissement du droit de prescription des infirmières libérales notamment se posera, mais cela ne doit pas se faire en opposition au corps médical mais bien en concertation avec ce dernier. Comment pourrait-il en être autrement, lorsque le gouvernement en appelle à une meilleure coordination entre les professionnels de santé, notamment avec la création des URPS (Union Régionale des Professionnels de santé) ? Et cette entente concerne aussi les relations qu’entretiennent infirmières libérales et pharmaciens. Les avancées pour les uns, en l’occurrence les pharmaciens, ne doivent pas être néfastes aux autres. Et du droit de prescription à la problématique de la vaccination, les nouvelles compétences accordées aux pharmaciens depuis plusieurs mois sont de nature à entamer l’entente cordiale souhaitable et souhaitée. Car faire évoluer le système de santé n’est pas envisageable en opposant et en stigmatisant chacune des professions concernées. Et en matière de prescription, force est de constater que les infirmières et infirmiers libéraux se sentent, une nouvelle fois, oubliés et méprisés.

 

Et vous, comment envisagez-vous les relations avec les pharmaciens et plus généralement avec les autres professionnels de santé ? Quelles seraient selon vous les décisions à prendre pour apaiser ces relations tendues ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

16 juin 2019

Romane Wk

15 juin 2019

Romane Wk

14 juin 2019

Carole Spir ?

13 juin 2019

Lise Rameaux la photo de l’article putain jpp ?

13 juin 2019

John Brd moi ce que je remarque, c’est le nom de la pharmacie ?

14 juin 2019

Jen Ag Ahaha pareil tkt

13 juin 2019

Jen Ag Ahahah énorme !!

11 juin 2019

"Pharmacie de la verge "?! WTF ?!!! ?

11 juin 2019

VS Ripine ya que moi pr péter une barre sur le nom de la pharma ? ?

11 juin 2019

Kro Meuh cela m a fait rire également ????

11 juin 2019

Kro Meuh deuz

11 juin 2019

Déjà qu'entre nous c'est la guerre alors bon....

13 juin 2019

Bastino Lamour triste constat aussi...

11 juin 2019

Très bonnes relation avec pharmacien et médecins Travail d'équipe

10 juin 2019

Je ne fais pas faire le vaccin de la grippe par le pharmacien car s'il y a un problème pour mon fils souffrant d'une maladie rénale chronique, je préfère que l'IDE revienne voir ce qui ne va pas. A la limite je suis compétente pour le faire, nous faisions les vaccins lorsque j'étais auxiliaire sanitaire à l'armée.

09 juin 2019

Cela se passe parfaitement bien , on est disponible pour eux et eux pour nous .... même les dimanches si besoin ..... et c’est vraiment très appréciable.....

08 juin 2019

C est quand la prime pour les idel et les pharmaciens la touche . Réveillez vous . ?

08 juin 2019

Chacun son métier . Est ce qu on vend des médicaments .

08 juin 2019

Relation tendues??? De mon côté tout se passe très bien, les pharmacies de ma commune sont top, elle ne font pas de vaccin et moi je ne vend pas de doliprane.....

08 juin 2019

Eric Perrin moi non plus ☺️

08 juin 2019

Fanny Papin

08 juin 2019

Et comment !!!!?

08 juin 2019

Très collaboration avec la pharmacie du village ou je suis installée.

08 juin 2019

Pelagie Frebourg et on te prend ton travail . Bravo .

07 juin 2019

Pharmacie de qualité ! Bonne relation interprof ?

07 juin 2019

Pharmacie de la verge !c Est encore mieux

07 juin 2019

Jadore le nom de cette pharmacie Sandrine Delattre Riri Jackson Valene Deberre Maryline Dehondt on fait une pétition pour changer le nom de la notre ? ?

07 juin 2019

Charlotte Flahaut-Baron je vote pour !!!! Je suis sur qu il y aurait plus de monde ?

07 juin 2019

Charlotte Flahaut-Baron je suggère que l’on retire le i ????

06 juin 2019

Le truc le plus drôle c’est la dispensation complexe au dessus de 5 médicaments différents C’est dingue y’a pas chez les infirmières surveillance complexe au dessus de 5

11 juin 2019

Mais oui bien sûr suis je bête

11 juin 2019

Steph Ane lol ben non, plus on en fait moins on est payés, logique ?

06 juin 2019

enlevons leur déjà toute la parapharmacie ! et que les prescripions des médecins soient respectées , cad que les comprimés et autres médicaments soient distribués avec le nombre suivant la prescription du médecin ! cela évitera du gaspillage , et évitera aussi aux gros labos de se faire " des C.....S" EN OR

06 juin 2019

"Pharmacie de la v.erge"...C'est beau !?

06 juin 2019

Les vieux privilèges

06 juin 2019

Les pharmaciens certes... Et les médecins qui font revenir au cabinet des patients pour faire les vaccins, pour enlever les fils... exetera... Et qui compte une consultation à 28 € voir plus.. Alors que sur simple prescription de leur part un tas d actes peuvent être réalisés par nous infirmière libérale.... On en parle ?

10 juin 2019

Marie Popins c est malheureusement trop tard

10 juin 2019

Laurence Noclain sans parler des chirurgiens qui demandent à leurs patients de se faire les injections d’anti coagulant et les pansements eux mêmes . Pour faire disparaître notre métier on ne s’y prendrait pas mieux

08 juin 2019

Marie Hivert et c est aussi les raisons de se battre pour ne pas se faire manger notre travail

07 juin 2019

Laurence Noclain c est la mort assure des IDELS Car entre les SSIAD qui emploie des IDE salarié qui font les soins IDE en complément des AS , les HAD, les labos, les pharmaciens, les prestataires de services qui prennent et qui font des soins à notre place .. , Les médecins et spécialistes qui font revenir les patients pour les fils ou tous les 2 jours pour des pst d ulcere de jambe .... les futurs IDE azalée... Les pharmaciens qui veulent nous prendre les PST sous prétexte qu ils vendent le matériel donc c est eux de les faire, les éducations thérapeutiques diabète et ils font déjà pour les INR .. Bref ....

06 juin 2019

A Casteljaloux on a de bonnes relations avec les pharmaciens . On leur fait pas mal d'ordonnances de matériels pour les pansements . Ils ont fait une partie des vaccins pour la grippe ce qui est un peu dommage !

06 juin 2019

Le gaspillage est un grand sujet de discussion mais personne ne parle du gaspillage des médicaments remboursés Derrière les pharmaciens se trouvent les puissants laboratoires de l industrie pharmaceutique intouchables

06 juin 2019

Il faut bien le reconnaître le métier d infirmier est mis a mal et pas que par les pharmaciens.. les charges énormes, le travail sans sécurité et la demande de dispo a outrance , les actes donnés aux autres pro de santé, les pansements " faits par le patient" avec juste une ablation de sutures pour l ide...bref..fait vraiment avoir la vocation pour ne pas avoir envie d aller garder des chèvres sur le larzac...moi j y songes de plus en plus ...c est cool les chèvres...

09 juin 2019

Marjo Laine oui...mais on peut innover..

09 juin 2019

c'est beau le Larzac , mais il y a plutôt des moutons que des chèvres là bas lol ??

08 juin 2019

Cecile Eugone tu as raison . Bientôt on va faire du fromage . Lol

06 juin 2019

En même temps moi j'aurais pas confiance de me faire vacciner par la pharmacie de la verge !

08 juin 2019

Effectivement ça doit être tendu ?

06 juin 2019

Si on te montre la lune, ne regarde pas le doigt. Le problème, ce n'est pas les pharmaciens qui ne font que leur job de négociations pour obtenir une amélioration de leur travail. Et nous, notre profession, nous faisons quoi ? Avec notre ONI qui n'a pas la confiance et l'adhésion de tous, avec nos multiples syndicats incapables de se mettre d'accord entre eux avant d'être d'accord avec les décideurs, et avec nous qui nous tirons dans les pattes à la moindre occasion... Nous sommes très nombreux, cela pourrait être notre plus grande force, alors regardons nous dans un miroir et fédérons nous pour améliorer notre job.

10 juin 2019

Hakim Lakhdara si vous ne payez pas ils vous envoie le service de recouvrement !

08 juin 2019

Le fait que l'adhésion soit "obligatoire" ne veut pas dire que tout le monde y adhère... Bon nombre de salariés et libéraux n'y adhérent pas...

07 juin 2019

Franck Van Overmeire L ONI ??? on a pas l adhesion de tous ... vous me faites bien rigolé tient !!! A 75 euros l adhesion obligatoire pour avoir un caducée... ça fait cher le caducée... sinon a part ca... a quoi sert l ONI .... car en ilsne font pas grand chose ... Si les dirigeants sont grassement payer avec nos cotisations....

06 juin 2019

Simple c est scandaleux

06 juin 2019

Les pharmaciens ne servent à rien.. ils vendent les pires des merdes du moment que ça rapporte comme le mediator ou l aricept et l'Ebixa .. ce sont des épiciers cupides avec une mentalité de bourgeois ..

06 juin 2019

Que chacun face. son metier....

10 juin 2019

Evelyne Portes exactement ! Est ce que je vends des médicaments ? Chacun son boulot . Je ne pense pas qu’ils ont besoin de marcher sur nos plates bandes

08 juin 2019

Evelyne Portes exactement

06 juin 2019

Nous on travaille en collaboration et en bonne entente. On s’adresse des patients mutuellement et ils refusent de faire les vaccins et nous les adressent.

06 juin 2019

Nous on travaille avec eux en très bonne entente et coordination ... l’effet pole de santé

06 juin 2019

Qu ils fassent leur métier avant de faire le notre

08 juin 2019

Anne Debomy d accord avec vous

06 juin 2019

Franchement dans l intérêt de nos patient nous devons tous travailler en collaboration car nous avons besoin les uns des autres surtout en milieu rural

08 juin 2019

Gregory Watier et bientôt vous allez être sans soins et payez à coup de lance pierre .?

05 juin 2019

Et sinon on parle de l'illustration du post ? ???? Acte manqué ? ??

07 juin 2019

Qui se dévoue pour leur signaler... Ou pas ! ? J'avoue avoir lu les comm du coup ?

06 juin 2019

En fait je m'en suis rendu compte au moment de poster l'image, et je me suis dit "Oh et puis zut, c'est rigolo".

05 juin 2019

Les pharmaciens sont les premiers à geuler quand Leclerc veut vendre du doliprane mais veulent bien vacciner, ceux qui n’est pas de leur ressort. Que chacun reste à sa place et les moutons seront bien gardés..

05 juin 2019

On travaille en collaboration. Très bonne entente.

05 juin 2019

On a pas le droit de faire de pub , juste poser des cartes et adviennent aux autres professionnels de les donner ou non , on donne la possibilité aux pharmaciens de vacciner et on leur aloue une prime ... bref on est les dernières roues du carrosse par contre dans la prise en charge ........... c est nous qui en faisons bcp ? pour peu ......

10 juin 2019

Nath Rss j abandonne ?‍♀️ c Eddy la catastrophe . Je le dis depuis lgt ... à dom on nous demande à nous de gérer seule .... les gens handicapés , les personnes âgées grabataires .... on est pas des monsieurs muscles ? on a pas de super pouvoir . Puis avouons le ... on nous demande de travailler gratos

10 juin 2019

Jojo Bardon et nos syndicats se réjouissent de l’arrivée du BSI... avec pour nous une perte de 3,10€ pour une prise en charge lourde . Belle avancée !!

14 juin 2019

John Brd moi ce que je remarque, c’est le nom de la pharmacie ?

13 juin 2019

Déjà qu'entre nous c'est la guerre alors bon....

13 juin 2019

John Brd moi ce que je remarque, c’est le nom de la pharmacie ?

11 juin 2019

VS Ripine ya que moi pr péter une barre sur le nom de la pharma ? ?

11 juin 2019

VS Ripine ya que moi pr péter une barre sur le nom de la pharma ? ?

11 juin 2019

Le truc le plus drôle c’est la dispensation complexe au dessus de 5 médicaments différents C’est dingue y’a pas chez les infirmières surveillance complexe au dessus de 5

11 juin 2019

Le truc le plus drôle c’est la dispensation complexe au dessus de 5 médicaments différents C’est dingue y’a pas chez les infirmières surveillance complexe au dessus de 5

10 juin 2019

Les pharmaciens certes... Et les médecins qui font revenir au cabinet des patients pour faire les vaccins, pour enlever les fils... exetera... Et qui compte une consultation à 28 € voir plus.. Alors que sur simple prescription de leur part un tas d actes peuvent être réalisés par nous infirmière libérale.... On en parle ?

10 juin 2019

On a pas le droit de faire de pub , juste poser des cartes et adviennent aux autres professionnels de les donner ou non , on donne la possibilité aux pharmaciens de vacciner et on leur aloue une prime ... bref on est les dernières roues du carrosse par contre dans la prise en charge ........... c est nous qui en faisons bcp ? pour peu ......

10 juin 2019

On a pas le droit de faire de pub , juste poser des cartes et adviennent aux autres professionnels de les donner ou non , on donne la possibilité aux pharmaciens de vacciner et on leur aloue une prime ... bref on est les dernières roues du carrosse par contre dans la prise en charge ........... c est nous qui en faisons bcp ? pour peu ......

10 juin 2019

Les pharmaciens certes... Et les médecins qui font revenir au cabinet des patients pour faire les vaccins, pour enlever les fils... exetera... Et qui compte une consultation à 28 € voir plus.. Alors que sur simple prescription de leur part un tas d actes peuvent être réalisés par nous infirmière libérale.... On en parle ?

10 juin 2019

Que chacun face. son metier....

10 juin 2019

Si on te montre la lune, ne regarde pas le doigt. Le problème, ce n'est pas les pharmaciens qui ne font que leur job de négociations pour obtenir une amélioration de leur travail. Et nous, notre profession, nous faisons quoi ? Avec notre ONI qui n'a pas la confiance et l'adhésion de tous, avec nos multiples syndicats incapables de se mettre d'accord entre eux avant d'être d'accord avec les décideurs, et avec nous qui nous tirons dans les pattes à la moindre occasion... Nous sommes très nombreux, cela pourrait être notre plus grande force, alors regardons nous dans un miroir et fédérons nous pour améliorer notre job.

09 juin 2019

Il faut bien le reconnaître le métier d infirmier est mis a mal et pas que par les pharmaciens.. les charges énormes, le travail sans sécurité et la demande de dispo a outrance , les actes donnés aux autres pro de santé, les pansements " faits par le patient" avec juste une ablation de sutures pour l ide...bref..fait vraiment avoir la vocation pour ne pas avoir envie d aller garder des chèvres sur le larzac...moi j y songes de plus en plus ...c est cool les chèvres...

09 juin 2019

Il faut bien le reconnaître le métier d infirmier est mis a mal et pas que par les pharmaciens.. les charges énormes, le travail sans sécurité et la demande de dispo a outrance , les actes donnés aux autres pro de santé, les pansements " faits par le patient" avec juste une ablation de sutures pour l ide...bref..fait vraiment avoir la vocation pour ne pas avoir envie d aller garder des chèvres sur le larzac...moi j y songes de plus en plus ...c est cool les chèvres...

08 juin 2019

En même temps moi j'aurais pas confiance de me faire vacciner par la pharmacie de la verge !

08 juin 2019

Les pharmaciens certes... Et les médecins qui font revenir au cabinet des patients pour faire les vaccins, pour enlever les fils... exetera... Et qui compte une consultation à 28 € voir plus.. Alors que sur simple prescription de leur part un tas d actes peuvent être réalisés par nous infirmière libérale.... On en parle ?

08 juin 2019

Il faut bien le reconnaître le métier d infirmier est mis a mal et pas que par les pharmaciens.. les charges énormes, le travail sans sécurité et la demande de dispo a outrance , les actes donnés aux autres pro de santé, les pansements " faits par le patient" avec juste une ablation de sutures pour l ide...bref..fait vraiment avoir la vocation pour ne pas avoir envie d aller garder des chèvres sur le larzac...moi j y songes de plus en plus ...c est cool les chèvres...

08 juin 2019

Franchement dans l intérêt de nos patient nous devons tous travailler en collaboration car nous avons besoin les uns des autres surtout en milieu rural

08 juin 2019

Relation tendues??? De mon côté tout se passe très bien, les pharmacies de ma commune sont top, elle ne font pas de vaccin et moi je ne vend pas de doliprane.....

08 juin 2019

Que chacun face. son metier....

08 juin 2019

Très collaboration avec la pharmacie du village ou je suis installée.

08 juin 2019

Qu ils fassent leur métier avant de faire le notre

08 juin 2019

Si on te montre la lune, ne regarde pas le doigt. Le problème, ce n'est pas les pharmaciens qui ne font que leur job de négociations pour obtenir une amélioration de leur travail. Et nous, notre profession, nous faisons quoi ? Avec notre ONI qui n'a pas la confiance et l'adhésion de tous, avec nos multiples syndicats incapables de se mettre d'accord entre eux avant d'être d'accord avec les décideurs, et avec nous qui nous tirons dans les pattes à la moindre occasion... Nous sommes très nombreux, cela pourrait être notre plus grande force, alors regardons nous dans un miroir et fédérons nous pour améliorer notre job.

07 juin 2019

Pharmacie de qualité ! Bonne relation interprof ?

07 juin 2019

Et sinon on parle de l'illustration du post ? ???? Acte manqué ? ??

07 juin 2019

Les pharmaciens certes... Et les médecins qui font revenir au cabinet des patients pour faire les vaccins, pour enlever les fils... exetera... Et qui compte une consultation à 28 € voir plus.. Alors que sur simple prescription de leur part un tas d actes peuvent être réalisés par nous infirmière libérale.... On en parle ?

07 juin 2019

Si on te montre la lune, ne regarde pas le doigt. Le problème, ce n'est pas les pharmaciens qui ne font que leur job de négociations pour obtenir une amélioration de leur travail. Et nous, notre profession, nous faisons quoi ? Avec notre ONI qui n'a pas la confiance et l'adhésion de tous, avec nos multiples syndicats incapables de se mettre d'accord entre eux avant d'être d'accord avec les décideurs, et avec nous qui nous tirons dans les pattes à la moindre occasion... Nous sommes très nombreux, cela pourrait être notre plus grande force, alors regardons nous dans un miroir et fédérons nous pour améliorer notre job.

07 juin 2019

Jadore le nom de cette pharmacie Sandrine Delattre Riri Jackson Valene Deberre Maryline Dehondt on fait une pétition pour changer le nom de la notre ? ?

07 juin 2019

Jadore le nom de cette pharmacie Sandrine Delattre Riri Jackson Valene Deberre Maryline Dehondt on fait une pétition pour changer le nom de la notre ? ?

06 juin 2019

Et sinon on parle de l'illustration du post ? ???? Acte manqué ? ??

autres actualités