Infirmière libérale, une question d’argent ?

Infirmière libérale, une question d’argent ?

Pourquoi de plus en plus d’infirmières quittent-elles leur poste du privé ou du public pour se tourner vers le libéral ? Certains diront que c’est pour gagner encore et toujours plus d’argent, mais est-ce vraiment leur seule motivation ?

 

Quand libéral rime avec argent

3 ans et demi après le bac pour gagner à peine plus que le SMIG ? Il est vrai que le métier d’infirmière n’est sans doute pas rémunéré à sa juste valeur. Et si le nombre d’infirmières libérales a doublé en 20 ans, ce n’est pas pour rien. Beaucoup diront d’ailleurs que c’est l’argent qui les a attirées. Et ce sentiment semble être renforcé quand on apprend qu’une infirmière libérale gagne en moyenne 3600€ par mois, et qu’une sur quatre se fait un salaire moyen de 5900€ par mois, de quoi en faire jaser certains.

Et les qu’en dira-t-on ne s’arrêtent pas là. Être infirmière libérale apparaîtrait en effet comme un excellent moyen pour escroquer un peu d’argent à la sécurité sociale. Et oui, qui pourra vérifier que vous avez bien fait tel ou tel soin à un patient ou que vous lui avez tout facturé au bon tarif (en respectant la NGAP intégrée dans un logiciel de gestion infirmier) ? Travailler en libéral semblerait alors être un terrain de jeu très tentant où il est facile de se remplir les poches…

Et si c’était plutôt pour valoriser son métier ?

Argent infirmiere liberale installation

Mais celles qui ont choisi de travailler en libéral vous le diront : être infirmière libérale, ce n’est pas qu’une question d’argent, loin de là. En effet, être infirmière dans un hôpital, ce n’est pas toujours facile, et c’est beaucoup de contraintes. Les infirmières ont besoin de reconnaissance, et c’est bien souvent pour cela qu’elles tournent la page de l’infirmière soumise et dévalorisée pour un chapitre beaucoup plus gratifiant de leur vie : celui de l’infirmière libérale indépendante, respectée et proche de ses patients. Et il semblerait que les infirmières se plaisent dans ce statut de libéral puisqu’elles ne sont qu’1,4% à le quitter chaque année, alors que 2 fois plus d’infirmières salariées quittent leur poste durant la même période.

Être libérale, à quel prix ?

Tout quitter pour le libéral, c’est laisser des contraintes pour en retrouver d’autres. On n’a plus de supérieurs sur le dos, on abandonne les tâches annexes, on organise son emploi du temps comme on le souhaite et on a la possibilité de se faire de plus gros salaire, mais tout cela à quel prix ? Et oui, choisir de travailler en tant que libéral c’est avant tout accepter les horaires à rallonges. En effet, ceux qui montrent du doigt les salaires qu’arrivent à sortir les infirmières libérales savent-ils que celles-ci le doivent souvent à des semaines de 70 heures ?

Et vous, pourquoi avez-vous choisi d’exercer en libéral ? Est-ce pour gagner plus d’argent ou bien pour apporter un nouveau sens à votre métier ? Regrettez-vous d’avoir quitté votre statut de salariée ou de fonctionnaire pour celui de libéral ? Et que pensez-vous de toutes ces personnes qui montrent du doigt les salaires exorbitants des infirmières libérales ?

 

Faire le test

Baromètre de salaire infirmière libérale

Découvrez grâce à notre test express le montant moyen du chiffre d'affaires, de patients vus et d'AIS facturés par jour.
Le test vous permet de comparer votre activité à celle de vos collègues.
Faire le test
By |2018-04-12T15:48:50+00:008 novembre 2012|IDEL au quotidien|155 Comments

155 Comments

  1. %prenom% Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Pour ma part, l’argent est venu au second plan. Ma première motivation était de ne plus avoir de cadre qui te harcèle pendant tes jours de repos pour venir remplacer une collège!!! Et puis travailler seulement

    • anda Le 20 octobre 2013 - Répondre

      exact

    • Anonyme Le 8 janvier 2014 - Répondre

      Bonjour une question aux internaute savez vous si il y a des textes de loi sur les ais c a dire combien d ais peux t on faire par jour légalement merci de votre réponse pour éviter d avoir un contrôle de la CPAM car je suis dans un village ou il y a beaucoup de patients qui ont besoin de toilettes

      • Anonyme Le 4 mars 2014 - Répondre

        Pour les aise 3 c’est une demi heure et les ais6 c’est 1 h alors il faut être logique et que ce soit faisable dans ta journée de travail c’est comme ça que la CPAm calcule

        • fanmanga Le 18 septembre 2014 - Répondre

          Je veux devenir infirmière mais je connais pas exactement le salaire et en plus qu’elle bac je dois passé répondre please

      • Anonyme Le 3 mai 2014 - Répondre

        Nous avons le droit a 26 ais 3

        • Charles Le 16 juillet 2014 - Répondre

          Nous n’avons droit que de répondre aux besoins des patients et c’est tout

    • Roignant Le 17 janvier 2014 - Répondre

      À l’hôpital beaucoup d ‘infirmières voudraient ne pas faire de toilettes,mais lorsqu’elles travaillent à domicile ,elles piquent ce travaille aux aides soignantes qui coûtent beaucoup moins cher à la sécu et aux patients……

      • Brigitte Le 9 février 2014 - Répondre

        30 ans de libéral célibataire 3 enfants. Je me suis éclatée’ j’ai donné autant que je pouvais ça m.a permis de tout « gérer » et bien en plus le tout jusqu’au burn out toal car travailler « sans filet » seule ou quasi en face de la souffrance, la maladie, la mort, les familles à épauler et j’en passe ça a un coût personne énorme. Quand tu tombes carpimko mon ennemie n’a aucune reconnaissance. A ton tour d »être malade débrouille toi seule.

      • kitou1511 Le 11 mars 2014 - Répondre

        Pour info les infirmières ne « piquent » ce travail elle font juste ce qui de leur ressort et à l’origine de leur métier et de leur formation. L’IDE ne fait alors que reprendre ses fonctions premières. C’est à l’hôpital que l’infirmière ne fait pas vraiment son rôle premier ou propre en déléguant en permanence celui-ci aux aides-soignantes. Faute à la surcharge de travail technique et administratif et il faut aussi l’avouer parfois par mépris pour certaines…

      • Anonyme Le 3 avril 2014 - Répondre

        La toilette est un acte infirmier delegue aux aide soignants

      • Anonyme Le 8 avril 2014 - Répondre

        désolé de te contre-dire, mais ce ne sont pas les infirmières de l’hôpital qui ne veulent plus faire de toilettes, mais le système hospitalier, et les cadres de santés qui imposent cela ( car maintenant les IDE sont plus occupées a gérer les dossiers informatisés et autres bêtises administratives, que d’être prés du patient).
        et personne ne pique le travail d’un autre, vu que le maintient à domicile est de plus en plus instauré et moins couteux qu’une hospitalisation!

      • pouet Le 10 juin 2014 - Répondre

        relisez vos décrets de compétences : les toilettes font partie du rôle propre de l’infirmière et ce sont des actes déléguables aux aides-soignantes… Donc sous la responsabilité de l’infirmière.
        A l’hôpital, si l’infirmière ne déléguait pas ce travail, elle n’aurait pas le temps de faire les soins non-déléguables (perf, pst, distribution de ttt, etc…)

      • Plichon Le 28 novembre 2014 - Répondre

        Avant d’écrire n’importe quoi., il faut réfléchir. Je ne pique rien aux aides soignantes c’est mon rôle propre. Et un nursing ne coûte rien aux patients car bien souvent à 100% ou mutuelle donc 0€ à débourser. Et si on intervient pr une toilette on a de multiples actes autour qui sont de notre responsabilité. On n’est pas que des torcheuses de cul.

      • freche Le 8 décembre 2014 - Répondre

        monsieur ou madame ,,vous croyez que lon va chez les patients que pour faire la toilette et bien changer de metier ,,vs navez rien compris et cest au moins 50 pour cent des ide pareil cest regrettable de lire des trucs pareils ,,comment peut on avancer ds notre profession ,,,,role preventif bien assume egal reduction cout secu par exemple ,,,bien faire son metier jusqu au bout ,,le role propre ,,relisez notre decret ,,,,merci

    • freche Le 8 décembre 2014 - Répondre

      bonjour ,,ne revez pas les jeunes ,,le liberal était tres rentable si je puis dire ds mes annees 80,,,,maintenant cest equivalent ,,si lon compte les heures de soins ,,de route et de paperasse en tout genr vous verrez que le prix de l heure est bien faible ,,moi je l ai choisi pour offrir une qualite de soins et de relationnel aux patients donc etre satisfaite egalement et epanouie ,,,il faut cependant avoir de l experience car confrontee a multiples pathologies ,,,famille,,,,etc,,,,,,perso je la i fait a 25 ans six mois et je suis repartie en stucture encore 8 ans ,,,,,,lexperience en milieu hospitalier sert enormement a mon avis ,,de plus a mon age il est difficle de devoir supporter les horreurs que lon fait subir aux patients ,,,,en ephad ,,,jeunes on na pas le meme regard ,,le meme recul et c est bien normal ,,,réfléchissez bien avant ,,vous serez seule face a certains evenements les jours feries ,,le soir et pas un medecin sous la main ,,,,bonne chance

  2. %prenom% Le 8 novembre 2012 - Répondre

    12 jours pour pouvoir accorder plus de temps à ma famille, voilà mes motivations

    • Anonyme Le 4 mars 2014 - Répondre

      Moi je fais 12 jours également par mois voire 14 jours et ces journées la je ne peux pas m’occuper de ma famille car en plus d’une tournée de 12 @ 14 h je fais environ et sans exagéré 3 à 4h de paperasse par jour de cette manière mes jours de repos je suis dispo quand aux salaires cela dépend des actes bien sur des kilomètres aussi il n’y a pas de règles je gagne très bien ma vie sans pour autant sur- coter cela fait 20 ans que je suis libéral et j’aime toujours autant ce métier il faut être dispo à tout moment rentrée à la maison je peux avoir des nouveaux appels à tout moment le libéral m’a attiré surtout parce que je peux exercer mon métier comme je l’entends les relations entre nous et les autres professionnels de santé se passent très bien J’espère exercer en libéral encore de nombreuses années les charges sont importantes certes mais avec une bonne gestion il n’y a pas de soucis

      • delphine Le 11 mars 2014 - Répondre

        Bonjour,
        avez-vous déjà pensé à déléguer une partie de votre paperasse à un organisme extérieur ? Je m’occupe actuellement de la paperasse de 3 infirmières et elles sont ravies d’avoir plus de temps. N’hésitez ps à me contacter si vous souhaitez en discuter !

