Contenu et organisation des études pour devenir infirmière - Albus

Le contenu des études pour devenir infirmière

La formation de l’infirmière reste rigoureusement encadrée par les textes de loi. L’obtention du diplôme d’État d’infirmier permet en effet à l’étudiante ou à l’étudiant d’exercer une profession de santé réglementée. A ce titre, sa formation initiale doit donc la former à toutes les situations et à tous les soins, dont elle aura la responsabilité. C’est ce qui définit le contenu même de la formation en IFSI.

 

Trois ans d’études pour devenir infirmière

 

Les études pour devenir infirmier

 

Obtenir un diplôme d’État d’infirmier implique de suivre 3 ans d’études dans un institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Ces trois années sont découpées en 6 semestres, au cours desquels la future infirmière alterne entre les enseignements théoriques (d’une durée totale de 2100 heures) et les stages cliniques (qui se déroulent sur la même durée, soit 2100 heures). Il faut souligner que les étudiantes et étudiants en IFSI peuvent désormais suivre ces études par le biais de l’apprentissage.

La formation infirmière répond donc à un référentiel précis, strictement défini et encadré par la loi. (L’arrêté du 31 juillet 2009 fixe les règles applicables en la matière et définit le grade licence à ce diplôme d’Etat). Depuis que les études pour devenir infirmier sont rattachées à l’université, le diplôme d’État est en effet englobé dans le système LMD (Licence Master Doctorat).

 

Des compétences socles et essentielles pour devenir infirmière

 

Pour les enseignements théoriques, la formation des étudiants en soins infirmiers (ESI) s’articule autour de 6 grandes unités d’enseignement, définies ainsi dans le référentiel de la formation :

  • Sciences humaines sociales et droit
  • Sciences biologiques et médicales
  • Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes
  • Sciences et techniques infirmières, interventions
  • Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
  • Méthodes de travail

Mais ces unités d’enseignements théoriques sont également complétées par l’aspect pratique de la formation, qui se déroule sous forme de stage. Là encore, les stages doivent satisfaire à certaines obligations en termes d’acquisition de compétences et de connaissances. On peut ainsi distinguer 4 types de stages, dont le déroulé est également organisé par semestre (plus rarement par année) dans certains IFSI. On note ainsi les stages consacrés à :

  • La courte durée
  • La santé mentale – psychiatrie
  • La longue durée – soins de suite et réadaptation
  • Les lieux de vie

 

Une formation à compléter pour devenir infirmière libérale

 

 

A l’issue de la formation, l’étudiante ou l’étudiant obtient donc un diplôme reconnu comme Bac + 3, un diplôme d’État devant lui permettre d’exercer sa profession. En revanche à la sortie de l’IFSI, la jeune diplômée ne peut s’installer immédiatement en tant qu’infirmière libérale. Elle doit, avant de concrétiser cette ambition, acquérir une expérience professionnelle suffisante. La convention nationale de la profession impose en effet à toute professionnelle de santé d’avoir effectué au moins 3200 heures de travail au sein d’un établissement de santé. Alors et alors seulement, l’infirmière fraichement diplômée pourra entreprendre les démarches pour devenir infirmière libérale.

 

Pour aller plus loin : 

Les études pour devenir infirmière en France : tout savoir et tout comprendre !

Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé