Résultat des élections pour les infirmières libérales aux URPS - Albus, l'appli des infirmiers

Résultat des élections pour les infirmières libérales aux URPS

 

 

Résultat des élections pour les infirmières libérales aux URPS

On connait les résultats des élections 2021 aux URPS Infirmières libérales. Si les IDEL(s) se sont très faiblement mobilisées pour ce scrutin, les 4 syndicats en lice attendaient, quant à eux, le résultat avec impatience.

Premier vote dématérialisé pour les URPS Infirmières libérales

 

Depuis des semaines, les professionnels de santé libéraux étaient sollicités pour les élections aux Unions régionales des professionnelles de Santé (URPS). Nous avions même déjà souligné le rôle essentiel de ces instances au niveau régional pour représenter les revendications des infirmières libérales et des 6 autres professions de santé concernées (médecins généralistes, médecins spécialistes, chirurgiens dentistes, masseurs kinésithérapeutes, orthophonistes, pharmaciens). Entre le 30 mars et le 7 avril, ce sont donc 365.000 professionnels de santé, parmi lesquels plus de 95.000 infirmières libérales qui étaient appelées à élire leurs représentants pour une durée de 5 ans.

Encadrées par le Code de la Santé publique et financées grâce aux cotisations des professionnels libéraux de santé, les URPS constituent un enjeu majeur pour les organisations syndicales représentatives de chacune des professions concernées. Crise sanitaire du Covid-19 oblige, le scrutin de 2021 a été le premier à être organisé de façon dématérialisée, et c’est donc par voie digitale que les infirmières libérales ont pu désigner ces représentants. Ce sont ces résultats, et la répartition des votes par syndicat, qui concentrent désormais l’attention des infirmières et infirmiers libéraux, et le site Infirmiers.com a publié le détail de ces résultats, qui conditionneront donc les orientations de ces URPS concernées jusqu’en 2026.

Les représentants des infirmières libérales aux URPS officiellement dévoilés

 

Le premier enseignement, comme dans toutes les élections, réside dans la faible mobilisation des professionnels de santé. Le taux de participation ne dépasse pas en effet les 20 % à 19.83 %. Un taux historiquement bas, qui recule par rapport aux dernières élections (-3.46 points). Faut-il y deviner un désintérêt des infirmières libérales pour cette représentation régionale ou un effet de la crise sanitaire que nous traversons actuellement ? Chacun a sa propre grille de lecture, mais force est de constater que cette faible participation n’est pas l’apanage des infirmières libérales. Moins d’une infirmière libérale sur 5 s’est donc exprimée.

Si tous les syndicats se sont déclarés attristés par cette faible mobilisation, ils attendaient, quant à eux, le résultat des urnes, puisque ce dernier conditionne aussi la représentativité accordée à chaque organisation au niveau national, notamment s’agissant de la négociation des futurs accords conventionnels avec l’Assurance Maladie.

La fédération Nationale des Infirmiers (FNI) conserve la première place en termes de représentativité en recueillant 42.4 % des suffrages exprimés. La FNI conforte sa suprématie par rapport aux élections de 2016 avec une augmentation de 5.45 points. Derrière, malgré un net recul de presque 10 points, le Syndicat national des infirmières et infirmiers (Sniil) réunit 25.4 % des suffrages, juste devant Convergence Infirmière qui comptabilise 23.23 %. Enfin, le dernier né des syndicats infirmiers, Infin’idels affiche un score de 8.96 %, comparable à celui qu’avait obtenu l’Organisation nationale des syndicats d’infirmiers libéraux (Onsil) en 2016. Si l’Onsil ne présentait pas de liste à ces élections 2021, l’organisation avait affiché son soutien à Infin’idels.

Si chacune de ces organisations syndicales se félicite des résultats obtenus, en la relativisant au vu de la très faible participation, chacune attend également la prochaine étape, avec la désignation du bureau pour chacune des URPS concernées (cette désignation doit se faire avant le 31 mai). Dans le détail, la représentation des infirmières libérales aux URPS se définit ainsi :

 

  • Les URPS de Bretagne, d’Ile-de-France, du Centre Val-de-Loire, du Grand-Est, de la Bourgogne Franche-Comté et de Guadeloupe ont une majorité absolue de la FNI
  • La FNI est en tête en Hauts-de-France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, et en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Le Snill mène en Normandie, Pays de la Loire, Martinique et est à égalité avec la FNI en Guyane-Océan Indien
  • Convergence Infirmière est devant en Provence Alpes Côte d’Azur et en Corse

 

Pensez-vous que les résultats vont influer sur la représentativité de ces URPS ? Comment interprétez-vous cette faiblesse de mobilisation aux élections ?

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

21 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

25 avril 2021

Caroll Boff 🙏

25 avril 2021

la loi Hpst a été instaurée avec Bachelot ,elle a vu la création des Urps et les règles ont ete definies ainsi ,en aucun cas les Urps ne peuvent décider de changer la loi

25 avril 2021

Caroll Boff ben oui où en haut ??

25 avril 2021

Véronique Rémanjon ca vient d en haut

25 avril 2021

Caroll Boff qui bloque notre droit au vote du coup? Perso je voterais si je pouvais et je connais pas mal de remplaçants qui pensent comme moi! Travail égal vote égal. Mais sincèrement je suis curieuse de connaître la raison pour laquelle nous ne pouvons pas voter.... Bon dimanche !

25 avril 2021

Véronique Rémanjon ce n est pas l urps qui bloque les remplaçants Ceci dit je trouve dommage que les remplacants n aient pas leur mot a dire

15 avril 2021

Les Idel ne croient plus aux syndicats depuis longtemps! Leurs guerres utérines ne font que révéler le peu de cohésion entre nous! Et il est désormais impossible de fédérer des gens qui se disputent parfois le moindre pâté de maison !

25 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

25 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

25 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

25 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

25 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

25 avril 2021

Qd l'urps arrêtera de considérer les remplaçants comme des infirmiers qui ne peuvent pas voter...

autres actualités