        • Brullard anne Le 12 décembre 2014 - Répondre

          Bonjour,
          je viens de tomber sur votre message. Etant moi-même infirmière en disponibilité depuis 8 ans et ne pouvant donc plus faire du liberal , j aurais aimé savoir votre parcours pour aider et alleger leur travail en m’occupant comme vous de toute la paprasserie. Cela me permettrait de reprendre une activité à bientôt 50 ans….
          quel est l’organisme extérieur dont vous dépendez ? Etes vous indépendante? comment avez vous procédé?? merci de bien vouloir me répondre sur ma boite mail. Bonne journée et Bonnes fêtes de fin d’ année à vous et toute la profession.

    • nathalie Le 4 juin 2014 - Répondre

      Bonjour,
      mais sur ces douze jours, il faut compter les jours de bureau ou tu :programmes les ordos, controles les actes réalisés ou enlèves les non faits,, factures, teletransmets, édites les bordereaux puis les retours, les coups de tél aux médecins qui ne renvoient pas les ordos dans les temps….bref ou il ne t en reste plus que 10, voir 8…
      .et c’est là ou moi, j ai dit STOP pour tout le travail de bureau:):):) j ai pris un prestataire de secrétariat qui télétransmet, réceptionne, classe et maintenant programme ((je l ai formé une demie journée), et il ne me reste qu’à contrôler. Nous fonctionnons par mail et le coût est dérisoire par rapport au temps que j y passais moi!!car, oui, elles se sont des pros des paperasses et ordi….moi, ce sont les soins, but premier d’une IDE et aussi IDEL:):)!!
      allégez vous la vie pro, car la route de lIDEL très heureuse, est longue et difficile à tenir sur le long terme, surtout si on n’est plus toute jeune…:(:( c’est autant de vie gagnée pour soi et la famille…
      Bon vent dans notre beau métier, et surtout en libéral !!

  3. %prenom% Le 8 novembre 2012 - Répondre

    ne pas oublier quand meme dame URSSAF et sa copine la CARPIMKO

  4. %prenom% Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Je veux franchir le cap pour avoir une meilleur qualité de vie, avoir plus de temps pour ma famille et bien sûre gagner plus 🙂

    • Anonyme Le 9 novembre 2012 - Répondre

      Tu penses pouvoir a la fois gagner et plus et avoir plus de temps pour ta famille ??? ca va pas bien ensemble en libéral ca !!!

    • riet Le 20 novembre 2012 - Répondre

      et bien non!!! la qualité de vie ne sera pas meilleure , bien au contraire, et pas plus de temps à consacrer à la famille…. il faudrait peut etre suivre 1 idel pendant 8jours…..sans parler de l’ administratif….. il faut en plus du travail gérer les papiers, c ‘est à dire « mériter » son salaire…télétransmettre à la sécu etc…. fini le salaire qui tombe tout seul ….

      • idel 38 Le 25 août 2013 - Répondre

        comme d’habitude « l herbe est plus verte chez le voisin », il faut savoir se rendre a la realite.. la relatite du terrain des infirmieres libérales.. car non, les horaires ne sont pas meilleures, les astreintes de nuit cela existe!!, les remplaçantes difficiles a denicher qui te font remettre a plus tard tes vacances en famille.. alors, non le liberale n’ai pas mieux que le liberale.. quand au fait de ne pas avoir le cadre sur le dos.. c’est vrai on n’ai seule.. oui, seule a tous les moments celui ou il faut prendre des décisions, faire face a des responsabilités.. mais c’est tres enrichissant le liberale sur le plan personnel, professionnel.. quand je lis que la moyenne est de 3600 euros, c’est pas mon cas et j’en suis loin, mais j’ai fait le choix de passer du temps avec mes enfants en bas age.. et donc je te rejoinds venez donc passer 8j en 24/24 avec nous, dans la gestion des soins des pateints, des familles, des soucis ordonnances mal rediges, des refus des cpam et des appels de vos patients a 3h du matin.. et je pense que vous réfléchirez a deux fois avant de quitter votre poste..

        • stef Le 20 octobre 2013 - Répondre

          eh oui as raison la vie nest pas rose en liberal faut trouver le juste milieu

    • Anonyme Le 20 août 2013 - Répondre

      Pour avoir plus de temps pour sa famille il faut trouver une tourner »mighty » ce qui signifie un salaire « mighty » quand les charges sont déduites. Moi j ai choisi de travailler tranquillement pour profiter de ma famille mais je gagne ce que je gagner à l hôpital avant. J’aime énormément ce que je fais mais je ne veux surtout pas passer ma vie sur la route. Conclusion pour gagner plus il faut travailler plus

    • vero Le 22 août 2013 - Répondre

      oui mais tous ces motifs ne sont pas compatible parce que gagner plus en travaillant moins faut me dire comment faire je suis intéressée !!

  5. Loupias Le 8 novembre 2012 - Répondre

    pour ma part, le libéral était une manière différente de pratiquer mon métier, et je m’y plais vraiment, malgré les contraintes (eh oui, il y en a!). par contre je suis loin des 3600 euros (et que dire des 5900 euros) que gagnent certains, mais je leur laisse volontiers ce salaire car je sais à quel point ils doivent corver pour atteindre ces sommes, moi je préfère gagner moins mais avoir une vie familiale!

  6. Pomarede Masnou Le 8 novembre 2012 - Répondre

    On est bien d’accord qu’on a pas choisit ce métier pour l’argent. Mais je crois quand même qu’il ne faut pas se voiler la face…. On ne travaille pas non plus pour la gloire. Et, bien sur, sans oublier Urssaf et Carpimko….. Et la taxe pro…..etc…. Après, je pense que nous avons tous une conscience professionnelle et que nous favorisons tous la qualité à la quantité!

  7. Sales Le 8 novembre 2012 - Répondre

    5900E par mois? En travaillant tous les jours toute l’année, je suppose. Pour ma part, le libéral a été une magnifique occasion de sortir de la hiérarchie: pas de cadre et aussi pas d’AS à gérer.

  8. Reymond Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Cela ne serre a rien de se justifier face à des detracteurs qu’y n’ont rien à se mettre sous la dent qu’ils viennent sur le terrain d’abord si bien sur ils arrivent a se reveiller tot le matin après s’etre coucher tard le soir.

  9. Lopes Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Je connais des infirmières libéraux qui font 14 h/jours de travail !!

  10. Capdeville Le 8 novembre 2012 - Répondre

    et encore Renaud je l’ai fait pdt 7 ans et je n’ai jamais gagné ça !! maintenanr a coup de DSI beaucoup y arrivent en bossant 10 à 12 jours /mois …. je ne les envies pas .j’ai 62 ans 36 ans de liberal et contente de voir le bout ..plus que les charges ,ce sont les mentalites qui me pèsent …. et même si dans les faits on gagne plu que salaries( le double disent certains) il faut bosser le double aussi pour arriver à ça sinon c’est purement de la fraude !!!

    • chris Le 17 juillet 2013 - Répondre

      exactement

    • Anonyme Le 20 août 2013 - Répondre

      Tout à fait d accord.

    • Anonyme Le 22 août 2013 - Répondre

      on fait bien dire ce que l’on veut aux chiffres ! ces montants qui sont avancés ne précisent pas si ce sont des chiffres d’affaires bruts ou des bénéfices nets (40à55% d’écart entre les deux situations, le taux horaire réel des revenus nets, le nombre d’heures effectuées, le nombre de jour de travail, le type de soins effectués, la typologie du secteur… et les surfacturations possibles…
      Chers journalistes merci de faire votre travail de manière plus approfondit la prochaines fois en nous donnant de vrais éléments de comparaison !!!

  11. Méglio Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Le changement sortir du système hospitalier .. Mais faut être réaliste aussi ..Travailler 15 j par mois et doubler voire plus son salaire c assez lucratif !! L aisance financière aide à oublier la pénibilité du soin à domicile et le nombre d heures travaillées !!

    • Anonyme Le 9 novembre 2012 - Répondre

      Chacun voit midi a sa porte mais faut arrêter de croire qu’une infirmière libérale est pleine de fric !!! faut y passer sa vie autrement !!! ou frauder la secu et autres caisses !!! je travaille 8h par jour et je suis loin de gagner les prétendu 5000 euros !!!! Elle est ou l’aisance financiere la ????

      • Anonyme Le 23 mars 2014 - Répondre

        Bonjour, Tout dépend des soins que tu effectues …. Et du Nombre d’heures travaillés par jours ??? Non !!! En se donnant du mal mais pas trop on peut gagner correctement sa vie.

    • freche Le 8 décembre 2014 - Répondre

      nimporte quoi ,,,vraiment en fraudant oui alors

  12. Blechet Le 8 novembre 2012 - Répondre

    C vrai qu’on gagne mieux sa vie mais pour moi l’essentiel c surtout la liberté !!!!!

  13. Di-Gaspero Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Contente de ne plus travailler en milieu hospitalier où je devais assurer un service de nuit en médecine avec en moyenne 36 patients avec des pathologies lourdes, dont 2 lits de réa et accueillir des urgences et ça seule avec une AS….jusqu’au jour où g demandé une mise en dispo pour faire du libéral, refusée 2 fois….g donc démissionnée…..à ce jour sans aucun regret, je travaille avec une associée adorable, nous avons les mêmes objectifs de soins…..certes je gagne plus….mais avec un choix de patients et surtout sans hiérarchie….plus d’heures c sûr….mais une qualité de travail bien meilleure et qui correspond tout à fait à ma définition d’infirmière….

    • MATTEI Le 22 novembre 2013 - Répondre

      BONJOUR? RAVIE DE T AVOIR LUE? CAR J ECRIRAI A PEU PRES LES MEMES MOTS §

  14. Caillaullt Le 8 novembre 2012 - Répondre

    La liberté à un prix aussi… Il faut maintenir son activité, offrir des prestations de qualité, avoir un bon contact avec les patients et les professionnels de santé. Le salaire est brut donc quand on enlève les charges il en reste la moitié et on travaille pas 35 heures par semaine… Plutôt le double! Sans compter les heures de paperasse! Il faut aimer le libéral et le faire avec son cœur mais pas pour l’argent ça c’est sur!

  15. Durot-Renaudin Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Au debut, j’avais fait du liberal suite a un « coup dur » pour arrondir les fins de mois., pdt mes vacanced ou mes weekends..et j’ai adore!!! plus de hierarchie! 6 mois apres, je demissionnais pour ne faire que ca.
    J’au franchi le pas et ne regrette pas.
    je n’ai pas des tournees a faire de l’abattage pour gagner trop..mais la qualite et la chaleur humaine sont la. c l’essentiel.

  16. Guitton Le 8 novembre 2012 - Répondre

    moi je dis que c pour faire leur metier dans un contexte meilleur car que ce soit dans le prive ou le public le patient est considere comme un client ;

  17. Etromain Le 8 novembre 2012 - Répondre

    devenir infirmière libérale m’a permis de redonner de la valeur a mon diplôme et surtout de retrouver le coté humain du soin!!! je ne regrette pas d’avoir démissionner(dispo refusée…..)c’est un plaisir d’aller bosser !!!! j’ai 2 collègues adorablissimes!!!! un vrai régal!!!!!

    • capucine Le 17 juin 2013 - Répondre

      Tout à fait raison , pour moi aussi devenir infirmière libérale m’a permis de redonner un sens au métier que j’avais choisi, de redonner de la valeur à mon diplôme … ne plus me sentir exploitée, frustrée par le système,la rentabilité, … être exécutante … fermer ma gueule et surtout pas trop réfléchir.
      Les formations :pas de sous, la prise en charge de l’humain :pas le temps, pas assez rentable ….
      Aujourd’hui en libérale je respire ,je me sens infirmière ,je me sens soignante ……..
      Et franchement ceux qui parlent de fric ils sont a côté de la plaque !!!
      En libérale si on veut rentrer de l’argent on doit faire des actes …
      et encore nous en laissons la moitié à l’URSSAF ( qui ne se lasse pas de faire du social bref tu te lèves tôt le matin pour entretenir la flemmardise ) et toi si tu es malade ,blessée … tu dois aller bosser quand même parce qu’ il n’y a rien qui rentre sur ton compte … , , à la CARPIMKO ( pour une retraite qui sera dérisoire à 67 ans .. peut être ! … ) sans parler des taxes professionnelles , des assurances professionnelles obligatoires …. ..
      Je ne parlerai pas des actes gratuits , du système de cotation où certains actes deviennent du bénévolat …
      En libérale, l’infirmière n’est jamais en repos la paperasse , la compta, les formations …. les gardes … pas de congés payés ….
      Et à tous ceux qui trouvent que les infirmières libérales sont trop payées je vous invite à réfléchir et à se renseigner avant de parler !!!

      UNE INFIRMIERE QU’ELLE SOIT EN LIBERALE OU SALARIEE DU PUBLIC , DU PRIVE … MERITE UN PROFOND RESPECT POUR SON DEVOUEMENT A AUTUI.

      ET FRANCHEMENT TOUS ET TOUTES NOUS DEVRIONS NOUS UNIR POUR DEFENDRE NOS VALEURS ! FAIRE VALLOIR NOS COMPETENCES !
      NOUS MERITONS BIEN PLUS !!!!

      Arrêtons de nous tirer dans les pattes … Tous les libéraux ont été salarié !!!

      Et tous , nous pouvons dire que le métier que nous faisons demande beaucoup de qualité humaine. Si nous avons choisit de devenir IDE c’est avec notre cœur que nous travaillons …
      mais tous, nous avons besoin de reconnaissance !!!!

    • MATTEI Le 22 novembre 2013 - Répondre

      HEY !!!!

  18. Poupette Le 8 novembre 2012 - Répondre

    Pour moi le libéral = liberté libre de faire ses soins de prendre du temps avec ses patients de créer vraiment une relation de confiance . C est vrai le salaire est en plus mais je fais du libéral surtout pour la qualité de soin que l on peut prodiguer et ne plus être stresser !!!

  19. Zuretti Le 8 novembre 2012 - Répondre

    ça fait un beau salaire effectivement si on croit les chiffres , mais ce serait bien de parler en salaire net !!! 3600€/ mois en brut ça ne fait plus que 1800€/ mois en net , ne l’oublions pas , alors que si on parle des salaires bruts des hospitaliers , on ne déduit que 20% , il faudrait avoir la même échelle pour tous !!! quant à dire  » Travailler en libéral semblerait alors être un terrain de jeu très tentant où il est facile de se remplir les poches… » , ça me fait froid dans le dos , je ne connais que des infirmiers droits et honnêtes , je n’ai jamais eu la moindre idée de fraude ou autre , pourquoi donner en exemple les IDEL tordues et rarissimes qui ont osé voler ??? c’est impressionnant comme les idées perdurent … et si on disait qu’on doit emprunter pour payer des charges , qu’on gagne le SMIG horaire ( mais en faisant bcp plus d’heures !!! ) , qu’on a des conditions pas toujours faciles …. mais qu’on aime notre métier tel qu’il est , tout simplement ?

  20. Rohaut Le 8 novembre 2012 - Répondre

    je suis surpris de lire ce que je lis …

    Vous gagnez plus en libéral qu’en salarié ???

    Va falloir m’expliquer comment.

    Il y a quelques années, un médecin que ‘estimais tout particulièrement a osé me dire que je gagnais plus que lui.

    J’ai halluciné et je lui ai demandé si il ne se foutait pas trop de ma g…

    En prenant le temps de discuter autour d’un bon repas, il m’a expliqué ce qu’il gagnait (brut, net, temps de travail, ancienneté, charges, responsabilités, assurance, retraite).

    J’ai bien été obligé de reconnaitre qu’il gagnait moins que moi!

    Oui si aujourd’hui je gagne 3 fois plus que quand j’étais salarié c’est parce que je fais 70 à 120h par semaine …

    J’exerce une semaine sur deux pour libérer du temps pour la société que j’ai créé par ailleurs pour assurer mon avenir.

    Assuré mon avenir qui m’est imposé par la CARPIMKO comme reconversion professionnelle obligatoire pour Incapacité Totale et Absolue d’exercer comme libéral!

    Oui parce que j’ai pris un arbre et j’ai vécu avec ce que nous verse la CARPIMKO en cas d’Incapacité Totale et Absolu et je sais ce que ça donne …

    Incapacité Totale et Absolue que j’ai perdu parce que je me suis reconverti …

    Incapacité Totale et Absolue que je ne perçois plus parce que j’exerce par ailleurs une activité rémunérée qui par ailleurs ne me rémunère absolument pas …

    100% de ce que j’ai gagné en 2011 a généré 64% de charge.

    Les 36% restant ayant été ré-investi en quasi totalité dans ma reconversion professionnelle et ayant généré à leur tour 38% de charge …

    Le libéral, c’est comme je le dis toujours un chef d’entreprise.

    Celui qui veut faire 16h de tournée par jour, c’est à peu près son problème.

    Pour rappel comme toujours:
    25% des libéraux ne gagnent même pas le SMIC
    25% des libéraux gagnent plus de 75 000€ par an.

    On fait dire ce qu’on veut aux chiffres.

    Je fais mes 50 000€ de CA par an en ne bossant que 26 semaines par an.

    Sauf qu’il me faut souvent au moins 2 jours pour récupérer physiquement de ma semaine de travail et c’est certainement pas un choix de subir ce rythme …

    J’ai des copains salariés qui pour bien moins que ce que j’ai bouffé touchent des rentes à vie et ont des droits que je n’aurais jamais en tant qu’indépendant.

    Regardez bien les chiffres et enviez les tant que vous voulez.

    Aujourd’hui j’ai fait 6h ~ 20h, j’ai consacré ma coupure de l’après midi à la paperasse et à ma société …

    La dernière fois que j’ai eu un jour de repos … bah je ne m’en souviens pas …

    La dernière fois que j’ai eu un jours de vacances comme c’est écrit dans le dictionnaire s’était en 2004 …

    La prochaine fois que j’en aurais un … bah je ne sais pas soit je serais définitivement impotent avant soit j’aurais un taux d’endettement tellement important pour avoir coulé ma boite et des charges tellement lourdes à rattraper que même sans l’usage de mes jambes il faudra que j’aille bosse chez mc do pour les honorer.

    La dernière fois que l’URSSAF m’est tombé sur le dos, ils m’ont fait raqué 34 000€ abusivement …
    Cette année c’est 6000€ qu’ils m’ont fait craché abusivement …

    Et il va encore falloir 2 à 4 ans pour leur faire admettre qu’ils doivent me les rembourser …

    Et je suis loin de cracher dans la soupe parce que pour rien au monde je ne retournerais salarié de plein gré.

    Et si comme moi il y a quelques années, vous vous dites quel con, si il a eu 34 000€ d’URSSAF a rattrapé c’est qu’il les a gagné et il n’avait qu’à les provisionner c’est que comme moi à l’époque vous ne savez pas à quel point ces foutus fonctionnaires sont des incompétents qui toucheront leur paye à la fin du mois quoiqu’il arrive.

    Et des anecdotes comme ça j’en ai des dizaines à vous faire lire pour vos longues soirées d’hiver …

    Quand j’explique à ma mère qui n’a jamais gagné 10 000 francs dans sa vie que j’en dois 100 000 rien qu’en impôt les discussions à table finissent toujours en eau de boudin!

    Bienvenu dans le monde des indépendants, qui quelques soit le domaine est incomparable avec celui des salariés.

    En conclusion, il suffit de se rappeler que tout ce que j’ai gagné en 2011 à généré 64% de charge et qu’on arrive mi-novembre 2012 et que je ne saurais combien ça a généré de charge que vers fin 2013 au mieux si d’ici la je n’ai pas eu un rattrapage de charge injustifié qui me sera remboursé en 2014 sans la moindre excuse!

    • Cécile Le 20 novembre 2012 - Répondre

      A 100% de ton avis et de tout coeur avec toi ! Moi aussi « j’aime » URSSAF et CARPIMKO! Rien que leur logos sur une enveloppe et j’en ai des sueurs froides ! Malgré tout je pense que nous auront toujours nos détracteurs, pour majorité des gens jaloux et trop fainéants pour se donner la peine de voir ce que ça fait de travailler autant que nous ! Alors laisse dire, si on étaient vraiment des fraudeurs on n’auraient plus le droit d’exercer depuis longtemps ! A bon entendeur !

    • Anonyme Le 1 avril 2013 - Répondre

      Oui en effet comme conseiller de l’ordre j’ ai assez souvent été convoqué au TGI pour des liquidations ou règlement judiciaire. Le ÇA des infirmiers libéraux moyen est de 82000 euros les charges qu il faut toujours penser à provisionner peuvent représenter la moitié, mais les accidents de la vie divorce maladie même rapidement devant le TGI. Si l’IDEL veut bénéficier de la même couverture sociale que le salarié du public avec un ÇA moyen il devra dépenser près de deux tiers de ses recettes .il le fait rarement et vit donc à crédit en minorant le risque accident travail et en oubliant l’âge du départ en retraite .je vous invite donc à vous renseigner auprès de l’urssaf si vous n’avez pas intérêt à cotiser plus .pour la carpimko les auto entrepreneurs nous plombent et je crois qu’avec des PEE ou PERCO nous pouvons espérer augmenter légèrement nos pensions mais il faudrait gagner près de 230000 euros pour obtenir la pension qu’une IDÉ publique percevra elle a 55 ans. Bon courage YVES

    • martin Le 16 mars 2015 - Répondre

      ooohh j’adore ton engouement et ton franc parlé, ça fait du bien de ne pas lire ou entendre du politiquement correct, mais des mots qui viennent du coeur.

  21. Ferracci Le 8 novembre 2012 - Répondre

    moi je dis vive le libéral ; vive la liberté, je bosse 15j /mois; 12h par jour , mes patients c ‘est comme ma famile , je gagne trés bien ma vie et je le mérite vu comme je me décarcasse pour mes patients , faut arréter de dire qu’on est des escrocs : des brebis galeuses y en a partout, moi pour ma part il m’arrive souvent de travailler gratuit car certaines personnes n’ont pas de couverture sociale ou pas de mutuelle; ça fait 21 ans que je fais du libéral et pour rien au monde je ne retournerai à l’hopital:)

    • MATTEI Le 22 novembre 2013 - Répondre

      IDEM !!! JE PENSE PAREIL !

  22. cheche Le 8 novembre 2012 - Répondre

    d’abord on pense à notre tranquilité en s’installant en libéral, plus de chef, mais on s’apperçoit vite que c’est pas tjs le cas
    ensuite on pense salaire, on sait que les libérales ont un meilleur salaire que les salariées, pas exorbitants quand même, mais c’est sans compter les journées de 10 à 12 heures,des fois des semaines sans repos, les plaintes des patients, des familles, les réprimandes des médecins, la responsabilité que nous avons et tout le coté administratif auquel personne ne pense
    alors je crois que nous ne volons pas nos salaires
    je ne regrette en rien mon installation en libéral aprè 15 ans passée en centre hospitalier

  23. Dos Santos Le 9 novembre 2012 - Répondre

    il est exact que les infirmiéres et infirmiers hospitaliers ne sont pas suffisaments rénumerer pour le travail et les horaires car ayant un manque d effective je suis d accord avec ce que dis manuel c est abuser vue les heures que nous faisont les salaires ne suivent pas et tres peu de repos et lorsque l ont demande de l augementation ah ben non il n y a pas asser d argents alors il faut arreter parcqu en plus les infirmiéres et infirmiers parfois s en prennent pleins la tete par les patients alors que nous faisons notre boulot

  24. Giuliani Le 9 novembre 2012 - Répondre

    De toute façon gagner de l’argent parce-qu’on travaille énormément, en France, est très mal vu…. mettez vous au chômage, profitez du système et vous passerez pour une victime de la société et de ces  » capitalistes » qui pourtant paient pour qu’ils ne foutent rien…. Mesdames et Messieurs les infirmiers, vous avez toute mon admiration.

    • Ju Le 21 mai 2013 - Répondre

      J’aime… Merci pour ton commentaire…

    • Anonyme Le 3 mai 2014 - Répondre

      Enfin quelqu un qui pense comme moi

  25. Merle Crouvizier Le 9 novembre 2012 - Répondre

    C est du brut que vous annoncez la non????!!!! Parce que honnêtement pour arriver à ces chiffres la en net c est chaud voir quasi impossible ça fait 3 ans que je suis en libéral j adore le contact qu on a avec les patients il est bien plus humain que celui de l hôpital . Comme ils disent a force on fait un peu parti de leur famille!!!

  26. Audrey Le 9 novembre 2012 - Répondre

    Bien payée??? Certes nous avons une somme certaine à la fin du mois, maintenant, ramenez ladite somme au taux horaire en y intégrant bien la paperasse traitée… Alors oui, nous avons effectivement un bon salaire, vous voulez le même??? Faites les heures!!! Et surtout n’achetez pas de belle voiture, vous serez jugée sur le paraitre chez les gens!!! Prête à signer?!!!

    • MATTEI Le 22 novembre 2013 - Répondre

      TOUT A FAIT D ACCORD AVEC TOI !!! ET POURTANT DANS MA CAMPAGNE? JE N AI QU UNE KANGOO !! CERTES DERNIER MODELE ! MAIS BON !ENTRE DOUZE ET DIX HUIT EURES DE L HEURE

  27. Valle Manfredi Le 9 novembre 2012 - Répondre

    Le libéral , c’est être libre de faire son métier comme on l’entend …
    C’est être libre de travailler avec des DSI ( toilettes et tournée de village ) ou des soins spécialisés ( dialyse ou stomato ),faire 6h,12h ou 16h par jour( au choix ) , monter une SELARL et une SARL pour essayer de se diversifier ( et il est très mal vu qu’un infirmier adopte ce mode de fonctionnement , alors que presque tous les médecins,iade libéraux,kinésithérapeutes fonctionnent comme ça ) , c’est être libre aussi de dire « au revoir « sans se retourner à un patient avec qui vous ne vous entendez pas ..
    Mais il y a aussi les astreintes 24/24h , la partie paperasse , les charges patronales et la retraite ( inexistante), la prise en charge sécu (à partir du 91 eme jour je crois …mdr !.)

    Voilà donc pourquoi il faut arrêter de regarder son voisin, chacun son profil …
    Celui qui veut du temps pour récupérer son gosse a l’école , organiser son activité sur 08/16h , ne pas avoir d’astreinte de nuit
    Ou celui qui bosse 05/21h , même les WE , possède une société qui emploie secrétaires/aides soignants/ et pourquoi pas commerciaux …. au détriment de sa vie de famille et de sa santé …..

    ….. Amicalement, bon courage à tous ….

  28. Marianne Le 9 novembre 2012 - Répondre

    si on met le revenu de l’infirmière libérale au taux horaire, c’est déjà beaucoup moins « sexy ». J’ai été libérale et j’y ai laissé ma santé tellement je faisais d’heures. Pourtant, j’ai beaucoup aimé cette période de ma carrière. Mes motivations à l’époque? Marre de l’ambiance à l’hôpital, marre de la hiérarchie, besoin de me prouver que j’étais capable de bosser de façon autonome et besoin de reconnaissance. Aujourd’hui je suis cadre en maison de retraite, beaucoup moins de prestige que quand j’étais libérale, mais la reconnaissance m’importe beaucoup moins qu’à l’époque, j’ai dépassé ce stade.

    • fargier Le 3 décembre 2013 - Répondre

      bonjour, le commentaire est un peu vieux, mais je tente quand meme, je suis actuellement libérale et je cherche une reconversion, l’idée de cadre m’atire particulièrement. comment as tu trouvé la maison de retraite qui t’emplois, as tu fais un DU management? merci d’ava,ce pour ta réponse

  29. tartinobeurre Le 9 novembre 2012 - Répondre

    Pour l’argent? ça c’est bien sûr que non à voir mon activité qui décolle doucement depuis mon installation! Juste de quoi payer mes charges (clin d’œil à l’URSSAF, la Carpimko et à la taxe pro qui nous rattrapent en ce moment!) et ça ne m’angoisse pas plus que ça, car je suis enfin épanouie dans ce que je fais! Les gens sont adorables et accueillant, je travaille le plus souvent dans la bonne humeur et l’envie de me lever est bien là le matin!! Et surtout je bosse comme je veux et autant que je veux!

  30. Bensouna Le 9 novembre 2012 - Répondre

    Prenez une pelle et une pioche ts les jours… Pour 1500€/mois…..et après vous pourrez vous plaindre tous ensemble !!!! Travailler plus pr gagner plus il me semble non?…

  31. Vega Le 9 novembre 2012 - Répondre

    il faut etre prêt a franchir ce pas

  32. Soum Le 9 novembre 2012 - Répondre

    je travaille en milieu hospitalier et je pense qu’il faut qu’on arrête tous de pleurer sur nos salaires car il y a bien pire!

  33. Lavoie Le 9 novembre 2012 - Répondre

    Pour valoriser l’humanité de l’humain surtout..

  34. Jacintho Le 9 novembre 2012 - Répondre

    Celui qui bosse en libéral a bien une idée derrière la tête, n’est-ce pas ??
    On n’y va pas un flingue sur la tempe !
    On espère quoi ? Plus de blé, plus d’indépendance , plus de reconnaissance….
    Arrêtons de nous plaindre et bossons !

  35. Flamion Le 9 novembre 2012 - Répondre

    tres bien dit…

  36. Haller Le 10 novembre 2012 - Répondre

    C’est ce k’on fait!

  37. Stuber Le 10 novembre 2012 - Répondre

    Moi je qui infirmière à l hôpital et ce que je vois des libérales c est que pour gagner le double de mon salaire ça n à rien à voir avec aisance et choix etc j entend surtout des nanas qui commence très tôt et finissent très tard et ce 6jour sur 7! Alors ou est la vie de famille?

  38. Stuber Le 10 novembre 2012 - Répondre

    Eh renaud tu veux dire quoi par « pas d as à gérer »? T aime pas bosser en équipe?

  39. Twomissintoes Le 10 novembre 2012 - Répondre

    qu’on ne me parle pas de ces gens là

  40. Laplasse Le 10 novembre 2012 - Répondre

    l expertise c est l hopital pas le libéral c est deux métiers différent l un prend soins dans la globalité du patient et l autre pompe le fric avec des soins approximatif. c est le fric pour le fric c est dingue

    • Anonyme Le 10 novembre 2012 - Répondre

      mr laplasse je soigne pas mal de patients chroniques en fin de vie ………et l’empathie pour mes patients ne se resume pas a etre une pompe a fric!!! il marrive souvent d’eectuer des soins non acturés car la patient m’appelle sur mon tel alors que je suis en repos mais c une vocation de soigner les gens…..

    • capucine Le 18 juin 2013 - Répondre

      voilà une personne bien renseignée sur la question … ???
      vous prétendez ne pas avoir les même valeurs … mais avons-nous le même diplôme ??
      pensez donc à balayer devant votre porte et à revoir la prise en charge d’un patient dans sa globalité …

    • MATTEI Le 22 novembre 2013 - Répondre

      COMMENT LA FACON DONT TU ECRIS ME CHOQUE.

  41. Anonyme Le 10 novembre 2012 - Répondre

    Bruno Laplasse : votre raccourci confine à une certaine forme de grossièreté.

  42. Stuber Le 10 novembre 2012 - Répondre

    Ouais d accord mais la plupart des inf que je connais qui sont parti faire du libéral ont été attiré par le fric au départ! Après c est sans doute de bonnes professionnelles mais au départ elles quittent l hôpital pour être tranquille ne plus avoir de cadre bosser comme elles veulent et pour le fric je suis désolé. Ensuite certaines déchantent car elles font des horaires de dingue! Ok avec plus de fric mais moins de temps à la maison. Moi je boss en service de nuit à 80% et c est le pied pour ma vie de famille et mes deux ptits loulou. Après ok la paye mais bon on peut pas tout avoir! Si je veux gagner plus je serai moins souvent présente pour famille Ya pas de secret!

  43. Laplasse Le 10 novembre 2012 - Répondre

    Moi je ne serai jamais libéral. ça c est certain ..

    • Anonyme Le 17 mai 2013 - Répondre

      Il vaut mieux au vu de ce que tu écrit tu as le profil fonctionnaire hopital!!! Prise en charge global du patient en hopital public mais je ris ou tu as vu ça !!! Quand je vois dans l état qu on récupère à domicile des patients après un séjour hospitalier il faut voir un peu ce qu ils verbalisent de la prise en charge . De plus pour y avoir passe 10 années de ma carrière d ide je sais vraiment ce qu on y fait à l hopital…… Alors qui vole la sécurité sociale????? Pour moi il n y a pas de doute!!!!!!

  44. Anonyme Le 10 novembre 2012 - Répondre

    exercer en liberal reste un excellent moyen d’augmenter ses revenus . pour ma part les jounées commencent tot et terminent tard. pas de rc rtt et peu de congés!!le rythme est totalement diferent mais quelle joie d’etre independant de ne pas avoir de hierarchie et d’etre valorisée et reconnue par nos ppatients!!

  45. Salvetat Le 10 novembre 2012 - Répondre

    il ne faut jamais dire jamais c un autre monde

  46. Hervieu Le 11 novembre 2012 - Répondre

    je ne suis pas spécialiste du secteur mais quand je vois les prix qu’on me facturait pour des soins ou des actes à domicile, je n’ai jamais compris comment ils arrivaient à vivre par rapport à d’autres services.
    du coup dans notre grande tradition greviste et manifestante, les mouvements d’infirmiers sont à peu près les seuls que je supportais (dans tous les sens du terme).
    j’ai trop vu de mec à TF1 qui te pleuraient leur salaires sans t’expliquer que c’était un net sur 15 mois plus primes pour un rythme de travail de 35 petites heures.
    donc chapeau à cette profession qui a la vie dure pour aussi parfois s’occuper de nos petites horreurs personnelles

  47. Mustiones Le 11 novembre 2012 - Répondre

    C’est Ceux qui gagne le plus qui ce plaignent toujours.

  48. Mustiones Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Au lieu « d’expertise « tu voulais pas Plutôt dire « expérience ?

  49. Cansier Nathalie Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Connaît on une autre profession libérale qui solde son deuxième acte à 50 pour cent et le troisième gratuit ??? Quand on va chez le garagiste on paye la vidange mais la pose des freins est à 50 pour cent et la pose des pneus est gratuite ??? Et nous sommes des voleurs ? Notre argent est trop facilement gagné ?? En fait notre profession n est pas du tout reconnu dans les secteurs prives publics.

    • Anonyme Le 20 novembre 2012 - Répondre

      soins gratuits, urssaf,carpimko,taxe professionnelle et j’en passe, les gens ignorent tout ça mais je ne retournearais pour rien au monde à lhopital, ja’i retrouvé le sens de mon metier en liberal

  50. Hervieu Le 11 novembre 2012 - Répondre

    non expertise au sens ou je ne connais pas bien les tarifs, les difficultés et implications personnelles, les charges à payer par les cabinets, éléments que je connais mieux dans le monde de l’entreprise ou chez des libéraux de profession judiciaire par exemple. ça m’a donc fait prendre des pincettes quant au fait que je suis un petit scarabée sur un forum de discussion de spécialistes

  51. Hervieu Le 11 novembre 2012 - Répondre

    par exemple je me souviens avoir eu une série de piqures et de soins et, financier de formation, j’ai du mal à comprendre comment avec 12€ tu arrives à payer les produits, la main d’oeuvre et l’essence et gratter quelques centimes pour vivre d’une presta qui t’a pris 30 minutes avec le déplacement

  52. Legrand Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Je n’en reviens pas, à croire que toutes les infi Libérales sont des anarchistes ne supportant ni contraintes ni hiérarchie.

  53. Legrand Le 11 novembre 2012 - Répondre

    p’tet que je devrais en devenir une moi aussi finalement 🙂

  54. Tesson Le 11 novembre 2012 - Répondre

    C’est vrai que leur salaire fait rever mais à quel prix?autant ouvrir une boutique,ce sont les memes contraintes,non?

  55. Grebent Le 11 novembre 2012 - Répondre

    libérale depuis 1 mois, c est tout frais; un peu + de 10 ans de structures ( suis en dispo de la FPH et j ai exercé en privé ) Le libéral c était l ultime essai pour me réconcilier avec ma profession, les conditions d exercice en structure sont atroces : faire toujours + avec du personnel de moins en moins nombreux et qualifié et des économies sur le matériel … j ai exercée seule IDE pour 130 résidents !! fais des pansements en courant avec mon chariot !! pleuré intérieurement quand je n avais le temps d accorder que un sourire à un patient qui aurait pourtant eu besoin d un entretien de soutien … alors NON je ne suis pas passée du « côté libéral de la force » pour l argent Je débute j ai une vieille essence de 200 000 kms qui consomme, je fais 170 kms/ jour, me lève à 4h 45 et ne suis pas rentrée à la maison avant 21h au mieux MAIS j aime de nouveau ma profession !!!! Alors cet article me dérange !!

    • Anonyme Le 8 janvier 2014 - Répondre

      Bonjour une question aux internaute savez vous si il y a des textes de loi sur les ais c a dire combien d ais peux t on faire par jour légalement merci de votre réponse

  56. Bensouna Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Un vrai métier de français !!! On se plaint, on se plaint … Arrêtez vous de vous plaindre et regardez votre compte en banque il vous redonnera le sourire !!! Ou sinon ARRÊTEZ !!!!

  57. Sainthuile Le 11 novembre 2012 - Répondre

    50a 60 clients par jours tres peu de repos debout de 6 a23 vient chez les infirmiers liberaux si t’es pas faignant …….

  58. Monsarrat Le 11 novembre 2012 - Répondre

    bof faire ce metier dignement et vrai le fric on s en fout le principal est de ne pas etre un zombie un inhumain restons avec notre coeur l infirmière de mon village gagne moins il faut compter les heures et occupez vous de votre famille aussi qu on laisse dans ces metiers oui je sais

  59. Monsarrat Le 11 novembre 2012 - Répondre

    il ne faut envier personne seul la motivation est la j ai choisit la spy pour osn coté acceuillant des equipes solidaires jamais seul a prendre une decision il en faut pour tous bonne soirée a tous

  60. Le Bolc'h Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Quand je lis certains commentaires ça me fait bondir!!! Idel depuis 3 ans (c’est un choix), oui je gagne plus qu’à l’hôpital mais il y a une contre-partie : je travaille 2fois plus , j’ai 3 repos par mois et 3 semaines de vacances si je trouve une remplaçante et de la paperasse . Si je suis malade ,et bien je vais bosser car qui va aller faire mes soins : personnes. Je ne me plains pas , c’est un choix de carrière.Mes anciennes collègues (de l’hôpital) ne m’envient pas du tout. Par contre ce qui m’insupporte le plus dans certains commentaires c’est de parler de choses que l’on ne connais pas , de juger alors que l’on n’a jamais exercer ce mode d’exercice. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier :alors oui certaines gagnent très bien leur vie mais d’autres ont des difficultés à boucler la fin du mois .Et pour ceux qui pensent qu’en libéral on gagne beaucoup d’argent en travaillant peu et bien ne vous lancer jamais dans le libéral et je vous invite à suivre une idel et arès juger !

  61. Videau Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Je dirai pour le contact avec les patients et l’Organisation !!

  62. Grebent Le 11 novembre 2012 - Répondre

    Mélanie Le Bolc’h Vous avez tout dit, en effet ne pas juger sans avoir exercé !!

  63. Idel Le 11 novembre 2012 - Répondre

    c aberant les idees recus que l’on peut lire. idel depuis bientot 5 ans mes amies hospitaliere ne m’envie pas non plus. et comme dis melanie avant de nous juger venez voir comment se passe nos journée et combien il nous reste une fois toutes nos charges payés. c un mode d’exercice qui me plait et pas pour l’argent mais pour le contact avec mes patients. on travaille a 3 et une remplacante et on ne roule pas sur l’or on prefere avoir du temps pour nos familles. apres celui qui croit qu’une liberale gagne 5000 euros par mois sans rien faire n’a rien compris !!! et pr cette somme c des journée d’au moins 12h et taxé au minimum a 50 % de charge. taux horaire inferieur a l’hopital !!

  64. Idel Le 11 novembre 2012 - Répondre

    je vous assure que 5000 E c pr rebondir au salaire de 5900 et c loin d’etre mon cas

  65. David Le 12 novembre 2012 - Répondre

    et les AS, c’est exactement ce qu’elles recherchent aussi… mais pas le droit de faire du libéral… pourtant les IDE sont débordées à domicile….

  66. Renier Le 12 novembre 2012 - Répondre

    je sauterai enfin le pas afin de ne plus m’entendre dire  » tu es payée pour panser et non pas pour penser alors contente-toi d’obéir* ! » lol lol lol

  67. Weber Le 13 novembre 2012 - Répondre

    IDEL depuis 4 ans, j’invite les mauvaises langues à venir faire une tournée, histoire de se faire une réelle idée de NOTRE travail.Car il ne s’agit pas uniquement de faire le soin et basta, il y a tout un univers autour du soin… coursier, pédicure, coiffeuse, secrétaire, éstheticienne, psychologue… et j’en passe! Et quand vous rentrez chez vous, c’est pas fini… la paperasse, la gestion des ordonnances, les appels aux médecins, les rejets de la sécu, les impayés… les appels à toute heure, 2 semaines de vacances/an, travailler avec 40 de température, se déplacer même avec 30cm de neige! Parlons maintenant d’argent : 2ème acte à 50%, 3ème gratuit! Vous pouvez passer 1h chez un patient pour 18.20Euros (en fait 9 euros si on déduit les charges!). Connaissez-vous une autre profession qui vous fait grâce d’une prestation? Alors quand j’entends certains commentaires, ça me fait rager. A l’hopital ou en libéral, notre métier on le fait car on l’aime, ce n’est pas une histoire d’argent.

  68. Sauzet Le 13 novembre 2012 - Répondre

    Bien dit Cynthia!!! D’accord avec toi!!!

  69. Marabou T Le 14 novembre 2012 - Répondre

    tout a fait, pour moi ide liberale c liberté, oui peut etre avons nous un pb avec la hierarchie, mais c normal quand on voit ce que l’on nous demande de faire en structure, et non on ne gagne pas plus, si on fait le taux horaire c’est terrible la difference. Notre liberte coute tres chere, mais c’est un choix!!! Perso j’ai repris un petit cabinet, avec des tournées ne depassant pas 20 patients le matin et 10 le soir, c tout juste financierement, mais je connais mes patients, je m’arrete svt pour boire un café, nous allons chercher les ttt a la pharmacie….tout un tas de chose qui fait du domicile un vrai bonheur, c un vrai service a la personne et faire 80 patients par jour malgres le confort financier que ce la apporte, ne m’interesse pas. Mais je ne blame pas du tout les collegues qui font ça, du moment que les soins sont bien fait je ne critiquerais personne. Etre liberal c un choix, un metier difficile, mais tellement plus humain….

  70. idelsud Le 21 novembre 2012 - Répondre

    Infirmiere 3 années en maison de retraite : seule pour 80 résidents de plus en plus souvent car pas de budget pour remplacer les conges et les maladies, heures sup non rémunérées… tout ça pour 1500€/mois comprenant 2 week end travaillée…
    Bref, en libérale depuis 6 mois, je travaille 12 jours par mois avec une associées.
    Notre tournée est toute petite car débutante, je fais quelques remplacements en parallele pour gagner ma vie c’est à dire 1800€/2000€ net par mois.
    J’ai le choix de faire plus d’heures pour gagner plus ce que le privé ne m’offrait pas.

  71. salah Le 8 mars 2013 - Répondre

    moi meme ide à l ‘hopital, je souhaite partir pour du libéral ou de ssiad. j hésite…..

  72. Fourmie Le 1 avril 2013 - Répondre

    Bonjour à tous et à toutes! Nombre de commentaires révèlent que nombreux sont ceux qui ont un problème avec l’argent…. Souhaiter décemment gagner sa vie en participant citoyennement à notre société de façon utile et en gagnant honnêtement sa vie, est-ce un crime? Notre profession se décline en une multitude de « spécialités » les « libéraux ont un rôle nécessaire dans le paysage du soin Que deviendraient toutes ces personnes prises en charge si rien n’était prévu pour qu’elles puissent prétendre vivre leur maladie ou leur handicap chez elles, entourées des leurs dans un climat familier et très peu honéreux…? Sommes -nous les libéraux responsables du scandale de la modestie des revenus de vous autres salariés? Sommes-nous responsables du fait que nombres d’établissements hospitalier soient gérés par des administratifs qui ne sont ni plus ni moins que des banquiers? L’hôpital quel qu’il soit, la maison de retraite idem, tient debout grâce à qui….? A ces gens là? Vous avez un pouvoir considérable mais vous semblez l’ignorer, qu’attendez-vous pour vous révolter. Faites comme nous les libéraux, pensez à votre dignité!!!!

  73. Anonyme Le 10 mai 2013 - Répondre

    5900€, oui, selon les mois. Mais pas à 70h/semaine… C’est plutôt 90h pour ma part.
    A ça il faut enlever environ 37% d’URSSAF, 12% de CARPIMKO plus les impôts.
    L’avantage en libéral c’est que je n’ai plus les contraintes liées à l’hôpital et je peux m’occuper de ma petite famille une semaine sur deux. L’autre semaine par contre, c’est beaucoup plus compliqué…

    • fay Le 22 mai 2013 - Répondre

      on me propose un poste d’idel 10jours par mois,11h en moyenne par jour pour environ 4000h brut, qu’en pensez vous?

      • fay Le 22 mai 2013 - Répondre

        4000euros pardon.sachant que pour l’instant je suis ide en milieu hospit et je gagne 1900e net avec les 2 we de boulot.

        • alice Le 3 septembre 2013 - Répondre

          bonjour je suis ide liberale et
          pour avoir 4000 euros brut ca fait la moitie en net une fois tout paye et je ne compte pas le temps passe aupres des malades
          pour ce salaire dans mon cas environ 47 heures par semaine sans compter le travail a la maison
          mademoiselle fay s il se faut toute proportion gardee vous etes plus riche que moi

  74. ide en colère Le 12 juin 2013 - Répondre

    Bonjour, je tombe par hasard sur votre forum et je suis horrifiée.
    5900 euros par mois………….en se levant TOT et se couchant TARD sans compter qu’il faut là dessus en enlever au moins 35 à 40% pour toutes les charges qui nous incombent et que la mentalité dans ce milieu est minable.
    Heureusement que nos patients sont là pour nous rappeler que malgré le fait que nous ne soyons pas payée à la hauteur de notre travail, on est là pour eux et qu’on leur apporte un rayon de soleil dans leur journée.
    Merci à eux

  75. blandine Le 20 juin 2013 - Répondre

    bonjour,
    je suis infirmière depuis 30 ans dont 17 en libéral. Je suis passionnée par mon travail , même si ce n’est pas facile tous les jours : lever à 5h30 et retour de tournée à 20h /20h30 et les débuts d’après midi pour gérer tout ce qui est « paperasse « . Beaucoup d’heures passées au travail , ce ne sont pas les 35 h ! Et quand je fais le prorata temps / salaire => au final le salaire horaire est approximativement égal à celui d’une salariée. Mes collègues et moi même sommes très rigoureuses quant aux cotations afin d’être le plus exactes possibles…..donc pour nous : pas d’arnaque à le Sécu comme il est évoqué dans l’article que je viens de lire. Oui ,passionnée par ce métier : soigner, réconforter, aider, accompagner, éduquer …sourire , rire ,pleurer … Car il y a aussi les galères . Que de diversités et de richesses dans les relations à autrui! J’ ai également travaillé à l’hôpital , en clinique pendant plus de 10 ans …. Rien à voir pour moi! J’avais l’impression de « papillonner » de patients en patients sans vraiment « en prendre soin « . Voilà pour moi où est toute la différence :le libéral me permets de m’organiser pour prendre soin de mes patients ( sans compter mes heures !) .
    Bonne continuation à vous tous.

  76. ted Le 10 août 2013 - Répondre

    Bonjour a tous je vous lis et parfois je vois des choses qui me font peur et d’autre plaisir.
    actuellement je suis suivi par une IDEL et rien a dire sur son travail, mon epouse est IDE en psychiatrie et faut voir ce qu’elle supporte moralement, pour ma part j’entre en école d’aide soignant… Maintenant je comprend pourquoi les gens les râle après vos salaire et je leurs répond: essayez 1 ans ensuite critiquer! et je comprend aussi ce que ressente les libérales d’un certain point de vu! J’était caporal chef il y as des années au 21RIMA et je suis partie au combat durant 18 mois dans une guerre civile… a mon retour j’ai entendu: « ça va ta bien gagné »… et la je répond renseignez vous sur ce qu’est la CEA! oui de belle médaille de beaux salaires, mais une balle de 9mm c’est pas comme a la télé même avec un part balle elle vous brule et vous brise les côte!

    en bref tout ça pour dire au détracteur facile de critiquer les capitaliste ou simplement les gens qui gagne plus… mais allez le faire.
    Quand aux libéraux je vous dit continué et gagné plus! car si vous gagné plus vous cotisé plus et donc aidez l’état a éponger ces dettes, gagné plus signifie aussi que vous soigné plus de gens et que vous le faite bien!

  77. Lili Le 17 septembre 2013 - Répondre

    Quand je lis tous ces commentaires, je reste perplexe … Le pauvre IDEL qui travaille 15 jours par mois, et qui considère payer trop d’impôts et de charges pour l’illusion d’une « grande responsabilité …. », qui, en réalité n’existe pas. L’IDEL peut à tout moment faire appel au SAMU ou au médecin s’il a un jugement clinique correct et un peu de jugeote. Les journées sont certes longues, et les coupés ne sont pas faits pour tout un chacun, mais travailler 1 semaine/2 ou en grande et petite semaine, quand à l’hôpital aujourd’hui une IDE gère seule un service à moyens constants, devant faire face aux urgences vitales, aux H.Sup non rémunérées et aux week-end travaillés pour … 1500 à 1700 nets par mois. La contre attaque n’a de sens que parce que les honoraires perçus sont au delà du raisonnable, et au fond de vous, vous le savez ! Une IDE qui voit ses amis IDEL se payer des hummers …. Les pauvres

  78. Guillaume Le 27 septembre 2013 - Répondre

    Ma chère Lili,
    Comme tous les libéraux, j’ai travaillé en service de soins pendant des années et je peux comparer. As-tu déjà travailler en libéral pour dire que la responsabilité « n’existe pas »?
    Quand je travaillais en service, je me cassais jamais le dos, j’appelais l’ergo qui ramenait un lève-malade. Un patient présentait un problème de santé… J’appelais le docteur présent sur le service toute la journée. Une urgence vitale: service des urgences. Suspicion de fracture: en radio. J’étais seul à gérer un service de 32 patients. Enfin seul, manière de parler… A mes côtés j’avais 3 AS, 2 ASH, 1 docteur quand même.
    Jamais plus de 5 jours de travail d’affilée, 151h de travail/mois, RTT, congés payés, arrêt maladie si nécessaire, mutuelle à prix avantageux, CE, etc. etc.
    En libéral tu es seul avec toi-même (et ta voiture) et c’est souvent système D en cas de problèmes. T’appelles pas le Dr, les pompiers ou le samu juste pour « voir » le patient. Sans compter que beaucoup de patients de nos jours sont très exigeants et procéduriers. C’est pas pour rien qu’en libéral la responsabilité civile est obligatoire et la protection juridique fortement recommandée.
    Pour ma part c’est levé à 4h15 et fin de journée vers 20h. 300km/jour. Pas de RTT, pas de congés payés, pas d’avantages sociaux, et indemnités journalières quasi inexistantes en cas d’arrêt maladie…
    49% de mon salaire brut part à la Carpimko et à l’URSSAF, sur ce qu’il me reste je paye mes impôts, mes crédits, ma mutuelle plein pot, ma responsabilité civile/protection juridique, ma comptable (1400€/an), ma prévoyance santé si jamais je tombe malade, 150€ de gasoil/semaine, etc. etc.
    Ha! Et je ne roule pas en Hummer mais en Polo, année 2000 et qui affiche 304 000kms au compteur.
    Alors oui je gagne de l’argent, mais j’en donne aussi beaucoup (trop). Je ne me plains pas. J’estime gagner assez d’argent pour vivre convenablement.
    Je pense pas que ce soit en mettant en rivalité IDE et IDEL qu’on fera avancer les choses. Le problème n’est pas de savoir pourquoi les IDEL gagnent de l’argent mais plutôt de savoir pourquoi les IDE n’en gagnent pas plus.
    PS: Avec un crédit, on peut tout acheter. Même un Hummer…

    • Julie Le 22 janvier 2014 - Répondre

      Je ne suis qu’une étudiante qui s’informe et me contente de poser de questions il ne faut pas le prendre comme des attaques mais le salaire du comptable n’est pas censé être compris dans les charges ? Et des salariés ne sont-ils pas censées payer d’impôts ? Et eux ne travaillent pas que 12 jours par mois… Moi après un bac +5 je serais à 1500 euros net/mois pour 35h (officieusement beaucoup plus) et en bossant toutes les semaines..

  79. Annick Le 2 octobre 2013 - Répondre

    Je pense que Lili n’a jamais fait de libéral. D’abord toutes les IDEL ne travaillent pas 15 jours par mois mais parfois 30 ou 31 jours, parfois 10 jours, pour ma part c’est 20 jours quand j’arrive à avoir des remplaçantes, mais c’est 20 jours sur les 12 mois, pas de vacances, de RTT, de férié, d’arret maladie, si on fait le calcul sur l’année c’est donc bien plus.Au final si on enlève aussi tous les avantages, et ne dites pas non j’ai travaillé en hopital, il y avait des primes pour les enfants, des aides à la garde, aux vacances par le CGOS. Maintenant inutile de chercher je paye plein pot partout et pour tout, aucune aide, aucun avantage. Donc comparons ce qui est comparable en incluant tout. Et pour ce qui est des responsabilités il faut y mettre de la mauvaise foi pour ne pas voir qu’elle n’est pas la meme quand on est dans un service avec des collègues, des médecins, un plateau technique et du matériel adapté et quand on est seule un soir à 20h dans une ferme isolée et qu’il faut prendre une décision.

  80. Rico Le 20 octobre 2013 - Répondre

    Qui va dire aux toubib actionnaires des cliniques qu’ils travaillent pour l’argent ? Aux directeurs d’hôpitaux que certains lits devraient être libérés (et non facturés) ? Qui dit aux généralistes qu’ils travaillent pour l’argent et qu’en plus, ils sont le plus non conventionnés ? Quel est le problème de gagner de l’argent en fonction du travail que l’on fournit ???

  81. Virieux Le 31 octobre 2013 - Répondre

    Je suis ide liberalle depuis 10àns après avoir passe 25ans a l hôpitalj ai 57ans je travailles 14 h par jour en repos je fais des papiers ma compta je reçois des appels téléphoniques des patients tous les jours a n importe quelle heure je mange a 15 h avec le telephone on gère les urgences le weekend pas de médecins il faut courir après les ordo quand il neige on fait sa tournée quand on est malade on fait sa tournée j ai été opérée j ai repris mon boulot après 5jours d arrêts avec les fils opère des varices j ai couru monté des escaliers porte les patients pas payée pendant mon arrêt voilà le quotidiens d une ide liberalle qui gagne trop de sous alors arrêtez je n ai jamais sur facture je fais des soins je rend des services sans rien demander je paye des sommes confortables a l urssaf après 30ans de cotise 900€ de retraite à 67ans voilà ce que c est le libéral venez travailler avec une ide pendant un mois et vous verrez salut je vais compter mes sous

  82. Stef Le 21 novembre 2013 - Répondre

    Pour ma part j’ai choisi le libéral car mes enfants étaient petits. Résultat je ne les ai pas vu grandir, malgré des horaires « normaux ».
    Les sommes exorbitantes qu’on nous allouent ne sont en aucun cas vrai car après 11 ans de libéral il y a des mois où tu peux bien gagner et des mois quand ta clientèle diminue où tu n’as même pas de salaire à te verser, il faut sans arrêt jongler avec les honoraires et les cotisations pour avoir à la fin du mois de quoi « survivre ». Moi c’est le choix que j’ai fait de travailler « light » et d’avoir un revenu annuel stable afin de ne pas me faire assommer par URSSAF et CARPIMKO…

  83. Barel Le 21 novembre 2013 - Répondre

    Bonsoir,

    j’envisage une reconversion sur le tard pour ce beau métier d’infirmier.
    Y aurait il une infirmière de ce forum qui accepterait que je la suive quelques jours en libéral pour observer de facto les réalités du métier et parallèlement donner un coup de main quand nécessaire ?

    MERCI d’avance

    • Nathalie Le 30 avril 2014 - Répondre

      Je veu bien…de quelle region etes vous?? Nous c arcachon….

  84. Solenne Le 22 janvier 2014 - Répondre

    Paradoxalement intégré le libéral a été pour moi le seul moyen d’organisé ma vie: qui dans un hôpital à un planning à J+90? Dans notre cabinet de 4 infirmiers, nos plannings sont prévus à l’année, et franchement pour programmer un rendez-vous pour ma fille handicapée c’est beaucoup plus facile! De plus, plus de problème de nounou… Un soucis et hop ! Ma fille petite me suivait dans mes tournées (on en profitait pour discuter, faire les devoirs…)
    Aujourd’hui aucun regret: certes le compteur d’heure tourne à fond et si je ramène mon taux horaire à celui de mon aide-ménagère elle gagne plus que moi) mais la liberté de travail, de décision ont fini de faire de moi une infirmière heureuse

  85. Tika Le 10 février 2014 - Répondre

    Pourquoi ai-je le sentiment que tous ces commentaires ne sont que des messages de colère ?!
    Tout le monde se justifie, se plaint… pourquoi ne pas retourner en milieu hospitalier ???
    Et si vous gagnez bien votre vie c’est tout à votre honneur ! Dans tous les métiers il y a des avantages et des inconvénients, non ?
    Quand je lis tout ça, je suis découragée pour mon projet… 🙁

    • martin gabrielle Le 9 avril 2014 - Répondre

      Laisse tomber c’est une vraie vraie galère

    • marion Le 12 avril 2014 - Répondre

      Exact si on gagne bien notre vie c’est tout a notre honneur et le fruit de notre travail..
      En France c’est presque une honte de bien gagner sa vie pourquoi se justifier
      Je ils les témoignages les idel disent tous rouler dans de vieilles voitures qu ont 200:000voire 300:000km alors que pour avoir une sécurité de ne pas tomber en panne il faut avoir une voiture qui nous permettent d’être sure en sortant de chz nous être chez nos patients en toute écrite pour nous et pour eux …
      La sécurite sociale avec leur mode opératoire de calcul nous escroque assez comme ça pour que des collègues ne soient pas solidaires en plus quand il y a de l’abus il faut sanctionner mais la grande majorité des idem travaillent soit beaucoup ou peu ou moyennement cest un choix qu’il faut respecter selon les disponibilités de chacun et de leurs besoins.
      Moi je roule en bm je travaille beaucoup et je n’ai aucune honte ni a me justifier
      On devrait faire comme les ministres déclarer son patrimoine avant de se mettre en libérale et pendant et en partant.
      Car pour ma part après 20 ans a l’hôpital j’ai débutée en libéral il y a 10ans lorsque j’ai commence j’avais mon pavillon et un studio que j louait et aujourd’hui pour avoir mal gérée je le reconnais car il ne faut pas confondre chiffre d affaire et bénéfice j’ai du vendre ma maison pour eviter une saisie pour payer lurssaf e impôt
      Et je n’ai plus que le petit studio
      Donc l’enrichissement est loin comme certain peuvent croire
      L’avantage d’être en libéral c’est d’être libre pas de hiérarchie pas de petits cancans ect et les patients nous sont reconnaissants c’est un bel échange humain
      Après il faut savoir gérer ses charges et ses impôts mettre de l’argent de cote et surtout trouver le juste équilibre pour ne pas trop donner a l’état plus on gagne plus les cotisatios sociales sont importés
      Voila!!!

    • Nathalie Le 30 avril 2014 - Répondre

      Ne te laisse pas decourager tika…choisit un bon associe qui a les memes valeurs que toi

  86. Nathalie Le 30 avril 2014 - Répondre

    Avec mon associe ns sommes daccord….ns ne prendrons pas 8 patients entre 7 h et 8 h….(je confirme…une collegue le fait)….si le temps est trop juste nous ne prenons pas d autres patients.
    Nous ns versons un fixe de 2500 euros par moi…tout es preleve sur le compte de notre societe selas…y compris essence voiture ect que ns avons achete en commun et que ns prenons a tour de role pour les tournees.
    Le surplus…nous nous le versons sous forme de prime sur les conseils de notre comptable.
    Bien utile pour les travaux ou les vacances….
    Cela permet en plus de pas stressee si d un seul coup la tournee se vide…c rassurant…on stresse pas
    Voila…3 ans ke l on fait comme ca…on a une tournee tranquille…..une semaine je travaille 5 j avec le we l autre semaine 2 j….les papiers on les fait a tour de role une semaine sur 2 ma gde sem j ai l ordi je fais ossi les factures pour mon associe …l autre sem c lui….l argent va sur le meme compte societe (contrat en bon eduforme fzit avec avocat…ce qui protege des departs occasionnels…..j ai vu une amie liberale se faire voler sa clientele par sa collegue a son retour de vacances)
    Les vacance scolaires ont fait une sem chacun ou on gere tout…ainsi ma sem de vacances je sui indisponkble sur mon tel pro…ca c bon !!!..
    Pdt les vacanced

  87. Nathalie Le 30 avril 2014 - Répondre

    C encore moi….il faut proteger la maison…2 tel et de vrais vacances le tel est aussi reglee par la societe
    Ma voiture perso est ma voiture
    Il nous arriv aussi de prendre des remplacements….mon associe est parti en voyage a letranger
    Ne pas se surcharger de travail c aussi privilegier la qualite du soin….et son bien etre….je ne commence jamais avant 7h…c pluto 7h30 et le soir je ne finis jamais apres 2oh15 ou j aide mes gds parents pour le coucher…sauf si j ai trop papote ou si j ai eu des ennuis

  88. Melo Le 22 mai 2014 - Répondre

    Nous vivons dans une société où gagner de l’argent signifie « tricher » ou « voler ».

    Les infirmiers libéraux se lèvent avant tout le monde et rentrent chez eux tard. Ils n’ont pas de congé mater ni de congés payés ni de congés maladie… Les cotisations sont énormes et c’est un travail épuisant.

    Ceux qui ont le toupet de dire que les infirmiers libéraux arnaquent la sécu sont bien souvent des gens qui ne foutent pas grand chose…

  89. Lo Le 20 août 2014 - Répondre

    Bonjour,

    Je lis tous vos commentaires et… ne sais plus quoi penser.
    Je travaille actuellement dans un organisme de la protection sociale et attache une importance capitale à la relation avec le patient.
    je pense que le lien avec les patients est différent en libéral avec notamment une prise en charge relationnelle plus complète à domicile qu’en milieu hospitalier… Peut-être également plus la possibilité « d’humaniser » ce qui parfois n’est pas possible faute de temps dans une structure (hôpital/clinique/…) où la pression et le rendement peuvent être dictés (contrat de travail et 35h). Le libéral à l’air d’apporter cet avantage mais je vois dans vos retours d’expérience, qu’il vaut être vigilent car au vue de la charge de travail, il n’est parfois pas nécessaire de rester trop chez chacun d’eux pour ne pas perdre trop de temps.
    A 42 ans, j’envisage, sur le tard, une reconversion pour ce métier noble qui m’attire vraiment.
    A priori, je n’ai pas l’âge d’être au rebus ! Quelqu’un/une à vécu un parcours similaire ? L’âge est-il un handicap ?

  90. zizine Le 17 septembre 2014 - Répondre

    je lis les commentaires depuis un petit moment et je constate que les motivations de chacun sont différentes et en aucun cas nous devons juger qui que ce soit . pour ma part, j’ai géré une équipe de soignants durant 4 ans pour un salaire de misère et aucune reconnaissance pour terminer en Burn out. Après 20 ans de service, j’ai BESOIN de me retrouver face à l’humain dans toute ses dimensions humaines et reconnaissantes, être proche des patients. On reçoit ce que l’on donne, plus on donne plus on reçoit, c’est un choix de vie. Je me reconvertie en IDEL et j’accepte les conditions de travail et aspire à la liberté et aux échanges. Gagner oui mais à la juste valeur du travail fourni. Arrêtons de nous tirer dans les pattes, notre reconnaissance est tellement faible , essayons de nous apporter de la reconnaissance entre nous, nous le méritons! Restons humbles et passionnés de notre honorable profession et arrêtons de faire passer des messages de jalousie et de jugement! Courage à tous et continuez à donner aux autres, vous en serez gratifiés d’une manière ou d’une autre. Cordialement

  91. plet sérieuse offre de prêt entre particuliers Le 7 novembre 2014 - Répondre

    Bonjour Monsieur & Madame Particulier suisse, Belge ou français je vous offre de prêt de 3000EUROS a 6. 000. 000EUROS a toute personne capable de le rembourser avec intérêt a un taux faible de 2% s sommes des particuliers qui offre de prêt entre Particuliers sérieux qui ont besoin pour les petits entreprises, investissements personnels. Nous faisons des prêts locaux et des prêts internationaux a des personnes partout dans le monde. Notre organisation n’est pas une banque et nous ne nécessitons pas beaucoup de documents. Prêt juste et honnête et fiable. Contactez moi des aujourd’hui et faites moi connaitre le montant d’argent que vous voulez prêter. Merci de me contacter par émail:patrick.plet@aol.fr

  92. marine Le 28 janvier 2015 - Répondre

    Bonjour j’ai un témoignage à vous apportez .Voici son adresse email : jetlaris@gmail.com . Suite à de nombreux rejets de dossier par les banques j’ai eu mon prêt de cinq (5) million € chez un Homme intègre du nom JETLARIS Franck en 72h. Au départ je n’y croyais pas mais ma curiosité m’a poussé a essayé mais finalement j’ai pu obtenir ce prêt qui ma sortie de cette impasse dans laquelle je vivais. Je viens de ce part vous informé pour que désormais vous sachez a qui vous adressez quand vous serez
    dans le besoin,son adresse email est celle ci : jetlaris@gmail.com
    Contacté-le si vous êtes dans le besoin. partager cette publication

  93. abdel Le 29 juillet 2015 - Répondre

    Mdrr un prêt de deux millions d’euros à deux pour cents, réponse en 72 h, c’est trop marrant, en plus dans une discution qui a rien à voir lool

  94. jacquin Le 12 décembre 2015 - Répondre

    help ! ESI 2e année cherche IDEL pour répondre a un sondage dans le cadre de mes études. Je remercie par avance ceux qui prendront 5 min pour y répondre.

    https://docs.google.com/forms/d/1BoyzIeJtBX0CnszZ6mUS1C2NPYteOjCIGa0C5DeygLI/viewform?usp=send_form

  95. […] pas, à elle seule, les nombreux sacrifices endurés par les infirmières et infirmiers libéraux. L’argent ne constitue pas le seul et unique ressort d’un choix de vie, comme nous le soulignions déjà, il y a plusieurs […]

Laisser un commentaire